Rampage (Bauza/Maublanc/La Lune)

Rampage (Bauza/Maublanc/La Lune)

Rampage est un jeu créé par Antoine Bauza, Ludovic Maublanc et illustré par Pierô La Lune, il est édité et distribué par Repos Production et est disponible en boutiques spécialisées et en VPC depuis le 22 novembre 2013 pour 45€ environ.

Rampage est jouable de 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans et les parties durent en moyenne 30 minutes (ça varie selon le temps d’action des joueurs, plus le temps d’installation du jeu).

La boîte du jeu Rampage
La boîte du jeu Rampage du duo Bauza/Maublanc

Dans ce jeu, votre monstre devra semer la destruction et le chaos au sein de la ville de Meeple City. Le but du jeu est d’être le monstre à avoir causé le plus de dégâts (destruction de bâtiments, dévorage d’habitants…etc.) et donc avoir le plus de points à la fin de la partie.

Contenu de la boîte :
-4 pions corps
-4 pions pattes
-4 paravents monstre
-16 jetons dents
-1 plateau ville (2 parties)
-1 plateau de fuite (recto/verso)
-90 Meeples (15 de chaque couleur)
-4 véhicules
-19 tuiles étages réparties comme suit ;
12 tuiles carrées
6 tuiles rectangles
1 tuile grand carré
-6 ruines à coller (4 carrées et 2 rectangles)
-1 ruine grand carré
-48 cartes monstres réparties comme suit :
16 cartes caractère
16 cartes pouvoir
16 cartes super-pouvoir secret
-1 aide de jeu
-1 pièce de puzzle à coller (sous la ruine grand carré)

L'ensemble du contenu de la boîte de Rampage
L’ensemble du contenu de la boîte de Rampage

Déroulement du jeu :

Tout d’abord, il va falloir commencer par construire la ville. Pour se faire on pose des Meeples au coin de chacune des ruines et on pose une tuile bâtiment par dessus et ainsi de suite jusqu’à avoir créé tous les bâtiments.

Les tuiles qui une fois empilées sur des Meeples forment les bâtiments
Les tuiles qui une fois empilées sur des Meeples forment les bâtiments

On place ensuite un Meeple sur le toit de chaque bâtiment. Une fois que c’est fait, tous les Meeples restants sont placés sur le stade qui se trouve au centre du plateau. On pose les différents véhicules sur leurs emplacements respectifs et on choisit avec quelle face du plateau de fuite on jouera (A ou B).

Il faut ensuite préparer les monstres, chaque joueur prend un paravent et le monstre équivalent (corps et pattes en bois), ainsi que 4 dents qui sont placées dans la bouche du paravent, à l’endroit adéquat. On place ensuite son monstre sur l’emplacement de départ le plus proche.

Les 4 écrans des monstres que vous pouvez incarner
Les 4 écrans des monstres que vous pouvez incarner

On mélange les trois types de cartes et on en donne une de chaque à tous les joueurs, les autres cartes ne serviront pas pendant le reste de la partie. Les cartes caractère et pouvoir sont dévoilées aux autres joueurs, tandis que la carte super-pouvoir-secret reste… secrète (étonnant, non ?)

Maintenant que tout est en place, la partie peut commencer. Pour déterminer quel joueur commencera à dévaster la ville, il faut imiter un monstre géant, celui ou celle qui est le ou la plus convaincant(e) débute, puis on continue dans le sens horaire.

Les 4 monstres jouables et leurs pattes
Les 4 monstres jouables et leurs pattes

Lors de son tour de jeu, un joueur peut effectuer deux actions (qui peuvent être identiques) parmi les 4 possibles dans la panoplie des monstres. Les 4 actions possibles sont les suivantes : se déplacer, démolir, projeter un véhicule ou souffler.

-Déplacement :
Il faut d’abord retirer le corps de son monstre et ne laisser que les pattes (le petit palet circulaire en bois), puis à l’aide d’une pichenette bien placée, déplacez votre monstre dans la direction que vous voulez.

Le livret de règles et l'aide de jeu
Le livret de règles et l’aide de jeu

Lorsque les pattes ont fini leur mouvement, replacez le corps de votre monstre dessus. Si jamais votre pichenette fait sortir vos pattes du plateau, votre monstre perd 1 dent (retirez alors une dent de sa mâchoire et placez la dans la boîte). Replacez vos pattes sur un emplacement de départ libre et continuez à jouer normalement.

-Démolition :
Si votre monstre touche le trottoir situé autour d’un bâtiment, vous avez la possibilité d’essayer de détruire ce dernier. Prenez le corps de votre monstre, puis placez le au-dessus du bâtiment en veillant à garder votre bras parallèle à la table, tout en restant assis.

Lâchez ensuite le corps de votre monstre sur le bâtiment, à noter que vous pouvez lâcher votre monstre n’importe où sur le bâtiment. En revanche, si votre monstre n’atteint pas sa cible, vous perdez immédiatement une dent.

-Projection de véhicule :
Si votre monstre se trouve dans le quartier d’un véhicule, vous pouvez vous en emparer afin de le lancer. Il vous suffit de le placer a plat sur le sommet de votre monstre et de le pichenetter.

Les véhicules que vous pouvez jeter sur les bâtiments
Les véhicules que vous pouvez jeter sur les bâtiments

Lors d’une projection, on peut tenir et incliner le corps de son monstre. Si le véhicule sort de la ville au cours d’une projection, il est immédiatement replacé sur son emplacement.

-Souffle :
La dernière action possible consiste à souffler sur la ville. Placez votre menton sur la tête de votre monstre, inspirez et soufflez. Il est possible de tenir le corps de votre monstre d’une main, lorsque vous soufflez.

Lorsque vous effectuez ces actions, il n’est pas impossible que surviennent des dommages collatéraux. C’est à dire que si vous faites tomber le corps d’un monstre adverse, vous lui cassez une dent, que vous placez dans votre estomac.

Le plateau de jeu une fois déplié et assemblé
Le plateau de jeu une fois déplié et assemblé

Le monstre tombé, reste au sol jusqu’au tour de son propriétaire et constitue un obstacle. Lorsqu’un monstre est à terre, il ne perd plus de dents, même si un autre monstre le percute. Mais si le corps d’un monstre tombe de ses pattes, mais reste debout, il ne perd pas de dent.

L’autre dommage collatéral possible est le gobage de bâtiments. Si après une de vos actions, un étage se retrouve sans aucun élément dessus (pas de monstre, pas de véhicule, ni de Meeple ou d’étage), le joueur le remporte immédiatement et le place dans son estomac. Il est bien évidemment possible de gober plusieurs étages à la fois.

Fuite de Meeples :
Suite à vos actions, lorsque des Meeples quittent la ville (lorsqu’ils ne touchent plus le plateau), il faut les placer sur le plateau de fuite. L’endroit où les placer dépend de la face du plateau de fuite que vous avez choisie.

La fiche (deux faces déifférentes) qui détermine la fin de la partie
La fiche (deux faces déifférentes) qui détermine la fin de la partie

Sur la face A, on place les Meeples en commençant par la ligne du haut et on complète ainsi jusqu’en bas. Sur la face B, on place les Meeples en fonction de leur couleur, les vieillards (gris) sont à mettre dans la boîte car ils n’ont pas d’emplacements.

A table ! :
Une fois que vous avez effectué vos deux actions, votre monstre passe à table. Cela consiste tout simplement à dévorer les Meeples qui se trouvent dans votre quartier.

Mais il y a quelques conditions pour pouvoir manger un Meeple, il doit être dans votre quartier et ne pas soutenir un élément de jeu. Si un Meeple se trouve complètement sur une ruine ou un trottoir, on ne peut pas le manger, car il n’est pas dans le quartier. Votre monstre peut manger autant de Meeples qu’il possède de dents (on a toujours au minimum 2 dents et au maximum 6).

Les Meeples que vous allez pouvoir dévorer pendant la partie
Les Meeples que vous allez pouvoir dévorer pendant la partie

Les Meeples dévorés sont placés dans l’estomac de votre monstre. Si les pattes de votre monstre sont à cheval sur deux quartiers, vous devez choisir le quartier dans lequel vous allez dévorer du Meeple.

Le jeu continue ainsi jusqu’à ce que tous les étages des bâtiments aient été gobés. Le joueur qui a gobé le dernier étage, termine son tour, puis tous les autres joueurs ont droit à un dernier tour, avant de procéder à la phase du comptage des points.

Comptage des points :
-Chaque groupe de 6 Meeples mangés (un de chaque couleur) rapporte 10 points, les autres Meeples mangés ne servent à rien.
-Chaque étage, quelle que soit sa taille, rapporte 1 point
-Chaque dent arrachée à un monstre adverse rapporte 2 points
-Certaines cartes caractères peuvent rapporter des points supplémentaires.

Les trois types de cartes et un exemple de chaque à côté
Les trois types de cartes et un exemple de chaque à côté

Le joueur avec le plus de points remporte la partie, en cas d’égalité, le joueur ayant mangé le plus de Meeples (la couleur n’importe pas) est déclaré vainqueur.

L’avis de Captain Johan :
Rampage fait partie des jeux que j’ai essayés avec ma moitié lors du festival Ludimania de Saint-Apollinaire et qu’on s’est acheté dans la foulée auprès de Jocade.

Il faut dire qu’on s’est bien marré au cours de notre partie de découverte car c’est vraiment super fun de mettre une ville pleine de Meeples à feu et à sang (bon je vous rassure ça reste soft et il n’y a pas de la tripaille partout).

Je tiens par contre à prévenir que lorsque vous ouvrez le jeu pour la première fois, après la phase de dépunchage, vous allez devoir vous lancer dans du travail manuel. En effet, il faut décoller le film protecteur sous les ruines, avant de les coller sur le plateau.

Je ne vous cacherai pas que j’ai bien galéré (en même temps j’ai pas d’ongles) car c’est souvent qu’au lieu de révéler la face collante, j’enlevais trop profond et donc c’était le carton de la tuile qui se décollait ^^’.

J’ai également eu peur au niveau de la grosse tuile centrale, car cette dernière maintient en place les deux morceaux de plateau, et il faut coller une « pièce de puzzle » adhésive en dessous. Le problème c’est que les parties de la pièce de puzzle à clipser dans le plateau n’avaient pas toutes la même taille (une si petite qu’il y a du jour et l’autre limite trop grosse pour rentrer), mais heureusement ça tient quand même.

La dernière partie de travaux manuels consistait à coller les stickers sur les pions en bois (les véhicules, les pattes et les corps des monstres). A noter d’ailleurs que les Meeples peuvent également être personnalisés, si vous demandez à votre boutique de vous fournir la planche de stickers bonus (je ne l’ai pas encore, ça viendra lors de mon prochain passage à Jocade ^^).

Bon, tout ça ne concerne que la première fois que vous jouez, après vous serez tranquilles et n’aurez juste qu’à assembler le plateau et monter les bâtiments, avant de vous lancer dans le carnage de Meeple.

A partir de là, c’est que du régal car on va pouvoir se défouler à fond et essayer de faire un max de dégâts dans la ville. Les différentes techniques de destruction sont toutes très sympas et ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

A vous donc de réfléchir et d’optimiser vos 2 actions, car ça part plutôt vite. Il vous faudra d’ailleurs être habile, car lors de vos déplacements, il n’est pas toujours facile de faire la pichenette parfaite qui vous conduira pile là où vous voulez. Il n’est donc pas rare de se retrouver plus loin que son objectif ou de n’avoir quasiment pas bougé suite à son mouvement.

Néanmoins on s’amuse beaucoup autour de la table, car c’est toujours fun de voir les Meeples s’envoler à travers le plateau (voire la pièce quand on bourrine ^^’), on s’attendrait presque à les entendre pousser le fameux cri de Wilhelm.

C’est également très marrant de voir les fail de ses adversaires (ou les siens), comme lorsqu’on compte souffler, qu’on prend une belle inspiration et qu’on souffle de toutes ses forces (façon Grand méchant loup) et qu’il ne se passe… strictement rien.

Eh oui, ça arrive que notre beau plan foire complètement, car les éléments ne veulent pas du tout bouger et ça c’est fun (enfin surtout quand ça arrive à nos adversaires).

Le fait de bouger autour de la table, pour avoir le meilleur angle d’attaque, peut également entraîner des situations plutôt cocasses, si vous vous asseyez sur un autre joueur (c’est possible avec son accord).

Du côté des règles, elles sont très faciles à appréhender et pas trop compliquées. Donc n’ayez pas peur du livret qui semble épais, c’est parce qu’il y a 3 langues dedans (français, allemand et anglais). Les cartes sont également traduites dans ces 3 langues, du coup j’aime bien comparer les différences pour dire la même chose (en allemand c’est plus long en général).

Il y a énormément de matos dans la boîte, qui bien que long à préparer lors de la première utilisation, devrait bien tenir le choc et est plutôt classe. J’aime également beaucoup les illustrations de Pierô la Lune qui collent plutôt bien au thème et donne un côté cartoonesque et coloré à l’ensemble.

David un de mes potes, m’a dit que sur le principe, le jeu lui rappelait un jeu du même nom qui était sorti sur la Master System, j’ai trouvé ça amusant (sauf que le jeu de plateau est beaucoup plus joli graphiquement que le jeu vidéo lol).

En bref Rampage est un jeu à l’esthétique très sympa et qui vous permettra de vous défouler un bon coup en ravageant une ville pleine de Meeples. On se marre bien pendant les parties et ça donne envie d’y rejouer !! Un jeu d’ambiance qui remplit parfaitement son office et vous demandera quand même de réfléchir un peu et de faire preuve d’habileté. Que du bon quoi ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *