Compte-rendu de la séance n°10 du 25 janvier 2017 : Breakfast Meeple

Compte-rendu de la séance n°10 du 25 janvier 2017 : Breakfast Meeple

Mercredi soir 25 janvier, dès 19h00 a eu lieu la dixième séance de la saison 3 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 8 joueurs présents puisque Claire, Pascal, Benoît, Jérôme, Fabien, Hervé et Séverine (ça faisait très plaisir de les revoir tous les 3 depuis le temps ^^) étaient de retour.

Une fois n’est pas coutume, comme nous étions moins nombreux et qu’il y a eu moins de parties jouées (2 max en simultané) j’ai quasiment les comptes-rendus et des photos de tout (mais en fait non 😉 ) !!

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

De nouveau, je n’avais installé aucun jeu sur les tables, afin de laisser les joueurs libres de choisir ce à quoi ils avaient envie de jouer. Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Ma sélection du soir
Les jeux de Fabien
Ceux de Claire
Ceux d’Hervé

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles.

Les vivres rapportées par Jérôme

C’est Jérôme qui est arrivé en premier vers 18h40, nous avons été rejoints ensuite par Fabien un peu avant 19h, puis nous avons eu droit à un tir groupé avec l’arrivée de Pascal, Claire et Benoît quasiment en même temps vers 19h04.

Nous avons donc lancé les hostilités ludiques en formant deux tables avec d’un côté Pascal, Jérôme et Fabien qui se lançaient dans un Pillards de la mer du nord, tandis que Benoît, Claire et moi avions opté pour le prototype d’Ilos, auquel j’avais très envie de rejouer (découvert lors de la fièvre ludique n°4) surtout que Benoît m’avait dit qu’on avait essayé une ancienne version la fois d’avant.

Pendant qu’il expliquait les règles à Claire, nous avons été rejoints par Hervé qui a fait le quatrième joueur. Séverine est arrivée quelques minutes plus tard, vers la fin des explications, mais bien que le jeu pourra se jouer jusqu’à 5 joueurs dans sa version finale (prévue en septembre de cette année normalement), Benoît n’avait le matos que pour jouer à 4.

Séverine a donc rejoint la table voisine puisqu’ils n’avaient pas encore commencé à jouer et étaient dans le début des explications de règles. Comme j’étais pris dans notre partie d’Ilos, puis dans celle d’Hansa Teutonica, je ne sais donc pas trop de quoi il retourne pour Pillards de la mer du nord, hormis le fait qu’il y a des vikings dedans et un matos top cheyenne moumoute (les pièces en métal avec du relief ça pète la classe quand même).

Les 4 vikings sont dans la place

Visiblement le but du jeu est d’impressionner le Jarl en lui ramenant des présents de vos raids, pour cela il faudra donc faire des provisions, rassembler un équipage puis naviguer et aller piller de l’or, du fer et du bétail. Il s’agit d’un jeu de pose d’ouvriers où selon le type de vikings meeples posé on peut effectuer tel ou tel type d’action (ne m’en demandez pas plus, je serai incapable de vous dire de quoi il retourne).

Je sais juste que leur partie a duré un peu plus de 2h, sachant qu’il y a eu des explications de règles et un déménagement de leur table dans le couloir parce qu’ils avaient trop froid dans la salle (et ça se prend pour des Vikings lol).

Les pseudo vikings partent en quête de chaleur dans le couloir xD

Grâce à leur prise de notes, je suis quand même en mesure de vous dire qui a remporté la victoire et après tout, c’est vrai que c’est l’essentiel. C’est Séverine qui jouait en vert qui ferme la marche avec 28 points, soit 20 de moins que le vainqueur.

Devant elle, c’est Pascal en rouge qui occupe la troisième marche du podium avec 41 points. Il n’est pas loin derrière Fabien qui était en jaune et ses 45 points. Il faut dire que c’était très serré entre eux trois, puisque Jérôme remporte la partie avec 48 points. Les connaissant, ça ne m’étonnerait pas qu’ils se soient acharnés sur la pauvre Séverine, ils ne reculent devant rien pour gagner lol.

Les vikings exilés

Blague à part, je ne sais pas s’il s’agit de bons scores, si ça a été serré tout le long…etc. s’il y a des stratégies plus payantes que d’autres, je sais juste qu’ils ont eu l’air d’apprécier le jeu et qu’il n’est donc pas impossible qu’il ressorte lors d’une future séance (ou pas, seul l’avenir nous le dira ^^).

De notre côté, nous avons joué toute la partie d’Ilos dans la salle climatisée et nous n’avons sorti notre table qu’après, lorsque la clim s’est remise à bien souffler du froid et qu’on se trouvait juste en dessous des grilles. La partie a été un peu plus longue puisque nous étions 4 cette fois-ci et que les règles modifiées rallongeaient un peu la durée du jeu.

Selflouilos

Néanmoins ça a quand même été relativement vite expédié (je ne vous détaille pas le fonctionnement du jeu, je l’ai déjà fait dans le compte-rendu de la fièvre ludique n°4, lequel sera en ligne un jour ou l’autre (peut être ^^’)) et le résultat final demeurait assez incertain jusqu’à ce qu’on découvre nos ressources individuelles.

Sans surprise je termine bon dernier et j’ai loosé puisque moi et mes verts clairs on termine avec 109 points. Je n’étais pas très loin derrière Claire qui a été la reine de l’indigo avec ses pions jaunes, puisque c’est l’une des seules à en avoir massivement produit. Elle finit avec 113 points, autant dire que ça ne s’est joué à rien entre nous deux.

Notre plateau final

C’est Hervé en violet qui termine deuxième avec un total de 122 points, soit 8 points derrière Benoît et ses 130 points (dont 90 d’or) inscrits avec les rouges. Je n’aurai clairement pas du faire augmenter le tarif de l’or en en défaussant un,  ça m’a bien plombé et c’est ce qui me coûte la troisième place (et qui offre la victoire à Benoît). Je pensais être plus fort en or que ça et surtout j’espérais pouvoir de nouveau fouiller un temple, mais malheureusement il m’a manqué une seule carte pour y parvenir -_-‘

Après cette partie d’Ilos, nous sommes sortis dans le couloir pour rejoindre nos camarades ludistes et afin de jouer à Hansa Teutonica un peu plus au chaud que dans la salle, où la climatisation s’était remise à tourner plein pot.

C’est parti pour l’Allemagne du Moyen-äge

Par contre je vous présente d’avance toutes mes excuses parce que je viens de m’apercevoir que je n’ai pas noté les scores de la partie, la seule chose dont je me souviens avec certitude, c’est le fait que j’ai terminé bon dernier et aussi que Hervé et Benoît m’ont régulièrement chié dans les bottes pendant la partie, en venant placer leurs marchands et/ou négociants au bout des routes que j’essayais de relier.

Dans ce jeu on place donc des cubes (marchands) ou des cylindres (négociants) sur les emplacements des routes qui relient différentes villes de l’Hanse Teutonique (ou hanse germanique ou ligue hanséatique). Il s’agissait d’une association de villes marchandes de l’Europe du Nord aux abords de la Mer du Nord et de la Baltique, laquelle a été active du 12ème au 17ème siècle.

Le plateau vers la fin de la partie

Selon les villes reliées, lorsqu’on a complété un chemin (de 2 à 4 cases si je ne m’abuse), on va pouvoir poser un de nos marchands ou négociants sur une des villes reliées afin de tenter d’en prendre possession (si on a le prestige nécessaire pour le faire), ce qui nous rapportera des points chaque fois que quelqu’un reliera cette ville à une autre. Sur certains chemins on va également pouvoir améliorer notre plateau de jeu et nos actions en débloquant des marchands ou négociants supplémentaires, en obtenant des multiplicateurs de points pour la fin de partie…etc .

De mémoire, je crois que c’est Benoît en rouge qui a remporté la partie, en grande partie parce que j’ai un peu embêté Hervé et ses bleus sur la fin (j’avais fait moite-moite en les embêtant tous les deux, mais ça n’a en fait vraiment pénalisé qu’Hervé). Claire qui ronchonnait d’être à la traîne pendant la partie, a fait une remontée fantastique pendant les décomptes de points finaux, chipant la seconde place à Hervé qui termine donc troisième.

EDIT : en fait j’avais bien noté le score, juste pas sur la bonne page de mon calepin ^^’), résultat des courses Benoît et ses rouges nous a collé une sacrée branlée (oui oui, à ce stade, il ne faut plus avoir peur des mots) puisqu’il a marqué 53 points avec ses rouges, soit 23 de plus que moi qui finit bon dernier (le violet ne me réussit vraiment pas niveau jeux ^^’). C’est quand même beaucoup plus serré quand on retire Benoît de l’équation, puisqu’à la troisième place Hervé avait 34 points et Claire qui était deuxième n’en avait qu’un de plus, soit 35. Autant dire que ça se jouait pas de beaucoup entre nous 3.

Tout ça pour dire que Benoît est une véritable machine ludique, il arrive à gagner dès ses premières parties vu qu’il pige les différentes mécaniques impliquées. Mais là où il est super fort, c’est qu’en plus il file des conseils aux autres (au moins à Claire de mémoire et peut être bien à moi aussi) même si lui, ça le dessert (au chocolat) derrière. Donc chapeau bien bas à lui, il est super fort et fair-play en plus. C’est donc toujours un régal de jouer en sa compagnie et même si tu te prends une bonne trempe, tu apprends quand même des choses grâce à lui ^^

Pendant qu’on visitait l’Hanse, après avoir pillé la mer du nord, la table voisine a changé de type de pillage, puisqu’ils ont opté pour les pirates aériens de Sea of Clouds. Au niveau des forces en présence nous avions Séverine « Kali Khan » en violet, Jérôme « Duc de Plessy » en bleu, Pascal « El Capitan » en jaune et Fabien « Madame Tching » en orange.

C’est parti pour la piraterie ^^

Au final, il y a 26 points d’écart entre le premier et le dernier joueur au classement, je n’ai bien évidemment pas trop suivi la partie, même si on sait que Fabien n’a pas bénéficié des effets des 2 cartes bonus roses qui ont été jouées en cours de partie, puisqu’il était toujours le dernier à « choisir » parmi les cartes piochées (il devait donc prendre les drouilles dont personne ne voulait).

Néanmoins, ce n’est pas lui qui termine en dernier mais Pascal avec 46 points, il n’est pas loin derrière Séverine qui n’a que 3 points d’avance sur lui avec ses 49 points. Fabien s’en sort plutôt bien avec ses 58 points, mais c’est Jérôme qui a été le meilleur forban de la bande, puisqu’il a engrangé 72 points de trésor !!

En cours de jeu ça donne ça sur la table

Les parties des deux tables se sont terminées à peu près en même temps, Séverine est rentrée et Hervé allait faire de même lorsqu’il a fait jouer Pascal à Sixth (nous autres on a attendu qu’ils finissent leur partie pour jouer à autre chose, moi je commençais à ranger les tables…etc. pour m’avancer un peu).

De ce que j’ai cru comprendre, le but du jeu est de parvenir à empiler au moins 6 pions et à avoir un pion de sa couleur au sommet, pour former un roi. Selon le nombre de pions dans la pile, on va pouvoir la déplacer différemment, de base c’est un pion, qui pourra ensuite se déplacer comme un cavalier, une tour, une reine…etc.

Les deux cogiteurs

Soit on fait entrer un nouveau pion sur une case vide, sinon on doit déplacer un pion ou une pile de manière à ce que son déplacement se termine sur un pion ou une pile déjà présent sur le plateau. Comme je n’ai pas suivi la partie (pour cause de rangement) et qu’ils ne m’ont pas noté le nom du gagnant, je ne pourrai pas vous dire qui a triomphé, mais je pense que c’était Hervé puisqu’il s’agissait de son jeu (sans aucune certitude).

Nous n’étions donc plus que six à être présents : Claire, Pascal, Benoît, Fabien, Jérôme et moi, nous étions tous partants pour rejouer mais pas forcément quelque chose de trop long. On avait donc la possibilité de faire deux tables de 3, une de 4 et une de 2 ou jouer à 6.

Ce dernier choix n’offrait pas énormément de possibilités en terme de jeux, mais comme Pascal voulait essayer Hop ! (on lui avait donné envie en y jouant l’autre fois), il l’a donc ramené sur la table et on a pu sentir que l’enthousiasme n’était pas au taquet chez tous les membres présents, pas forcément tous fans de jeux d’ambiance/agilité. Ils se sont néanmoins toute et tous accordés sur le fait que le matos était vraiment très chouette et de bonne qualité.

Fabien réussira-t-il son lancer ?

Néanmoins ils n’ont pas tous été très emballés par le jeu, n’y voyant pas forcément une très grande rejouabilité et que le jeu doit plutôt se destiner aux enfants ou pour jouer en famille, mais que pour le coup, il va avoir du mal à trouver son public puisque ça fait quand même un gros tarif pour du jeu familial. Pour ma part, je ne regrette pas de l’avoir reçu pour Noël car ça reste quand même amusant à jouer, qu’on peut être jusqu’à 6 dessus y compris avec des plus jeunes.

Quoi qu’il en soit, cette fois-ci je n’ai pas oublié de noter les scores et c’est de nouveau moi qui ai été le maillon faible, puisque j’ai mis fin à la partie en perdant mon dernier ballon (je suis donc tombé de deux étages de nuage comme une bouse). Il faut dire que je n’ai pas brillé au niveau des lancers (ni des réceptions d’ailleurs ^^’) mais surtout que j’ai tendance à parier en faveur de mes camarades, alors qu’en fait ils sont bien souvent nuls lol (m’apprendra à faire confiance à ces bras cassés xD).

Pascal dans ses oeuvres

Je termine donc sans surprise,  bon dernier avec un score de 2 points (2 nuages à 1 point), Claire est la cinquième avec un total de 4 points, vient ensuite Jérôme et ses 5 points (c’était donc serré entre eux deux). Ex-aequo à la seconde place on retrouve Benoît et Pascal qui ont tous les deux marqués 6 points. Fabien a été le lanceur le plus doué puisqu’il est arrivé jusqu’au 5 ou6ème étage de mémoire et qu’il a inscrit 10 points au total. Bravo à lui !!

C’est donc suite à cette partie finale de HOP ! et après grosso modo de 3 heures 44 à 5 heures 20 de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de minuit.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=1721300874778427

Au total ce soir nous avons joué 6 parties dont : 1 partie de Ilos (prototype) à 4 joueurs, 1 partie  de Pillards de la Mer du Nord à 4 joueurs, 1 partie de Hansa Teutonica à 4 joueurs, 1 partie de Sea of Clouds à 4 joueurs, 1 partie de Sixth  à 2 joueurs et 1 partie de HOP ! à 6 joueurs.

J’ai hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le mercredi 08 février 2017 , à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/575844065940238/

-Le mercredi 22 février 2017 , à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1794023917525157/

-Le samedi 25 février 2017 , à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1871348239776829/

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *