Night Squad : extension #2 pour Guardians’Chronicles

Night Squad : extension #2 pour Guardians’Chronicles

Night Squad est la seconde extension pour le jeu Guardians’ Chronicles de Frédérick Condette, illustré par Stéphane Louis, Sylvain Guinebaud, Julien Carette, Anne Rouvin (qui n’a pas participé à cette extension) et Sébastien Lamirand.

Night Squad est édité et distribué par The Red Joker, cette extension est disponible sur la boutique du site officiel depuis le 20 avril 2015, au prix conseillé de 25€.Tout comme Guardians’Chronicles, l’extension est jouable de 2 à 5 joueurs (jusqu’à 9 même, bien que ça ne soit pas marqué), à partir de 14 ans et les parties durent en moyenne 2 heures (mais tout ça dépend des scénarios choisis et du temps de réflexion des joueurs).

La boîte de la seconde extension
La boîte de la seconde extension

Cette seconde extension vous permet d’ajouter quatre nouveaux héros, que vous pouvez mélanger (ou non) avec les membres de la Liberty Patrol. La Night Squad est bien décidée à rendre la justice et faire payer les criminels !!

Contenu de la boîte :
-1 figurine de Night Vigilante et ses 2 fiches d’identité
-Le deck de 13 cartes de Night Vigilante dont 2 cartes vétéran, 2 cartes rookie et sa carte d’initiative.
-1 figurine d’Armor et ses 2 fiches d’identité
-Le deck de 13 cartes d’Armor dont 2 cartes vétéran, 2 cartes rookie et sa carte d’initiative.
-1 figurine du Lieutenant Bigfoot et ses 2 fiches d’identité
-Le deck de 13 cartes du Lieutenant Bigfoot dont 2 cartes vétéran, 2 cartes rookie et sa carte d’initiative.
-1 figurine de Quickshot et ses 2 fiches d’identité
-Le deck de 13 cartes de Quickshot dont 2 cartes vétéran, 2 cartes rookie et sa carte d’initiative.
-2 nouvelles tuiles recto/verso comportant 4 pièges
-1 livret de 5 scénarios
-6 nouveaux articles répartis ainsi :
4 petits articles
1 article moyen
1 grand article
-4 cartes d’explication de salle
-1 carte d’allié Skarov

L'ensemble du matos contenu dans la seconde extension
L’ensemble du matos contenu dans la seconde extension

Nouveautés de l’extension :
Cette seconde extension ne change pas les choses au niveau de l’installation du jeu et de ses mécaniques, il vous suffit donc de vous reporter au jeu de base pour avoir toutes les infos.

Néanmoins il y a de nombreux nouveaux éléments qui vous permettront d’enrichir les possibilités offertes par Guardians’Chronicles. On va donc voir tout ça en détail, histoire d’approfondir l’article open the boxes.

-Les nouveaux personnages :
Une nouvelle team de 4 héros fait  son apparition, ensemble ils forment la Night Squad et pourront venir en aide à la Liberty Patrol, dans leur lutte contre Skarov et ses acolytes.

Les persos de la Night Squad vus de face
Les persos de la Night Squad vus de face
Les persos de la Night Squad vus de dos
Les persos de la Night Squad vus de dos

Night Vigilante « l’inventeur de génie » :  Sa combinaison bourrée de gadgets lui permet de combattre le crime et de se sortir d’à peu près toutes les situations.

Les cartes de Night Vigilante de face
Les cartes de Night Vigilante de face

Night Vigilante est un génie qui adore inventer des choses, cela lui permet d’être très efficace et de ne pas supporter l’échec. Il se donnera donc à fond s’il venait à rater un test de caractéristique, en ajoutant 2 marqueurs -1 au lieu d’un seul.

Les cartes de Night Vigilante vues de dos
Les cartes de Night Vigilante vues de dos

Du côté de ses stats, il possède 3 points de santé, 2 de mouvement, 3 d’attaque, 4 points de défense et 3 points de mental. C’est un personnage plutôt polyvalent qui se débrouille dans tous les domaines. Sa faiblesse représente son côté « franc tireur » qui fait qu’il écopera d’un malus de -1 dans toutes ses caractéristiques si des alliés sont présents sur la même tuile que lui.

Quickshot « l’archère infernale » : La seule femme de l’équipe est une archère redoutable, dotée d’une cadence de tir impressionnante. Elle ne craint rien, ni personne grâce à son entraînement acharné.

Les cartes de Quickshot de face
Les cartes de Quickshot de face

Bien évidemment, Quickshot est spécialisée dans les attaques à distance grâce à son arc et aux différents flèches qu’elle utilise.  Afin de faire ses preuves au sein de l’équipe, la jeune femme s’est entraînée sans relâche afin d’être la meilleure archère du monde.

Les cartes de Quickshot vues de dos
Les cartes de Quickshot vues de dos

Du côté de ses stats, elle possède 3 points de santé, 2 de mouvement, 3 d’attaque, 3 points de défense et 2 points de mental. N’allez surtout pas croire qu’il y a eu un bug d’impression pour sa faiblesse (qui ne lui donne droit qu’à 2 actions au lieu de 3), c’est bel et bien une carte rookie. En effet, son entraînement lui a permis de gommer tous ses défauts, lui permettant ainsi d’être une redoutable combattante, idéale pour couvrir les arrières de ses compagnons.

Le revers de la médaille à son absence de faiblesse, c’est quelle ne pourra pas se soigner contrairement à ses partenaires. Heureusement que son habileté à l’arc lui permet de dézinguer ses adversaires à distance et donc de rester « à l’abri » du danger.

Enfin quoi qu’il en soit, ne vous fiez pas à sa frêle apparence, c’est une alliée de choix et elle devrait faire partie de toutes les bonnes équipes de héros.

Armor « le scientifique cybernétique » : Véritable homme machine, Armor ne peut pas quitter son armure de combat sous peine d’y laisser sa vie.

Les cartes d'Armor de face
Les cartes d’Armor de face

Grâce à ses pouvoirs cybernétiques,  s’il passe son tour, Armor est capable de récupérer la carte de son choix parmi sa défausse. Un véritable plus qui est vraiment très utile pour gagner du temps et bénéficier de nouveau de ses pouvoirs les plus intéressants.

Les cartes d'Armor vues de dos
Les cartes d’Armor vues de dos

Du côté de ses stats, il possède 3 points de santé, 2 de mouvement, 4 d’attaque, 4 points de défense et 3 points de mental. Fort et robuste, Armor n’aura pas peur d’aller au charbon en se fritant au corps à corps avec les ennemis. Sa seule faiblesse provient de son armure qui doit se recharger de temps en temps, ce qui l’empêchera de pouvoir se mouvoir.

Lieutenant Bigfoot « le leader poilusmatique » : Après avoir fait partie de la Liberty Patrol pendant un temps, cet ancien militaire qui a subi une mutation a créé la Night Squad, chargée de protéger la côte est du continent américain.

Les cartes du Lieutenant Bigfoot de face
Les cartes du Lieutenant Bigfoot de face

En dépit de sa mutation qui lui a donné des allures de bête, le Lieutenant Bigfoot est un chef incontesté, ce qui lui permet d’aider ses troupes. En effet au début de son tour, il peut choisir un allié adjacent, ce dernier peut alors reprendre une carte de sa défausse et l’ajouter à sa main.

Les cartes du Lieutenant Bigfoot vues de dos
Les cartes du Lieutenant Bigfoot vues de dos

Du côté de ses stats, il possède 4 points de santé, 3 de mouvement (c’est le personnage le plus mobile de la bande), 4 d’attaque, 4 points de défense et 1 point de mental. Le leader de l’équipe ne brille pas par son intelligence et sa stratégie consistera souvent à foncer dans le tas et tabasser les ennemis, mais comme il est très doué à ce petit jeu là, ça marche plutôt bien. Sa faiblesse réside dans ses moments de doute qui feront perdre un point d’attaque et de défense à ses alliés.

-Les nouvelles tuiles :
-Trap A08 Salle des cellules : Lorsque le maître vilain active cette tuile, tous les héros présents piochent un pion prison. Ils doivent réussir le test de caractéristique dont la difficulté est celle inscrite sur le pion pioché. les héros qui ratent leur test sont placés dans une cellule vide (CELL) par Skarov. Pour pouvoir en sortir, il doivent réussir leur test de caractéristique. Le +1 ou le +2 indique le résultat à ajouter au lancer de dé.

Trap A08 : La salle des cellules
Trap A08 : La salle des cellules

Les héros ne peuvent rien faire pour désactiver cette tuile.

-Trap B08 Salle de jonction : Le Maître Vilain pioche 2 cartes évènement et en défausse une des deux.

Trap B08 : La salle de jonction
Trap B08 : La salle de jonction

Pour une action, les héros peuvent tenter de rendre la salle inutilisable en se plaçant sur l’espace orange et en réussissant un test de mental.

-Trap A09 Salle de transport : Le Maître Vilain déplace un lieutenant ou un sbire qui est en jeu sur un espace de renfort n’importe où dans la base.

Trap A09 : La salle de transport
Trap A09 : La salle de transport

Pour une action, les héros peuvent tenter de rendre la salle inutilisable en se plaçant sur l’espace orange et en réussissant un test de mental.

-Trap B09 Salle abandonnée : Le Maître Vilain peut activer un lieutenant ou un sbire (attention pas tous ceux du même type, un seul d’entre eux) afin de lui attribuer une action à jouer tout de suite après l’activation de cette tuile.

Trap B09 : Salle abandonnée
Trap B09 : Salle abandonnée

Pour une action, les héros peuvent tenter de rendre un type de sbire inutilisable pour ce tour, en se plaçant sur l’espace orange et en réussissant un test de mental.

-Objectifs et scénarios :
Outre les personnages et les nouvelles tuiles, cette extension inclut également une nouvelle campagne de jeu composée de 5 scénarios, avec de nouveaux objectifs qui vous permettront de composer la une du journal.

La couverture du livret de scénarios
La couverture du livret de scénarios

-Épisode 1 : Il revient ! :
Dans cette première mission, le professeur Skarov s’est réfugié dans un coin paumé du Canada. Les héros locaux de la Night Squad sont là pour l’empêcher de nuire.

Le 1er scénario
Le 1er scénario

La mission des héros est simple : atteindre Skarov et lui botter les fesses.

-Épisode 2 : Moscou est de trop :
Le vil Skarov est bien décidé à rayer Moscou de la carte du monde en leur envoyant des missiles sur la tronche.

Le second scénario
Le second scénario

Il vous faudra donc bien évidemment empêcher le lancement des missiles, puis faire passer l’envie à Skarov de jouer avec des armes aussi dangereuses.

-Épisode 3 : Une invasion bien préparée :
Skarov a décidé d’utiliser ses connaissances en robotique pour lancer une invasion de droïds et ainsi prendre le contrôle du monde .

Le troisième scénario
Le troisième scénario

Vous allez devoir détruire les téléporteurs afin d’éviter l’invasion de robots. En guise de dessert, n’hésitez pas à faire goûter votre spécialité à Skarov : la salade de phalanges !!

-Épisode 4 : Alison, je t’aime ! :
Skarov s’est amouraché d’Alison et l’a kidnappée afin de lui injecter un sérum d’amour, pour qu’ils puissent vivre une passion torride.

Le quatrième scénario
Le quatrième scénario

Le président n’ayant pas follement envie d’avoir Skarov pour gendre, tâchez de sauver sa fille avant qu’elle ne tombe sous le charme de sa moustache. Comme Skarov y prend goût, lui coller une bonne trempe en prime, ne pourra pas lui faire de mal.

-Épisode 5 : La vengeance d’Alison :
Contrairement à la Princesse Peach, Alison en a ras le bol de se faire capturer. Elle a donc décidé de se venger de Skarov en le kidnappant à son tour et en larguant des missiles sur sa base.

Le cinquième et dernier scénario
Le cinquième et dernier scénario

Les héros devront donc parvenir à sauver Skarov, empêcher le lancement des missiles et faire retrouver la raison à Alison. Un programme chargé pour finir en beauté !!

Les unes du journal version héros
Les unes du journal version héros
Les unes du journal version Skarov
Les unes du journal version Skarov

L’avis de Captain Johan sur l’extension #2 Night Squad :
Une fois encore, cette seconde extension du jeu tient toutes ses promesses, puisqu’elle permet de rajouter pas mal de choses à la boîte de base. Cette fois-ci ce sont les héros qui sont à l’honneur puisqu’une nouvelle team de justiciers fait son apparition et ça c’est cool !!

Skarov n’a pas été oublié pour autant, puisque 2 nouvelles tuiles comprenant 4 pièges inédits se trouvent dans cette boîte, permettant ainsi d’offrir une plus grand variété dans les bases construites et de diversifier les scénarios possibles. D’ailleurs la nouvelle campagne de scénarios est très sympa, notamment le scénario 5 que j’aime beaucoup car il est plutôt amusant.

Il y a tout de même quelques nouveautés de ce côté là, puisque certains scénar n’ont pas des bases en 4, 6 ou 9 et ne forment pas un carré ou un rectangle, prouvant qu’on peut s’amuser à inventer tout type de base pour Skarov et ça c’est chouette.

Bien que ça ne soit pas spécifié dans la boîte, la présence de 4 nouveaux héros permet de jouer à Guardians’Chronicles jusqu’à 9 joueurs, en apportant quelques modifications aux scénarios (rajout d’une seconde entrée et d’un chemin à peu près équivalent jusqu’aux objectifs, si bien qu’il y a deux groupes de héros) pour que ça tourne bien.

Pour ma part j’aime beaucoup cette nouvelle team de héros, que je trouve un peu plus « borderline » que la Liberty Patrol, dans la mesure où ils fleurent tous bon le « vigilante » prêt à utiliser des méthodes peu orthodoxes pour remplir leur mission. J’apprécie toujours autant le fait que les persos fassent tous écho à des héros connus, tout en ayant leurs propre identité, pouvoirs et faiblesses.

Ce qui les rend accessibles  au plus grand nombre dans la mesure où on n’a pas besoin d’être calé dans un univers déjà existant (style Marvel ou DC) pour pouvoir les apprécier. Ce qui n’empêche pas que je ne cache pas que je n’aurai rien contre le fait de pouvoir lire des BD (ou autre) sur le monde de Guardians’Chronicles, afin d’enrichir encore plus cette saga.

Le travail d’illustration est une fois de plus magnifique et ça demeure toujours l’une des forces du jeu, avec cet esprit très comics américain (cf les livrets de scénarios) et qui renforce mon envie d’avoir la chance de pouvoir lire du Guardians’Chronicles un jour. Je tire donc mon chapeau à tous les talentueux illustrateurs et coloriste qui ont participé à cette extension, car une fois de plus la qualité est au rendez-vous et le rendu final vraiment top. Je vous adore, alors continuez comme ça !!!

Les figurines des héros sont plutôt bien détaillées et sont donc d’un rendu plutôt sympa sur le plateau. Si je voulais pinailler un peu, je dirai que par contre c’est dommage d’avoir fait Bigfoot dans une couleur proche du gris des méchants, ce qui peut éventuellement être confusant (bon après il a pas le même gabarit que les autres, donc ça passe quand même ^^) dans le feu de l’action.

Quoi qu’il en soit, je me répète, mais ce n’est pas le point essentiel à mes yeux, puisque je privilégie l’atmosphère du jeu aux figurines et de ce côté là, c’est à nouveau du tout bon, grâce aux nouvelles possibilités apportées par cette extension !!

En bref, Night Squad est une extension qui remplit parfaitement son rôle et permet de varier les plaisirs en ajoutant une nouvelle team de héros, dont les caractéristiques sont bien différentes de la première équipe. Une nouvelle campagne de scénarios ne fait également pas de mal, pour rallonger la durée de vie, si vous n’avez pas le temps ou l’envie de créer les vôtres. Une fois encore, si vous avez aimé Guardians’Chronicles, ne passez pas à côté 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *