Love Letter (Kanai/Hepworth/Himmelman)

Love Letter (Kanai/Hepworth/Himmelman)

Love Letter est un jeu de cartes, réalisé par Seiji Kanai et illustré par Andrew Hepworth et Jeff Himmelman. Il s’agit d’un jeu dans lequel vous devrez réussir à courtiser la princesse Annette, qui se morfond depuis l’arrestation de la reine Marianna. Comme la princesse est étroitement surveillée, vous devrez arriver à lui faire parvenir vos billets doux à l’aide d’intermédiaires présents au château.

Ce jeu est édité par Filosofia et distribué par Asmodée en France. Love Letter est disponible en boutiques spécialisées et VPC depuis le 29 avril 2013  pour environ 15€.

Love Letter se joue de 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans et les parties durent en moyenne 15 minutes.

love boîte
Le sac de jeu (tout doux)

Love Letter est un jeu de cartes qui vous placera dans la peau d’un courtisan, prêt à tout pour s’attirer les faveurs de la princesse. Il faudra donc vous montrer impitoyable à l’égard de vos rivaux pour gagner son affection.

Contenu de la boîte :
-Le livret de règles
-16 cartes de jeu réparties ainsi :
1 Princesse
1 Comtesse
1 Roi
2 Prince
2 Servante
2 Baron
2 Prêtre
5 Garde
-4 cartes de référence
-13 marqueurs d’affection

L'ensemble du matériel contenu dans le sac de jeu
L’ensemble du matériel contenu dans le sac de jeu

Mise en place du jeu :
Tous les joueurs reçoivent une carte d’aide de jeu. Puis la mise en place va dépendre du nombre de joueurs puisqu’elle est différente si vous jouez à 2. Dans tous les cas, mélangez les 16 cartes de jeu et formez une pioche face cachée. Sans la regarder, écartez la première carte de la pile, elle ne servira pas lors de cette manche.

A 2 joueurs, en plus de la carte face cachée, écartez également les 3 cartes suivantes mais face visible cette fois-ci (il y a donc 4 cartes qui ne serviront pas à 2 joueurs, 3 visibles et une cachée).

Chaque joueur reçoit alors une carte, laquelle compose leur main. Puis le jeu débute et c’est le joueur qui été à un rendez-vous galant le plus récemment qui commence (ou sinon le plus jeune).

Les différentes cartes présentes dans le jeu
Les différentes cartes présentes dans le jeu

Déroulement du jeu :
Une partie de Love Letter se déroule en plusieurs manches, chacune d’elle représentant une journée. A la fin de chaque journée, la princesse reçoit une lettre de la part d’un des courtisans, lorsqu’un courtisan réussit à lui faire parvenir suffisamment de lettres (le nombre à atteindre dépend du nombre de joueurs autour de la table) il gagne son affection et remporte la partie.

Pour commencer, le joueur dont c’est le tour, pioche la première carte de la pile et l’ajoute à sa main. Le joueur choisit ensuite l’une des deux cartes qu’il a dans sa main et la défausse en la plaçant face visible devant lui et en appliquant son effet (qu’il soit positif ou négatif).

Le livret de règles
Le livret de règles

Les cartes défaussées restent devant les joueurs qui les ont placées, dans l’ordre dans lequel elles ont été défaussées. Une fois que l’effet a été appliqué, c’est au tour du joueur suivant dans le sens horaire (donc celui à gauche) de jouer.

Si un joueur est éliminé d’une manche suite à l’effet d’une carte, il défausse les cartes de sa main et ne jouera plus de tours pendant cette manche. Celle-ci se poursuit normalement pour les joueurs encore en lice.

Les cartes d'aide de jeu
Les cartes d’aide de jeu

Une manche se termine lorsqu’un des deux cas de figure suivants se présente :
-Il ne reste plus qu’un seul joueur en lice.
-Si la pioche est vide à la fin d’un tour, les joueurs qui sont toujours dans la manche dévoilent alors leur main. Le joueur avec la carte ayant la valeur la plus élevée remporte la manche. En cas d’égalité, c’est le joueur en lice qui a défaussé le plus grand total de valeur de cartes qui l’emporte.

Le joueur qui a remporté la manche, reçoit un marqueur d’affection. On remélange alors les 16 cartes ensemble et une nouvelle manche débute, en commençant par celui qui a remporté la précédente.

Les marqueurs d'affection
Les marqueurs d’affection

Effets des cartes :
-La Princesse : Si vous défaussez la Princesse pour quelque raison que ce soit, cette dernière jette votre lettre au feu et vous êtes immédiatement éliminé de la manche.

La Comtesse : La Comtesse n’a aucun effet lorsqu’elle est défaussée, son effet fonctionne lorsqu’elle est en main. A savoir que si vous avez dans votre main le roi ou un prince en plus de la Comtesse, vous êtes obligés de défausser la Comtesse.

Le Roi : Lorsque vous défaussez le Roi, échangez votre carte en main avec celle du joueur de votre choix. Il n’est pas possible d’échanger sa main avec un joueur éliminé ou un joueur protégé par la Servante. Si tous les autres joueurs sont protégés par une Servante, alors le Roi n’a aucun effet.

Le Prince : En le défaussant, désignez un joueur qui doit défausser sa main sans appliquer l’effet de sa carte (seul l’effet de la Princesse est appliqué) et piocher une nouvelle carte à la place. Si jamais la pioche est vide, le joueur prend la carte qui a été mise de côté face cachée au début de la manche. Si tous les joueurs sont protégés par une Servante, vous devez vous auto-désigner.

-La Servante : Vous êtes protégés des effets des cartes des autres joueurs jusqu’au début de votre prochain tour.

-Le Baron : Comparez secrètement votre main avec celle d’un autre joueur toujours en lice, le joueur avec la carte la plus faible est éliminé de la manche. En cas d’égalité, il ne se passe rien. Si tout le monde est protégé par une Servante, le Baron n’a aucun effet.

-Le Prêtre : Regardez la main d’un autre joueur secrètement. Si tous les autres joueurs sont protégés par une Servante, alors le Prêtre n’a aucun effet.

-La Garde : Désignez un autre joueur et nommez une carte (vous ne pouvez pas choisir la Garde), si le joueur possède cette carte dans sa main, il est éliminé de la manche. S’il ne l’a pas, rien ne se passe, il en va de même si tous les joueurs sont protégés par une Servante.

Fin de la partie :
La partie s’achève dès qu’un joueur a remporté suffisamment de manches pour gagner. Pour une partie à deux joueurs, il faut remporter 7 manches. A 3 joueurs il faut en remporter 5 et à 4 joueurs il en faut 4.

L’avis de Captain Johan sur Love Letter :
Love Letter est un petit jeu de cartes plutôt sympatoche qui permettra de commencer ou de terminer en douceur une session de jeux. En effet, comme il s’agit d’un jeu japonais, lesquels sont généralement assez minimalistes, les règles sont très vite expliquées et les mécaniques rapidement assimilées, si bien qu’on peut se jeter dans l’action en un rien de temps.

Néanmoins comme iil s’agit d’un jeu de cartes, le hasard est très présent, puisque vos actions dépendront des cartes que vous piocherez en cours de partie. Vous aurez ensuite à choisir quelle carte défausser parmi les deux que vous avez en main, sachant qu’il faut soit essayer d’éliminer vos adversaires, soit tenter de survivre en gardant une carte forte. Ce n’est pas toujours évident et il n’est pas rare de se faire éliminer au cours d’une manche, mais comme ces dernières ne durent vraiment pas longtemps (sauf si vous avez des joueurs vachement lents autour de la table), on ne s’ennuie pas trop après son élimination.

Le matériel est plutôt sympathique, notamment le petit sac tout doux, même si les cartes ne semblent pas trop tenir le choc et peuvent vite s’abîmer si elles ne sont pas protégées (ce qui personnellement ne me pose pas de soucis, puisque j’ai tendance à toujours le faire quand je peux). Les illustrations donnent un petit côté baroque à l’ensemble du jeu et passent plutôt bien.

On trouve quelques lignes de background pour chacun des persos et l’histoire de cette nation monarchique, au sein du livret de règles. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ce dernier fait une dizaine de pages, puisque les règles en elles-mêmes sont vraiment bien moins longues. C’est donc un petit « bonus » plutôt cool, même s’il n’est pas forcément utile en cours de jeu, dans la mesure où ça rallonge inutilement le temps d’explication des règles.

Au cours de la partie on va donc tenter de dézinguer ses adversaires grâce aux effets des cartes offensives, tout en tentant de survivre à leurs actions. Il faudra donc éventuellement essayer de négocier pour se faire oublier ou essayer d’envoyer le danger sur un autre joueur (non pas moi, c’est toujours moi que tu vises, utilises ta garde sur lui, il est en tête…etc.).

En bref Love Letter est un jeu minimaliste, qui est très simple à expliquer, ainsi qu’à jouer et dont les parties se passent assez rapidement. Néanmoins le plaisir de jeu dépendra des personnes présentes autour de la table, si bien qu’on pourra soit bien s’amuser le temps de quelques parties ou alors s’ennuyer prodigieusement et ne plus avoir envie d’y revenir. A essayer pour voir si le jeu vous plaît ou non, car il est certain que tous les joueurs ne s’y retrouveront pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *