Compte-rendu de la séance n°11 du 10 février 2016 : Petits Meeples entre amis

Compte-rendu de la séance n°11 du 10 février 2016 : Petits Meeples entre amis

Mercredi soir 10 février, dès 19h00 a eu lieu la onzième séance de la saison 2 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 8 joueurs présents, puisque Benoît, Rémy et Hervé étaient de retour, tout comme Fabien et Mickaël, ainsi que Sébastien avec Blandine cette fois-ci, puisqu’elle savait que Gilbert ne serait pas là lol.

C’était donc un très grand plaisir de les retrouver tous les 7, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi, bien évidemment).

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici. Bon par contre en bon boulet que je suis, j’ai oublié de prendre en photo ceux que j’avais apportés, mais une fois n’est pas coutume, j’ai pensé à prendre ceux apportés par Benoît et Fabien.

Cette fois encore, je n’avais pas installé de jeux sur les tables et j’avais sorti 3 tables comme d’habitude dont la bonne vieille table ronde.

L'installation habituelle
L’installation habituelle

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, nous avions à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Pour une fois, j’ai pris en photo ce que j’avais apporté (sauf les boissons fraîches) niveau grignote, histoire de la remettre un peu à jour.

Les grignotes du soir, espoir
Les grignotes du soir, espoir

Bon par contre, elles n’ont servi à rien dans la mesure où Hervé avait ramené une méga pizza (qui portait bien son nom de méga) raclette, qu’il avait habilement préparée en sortant du boulot (c’est le carton d’emballage qui a été le plus compliqué à faire lol) et que Mickaël avait apporté un super bon gâteau réalisé et empoisonné par Claire (heureusement le poison ne fait effet que pendant le sommeil, on ne dort donc plus depuis qu’on en a mangé xD).

La méga pac-pizza raclette d'Hervé
La méga pac-pizza raclette d’Hervé

Blague du poison à part (due au fait que bien qu’absente on l’a quand même charriée avec le 12 de Bombay ^^’) je lui dis vraiment un immense merci, car c’était super sympa de sa part de préparer un gâteau pour nous, alors qu’elle ne venait pas jouer. Merci du fond du cœur donc Claire 😉

Le succulent gâteau de Claire !!!
Le succulent gâteau de Claire !!!

C’est Benoît qui est arrivé en premier un peu avant 19h00 avec un sac bien rempli de jeux puisqu’on y trouvait : l’Auberge Sanglante, Mombasa, Dungeon Lords, Orléans ainsi que le prototype du prochain jeu qu’il éditera via kickstarter courant mars: Outlive (et que j’attends avec une maxi impatience parce qu’il sera trop de la balle et que je serai amené à vous en reparler, c’est obligé lol).

Les jeux apportés par Benoît (à droite il s'agit du proto d'Outlive le prochain jeu qu'il éditera)
Les jeux apportés par Benoît (à droite il s’agit du proto d’Outlive le prochain jeu qu’il éditera)

Après quelques minutes de discussion le temps de poser ses affaires, on a lancé les hostilités ludiques avec un petit mano à mano sur Patchwork. Benoît ne connaissait pas du tout le jeu et franchement il s’est vachement bien débrouillé pour une première (bien mieux que moi la première fois que j’y ai joué lol).

Le Patchwork Selfie
Le Patchwork Selfie

Peu après le début, nous avons été rejoints par Rémy et son kebab qu’il a mangé pendant qu’on jouait, puis par Hervé et sa pizza géante, qu’il n’a pas finie pendant qu’on jouait (elle est morte froide et après minuit, lorsque deux maîtres de donjon ont décidé de lui régler son compte pour pas gâcher ^^).

C’est ensuite Fabien qui est arrivé, là encore il a innové niveau contenant de jeux puisqu’il n’en a apporté que 2 et qu’il les tenait à la main, ce qui change de ses caisses, gros sacs et autres joyeusetés du genre. Quasiment dans la foulée, Mickaël est venu également, il n’avait pas apporté de jeux cette fois-ci mais le très sympathique gâteau réalisé par Claire (ce qui est très cool également).

Les deux jeux apportés par Fabien (faudra vraiment qu'on joue à Reliques & co un jour quand même)
Les deux jeux apportés par Fabien (faudra vraiment qu’on joue à Reliques & co un jour quand même)

Mais bon, revenons à nos tissus, au final Benoît termine avec une couverture quasiment complète, puisqu’il ne manquait que 6 carrés sur la sienne. La mienne était bien plus trouée (un coup à attraper un rhume lors des soirées d’hiver). Aucun de nous deux n’a remporté la tuile bonus du carré de 7×7. Comme j’avais beaucoup privilégié les pièces à gros boutons, j’ai quand même remporté la partie sur le score de 14 à 2.

Comme nous étions 6, après moult tergiversations, nous avons opté pour un scindage en deux groupes de 3. Ce sont donc déroulées en parallèle une partie d’Hélios entre Fabien (comme c’était son jeu, dont il avait fait sa première partie la veille, il nous l’a expliqué) Hervé et moi, ainsi qu’une partie d’Orléans entre Benoît (puisqu’il avait apporté le jeu, c’est lui qui l’expliquait), Rémy qui voulait l’essayer et Mickaël qui a choisi d’y aller puisqu’il avait déjà fait plusieurs parties d’Hélios.

Je ne vais pas vous mentir, comme j’étais assez pris dans les explications et la partie d’Hélios, je n’ai pas, mais alors pas du tout suivi le déroulement de la partie d’Orléans et je n’ai aucune idée de comment ça se joue ^^’ J’ai quand même pris quelques photos histoire de dire, mais en tout cas ça a l’air très sympa comme jeu dans son genre (à l’allemande je dirais).

Après une petite discussion à la médiathèque avec Claire et Mickaël (que ça faisait bien plaisir de revoir ^^), je sais qu’Orléans est un jeu de bag building, c’est à dire qu’on pioche des meeples dans un sac, qu’ils servent à faire des actions, qu’on en remet d’autres dans le sac…etc. Il y a bien évidemment des possibilités de combos entre meeples piochés et compagnie.

L'installation d'Orléans
L’installation d’Orléans

Pendant que les deux parties battaient leur plein, nous avons été rejoints un peu avant 20h30 par Blandine et Sébastien. Ils ont donc décidé de jouer ensemble afin de s’occuper en attendant qu’on finisse et ils ont voulu découvrir Patchwork que je suis allé leur expliquer (ça va, ce n’est pas le plus long). Le temps que nous finissions nos parties d’Orléans et d’Hélios (c’est nous qui avons été les plus longs ^^’), ils ont eu le temps de jouer deux parties de Patchwork.

Sont-y pas mignons nos deux patchworkeurs ?!
Sont-y pas mignons nos deux patchworkeurs ?!

Je suis passé les voir à l’issue de la première partie pour savoir qui avait gagné et ils m’ont annoncé un score de 3 à 18 en faveur de Sébastien. Sauf qu’en fait l’écart était bien moindre puisqu’ils avaient arrêté la partie au moment où Sébastien était arrivé au bout du plateau chrono. Donc Blandine avait un revenu de moins, ce qui changeait pas mal la donne, dans la mesure où elle a en fait fini avec 15 points, soit seulement 3 points de retard sur Sébastien qui avait 18.

Bon, par contre pour la revanche Sébastien lui a mis une sacrée correction puisque la partie s’est achevée sur le score de 21 à -18 soit un différentiel de 39 points. Au début ces deux gredins m’avaient fait croire que c’était Blandine qui était à 21, alors qu’en fait non.

C'est qui le patron ?! (patron/couture/patchwork : blague quoi. Bon ok je suis déjà sorti et très loin)
C’est qui le patron ?! (patron/couture/patchwork : blague quoi. Bon ok je suis déjà sorti et très loin)

Comme je l’ai dit plus haut, je ne sais rien de la partie d’Orléans, si ce n’est le score final que j’ai quand même pris en photo. C’est Benoît qui a gagné sur un score de 134 puisqu’il jouait les rouges (la couleur favorite de Mickaël normalement, raison pour laquelle il a dû perdre lol), il est suivi par Mickaël et son score de 109 avec les noirs et c’est Rémy qui termine dernier avec 73 points.

Eh ouais, ça cogite dur à Orléans (même si on était à Genlis !! Ok, ok, je ressors ^^')
Eh ouais, ça cogite dur à Orléans (même si on était à Genlis !! Ok, ok, je ressors ^^’)

De notre côté, Fabien, Hervé et moi nous avions voué un culte au soleil avec Hélios, un jeu dans lequel chaque joueur tente de faire fructifier un maximum son petit lopin de terre en utilisant l’astre pour ensoleiller nos temples et nos terres.

On a 3 actions de base que l’on peut faire : agrandir son terrain, bâtir un bâtiment ou un temple, ou déplacer le soleil. Par contre on ne fait pas toujours les actions qu’on veut, dans la mesure où elles sont représentées par des jetons qui sont communs aux joueurs.

Plutôt chouettes nos deux plateaux persos
Plutôt chouettes nos deux plateaux persos

Donc même si construire vous aurait été super trop utile, si vos adversaires ont déjà pris les jetons construction ben il faudra faire autre chose à ce coup là. Au cours d’une manche on joue tous 6 actions et on est tous chacun une fois premier joueur dans une manche (donc pour nous, à la fin des 3 manches, c’était la fin de la partie).

Hervé et moi n’avons pas forcément été des adversaires très redoutables, puisqu’on a un peu improvisé et fait ce qui semblait cool sur le moment, mais ça n’a pas forcément trop payé au final, dans la mesure où on a pris une bonne volée (mais à noter qu’entre Hervé et moi c’était plutôt serré, en plus on a été super coulants avec Fabien en lui laissant rejouer des coups lol).

SlefiHélios
SlefiHélios

Fabien était assez content de lui puisqu’il avait opté pour une nouvelle stratégie et a quasiment égalé son premier score (celui de la veille) qui était de 122. Il a terminé avec seulement 121 points (je lui ai donc prédit un 120 à sa prochaine partie xD) et il était deg après réflexion, puisqu’il s’est aperçu que s’il avait fait une autre action sur le dernier tour, il aurait égalé ses 122 points (c’est moche).

Hervé a fini troisième avec 77 points, mais il a tout de même réussi à être le roi du mana, dont il a fait une collection impressionnante sur la fin de la partie (il en avait plus de la moitié à lui tout seul). De mon côté j’ai également réussi à remplir mon objectif qui était d’atteindre les 5 emplacements les plus éloignés de ma map (ce qui m’a rapporté plus de la moitié de mes points ^^’).

Hervé pensait que le mana c'était des pastilles pour la gorge xD
Hervé pensait que le mana c’était des pastilles pour la gorge xD

Je finis donc second avec 81 points soit 40 points de moins que Fabien (eh ouais ce n’est pas brillant, ce qui est un comble pour un jeu basé sur le soleil (je suis déjà reressorti ^^’)).

De façon à peu près synchrone, nos 3 groupes de jeux avaient terminé leur partie, il était donc temps de décider de la suite. Comme d’hab quand on est un peu plus nombreux et qu’on a du choix, on a mis pas mal de temps à se décider sur quoi faire après.

On savait déjà qu’il y aurait 2 groupes, mais qui et pour jouer à quoi, ça c’était une autre paire de manches… Après pas mal de discussions en tout genre, une table de Lutèce semblait se dessiner car Mickaël, Blandine et Sébastien n’avaient pas envie de se lancer dans un jeu trop long. Comme le jeu intriguait Fabien, il était lui aussi de la partie.

Lutèce est lancé
Lutèce est lancé

Hervé a failli faire le 5ème joueur mais il a finalement préféré rentrer car il était fatigué. Pour ma part j’ai juste expliqué le jeu que j’avais reçu la veille et auquel je n’avais pas encore joué car, à l’instar de Rémy, j’avais bien envie de découvrir Dungeon Lords.

L’autre raison qui explique que Lutèce ne s’est joué qu’à 4, c’est qu’en mettant le jeu en place, Sébastien avait choisi les cartes vertes plutôt que les bleues et on s’est aperçu qu’il lui manquait une carte revenu (ce qui est un peu embêtant, mais pas trop quand même en fait).

Si bien qu’il n’était pas possible de jouer à 5 (un joueur aurait été handicapé sinon en n’ayant pas la possibilité de faire un tour à 2 revenus), ce qui a achevé de convaincre Hervé qu’il était l’heure pour lui de rentrer (si il n’y avait pas eu l’histoire de la carte, je suis quasiment sûr qu’on aurait réussi à le faire rester lol).

C’était quand même bien problématique cette histoire de carte puisque je ne l’ai pas retrouvée même après avoir tout fouillé dans la boîte et la salle. On en a conclu que j’avais du la laisser chez moi quand j’avais sleevé mes cartes. Mais je l’ai retrouvée une fois que tout le monde était parti, alors que je cherchais les clefs de la salle et que j’ai vidé toutes mes poches.

En fait, j’avais deux cartes du jeu Lutèce (une de chaque format) dans mes poches, afin de les mesurer pour éventuellement acheter de nouvelles sleeves ^^’ (j’avais également des cartes d’Abyss avec).

La partie suit son cours
La partie suit son cours

Mais bon, revenons à nos sangliers et à Lutèce, après une partie qui a alterné les moments de silence complet (c’était flippant de les avoir derrière nous et de pas entendre un bruit) et les grands éclats de rire, notre quatuor a fini sa partie. Fabien semblait avoir pris un malin plaisir à faire monter les enchères pour que Mickaël craque tous ses sous (technique qui a payé au moins une fois).

Fabien avait d’ailleurs soulevé une question intéressante qui n’est pas précisée dans le livret de règles, c’est s’il est possible de mettre de faux pots-de-vin sur ses cartes revenus afin de bluffer ses adversaires ?

C'est la lutt(èce) finale
C’est la lutt(èce) finale

Quoi qu’il en soit, c’est Mickaël qui s’est imposé de justesse et il ne doit sa victoire qu’au fait qu’il était le seul joueur à avoir pu acheter une cervoise de toute la partie. Cervoise qu’il n’avait d’ailleurs pas du payer très cher puisqu’elle n’avait intéressé personne à l’époque.

Il s’impose donc par 43 points, juste devant Blandine et ses 42 points, vient ensuite Fabien avec 36 points et finalement Seb qui n’a pas trop brillé avec 20 points seulement.

Par contre après relecture de la règle, je ne sais pas si au moment du comptage des cartes marché (fond violet) ils se sont limité à 6 points marqué par carte marché (même si on a plusieurs fois les ressources demandées) ou pas. Auquel cas le score final aurait peut être pu être différent.

Y a de la fourberie dans Lutèce vu le sourire de Sébastien
Y a de la fourberie dans Lutèce vu le sourire de Sébastien

Mais bon comme c’est quelque chose que je n’avais pas dû leur dire ou sur lequel je n’ai pas trop insisté, c’est de ma faute si ça n’a pas été fait dans les règles (je dis ça, mais si ça se trouve ils ont fait comme il fallait hein).

C’est suite à ce petit Lutèce, qui semble leur avoir bien plu tout de même, qu’ils sont rentrés tous les 4 chez eux. Je pense que si on n’avait pas été en train de jouer à Dungeon Lords tous les 3, Fabien serait sans doute resté jouer encore un peu en notre compagnie.

Dungeon Lords (of the selfie)
Dungeon Lords (of the selfie)

Mais le jeu ne lui avait pas laissé un souvenir impérissable la fois où il l’avait essayé (au moment de sa sortie, donc ça datait un peu) et il a décliné notre proposition de recommencer à jouer à 4, puisqu’on venait juste d’entamer la partie on était prêt à recommencer ^^). Il n’en restait donc plus que 3 : Benoît, Rémy et moi. Nous étions parés à faire de notre mieux pour diriger un donjon, afin de donner du fil à retordre aux aventuriers de passage.

Dans ce jeu, on peut être plutôt soft et tenter de faire un donjon sympa où les petits monstres chantent et compagnie ou on peut la jouer un peu plus musclé en faisant le mal comme il se doit.

Le jeu se joue sur deux années, à la fin de l’année, une fois qu’on a terminé les 4 saisons (rien à voir avec la pizza ou Vivaldi) on a droit à une phase de combat où l’on frite les héros qui sont venus dans notre donjon à chaque saison. Sachant que lors de la première année, ils sont plutôt gentils et que ça monte d’un cran l’année suivante.

La partie est en cours !!
La partie est en cours !!

On répartit les différents aventuriers chez les joueurs en fonction de leur méchanceté, plus vous êtes méchants et plus vous attirerez les aventuriers costauds qui sont en quête de challenge.

D’ailleurs si vous passez un certain degré de méchanceté, vous attirez en bonus le paladin, qui est en gros un aventurier qui touche sa bille dans tous les domaines et qui est donc balèze à latter et qui s’ajoute aux 3 aventuriers « standards » habituels.

Quitte à être un chef de donjon et de devoir respecter tous les critères et standards imposés (car oui on ne construit pas un donjon n’importe comment mes petits gars, il y a des règles !!).

J’ai donc eu envie d’être un vrai méchant et je m’y suis tenu toute la partie. Benoît et Rémy quant à eux ont été un peu plus timorés et sympathiques, afin de ne pas s’attirer les pires aventuriers. On a quand même été plutôt performants dès la première année puisqu’on a bien savaté tous nos aventuriers (plus ou moins rapidement) grâce à nos monstres, nos pièges et autres joyeusetés du genre.

Mon donjon lors de la première année
Mon donjon lors de la première année

En tant que grand méchant loup, mes deux adversaires ne se faisaient pas trop d’illusions quant à mes chances de gagner la partie (bon j’avouerai que moi non plus ^^’) surtout lorsque j’ai attiré dans mes filets le paladin de niveau 2 qui est « un sacré vicelard » (dixit Raymond Stantz).

Néanmoins grâce à mes monstres et ma salle qui les a boostés, j’ai réussi à me débarrasser de tous les héros (bon, ils ont bien purifié mon donjon au passage, mais c’était cool quand même de les battre de justesse), tout comme Rémy et Benoît qui n’ont pas eu trop de mal à emprisonner leurs assaillants.

Mon donjon avant la bataille finale de la seconde année
Mon donjon avant la bataille finale de la seconde année
Après la bataille finale
Après la bataille finale

Au final, c’est Benoît qui une fois de plus à gagné (il est d’ailleurs visiblement invaincu sur ce jeu (donc forcément ça donne envie de l’affronter à nouveau pour le battre lol)) avec 16 points. Rémy et moi ne sommes pas trop loin puisque je termine avec 13 points (j’en aurais eu 19 si je n’avais pas écopé de deux amendes pour garder mes monstres ^^’) et Rémy avec 10 points.

Pour ma part ça a été une chouette découverte également (Hélios aussi était cool dans son genre) ce jeu, avec son matos très sympa et ce côté programmation en étant le maître et le bâtisseur d’un donjon.

Le plateau de score à la fin de la partie
Le plateau de score à la fin de la partie

C’était une bien belle façon de terminer la soirée, d’autant que j’ai été le seul et l’unique Seigneur des Sombres Faits (et ça, ça n’a pas de prix ^^).

C’est donc suite à cette partie finale de Dungeon Lords et après grosso modo de 3 heures à 5 heures et 46 minutes de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 00h36.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page facebook, par là : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1580676078840908.1073741870.1390250551216796&type=3

Au total ce soir nous avons joué 7 parties dont 3 parties de Patchwork à 2 joueurs, 1 partie de Orléans à 3 joueurs, 1 partie d‘Hélios à 3 joueurs, 1 partie de Lutèce à 4 joueurs et 1 partie de Dungeon Lords (sans extensions) à 3 joueurs.

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 20 février, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

-Le mercredi 24 février, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *