Compte-rendu de la séance n°9 du 11 janvier 2017 : Comme des Meeples

Compte-rendu de la séance n°9 du 11 janvier 2017 : Comme des Meeples

Mercredi soir 11 janvier, dès 19h00 a eu lieu la neuvième séance de la saison 3 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 10 joueurs présents puisque Jérôme, Dominique, Pascal, Mickaël, Marine, Damien, Gaëtan, Rémy et Alain (ça faisait très plaisir de le revoir depuis le temps ^^) étaient de retour.

Par contre, autant vous prévenir tout de suite, ce compte-rendu sera plein d’approximations puisque je n’ai pas suivi toutes les parties, que je ne connaissais pas tous les jeux, qu’il y a des photos que je n’ai pas prises etc…

Bref, vous commencez à connaître la chanson, je ne suis pas très sérieux et je suis vite submergé dès qu’il y a quelques parties à la fois.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

De nouveau, je n’avais installé aucun jeu sur les tables, afin de laisser les joueurs libres de choisir ce à quoi ils avaient envie de jouer. Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Les jeux du soir que j’avais apportés
Ceux de Jérôme
Le Tikal à Rémy
Le jeu de chez Kyrielle rapporté par Pascal

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles.

Dominique en force, comme toujours ^^
Les chocolats de Noël signés Marine et Damien
Ceux d’Alain (les grands esprits se rencontrent ^^)
La galette rapportée par Gaëtan

Ce soir là, la première fournée de joueurs est arrivée entre 18h58 et 19h15, Jérôme a été le premier, suivi de près par Rémy et Dominique, puis Gaëtan, Pascal et Alain. Deux tables de 3 joueurs ont alors vu le jour. D’un côté Alain, Dominique et Jérôme qui ont commencé par un Kingdomino et de l’autre Pascal, Gaëtan et Rémy qui ont eu envie de découvrir Parfum.

Pendant que j’expliquais les règles de Parfum au trio, nous avons été rejoints par Marine, Damien et Mickaël. Ces derniers ont opté pour un Kanagawa et je les y ai rejoints après mes explications (mais on y reviendra en temps et en heure).

Notre premier trio qui s’est lancé dans la confection de royaumes, à l’aide des dominos de Kingdomino a fait très fort. Je ne sais pas s’ils ont ou non utilisé les variantes pour scorer des points bonus, puisque je n’ai que le résultat final (c’est le principal de toute façon ^^).

Nos 3 rois en pleine création de leur royaume

Je suis donc en mesure de vous dire que Jérôme avait les bleus (fidèle à son habitude ^^), Alain jouait vert et Dominique était en jaune. La partie a été supra serrée puisqu’il n’y a que deux points d’écart entre le premier et le dernier.

Mais bon, là où ils sont très forts ces 3 là, c’est qu’ils ont réussi à faire un ex-aequo pour la première place. En effet Dominique et Jérôme (je crois qu’ils connaissaient déjà tous les deux le jeu) ont terminé avec 40 points !! Néanmoins, Alain pour sa première partie n’était pas en reste puisqu’il a marqué 38 points. Donc chapeau bas à tous les 3 pour cette partie acharnée ^^

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, ils se sont lancés dans un Ice Cool pour la suite de leurs aventures ludiques. Je ne peux pas le garantir à 100% car je ne connais pas cette donnée, néanmoins, je pense qu’ils ont repris les mêmes couleurs pour cette partie : Jérôme en bleu, Dominique en jaune et Alain en vert puisque ces couleurs sont dispo également.

Les 3 glisseurs

La partie s’achève une fois que tous les joueurs ont été surveillants une fois et qu’ils ont donc  tenté de dégommer les manchots adverses en pichenettant le leur. Les joueurs qui ne sont pas surveillants doivent bien évidemment éviter ce dernier, mais également passer sous 3 portes afin de chiper les poissons de leur couleur.

Une fois encore, c’est Jérôme qui a remporté la partie, cette fois-ci avec 8 points au total. Il devance Alain et ses 5 points. Il semblerait par contre que les pichenettes (ou les manchots) ne soient pas le fort de Dominique puisqu’il a terminé avec 2 points.

Pendant que Kanagawa et Parfum battaient toujours leur plein, notre valeureux trio a également eu le temps de jouer à Deep Sea Adventure, le jeu de stop ou encore à base de dés, dans lequel on se partage un sous-marin et une réserve d’air, afin de tenter de rapporter le plus de trésors possibles du fond des océans.

Le trio de plongeurs

Là encore, je n’ai pas le résultat de toutes leurs plongées, il me semble juste de mémoire qu’ils n’ont pas réussi à rentrer dans le sous-marin à temps lors de leur première plongée. Le pire était Jérôme qui est venu échouer juste devant la porte du submersible, es mocho. Il a quand même dû réussir à se rattraper par la suite, ou alors il a eu de la chance au niveau des trésors, puisqu’une fois encore, c’est lui qui a gagné la partie (coup du chapeau) avec son scaphandrier bleu et 20 points de trésor.

C’est de nouveau Dominique qui a pris la seconde place avec son meeple jaune et ses 14 points de trésor. Alain en vert a terminé dernier avec un score tout à fait honorable de 13 points, dans la mesure où i lest assez aisé de finir une partie de Deep Sea avec 0 point ^^’

Pour la suite, je vous propose d’aller faire un tour du côté de la ville de Grasse où Gaëtan, Rémy et Pascal tenaient chacun une parfumerie pour la première fois. Rémy avait la parfumerie bleue, Gaëtan lui était en rouge et Pascal de son côté était vert.

Les parfumeurs pliés devant les coups du sort et les lancers de dés foireux

Dans Parfum, le joueur qui est le plus à la traîne sur la piste de score va choisir à quelle heure il se lève. S’il se lève tôt, il jouera les phases suivantes du tour en premier, mais il aura moins d’action que ses camarades et ainsi de suite.

A leur tour de jeu, les parfumeurs tentent de distiller des essences de bergamote, lavande, violette, vanille ou rose pour réaliser des flacons de parfum. Ces derniers peuvent être petits et se composer d’une tête et d’un fond de parfum  ou grands avec un milieu de parfum en plus.

La parfumerie de Rémy en fin de partie

La taille de la bouteille, détermine le nombre de flacons que l’on pourra en vendre aux clients à la fin du tour, on a 2 exemplaires d’un petit parfum et 3 d’un grand. Pour les vendre, il faut que la bouteille contienne au moins le nombre de notes de parfum que celles demandées par les clients (de 1 à 3 notes de la même essence, par exemple un client peut vouloir un parfum avec 3 notes de rose à l’intérieur).

Bien évidemment, la valeur des parfums demandés par les clients varie en fonction de la difficulté pour le créer. La vanille (dés noirs) et la lavande (dés violets) sont les plus compliqués puisqu’on à 1 chance sur deux de foirer notre lancer, contre 1 sur 3 pour les autres essences.

Chez Pascal

Qui dit jeu avec des dés, dit forcément jeu où Gaëtan n’a pas du tout brillé et ce même s’il est un peu possible de lisser le hasard en relançant certains dés où en changeant des résultats.  Il a tout de même lutté vaillamment tout au long de la partie pour tenter de coller au score de ses adversaires.

Il termine avec un score de 79 points, plutôt pas mal du tout, lorsqu’on sait que de mémoire il a sur 3 ou 5 lancers consécutifs obtenu uniquement des résultats ratés (symbole de mouche). Pascal quant à lui n’a ni trop eu la poisse, ni trop de chance, raison pour laquelle il finit deuxième avec 87 points, soit 8 de plus que Gaëtan, ce qui n’est pas énormissime non plus.

Du côté de Gaëtan

En revanche, c’est Rémy qui a été le moulu de la bande, puisqu’il a visiblement été à l’opposé de Gaëtan et a donc réussi plusieurs fois d’affilée à n’obtenir que des résultats réussis lors de ses jets de dés. Il  a donc largement pris la tête avec 117 points au total, soit 38 de plus que Gaëtan.

Normalement si vous avez bien suivi, il y a encore une table à voir et cette fois-ci on prend la direction du Japon avec Kanagawa. Mickaël nous a expliqué comment jouer à ce jeu, dans lequel on tente de faire honneur au maître des estampes en devenant son disciple le plus doué.

Pour ça on place des cartes afin d’agrandir notre estampe et/ou améliorer notre atelier, le joueur avec le plus de points en fin de partie l’emporte. Nous sommes tous partis sur des stratégies un peu différentes, mais ça se tient plutôt pas mal au niveau des scores en fin de partie puisqu’il n’y a que 11 points d’écart entre le premier et le dernier.

Les 4 peintres ^^

C’est Marine avec sa fresque estivale (à la base) qui a été la plus talentueuse, il faut dire qu’elle collectionnait les pots de peinture et les récompenses, elle a fini avec 4 pots et un score de 31 points. Il s’en est fallu d’un cheveu pour que Mickaël lui vole la vedette (le pion premier joueur qu’elle a raflé en fin de partie) puisque son estampe printanière a récolté 29 points, il avait 3 pots de peinture, qu’il utilisait rarement d’ailleurs.

Mon estampe supra stylée
Celle de Damien

Votre serviteur prend la troisième place et c’est plutôt pas mal dans la mesure où je n’ai eu qu’une seule récompense et que j’ai joué toute la partie avec mes 2 pots de peinture de base. Donc en dépit de toutes ses railleries, je ne termine qu’à 6 points de Marine, en sachant que j’ai été le seul à choper un malus de -2, donc je finis à 25 points (mais ça aurait presque pu être 27 points) avec mon estampe automnale, spécialisée dans les montagnes.

L’estampe de la victoire de Marine
Chez Mickaël

C’est donc Damien qui ferme la marche, il faut dire qu’il s’était fait souffler le diplôme des 4 pots de peinture par sa chère et tendre (c’était d’ailleurs marrant de les voir se battre pour l’avoir lol), son estampe hivernale lui a tout de même rapporté 20 points, ce qui est donc plutôt correct.

Notre partie s’étant terminée après celles des autres, nous n’avons donc pas changé de configuration lorsque nous nous sommes lancés dans une partie de HOP ! En revanche, il y a eu un tout petit peu de mouvement au niveau du reste des joueurs, puisqu’Alain a quitté Jérôme et Dominique afin de rejoindre Gaëtan, Rémy et Pascal dans une partie de Prodigals Club.

Dominique et Jérôme quant à eux se sont lancés dans plusieurs duels, lesquels ont permis à Dominique de découvrir certains jeux qu’il ne connaissait pas encore. Ils ont entamé leurs hostilités ludiques avec une partie de Patchwork.

Dans ce jeu exclusivement pour 2 joueurs, chacun tente de confectionner la plus belle couverture en patchwork, à l’aide de différents morceaux de tissus aux formes variées, que l’on agence sur son plateau afin de laisser le moins de trous possibles.

Nos 2 patchworkeurs

En fin de partie, on retranche à notre revenu (payé en boutons, la monnaie du jeu), 2 points par trou dans notre couverture. Je n’ai pas vu la tête de leurs couvertures définitives, mais j’ai néanmoins le score final.

Le moins que l’on puisse dire c’est que la partie a été assez tendue et disputée puisqu’il n’y a que 4 points d’ écart entre eux au final. En effet, Jérôme a remporté la victoire avec un score de 2 points, alors que Dominique a fini avec un score négatif de -2 points. Il s’en est donc fallu de peu pour qu’il gagne.

Ils ont ensuite enchaîné avec une partie de Game of Trains qu’ils ont fait en mode ninja, puisque sans la feuille de compte-rendu, je n’aurai même pas su qu’ils y avaient joué ^^’ Raison pour laquelle je ne peux malheureusement pas vous montrer de photo de leurs trains.

Dans ce jeu de pose de cartes, on essaye de remettre les wagons de notre train dans l’ordre croissant de leurs valeurs, alors qu’en début de partie, ils sont classés dans l’ordre inverse. Pour ça on va piocher des cartes, remplacer un wagon par un autre, déclencher des pouvoirs…etc.

Il semblerait que Dominique n’ait pas tout pigé au niveau des règles puisque sur la feuille, il est indiqué qu’il n’a pas tout compris, ce qui explique sans aucun doute le fait que Jérôme a de nouveau gagné.

Le temps que nous finissions notre partie de HOP !, ils ont eu le temps de se faire un dernier affrontement et cette fois-ci sur Welcome to the dungeon.

Nos deux aventuriers

J’ai bien peur que ce jeu n’ait pas fait exception à la règle puisqu’une fois encore, c’est Jérôme qui a remporté la partie face à Dominique. Mais bon, il s’était entraîné dessus pendant les vacances de fin d’année, ça doit jouer 😉

Par contre je ne sais pas s’il a gagné en parvenant à envoyer deux fois Dominique au casse-pipe dans des donjons ou si c’est parce qu’il en est sorti victorieux deux fois. Dans un cas comme dans l’autre, le résultat est le même, il s’est offert sa 6ème victoire d’affilée de la soirée ^^

Damien en mode panda ronflant

Pendant tout ce temps là, j’ai fait découvrir HOP ! à mes camarades estampeurs de Kanagawa. HOP ! est un jeu d’habileté et d’ambiance, dans lequel on incarne un enfant qui souhaite s’élever tout en haut des nuages à l’aide de ballons.

Paix et prospérité

Lorsque c’est à notre tour de jouer, on choisit un coéquipier, ce dernier devra poser un de ses coudes sur la table et tendre son index en l’air. Le joueur actif devra alors parvenir à lui lancer et faire atterrir un arc en ciel rond sur son index.

Bearhug time !!!

Bien évidemment, à chaque fois, une carte gage vient pimenter les choses, en ajoutant différents défis à relever et parfois en impliquant des joueurs supplémentaires.

Je suis un koala !!

La partie prend fin si un joueur atteint le 7ème étage des nuages (on grimpe d’un étage quand on réussit son lancer ou lorsqu’on prend un 3ème jeton colombe) ou si quelqu’un n’a plus aucun de ses 5 ballons de retard (on les perd quand on rate un lancer où si l’on obtient 3 jetons corbeaux).

Micka prêt à catcher grâce à l’assistance de Damien

On s’est vraiment bien marré tout au long de la partie et on a dissipé nos petits camarades des tables voisines, puisque certains défis les ont intrigués et que nous entendre exploser de rire régulièrement, les faisait regarder dans notre direction.

Je suis en train de le perturber à dessein ^^

Nous avons joué deux parties d’affilée, en prenant soin de ne pas remettre les gages que nous avions eus lors de la première partie, afin d’en découvrir de nouveau (pour eux, de mon côté, je les connais déjà tous ^^’).

Une jolie licorne ^^

La première partie s’est achevée assez rapidement lorsque j’ai perdu tous mes ballons, si bien que je suis tombé des nuages et me suis écrasé au sol comme une bouse. J’ai donc fini avec 2 points grâce aux jetons nuage que j’avais glanés pendant la partie (un des 2 que j’ai eus valait 0 -_-‘)

Je suis le dernier joueur puisque j’ai mis fin à la partie, néanmoins Damien et Mickaël avaient eux aussi 2 points à la fin du jeu. C’est Marine qui a remporté la victoire avec 4 points au total. A noter que c’est Damien qui avait perdu le moins de ballons puisqu’il lui en restait 2, alors que Marine et Micka n’en avaient plus qu’un chacun.

Caterpillar style (j’ai réussi à rattraper quand même na)

Mais nous avons pris notre revanche lors de la seconde partie, puisque cette fois-ci c’est Marine qui s’est écrasée comme une bouse en perdant son dernier ballon. Il ne lui restait donc plus qu’un seul point qu’elle a eu grâce aux jetons nuage. Je finis avec 4 points en troisième place, derrière Micka et Damien qui ont été premiers ex-aequo avec 9 points chacun !! Damien avait quasiment failli gagner en atteignant le 7ème étage des nuages, puisqu’il était arrivé jusqu’au 6ème.

En tout cas, on a pu faire plein de photos compromettantes au cours de la partie et on a vu que Marine et Damien n’étaient pas du tout doués quand ils jouaient ensemble. Je les ai donc surnommés  le (« Couploose » le couple de la loose).

Comme Dominique est parti quand nous avons arrêté de jouer à Hop ! nous avons donc rejoint Jérôme, afin de jouer avec lui à Célestia. Nous étions donc 5 courageux aventuriers à prendre place à bord de l’aéronef pour visiter des îles aériennes. Nous avons pris la place de capitaine à tour de rôle, bravant moult périls pour tenter de rapporter des richesses avec nous. Une fois encore, Marine nous a mis une pilée.

C’est parti pour l’exploration aérienne ^^

Elle jouait en jaune et est la seule à avoir franchi le cap des 50 points nécessaires à la victoire. Elle termine donc avec un très joli 56. Jérôme qui était en violet a marqué 38 points et s’empare de la seconde place.  Je n’étais vraiment pas loin derrière puisque j’ai fini avec 37 points, Micka était du côté obscur de la force puisqu’il a joué noir. Il a eu un point de plus que Damien le bleu, ils finissent respectivement avec 33 et 32 points.

Donc s’il n’y avait pas eu Marine, ça aurait été plutôt serré entre nous 4 avec seulement 6 points d’écart au lieu des 24 entre Marine et Damien.

Pendant qu’on était dans les airs, Pascal, Rémy, Alain et Gaëtan faisaient un tour au Prodigals Club. Nos 4 gentilshommes s’ennuyaient fortement du haut de leur millions et avaient donc décidé de dilapider leurs fortunes, en s’affrontant dans 3 compétitions : parvenir à perdre une élection, se débarrasser de tous ses biens et offenser un maximum de dignitaires.

Les 4 membres du Prodigals Club

Je n’en sais guère plus que ça au niveau du jeu et de son fonctionnement, le but est d’être le gentleman le plus naze possible en fin de partie, en essayant d’être le plus bas possible sur l’échelle de ces 3 compétitions. Le souci, c’est que seul le plus haut des 3 résultats compte en fin de partie, il faut donc tâcher d’être équilibré et de looser autant dans chacun des domaines.

Alain qui jouait en vert aurait fait un malheur dans un jeu capitaliste standard, puisqu’il a réussi à finir la partie avec un score de 60, alors que de base, les joueurs ne partent qu’avec 20 (ou un truc du genre). Autant dire qu’il s’est enrichi au lieu de s’appauvrir et termine donc bon dernier. Pascal qui était le joueur violet a terminé avec un score de 20,ce qui correspond grosso modo au statu quo par rapport à ses possessions de départ.

Il y en a des choses sur le plateau

Rémy a réussi à baisser un peu puisqu’il finit la partie avec 16 points et prend donc la deuxième place, pas mal pour un bleu. Mais le grand champion, le plus irrévérencieux des membres du club, c’était Gaëtan qui jouait rouge et qui termine avec seulement 9. Chapeau bien bas à lui, il aurait réussi à complètement dézinguer sa réputation, s’il avait été dans la haute société. De quoi se remettre après sa défaite à Parfum 😉

Après les parties de Célestia et Prodigals Club, seuls Jérôme, Pascal, Marine, Damien et moi somme restés pour une dernière partie. Nous nous sommes donc lancés dans un petit Codenames que seul Jérôme ne connaissait pas. Après que nous lui ayons expliqué les règles (ce qui m’a permis d’en apprendre une ou deux à Pascal ^^), nous nous sommes lancés en formant deux équipes. Pascal et Jérôme étaient la team bleue, tandis que je faisais équipe avec le couploose pour former la team rouge.

Les espions sont parés

Nous avons tous été maîtres espions une fois, lors de la première partie, c’était Pascal et moi.  J’ai d’ailleurs réussi à faire deviner tous nos mots avant eux. Pour la seconde partie, de mémoire (j’avoue ne pas avoir pensé à noter ^^’) Pascal qui devait trouver les mots-clés a dégoté l’assassin, nous offrant ainsi la victoire ^^

Pour la dernière partie, nous avons perdu, mais on avait fait une fleur à Pascal pendant la partie, en lui annonçant qu’en échange, si on perdait, ce serait comme si on avait gagné quand même !!

Les 2 super maîtres espions 😉

Quoi qu’il en soit, on s’est vraiment bien amusé et on n’a pas vu le temps passer. On s’est d’ailleurs aperçu avec Pascal que bien que nous étions dans des teams opposées, on était souvent sur la même longueur d’ondes ^^

C’est donc suite à cette partie finale de Codenames et après grosso modo de  heures  à  heures  de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 00h40.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/1390250551216796/photos/?tab=album&album_id=1714109835497531

Au total ce soir nous avons joué 15 parties dont : 1 partie de Kingdomino à 3 joueurs, 1 partie  de Kanagawa à 4 joueurs, 1 partie de Parfum à 3 joueurs, 1 partie d‘Ice Cool  à 3 joueurs, 1 partie de Deep Sea Adventure à 3 joueurs, 1 partie de Patchwork à 2 joueurs, 1 partie de Game of Trains à 2 joueurs, 1 parties de Welcome to the dungeon  à 2 joueurs, 2 parties de Hop ! à 4 joueurs, 1 partie de Prodigals Club  à 4 joueurs, 1 partie de Célestia à 5 joueurs et 3 parties de Codenames à 5 joueurs.

J’ai hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 21 janvier 2017 , à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/233744297071497/

-Le mercredi 25 janvier 2017 , à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1794023917525157/

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *