Compte-rendu de la séance n°13 du 08 mars 2017 : Tous en Meeple

Compte-rendu de la séance n°13 du 08 mars 2017 : Tous en Meeple

Mercredi soir 08 mars, dès 19h00 a eu lieu la treizième séance de la saison 3 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 11 joueurs présents puisque Mickaël, Lionel, Jérôme, Dominique, Pascal, Benoît, Rémy, Marine, Damien (ça faisait bien plaisir de les revoir tous les deux depuis le temps ^^) et Fabien étaient de retour.

Bien évidemment comme d’habitude, le compte-rendu vaudra ce qu’il vaudra puisque je n’ai pas suivi toutes les parties…etc. enfin bref, vous connaissez la chanson.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

Ma sélection du soir
Les jeux de Pascal (on ne manquait pas de Yamataï du coup ^^)
Ceux de Benoît
Les jeux de Fabien
La sélection de Mickaël
Les jeux de Rémy

Cette fois-ci je n’avais installé aucun jeu afin de laisser les joueurs libres de choisir les jeux de leur choix.

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à toutes celles et tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles.

La pizza ramenée par Jérôme

C’est Jérôme qui est arrivé le premier puisqu’il était là avant moi (si ça ce n’est pas du président pas sérieux quand même lol) et nous avons été rejoints par Pascal vers 18h45. Sont ensuite arrivés Dominique, Fabien, Benoît puis Mickaël et Rémy. Il était donc aux alentours de 19h20 lorsqu’on a commencé à jouer en faisant deux tables : d’un côté Pascal a présenté le jeu Yamataï à Dominique, Fabien et Jérôme. La partie les a occupés un bon petit moment, il faut dire qu’il y a moyen de bien cogiter pendant qu’on joue.

En plus, visiblement Pascal a commis la même erreur de règles que moi, à savoir zapper le fait que la partie prend fin également lorsqu’un joueur a placé son dernier bâtiment. Mais comme la typo est différente des autres conditions de victoire dans le livret de règles (la seule condition qui n’est pas en gras) on peut vite la zapper si on ne fait pas gaffe.

Lequel d’entre eux gagnera l’admiration de la reine Himiko ?

Donc forcément, ça a rallongé un peu leur partie de ce jeu dans lequel on déplace des bateaux le long de petites îles, sur lesquelles on construit des bâtiments ou l’on récolte des ressources (mais jamais les deux à la fois, l’un ou l’autre). Les jetons récoltés vont nous permettre d’acquérir des spécialistes aux effets variés et forts sympathiques.

Les bâtiments construits vont quant à eux nous permettre d’engranger des points de victoire et éventuellement de récupérer des sous, lorsqu’on construit nos bâtiments sur des îles adjacentes. Il semblerait que leur partie ait été assez disputée puisqu’il n’y a que 9 points d’écart entre le premier et le dernier joueur.

Le plateau en cours de partie

C’est Dominique qui termine quatrième avec 30 points (un joli score), il n’était vraiment pas loin de Fabien puisque ce dernier n’a qu’un point de plus avec son 31. Pascal finit donc second du haut de son 34 points, ça n’a pas suffi a battre Jérôme puisqu’il a fini avec un joli 39 points, prouvant à la Reine Himiko qu’il était le meilleur bâtisseur.

De notre côté, Micka, Rémy et moi nous avions opté pour la découverte de Magic Maze que Benoît avait vu à Cannes et avait commandé dans la foulée (post salon). Nous étions donc 4 et parés à nous lancer dans le jeu, lorsque Lionel, Marine et Damien nous ont rejoints.

On part à l’assaut du supermarché pour héros !!

Ce qui n’était pas un problème puisque le jeu peut se jouer jusqu’à 8, comme nous étions 7, nous pouvions donc y jouer sans soucis, il a juste fallu que Benoît change la mise en place du jeu. Dans ce jeu, 4 aventuriers prévoient d’aller explorer un donjon, sauf qu’ils n’ont aucun équipement à disposition et se rendent donc au supermarché Magic Maze afin de voler l’équipement nécessaire à leur prochaine expédition.

Concrètement, on va devoir coopérer pour amener chaque pion sur la boutique de sa couleur, puis une fois que ça sera fait, les emmener tous sur la sortie. Bien évidemment l’ensemble du niveau est chronométré à l’aide d’un sablier. Chaque joueur dispose d’une action spécifique qu’il pourra effectuer sur tous les pions, par exemple un joueur ne pourra déplacer les pions que vers la droite, un autre vers la gauche…etc. Il faut donc être attentif pour faire bouger les pions au bon moment et ainsi ne pas perdre de temps.

Le supermarché d’initiation

Comme si ce petit handicap ne suffisait pas, la difficulté principale réside dans le fait qu’on ne peut pas parler entre joueurs pendant le niveau. On peut seulement prendre un pion rouge et le frapper devant le joueur qui n’a pas fait l’action, afin d’attirer son attention. Nous avons réussi à faire le scénario d’initiation in extremis, puisqu’on a eu chaud au niveau des retournages de sablier. Néanmoins, il semblerait qu’on ait un peu truandé en cours de partie, puisque sans parler, certains joueurs montraient aux autres ce qu’ils devaient faire quand ils oubliaient, or il semblerait que ça ne soit pas possible en fait.

Nous avons ensuite joué à Not Alone, un jeu dans lequel un des joueurs incarne La Créature qui réside sur la planète où se sont écrasés les autres joueurs. Leur but à eux est de survivre jusqu’à l’arrivée des secours, tandis que La Créature doit les traquer, les chasser et les assimiler. Il y a donc deux pistes (une pour la créature qui est plus courte et celle pour l’arrivée des secours).

Les rescapés du crash VS Benoît La Créature

Concrètement, on devait jouer une carte de notre main qui représentait un lieu (de base on a 5 lieux dispos avec notre main de départ), lorsque tout le monde avait posé une carte face cachée, Benoît l’immonde créature choisissait le lieu où il allait chasser. S’il se trouvait sur le lieu d’un (ou plusieurs) d’entre nous, il avançait d’une case sur la piste de la créature et il nous faisait perdre un cube représentant notre volonté (on en avait tous 3). Les autres joueurs déclenchaient le pouvoir du lieu où ils se trouvaient.

Micka et moi nous sommes vites sentis traqués par Benoît puisqu’il apparaissait souvent sur les lieux où nous étions, nous avons néanmoins réussi à survivre jusqu’à l’arrivée des secours, même si ça ne s’est pas joué de beaucoup. J’ai d’ailleurs été le seul à me faire assimiler une fois (perte de mes 3 cubes rouges), ce qui est bien c’est que ça ne nous élimine pas pour autant de la partie, ça fait juste avancer la créature plus vite sur sa piste.

Le plateau de fin de partie

Après ces deux parties, j’ai proposé une petite partie de Qwarks, puisque Marine et Damien avaient eu l’air intrigués par le jeu. Nous avons donc perdu Benoît qui a préféré aller voir la fin de partie de Yamataï plutôt que de jouer avec nous à ce jeu d’ambiance/rapidité.

Techniquement, Rémy n’était pas supra emballé non plus mais il a quand même décidé de découvrir le jeu et au final il a été très agréablement surpris et a bien aimé le jeu. Il faut dire qu’on s’est bien amusé pendant toute la partie a essayé de mémoriser rapidement diverses informations sur les cartes du jeu (couleur des qwarks, nombre de tentacules, nombres d’yeux ou nombre de qwarks heureux et malheureux).

Les scientifiques parés à écraser des qwarks ^^

Au niveau des scores de la partie c’est assez serré puisqu’il n’y a que 5 points d’écart entre le premier et le dernier. Je devrai d’ailleurs dire les derniers puisque Rémy et moi n’avons marqué que 14 points. On n’était pas très loin des M&M’s (Micka et Marine) et leurs 15 points.

L’écart était également d’un seul point avec Lionel puisqu’il a terminé la partie avec un score de 16. C’est Damien qui a remporté la partie et qui a le plus gros écart avec son adversaire direct, dans la mesure où il avait 3 points d’avance sur Lionel avec son score final de 19 points.

Les cartes sont super sympas et colorées ^^

Notre partie s’est achevée à peu près en même temps que celle de Yamataï et on a donc réorganisé les groupes et les tables. Lionel, Marine, Damien et moi avons découvert le jeu Karuba que Rémy avait apporté. Comme il ne se joue qu’à 4, Rémy a rejoint Mickaël et Pascal pour jouer à Cornwall, tandis que Fabien, Jérôme, Dominique et Benoît ont joué à Amerigo.

On va d’abord commencer par Karuba puisque c’est le jeu qui a été le plus rapide, la preuve c’est que nous avons eu le temps d’en jouer deux parties d’affilée et qu’à leur issue, celle de Cornwall n’était pas achevée (ne parlons pas de celle d’Amerigo qui a duré plus longtemps que les autres).

Dans ce jeu on a tous un plateau quadrillé représentant une jungle et le but est de créer des chemins reliant nos 4 explorateurs aux temples de leur couleur et bien évidemment de les y emmener. Sur le principe du loto, un joueur annonce un numéro de tuile et tous les joueurs placent cette tuile où ils le souhaitent sur leur plateau.

Les quatre aventuriers sont parés ^^

On peut également choisir de défausser la tuile du tour, afin de pouvoir faire avancer un de nos explorateurs en direction de son temple. La partie s’arrête lorsqu’on a utilisé toutes les tuiles ou qu’un joueur a réussi à emmener tous ses explorateurs dans leur temple.

Nos deux parties se sont terminées parce que certains d’entre nous avaient réussi à visiter les temples avec leurs explorateurs. L’autre constante sur les deux parties c’est le fait qu’on s’est fait mettre la misère par Marine, puisqu’elle nous a battus à chaque fois.

Les plateaux individuels

Lors de la première partie, Damien en rouge et moi en gris avons fini derniers ex-aequo avec 19 points au total. C’est Lionel l’orange qui a terminé second avec 22 points, il n’était pas loin derrière Marine et son 24. Lors de la revanche, elle a amélioré son score en finissant à 26. Je me suis amélioré aussi puisque je finis deuxième avec 23 points. Lionel a baissé puisqu’il est à 27 et idem pour Damien avec son 16.

En fin de partie ça peut donner ça ^^

De leur côté Pascal, Micka et Rémy était en promenade du côté des Cornouailles avec Cornwall. Ils ont donc placé des tuiles tout le long de la partie, afin d’essayer de former des territoires pour gagner un maximum de points. Bien évidemment comme je  karubais je n’ai pas suivi leur partie, seulement le comptage de points final.

Le jeu où l’on envoie ses meeples au pub ^^

C’est Pascal qui jouait avec les verts qui a remporté la partie du haut de ses 70 points. Néanmoins ses adversaires n’ont pas à rougir de leur prestation puisque le score final est assez serré. Mickaël le rouge a eu 67 points, tandis que Rémy en jaune a marqué 64 points, soit seulement 6 de moins que Pascal, ce qui n’est pas énorme comme écart.

Score final ^^

Après Karuba et Cornwall, Rémy, Mickaël, Lionel, Marine et Damien sont rentrés chez eux, si bien qu’il ne restait plus que Pascal et moi qui n’étions pas en train de jouer (les autres étaient encore sur leur Amerigo). Comme il avait envie de faire un petit jeu à deux avant de partie, je lui ai fait découvrir Bubblee Pop qu’il ne connaissait pas.

Il s’agit d’un jeu inspiré des jeux vidéos dans lesquels on essaye de faire disparaître des bulles de couleur en en alignant 3 (ou plus) horizontalement ou verticalement. Selon la couleur des bulles qu’on aligne on déclenche un pouvoir qui permet de faire des crasses à son adversaire ou essayer d’arranger sa planète personnelle.

C’est parti pour les bubblees ^^

Chaque bubblee qu’on a fait disparaître équivaut à un point gagné en fin de partie, la partie prend fin lorsqu’un joueur a complètement rempli sa planète (il perd alors automatiquement) ou s’il ne reste plus suffisamment de bubblee dans le sac pour compléter le ciel en début de tour.

C’est ce deuxième cas de figure qui s’est produit puisqu’au début de mon tour, il ne restait plus qu’un seul pion dans le sac. Pascal a donc gagné pour la deuxième fois de la soirée puisqu’il termine avec 28 points, tandis que je n’en ai marqué que 24. C’était donc plutôt serré au final, mais c’était plutôt sympa comme partie. Pascal est rentré chez lui après cette victoire, pour ma part j’ai fini de ranger la salle pendant que notre dernier quatuor de joueurs était toujours plongé dans leur partie d’Amerigo.

Le plateau en cours de jeu ^^

Bien évidemment je n’ai pas trop suivi leur partie et je ne peux donc pas vous dire grand chose hormis qu’il s’agit d’un jeu de Stefan Feld, il semblerait que ça soit aussi un jeu « salade de points » puisqu’il y avait pas mal de décomptes de points en cours de partie et à la fin.

Visiblement, ils devaient à l’instar d’Amerigo Vespucci partir explorer de nouvelles terres, afin d’y récolter de nouvelles ressources, y implanter des comptoirs, accueillir des colons, se défendre contre les pirates…etc. Je sais également qu’il y a une tour à cubes, dans laquelle ils faisaient tomber des cubes afin de déterminer les actions disponibles pendant le tour.

Nos 4 explorateurs ^^

C’est à peu près tout ce que je sais sur le jeu, je connais également le score final, ce qui est le principal après tout (oui oui je me justifie ainsi lol). Il y a 56 points d’écart entre le premier et le dernier, ce qui est l’écart le plus conséquent de la soirée.

Le plateau en fin de partie ^^

C’est Dominique en jaune qui termine dernier avec 145 points, il est devancé de 21 points Jérôme et ses bleus avec 166. L’écart est moindre avec Fabien et ses jaunes qui termine troisième en ayant un score de 175 points. C’est Benoît le rouge qui a gagné en étant le seul a franchir le cap des 200 points avec son 201.

C’est donc suite à cette partie finale d’Amerigo et après grosso modo de 3 heures 42 à 5 heures 20 de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 00h23.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=1739592882949226

Au total ce soir nous avons joué 9 parties dont : 1 partie de Yamataï à 4 joueurs, 1 partie de Magic Maze à 7 joueurs, 1 partie de Not Alone à 7 joueurs, 1 partie de Qwarks à 6 joueurs, 2 parties de Karuba à 4 joueurs, 1 partie de Cornwall à 3 joueurs, 1 partie de Bubblee Pop à 2 joueurs et 1 partie d’Amerigo à 4 joueurs.

J’ai hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 18 mars 2017 , à partir de 19h, dans la salle Claire Méline (située au rez-de-chaussée de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1338631539516697/

-Le mercredi 22 mars 2017 , à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/133514790507039/

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *