Minivilles (Suganuma/Hotta)

Minivilles (Suganuma/Hotta)

Minivilles est un jeu à base de dés et de cartes, réalisé par Masao Suganuma et illustré par Noboru Hotta. Il s’agit d’un jeu dans lequel les joueurs vont tenter d’être les plus rapides pour parvenir à bâtir leur ville et ses « 4 monuments ».

Le jeu est édité par Moonster Games et distribué par Asmodée en France. Minivilles est disponible en boutiques spécialisées et VPC depuis le 23 mai 2014 pour environ 25€.

Minivilles est jouable de 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans et les parties durent en moyenne 30 minutes (tout dépend du nombre de joueurs autour de la table et des résultats aux dés de chacun).

La boîte du jeu de base Minivilles
La boîte du jeu de base Minivilles

Minivilles est un jeu de construction de ville qui se joue à l’aide de dés et de cartes. Le but du jeu est d’être le premier joueur à parvenir à construire ses 4 bâtiments spéciaux.

Contenu de la boîte :
-108 cartes réparties ainsi :
24 cartes de départ contenant 8 établissements et 16 monuments
12 cartes établissements spéciaux (fond violet)
72 cartes d’établissement de base (fond rouge, vert et bleu)
-54 pièces avec des valeurs de 1, 5 et 10
-2 dés
-1 livret de règles (consultable en ligne par là)
-3 sachets en plastique pour tout ranger

L'ensemble du matos présent dans la boîte
L’ensemble du matos présent dans la boîte

Mise en place du jeu :
Chaque joueur reçoit ses deux établissements de départ : la boulangerie et le champ de blé, ainsi que les 4 monuments : gare, centre commercial, parc d’attractions et tour radio, qui sont placés face en construction visible.

Les établissements de départ et leur verso
Les établissements de départ et leur verso

Tous les autres bâtiments de réserve sont regroupés par établissement et disposés en tas (15 piles de cartes différentes face visible), de façon à ce que tout le monde puisse les voir.

Chaque joueur reçoit également 3 pièces, les pièces restantes sont posées au centre de la table et forment la banque.

Le joueur ayant visité un parc d’attractions le plus récemment entame la partie.

Les différents établissements de la réserve
Les différents établissements de la réserve

Déroulement de la partie :
Les joueurs jouent dans le sens horaire et effectuent leur tour de jeu, composé de 3 phases : le lancer de dé(s), la phase de revenus, la phase de construction de bâtiment ou de monument.

Lancer de dés : le joueur actif commence toujours son tour en lançant un ou deux dés. Au début de la partie, les joueurs ne peuvent lancer qu’un dé, une fois qu’ils ont construit leur gare, ils choisissent s’ils en lancent un ou deux. Afin de savoir quel bâtiment s’active, on prend en compte la somme des deux dés (entre 2 et 12 donc) ou le résultat du dé quand on n’en lance qu’un seul.

Phase de revenus : Si le résultat d’un lancer de dés est égal à la valeur inscrite sur le haut d’une de vos cartes, vous déclenchez l’effet de cette dernière et recevez donc de l’argent de la banque ou d’un autre joueur.

Les dés et la monnaie du jeu
Les dés et la monnaie du jeu

Les cartes à fond bleu (revenu) vous permettent de gagner de l’argent de la banque, durant le tour de tous les joueurs.

Les cartes à fond vert (revenu) vous permettent de gagner de l’argent de la banque, seulement pendant votre tour de jeu.

Les cartes à fond rouge (paiement) vous permettent de recevoir de l’argent par le joueur qui a lancé les dés.

Les cartes à fond violet (paiement) vous permettent de recevoir de l’argent du joueur ou des joueurs de votre choix, mais seulement lors de votre tour.

Lorsque des paiements et des revenus ont lieu en même temps, on effectue d’abord les paiements. Si un joueur ne peut pas tout payer, il doit payer ce qu’il peut et est exempté du reste. La banque n’offre pas la somme manquante au joueur qui devait recevoir le paiement.

Si plusieurs transactions ont lieu, on les réalise dans l’ordre inverse des aiguilles d’une montre.

Le livre de règles du jeu
Le livre de règles du jeu

Phase de construction : Une fois par tour, les joueurs peuvent construire un bâtiment ou un monument, en payant son coût de construction qui se trouve en bas à gauche de la carte. Les bâtiments violets sont uniques et on ne peut donc en avoir qu’un seul dans sa ville.

Tous les autres bâtiments peuvent être construits en plusieurs exemplaires (tant qu’il en reste à construire dans la réserve) dans votre ville et cumulent donc leurs effets.

Lorsque vous construisez un monument, retournez-la carte correspondante sur sa face visible. Son effet est dorénavant actif et vous permettra donc d’en bénéficier pour la suite de la partie.

Fin de la partie :
La partie s’achève dès qu’un joueur construit son quatrième monument, il est instantanément déclaré vainqueur.

Les monuments construits et en construction
Les monuments construits et en construction

L’avis de Captain Johan sur Minivilles :
Minivilles est un petit jeu de cartes et de dés fort sympathique, qui nous place dans la peau d’un gestionnaire de ville (façon Sim City ^^) dont le but sera d’être le premier à parvenir à ériger 4 monuments.

Pour se faire, il va falloir développer sa ville en y construisant divers bâtiments afin de parvenir à amasser des capitaux. Chaque joueur pourra donc donner une orientation complètement différente à sa ville, en tentant par exemple de faire cracher ses adversaires au bassinet (cartes rouges et violettes) ou en jouant la sécurité avec des cartes bleues ou vertes qui permettent de recevoir de l’argent de la banque.

On peut être tenté de toujours jouer la même stratégie, mais il faut savoir qu’elle ne sera pas tout le temps payante de la même façon, puisque tout ça dépendra des jets de dés réalisés par vous et vos adversaires. Les allergiques au hasard risquent d’ailleurs de ne pas trop accrocher à ce principe, puisque tout le jeu repose sur les jets de dés.

Si vous n’avez rien contre le hasard, le fait que le jeu repose sur les lancers de dés, entraîne une certaine tension tout au long de la partie. En effet, quand plusieurs joueurs sont aux portes de la victoire, avec un seul monument à construire et quelques pièces manquantes, on guette tous les lancers de dés et on prie pour ne pas se faire souffler la victoire par un autre.

On ne peut pas trop influer sur les stratégies des adversaires puisqu’elles dépendront des résultats aux dés, mais il est toujours possible de les empêcher d’avoir certains bâtiments en les construisant avant eux par exemple, ce qui permet d’avoir des interactions avec les autres joueurs. Il est également toujours possible de faire un peu de trash talking ou de chambrer ses adversaires (selon les personnes avec qui vous jouez évidemment).

L’univers graphique est très mignon et coloré, si bien qu’il devrait plaire au plus grand nombre, y compris aux plus jeunes qui n’auront pas trop de mal à se prendre au jeu. Tout est question de goût évidemment, mais pour ma part j’aime beaucoup ce parti pris graphique qui rend le jeu très attachant.

Les parties vont être plus ou moins longues selon la chance aux dés de tout un chacun (si personne ne fait jamais les résultats qui rapportent, ça peut stagner un peu ^^’), mais dans l’ensemble Minivilles est un jeu plutôt rapide et qui passe bien pour se détendre. Les règles ne sont pas très compliquées et sont vite assimilées et expliquées, ce qui permet de se plonger rapidement dedans.

En bref, Minivilles est un petit jeu fort sympathique pour peu qu’on ne soit pas allergique au hasard ou à son graphisme. Les parties peuvent être tendues et se jouer à un rien et elles ont un bon goût de reviens-y. Un jeu qui devrait donc plaire aux plus jeunes comme aux moins jeunes et qui permet de regrouper plusieurs générations de joueurs autour d’une même table, sans que personne ne s’ennuie.

J’ajouterai à la suite de cet article la présentation des extensions pour le jeu (la première intitulée Marina est déjà sortie et la seconde qui se nomme Green Valley sortira dans le courant de la semaine prochaine).

2 Comments

    1. Je n’ai pas encore testé la seconde extension, mais je suis tout à fait d’accord !!! L’extension Marina et les règles de placement des établissements limités est déjà un ajout très sympathique qui rajoute un nouveau côté stratégique fort appréciable (selon moi évidemment).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *