Compte-rendu de la séance n°5 du 09 novembre 2016 : La 5ème Meeple

Mercredi soir 26 octobre, dès 19h00 a eu lieu la cinquième séance de la saison 3 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 10 joueurs présents puisque Jérôme, Pascal, Mickaël, Alain, Valérie, Dominique et Hervé étaient de retour.

Nous avons également accueilli pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière ^^) Marie et Lucas, un couple très sympathique.

C’était donc un très grand plaisir de les retrouver tous les 9, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi, bien évidemment). Par contre, autant vous prévenir tout de suite, ce compte-rendu sera plein d’approximations puisque je n’ai pas suivi toutes les parties, que je ne connaissais pas tous les jeux, qu’il y a des photos que je n’ai pas prises etc…

Bref, vous commencez à connaître la chanson, je ne suis pas très sérieux et je suis vite submergé dès qu’il y a quelques parties à la fois ^^’

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

De nouveau, je n’avais installé aucun jeu sur les tables, afin de laisser les joueurs libres de choisir ce à quoi ils avaient envie de jouer. Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Un peu plus de tables que d'habitude (vacances oblige)
Un peu plus de tables que d’habitude
Les jeux du soir
Les jeux du soir
Ceux d'Hervé
Ceux d’Hervé
Le choix de Jérôme
Le choix de Jérôme
LA boîte de Valérie
LA boîte de Valérie
Celles de Pascal
Celles de Pascal
Les jeux de Mickaël
Les jeux de Mickaël

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, un grand merci également à toutes celles et ceux qui ont apporté de délicieuses victuailles, sans compter les délicieuses pizzas de Genlis Pizza ramenées par Hervé et Lucas !!

Les boissons et grignotes du soir

Les boissons de Dominique
Les boissons de Dominique
Les grignotes d'Alain
Les grignotes d’Alain
Celles de Pascal
Celles de Pascal
Les gâteaux réalisés par Claire (et dont j'ai mangé le quart à moi tout seul ^^')
Les gâteaux réalisés par Claire (et dont j’ai mangé le quart à moi tout seul ^^’)

Comme souvent quand il vient, c’est Hervé qui est arrivé le premier vers 18h58, mais Jérôme et Valérie n’étaient pas loin non plus puisqu’ils sont arrivés à 19h et 19h05. Nous étions tous en train de discuter et d’admirer le matos du jeu Scythe ramené par Valérie, si bien que lorsqu’Alain, Dominique et Pascal sont arrivés entre 19h15 et 19h23 aucun jeu n’avait encore commencé.

La faction rouge d'Hervé
La faction rouge d’Hervé

Seul Scythe était installé avec Alain, Valérie, Dominique et Hervé prêts à se lancer (pour ma part il me tentait énormément également, mais j’avais préféré ne pas me joindre à eux sachant que la partie durerait toute la soirée et qu’au cas où je doive expliquer des règles ou autre, il valait mieux que je sois dispo ^^).

Chez Alain
Chez Alain

Mickaël nous a alors rejoints à 19h30, il comptait jouer avec Pascal, Jérôme et moi, mais en allant dire bonjour, il a été recruté pour la partie de Scythe et a été leur 5ème joueur. Bien évidemment, n’ayant pas tout suivi au niveau des explications des règles de Scythe et autre, je ne sais donc pas trop ce qui s’est passé au cours de leur partie, néanmoins sachez en gros qu’elle a duré toute la soirée.

Du côté de Mickaël
Du côté de Mickaël

Il faut dire qu’il y a déjà du y avoir pas loin d’une heure d’explications puisque c’est un jeu très riche, néanmoins comme souvent avec ce genre de jeux, les explications sont longues (comme Nippon par exemple), mais néanmoins une fois qu’on y joue tout coule plutôt bien et il ne reste que du plaisir à jouer. Ce que je peux vous garantir puisque nos 5 joueurs ont tous été emballés et n’ont qu’une envie, de pouvoir refaire une partie maintenant qu’ils savent tous y jouer.

Le camp de Valérie
Le camp de Valérie

De ce que j’ai pu en lire et en entendre pendant les explications de Valérie, Scythe est un jeu 4X (explore, expand, exploit, exterminate) qui se déroule dans un 1920 alternatif. L’Europe se relève de la Grande Guerre et vous êtes à la tête d’un pays, attiré par la Cité « The Factory » qui avait bâti des mechas pendant la guerre…

Et enfin chez Dominique
Et enfin chez Dominique

Après je ne connais donc pas trop les mécaniques du jeu, si ce n’est qu’il va falloir faire grimper sa popularité et que la fin de partie se déclenche dès lors qu’un joueur a réussi à remplir 6 objectifs, lançant ainsi un décompte de points final. Grâce à Valérie qui me l’a dit par MP sur facebook, je sais donc que c’est Hervé qui jouait l’Union Rusviet, incarnée par Olga & Changa, en rouge qui a mis fin à la partie et a donc été le premier joueur à réussir à remplir 6 objectifs.

D’ailleurs non content d’avoir mis fin à la partie, ce dernier a également ratiboisé ses adversaires, leur infligeant une sacrée défaite puisqu’il a marqué 77 points. C’est Mickaël qui représentait, en noir, l’Empire de Saxonie avec à sa tête Gunter Nacht & Tag qui termine deuxième avec 40 points dans les carreaux puisqu’il a fini avec 37 points (bon après d’habitude il joue toujours rouge, donc dans un sens c’est presque comme s’il avait gagné quand même lol).

Le plateau de jeu vers la fin de la partie
Le plateau de jeu vers la fin de la partie

Alain du Khanat de Crimée en jaune, dirigé par Zehra & Kar, termine troisième guère loin de Mickaël puisqu’il a inscrit 33 points (soit seulement 4 de moins que Micka). Il faut dire qu’hormis Hervé et son avance de bourrin, c’est bien plus serré entre les 4 autres.

Valérie incarnait Anna & Wojtek, les représentants blancs de la République de Polonia, a terminé quatrième avec 27 points soit 6 de moins qu’Alain. L’écart est également de 6 points entre Valérie et Dominique, qui jouait le Royaume Nordique de Bjorn et Mox en bleu, et a fini dernier avec 21 points.

Si on écarte Hervé du tableau, il n’y a plus que 16 points d’écart entre Micka (deuxième) et Dominique (cinquième) ce qui est bien plus serré, comparé aux 56 points d’écart entre Hervé et Dominique. Néanmoins, je pense que ça suffit à prouver que Scythe a tout d’un très grand jeu, puisqu’en dépit de leur branlée (n’ayons plus peur des mots à ce stade-là) et de la durée de la partie (plusieurs heures) ils ont quand même toutes et tous hâte de pouvoir y rejouer maintenant qu’ils appréhendent mieux le jeu.

Pendant la partie ça cogite ^^
Pendant la partie ça cogite ^^

Donc forcément, tout ça me donne encore plus envie de pouvoir le tester, même si je pense que ça sera plutôt compliqué de pouvoir en faire une partie. Quoi qu’il en soit, il faut imaginer que cette partie et les explications du jeu ont duré quasiment tout le long de la séance et ça a dû se terminer vers 23h30 en gros.

On va donc passer aux autres jeux de la soirée maintenant, que logiquement j’ai un peu mieux suivi (au moins sur le papier, dans les faits, ce n’est pas dit lol). Quoi qu’il en soit, après que Mickaël ait rejoint les 4 Scythe, il ne restait donc plus que Pascal, Jérôme et moi.

Je ne connaissais pas le jeu Célestia et bien qu’ils aient eu l’air de dire qu’à 3 c’était moins bien, ils ont quand même bien voulu y jouer pour me le faire découvrir. Il s’agit d’un jeu de stop ou encore, dans lequel on incarne des petits aviateurs à bord d’un aéronef. On va donc à tour de rôle être le capitaine du navire et voyager d’îles en îles, pour cela on lance un certain nombre de dés, lesquels vont déterminer les divers dangers qui vont nous guetter pendant notre traversée.

C'est parti pour Célestia
C’est parti pour Célestia

Seul le capitaine pourra tenter de les esquiver, en défaussant le nombre de cartes de sa main, nécessaire pour éviter les dangers (c’est-à-dire qui ont les mêmes symboles que sur les dés). Les autres joueurs vont donc à tour de rôle dire s’ils souhaitent faire confiance au capitaine et rester avec lui sur l’aéronef ou s’ils ne le sentent pas, ils descendent à terre et piochent une carte trésor (la partie s’achève dès que quelqu’un a au moins 50 points de trésor lorsque l’aéronef repart au point de départ).

Bien évidemment il y a des cartes pour faire des saloperies aux autres joueurs (je n’en ai pas eu une seule de la partie d’ailleurs) comme les forcer à remonter à bord, les empêcher de descendre…etc. Pour ma part je me suis vraiment bien amusé au cours de la partie avec mes deux compères ludiques, j’ai à tort souvent fait confiance à Pascal, lequel s’est révélé bien souvent, n’être qu’une planche pourrie pas foutu d’avoir un toucan en main xD.

En tout cas le matos est très sympa (j’aime le fait d’avoir un perso masculin ou féminin pour chaque couleur), les illustrations sont très jolies et colorées et c’est un jeu où il y a moyen de se faire des crasses et ça c’est toujours sympatoche. L’extension coup de pouce avec laquelle on a joué ajoute de nouvelles vacheries, mais permet également aux capitaines de demander de l’aide à leurs petits camarades, ces derniers peuvent alors placer une des cartes demandées si elle est accompagnée d’un symbole pouce levé.

Le matos est très joli, ce qui ne gâche rien ^^
Le matos est très joli, ce qui ne gâche rien ^^

Ce qui est moche, c’est que chaque carte coup de pouce qu’on a gardé en main à la fin de la partie nous fait perdre deux points. Seul Jérôme en a pâti et a perdu deux points à cause d’une carte coup de pouce dont il n’avait pas pu se débarrasser. Dans tous les cas, ça ne change pas le score final puisque Pascal et Jérôme ont tous les deux mis fin à la partie en ayant plus de 50 points de trésor. C’est néanmoins Pascal qui gagne avec 59 points, Jérôme termine deuxième avec 52 points (54 s’il n’avait pas eu la carte coup de pouce en rab).

Je suis bien loin derrière, puisque je n’ai jamais été assez gourmand aux bons moments et que j’ai souvent bêtement fait confiance à mes deux coéquipiers, résultat des courses je termine avec un mirifique 35 points, soit 24 de moins que Pascal. J’ai néanmoins vraiment beaucoup aimé ce jeu et il n’est pas impossible que je me le procure à plus ou moins long terme !!

Je tiens également à féliciter Pascal qui est bien plus zélé au niveau des scores depuis que je lui ai remonté les bretelles, puisqu’il avait commencé à les noter, alors que je prenais part à la partie. Donc bravo Pascal, tu es sur la bonne voie, faudra juste que tu deviennes un meilleur capitaine d’aéronef par contre !! Pour la suite, nous nous apprêtions à jouer à Ghostbusters, lorsque nous avons été rejoints à 20h29 par Marie et Lucas qui venaient pour la première fois. Comme le jeu était sorti, je leur ai donc proposé qu’ils incarnent chacun un Ghostbusters et moi j’en aurai profité pour regarder leur partie et celle de Scythe.

Mais ils ont préféré que l’on joue tous les 5 ensemble et nous avons donc opté pour un Isle of Skye puisqu’il se joue jusqu’à 5 joueurs et que tout le monde le connaissait. Comme j’ai déjà réalisé un article dédié sur le jeu, je vous invite à le lire si vous voulez en savoir plus sur son fonctionnement.

Nous incarnons des chefs de clan écossais, dont le but est d’avoir la meilleure réputation en fin de partie, afin de devenir le nouveau chef de l’île de Skye. Pour cela, on va placer des tuiles à côté de notre château de départ, afin de scorer un maximum de points en fonction des axes déterminés aléatoirement en début de partie.

SelfIsle of Skye
SelfIsle of Skye

Les différents scorings de la partie étaient les suivants :
-3 points par zone d’eau contenant un bateau et un phare.
-1 point par mouton.
-2 points par zones de montagnes fermées.
-3 points par lignes verticales contenant au moins 3 tuiles.

Pascal a toujours été en tête des décomptes de points et bien qu’il ronchonnait sur son manque de pièces en fin de partie, il a quand même assuré la victoire de son clan Mac Kinnon en vert avec 64 points. Il est suivi à 6 points près par les Mac Innes en blanc de Marie, laquelle n’a qu’un malheureux point d’avance sur le clan jaune des Mac Leod de jérôme et ses 57 points.

Avec 48 points, ça se passe comme ça chez les Mac Donald de Lucas qui étaient en bleu. Pour ma part, ma stratégie anti mouton n’a vraiment pas porté ses fruits puisque j’ai bien fait looser le clan rouge des Mac Neacail (désolé Micka d’avoir fait perdre ta couleur lol) avec seulement 41 points, soit 23 de moins que Pascal.

Le plateau de score final
Le plateau de score final

Après, comme vous pouvez le constater sur le plateau de score, on peut facilement faire du score dont vous êtes le héros, c’est à dire que vous pouvez également considérer que Lucas (en bleu) a gagné avec 48 points, que je suis deuxième (en rouge) avec 41 points et qu’on a méchamment plié nos 3 adversaires puisque Pascal (en vert) n’a marqué que 14 points, Marie (en blanc) n’en a mis que 8 et Jérome fini dernier avec seulement 7 points.

Curieusement j’ai un faible pour ce second scoring, mais c’est vous qui voyez lequel vous préférez retenir 😉 Pour la suite, nous sommes partis sur un Saboteur à 5 joueurs avec l’extension (Marie préférait) qui rajoute des rôles en plus. Dans ce jeu on incarne des nains qui creusent des galeries de mine afin de trouver des pépites d’or.

Pour cela on place des cartes afin de relier l’entrée à l’une des 3 cartes de sortie (dont une contient la pépite d’or et les deux autres une pépite de charbon). Bien évidemment, il peut y avoir des saboteurs dans le tas, dont le but est de ne pas arriver jusqu’à la pépite d’or.

Après les 7 salopards, les 5 saboteurs
Après les 7 salopards, les 5 saboteurs

Avec l’extension, il y a également deux factions de nains : les nains verts et les nains bleus, leur but étant de placer une porte de leur couleur avant la pépite, pour empêcher les nains de la couleur adverse de choper du trésor.

Le paresseux s’en fout, il gagne dans tous les cas, mais moins de pépites que les autres vainqueurs. Les gemmologues gagnent autant de pépites que de cristaux qui se trouvent dans la mine, parce qu’eux, ils en ont rien à secouer de l’or.

Quant au boss, il va gagner si ce sont des nains (peu importe leur couleur) qui l’emportent, amis en contrepartie, il touche une pépite de moins qu’eux. La partie se joue en 3 manches et il est bien évidemment possible de faire des saloperies aux autres joueurs, telles que : péter leur matériel, les foutre en prison, leur voler une pépite à la fin de la manche…etc.

Lors de la première manche, ce sont Pascal, Lucas et Marie qui ont gagné, ils ont pris 2 pépites chacun. Comme j’étais le paresseux, j’ai « gagné » également, mais j’ai eu droit à 0 pépite -_-‘ Heureusement que j’avais prévu le coup et j’ai donc chipé une pépite à Pascal.

Pendant la deuxième manche, ce sont Marie, Jérôme et moi qui avons remporté 3 pépites, Lucas quant à lui en a pris 2 (gemmologue sans doute) et c’est Pascal qui a loosé, mais à mon instar, il en a volé une à Marie puisqu’elle était en tête.

Juste avant la dernière manche les scores étaient donc les suivants : Lucas, Marie et moi en tête avec 4 pépites, Jérôme en avait 3 et Pascal 2. Néanmoins a dernière partie a bien changé la donne.

La map à l'issue de la 3ème manche
La map à l’issue de la 3ème manche

Ces fieffées canailles de saboteurs ont remporté la partie en faisant des saloperies tout du long, moi qui était nain bleu, forcément ça ne m’a pas aidé. Surtout qu’en cours de partie, sentant que ça puait le saboteur et que j’avais des envies de gemmologue, j’ai changé de rôle.

Grâce à ma chance légendaire, je suis devenu un foutu nain vert, ce qui était autant la loose qu’avant –-‘ Heureusement que j’ai réussi à chiper une pépite à Marie, sinon j’étais marron (sachant qu’au cours de la manche j’ai au total fait 3 tentatives de vol et qu’une seule a marché –-‘).

Je ne m’en tire pas trop mal puisque j’aurai pu finir à 0 comme Lucas (à qui j’ai empêché de voler une pépite in extremis) et Jérôme. Marie s’est gavée en tant que saboteuse avec 4 pépites d’or et Pascal le gemmologue s’est bien régalé aussi avec 5 pépites.

Résultat des courses Marie en tête avec 8 pépites, Pascal deuxième grâce à sa remontée fantastique de la dernière manche avec 7 pépites, je termine troisième avec 6 pépites (et j’aurai donc pu être deuxième ex-aequo si j’avais chipé la pépite à Pascal au lieu de Marie).

Lucas et Jérôme ferment la marche avec respectivement 4 et 3 points, il faut dire que Jérôme a fini la première et la dernière manche en gagnant 0 pépite, c’est plutôt moche. Il découvrait l’extension pour la première fois et il préfère la version de base puisqu’il y a moins de rôles possibles et qu’on sait donc un peu plus facilement qui est qui.

Après cette incursion dans les mines (de la Moria), nous n’avons pas complètement quitté les profondeurs puisque nous nous sommes lancés dans une partie de Deep Sea Adventure (que j’ai oublié de prendre en photo ^^’). Nous étions donc 5 pauvres explorateurs à se partager un sous-marin et une réserve d’oxygène en quête de richesses.

Lucas et Marie découvraient le jeu pour la première fois, tandis que Pascal, Jérôme et moi avions déjà quelques parties à notre actif. Dont une très traumatisante pour Jérôme pendant laquelle Benoît l’avait fait continuer à plonger parce qu’il n’avait pas annoncé on intention de remonter avant de lancer les dés. Il a donc bien insisté sur ce point de règles, afin que personne ne fasse la même erreur.

Il y a eu deux beaux loosers au cours de la partie puisque Marie (vert) et moi (jaune (j’ai fait honneur à ta couleur Claire en loosant dans les grandes largeurs ^^) n’avons pas réussi à remonter une seule fois à bord du sous-marin et marquons donc un joli 0 point final. Jérôme (bleu) s’en est mieux tiré que nous puisqu’il a remonté 24 points de trésor pendant la partie.

Ce n’était néanmoins pas suffisant pour battre Lucas (violet) et Pascal (orange) qui ont respectivement ramené pour 43 et 49 points de trésor. Autant dire qu’on a pris une belle dérouillée, même si c’était très serré entre les deux premiers. Dans ces eaux-là, la partie de Scythe s’est achevée avec 5 participants conquis, lesquels sont tous rentrés chez eux, tout comme Jérôme et Pascal. Valérie a failli rester avec nous, mais elle a finalement décidé d’être raisonnable et de rentrer.

Nous n’étions donc plus que 3 avec Marie, Lucas et moi et après quelques tergiversations nous avons finalement opté pour une partie de Timeline Challenge (là encore j’ai zappé les photos ^^’). Cette version ajoute des petits défis aux jeux Timeline classique et il faut donc parvenir à remettre dans l’ordre les dates de certaines inventions, estimer l’écart entre deux…etc. En fonction de nos bonnes réponses, on avance de plus ou moins de cases et le but du jeu est d’être le premier à atteindre l’arrivée.

Une fois n’est pas coutume, j’ai gagné !! (oui je me doute bien qu’aucun Avenjoueur régulier ne va vouloir y croire lol), il faut dire qu’hormis lors des deux premiers tours où c’était assez serré, j’ai ensuite assez vite pris la tête et ne l’ait plus quittée.

J’ai même réussi à estimer correctement à une vingtaine d’années près l’écarte entre deux inventions (c’était du pifomètre quasi complet, mais ça fait quand même son petit effet quand on fait un truc du genre (bon c’est pas pire que ma femme qui avait réussi un sans faute face à moi, au niveau de l’écart entre l’invention du mousquet et du fusil (ou un truc du genre))).

C’est donc suite à cette partie finale de Timeline Challenge et après grosso modo 4 heures de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 00h35.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=1687390301502818

Au total ce soir nous avons joué 6 parties dont 1 partie  de Scythe à 5 joueurs, 1 partie de Célestia  à 3 joueurs, 1 partie de Isle of Skye à 5 joueurs, 1 partie de Saboteur à 5 joueurs, 1 partie de Deep Sea Adventure à 5 joueurs et 1 partie de Timeline Challenge à 3 joueurs .

J’ai hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 19 novembre, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1709221396071521/

-Le mercredi  23 novembre, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/722098387942376/

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *