Compte-rendu de la séance n°1 du 14 septembre 2016 : Comme un Meeple

Mercredi soir 14 septembre, dès 19h00 a eu lieu la première séance de la saison 3 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 15 joueurs présents puisque Fanny, Rémy, Gilbert, Mickaël, Benoit, Pascal, Fabien, Hervé et Nico étaient de retour.

Nous avons également eu le plaisir d’accueillir pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière) Jérôme, mais également Clémence et Célia qui étaient venues avec Nico, ainsi que Marine et Damien, arrivés ensemble. Ces 5 nouveaux et nouvelles venu(e)s étaient forts sympathiques.

C’était donc un très grand plaisir de les rencontrer et les retrouver tous les 14, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi, bien évidemment). Par contre, autant vous prévenir tout de suite, ce compte-rendu sera plein d’approximations puisque je n’ai pas suivi toutes les parties, que je ne connaissais pas tous les jeux et qu’il me manque quelques scores.

Bref, vous commencez à connaître la chanson, je ne suis pas très sérieux et je suis vite submergé dès qu’il y a quelques parties à la fois ^^’

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici.

Ma sélection ludique du soir
Ma sélection ludique du soir
Les jeux d'Hervé
Les jeux d’Hervé
Le Tzolk'in de Benoît
Le Tzolk’in de Benoît
La sélection Kyrielle de Pascal
La sélection Kyrielle de Pascal
La caisse de jeux de Fabien
La caisse de jeux de Fabien

J’avais d’ores et déjà installé Ice Cool sur une table, puisque je venais d’en faire l’acquisition lors de Ludimania (compte-rendu à venir) et que je me doutais qu’il allait intriguer les personnes présentes (je ne me suis pas trompé à ce sujet ^^)

La preuve en images
La preuve en images

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Merci également à Pascal qui a ramené des madeleines, Fabien pour son excellent buffet bio du jardin avec des tomates et une tarte aux mirabelles/framboises et Marine pour ses délicieux cookies aux pépites de chocolat.

Les grignotes et boissons du soir
Les grignotes et boissons du soir
La super bonne tarte de Fabien
La super bonne tarte de Fabien
Le nouveau parfum chez Carte d'Or : tomates du jardin
Le nouveau parfum chez Carte d’Or : tomates du jardin de Fabien
Les cookies de Marine qui n'ont pas fait long feu du tout !!
Les cookies de Marine qui n’ont pas fait long feu du tout !!

Ce sont Nicolas, Célia et Clémence qui sont arrivés les premiers, aux alentours de 18h40, pendant que je finissais d’installer la salle. Je suis allé chercher les boissons au frais et à mon retour dans la salle, accompagné d’Hervé que j’avais croisé en chemin, Jérôme avait rejoint le premier trio.

Nous étions donc déjà 6 alors qu’il n’était pas encore 19h. Histoire d’entamer les hostilités ludiques, Célia, Nico, Clémence et Jérôme se sont lancés dans une partie d’Ice Cool puisqu’il était déjà installé.

C'est parti pour la glisse
C’est parti pour la glisse

Je leur ai donc expliqué les règles et on les a regardés jouer avec Hervé, avant qu’il ne parte se chercher à manger. Pascal et Benoît nous ont rejoints, peu après 19h, pendant qu’ils s’affrontaient sur Ice Cool.

Nico avait jeté son dévolu sur le manchot bleu, Célia jouait en jaune, Clémence en rouge et Jérôme en vert. Au cours de la partie de ce jeu de pichenettes, qui se constitue de 4 manches, un des joueurs incarne le surveillant, chargé de toucher les autres. Ces derniers quant à eux doivent parvenir à faire glisser leur manchot sous les portes où se trouvent des poissons de leur couleur.

La partie suit son cours
La partie suit son cours

Une manche s’achève si le surveillant arrive à attraper les 3 garnements ou si l’un des garnements parvient à attraper ses 3 poissons. On joue autant de manches qu’il y a de joueurs. En cours de partie, Jérôme avait prévenu qu’il était plutôt redoutable aux jeux de pichenettes tels que Flick’Em Up par exemple où il semblerait qu’il fasse un carnage et rate rarement sa cible.

En tout cas, ça c’est confirmé puisqu’il a gagné avec 28 points, Célia qui termine deuxième avait 9 points de retard sur lui avec son 19. C’est bien plus serré entre Nico et Clem puisqu’ils terminent avec respectivement 17 et 16 points.

Ice cool toujours ^^
Ice cool toujours ^^

Dans la foulée, ils ont changé de registre puisque après les glissades de manchots, ils sont passés tous les 4, à l’élevage de cochons dans Happy Pigs (il y a quand même également des animaux).

De l’autre côté, Benoît, Hervé, Pascal et Fabien partaient sur un Hotel Samoa et je pensais aller jouer avec eux. Nous avons alors été rejoints par Rémy, Fanny et Gilbert qui après quelques hésitations ont opté pour un Ice Cool.

Comme je leur ai expliqué la règle, j’avais dit aux hôteliers que j’allais finalement faire la partie d’Ice Cool avec eux afin qu’ils n’aient pas à m’attendre pour pouvoir jouer. Il était 19h30 et je venais d’achever les explications quand Marine et Damien sont arrivés.

Je les ai donc accueillis et les ai laissés choisir le jeu qui les tentait, ils ont opté pour Ghostbusters et comme les règles sont un peu plus longues, j’ai donc dit à Rémy, Gilbert et Fanny de jouer sans moi. Marine et Damien se sont lancés dans les jeux « modernes » assez récemment et ne connaissaient donc pas ce type de jeu, un peu semblable à Zombicide, dans lequel on coopère pour parvenir à remplir les objectifs.

Comme nous étions 3, l’un d’entre nous allait avoir deux ghostbusters à jouer et c’était Damien qui avait Venkman et Spengler, tandis que Marine était Stantz et moi Zeddemore. Mais c’est à ce moment là (vers 19h46) que Mickaël est arrivé (tel un ninja puisque je ne l’avais pas vu venir) et qu’il a donc accepté d’être le quatrième casseur de fantômes.

Mais bon, on y reviendra ensuite, on va d’abord aller voir ce qui se tramait du côté des autres tables, même si comme vous vous en doutez bien, je n’ai pas suivi grand-chose ^^’

Notamment au niveau d’Hotel Samoa, puisque je ne connais pas du tout le jeu et ne sait donc pas comment il marche. Il me sera donc impossible de vous dire vers quelles stratégies se sont orientés nos 4 tenanciers (sans doute véreux, les connaissant).

Les hôteliers en pleine action
Les hôteliers en pleine action

De ce que j’ai pu trouver sur le net, le but du jeu est d’améliorer son complexe hôtelier afin d’attirer un maximum de touristes en leur proposant des vacances de rêves et donc de les saigner à blanc. Les touristes sont de différentes nationalités et il y a plusieurs phases d’enchères en cours de jeu.

Sur le principe ça a l’air plutôt cool, même si je ne sais pas ce qu’ils en ont pensé (je me doute qu’Hervé doit bien l’aimer puisqu’il la apporté, pour les autres par contre, aucune idée). En tout cas, heureusement que Pascal a pensé à m’appeler, sinon je n’aurai sans doute jamais connu le dénouement final de leur partie.

Prêts à tout pour attirer les touristes
Prêts à tout pour attirer les touristes

C’est Fabien qui s’est imposé avec son Pacific Beach Resort et ses 167 points, il est suivi par Benoît, propriétaire du Ocean Paradise Inn et ses 122 points. C’est Pascal qui termine sur la dernière marche du podium avec 93 points pour son Greenfield’s Resort. Hervé qui a laissé gagner ses adversaires pour ne pas les dégoûter du jeu (à n’en point douter lol) a marqué 83 points dans son White Angel Hotel, qui n’avait visiblement pas tout du Paradis annoncé…

Côté Ice Cool, là encore je n’ai pas du tout suivi et je ne sais donc pas ce qu’ils en ont pensé, ni s’ils ont joué la partie en entier (les 4 manches) ou l’ont arrêtée avant son terme. Néanmoins, je crois de mémoire qu’ils m’avaient eux aussi appelé pour la fin (ou alors j’étais au bon endroit au bon moment), si bien que je connais le score final.

3 nouveaux Ice Cooleurs
3 nouveaux Ice Cooleurs

C’est Fanny qui s’est imposée avec 13 points, il faut dire que c’est elle qui avait convaincu ses acolytes d’y jouer, puisque Rémy ne semblait pas forcément super emballé à la base (je ne sais pas s’il a changé d’avis en jouant ou non).

Gilbert à quant à lui fini deuxième avec 9 points et c’est Rémy qui a terminé dernier, mais pas très loin de Gilbert puisqu’il a eu 7 points. Par contre, il avait annoncé en arrivant dans la salle, qu’il venait pour remporter des victoires, autant dire que ça commençait mal.

Comme leur partie était plus courte que les nôtres (Hotel Samoa, Happy Pigs et Ghostbusters) ils se sont lancés dans une partie de Sea of Clouds pour la suite, auquel ils avaient déjà joué lors d’une séance de la fin de la saison 2. Comme ils sont très sympas tous les 3, on va donc rester en leur compagnie, afin de voir ce qu’a donné leur partie de Sea of Clouds.

Les pirates sont dans la place !!
Les pirates sont dans la place !!

Comme ça faisait quelques mois qu’ils n’y avaient pas joué, je leur ai rappelé quelques points de règles pendant qu’ils jouaient, puisqu’ils n’étaient plus trop sûrs de quelles cartes mettre face visible et lesquelles jouer cachées. En tout cas, ces 3 pirates des nuages ont fait vraiment très fort pendant cette partie.Fanny était Lady Dambala, Rémy El Capitan et Gilbert avait choisi le nouveau perso bonus Lunch Cassidy (que Théo Rivière m’avait dédicacé à Ludimania ^^).

Je ne connais pas leurs stratégies respectives, si ce n’est que Fanny avait pas mal de rhums en fin de partie et que Rémy avait plusieurs objectifs secrets en main. En revanche, je sais qu’ils ont réussi l’exploit de finir tous les trois à égalité !!! Après vérification auprès de l’auteur Théo Rivière, il n’avait encore jamais vu ça. Donc chapeau à nos 3 capitaines qui ont réussi cet exploit et ont en plus fini avec un très joli 71 points.

Sea of Clouds toujours en cours ^^
Sea of Clouds toujours en cours ^^

Néanmoins, il existe une règle pour départager les égalités en cas de victoire et c’est donc Fanny qui a remporté la partie, puisqu’elle possédait le perroquet à la fin du jeu. Elle était également la pirate la plus riche des trois à la fin de la partie. Donc chapeau bas à elle ^^

Après cette incursion dans la mer des nuages, retournons sur le plancher des vaches en allant voir ce qui s’est passé du côté des éleveurs porcins. Là encore, je ne sais pas grand chose de ce qui s’est passé durant la partie. Je sais juste que Nico jouait les bleus, Clémence les orange, Célia les rose et Jérôme les jaunes. Je sais également que lorsque je suis passé voir la partie, Nico était le seul à avoir une petite exploitation d’un seul champ.

Les éleveurs et éleveuses en pleine action
Les éleveurs et éleveuses en pleine action

Jérôme avait déjà joué au jeu et ça l’a peut être avantagé par rapport à ses adversaires puisqu’il a été le plus riche du haut de ses 225$, Célia n’était pas bien loin quand même puisqu’elle a terminé avec 201 dollars. Viennent ensuite Nicolas avec 183$ et enfin Clémence et ses 175$ (ça demeure une jolie somme tout de même).

Si vous avez bien suivi jusque là, vous savez donc qu’il reste une partie dont je n’ai pas parlé et pour celle-là, ce sera un peu plus détaillé puisqu’il s’agit du premier scénario de la campagne n°1 : « L’affaire Bouffe-Tout » du jeu Ghostbusters et que j’y ai participé. J’étais le seul à connaître le jeu puisque c’était une découverte complète pour Marine, Damien et Mickaël.

Comme ce dernier était arrivé pile quand je commençais à expliquer les règles, on a donc pu se lancer assez rapidement. Chaque personnage ayant ses propres spécificités et une compétence de base, nous avons tenté de les mettre à profit. Marine Stantz est donc devenue la désenglueuse officielle de l’équipe. Mickaël Venkmann était le bourrin de la bande, toujours paré à se faire engluer. Damien Spengler, le scientifique du groupe, était chargé de fermer les portails et pour ma part en tant que Johan Zeddemore, j’étais là pour renvoyer les fantômes capturés dans le monde des esprits.

Qui qu'c'est-y qu'on appelle ?
Qui qu’c’est-y qu’on appelle ?

Autant dire que sur le papier, on était quand même une sacrée équipe de choc, après dans les faits, ça a tout de même été un peu moins brillant. Nous sommes rapidement arrivés à proximité du premier portail, mais ça a été un vrai calvaire de parvenir à le fermer.

Impossible de bien le viser, on ne faisait que rater notre coup, ce  qui libérait des fantômes du monde des esprits (dès que les 15 esprits présents dedans vont sur le plateau, on perd la partie), Spengler a d’ailleurs raté à de très nombreuses reprises le portail, avant de finalement parvenir à le fermer.

Ce qui est dommage c’est qu’il ne ratait pas suffisamment bien pour pouvoir en tirer de l’expérience (chaque 1 sur un lancer de dés lui fait gagner 1xp, mais il  ne faisait que des 2 ou des 3). Venkman pendant ce temps là capturait quelques fantômes, tout en cherchant à se faire engluer au passage (+1xp pour lui) et bien évidemment Stantz désengluait tous ses camarades dès que c’était possible.

Ce fichu premier portail !!
Ce fichu premier portail !!

Néanmoins dans notre malheur on a quand même été vernis puisque les seules fois où des fantômes qu’on avait capturés auraient dû retourner sur le plateau, je venais juste de nous en débarrasser en les renvoyant dans le monde des esprits.

Une fois qu’on a finalement réussi à fermer le premier portail, ça s’est un peu mieux goupillé dans l’ensemble et le second portail a été une vraie formalité, on a même assisté à des moments épiques, comme lorsque Mickaël s’est sacrifié pour se faire engluer à ma place et ainsi me rapprocher du troisième portail.

Qui a lui aussi récalcitré un brin avant que je parvienne à le fermer complètement. Au final on a donc réussi à boucler ce premier scénario même si ça a été un peu tendu par moments. On n’était plus qu’à une fusion de spectres de voir apparaître Bouffe-Tout et il ne restait que 7 fantômes dans le monde des esprits (sachant que j’en avais remis 5, ça veut donc dire qu’il n’en restait que 2 de base).

On est venu !! On l'a vu et il l'a eu dans le c*l !! "Peter venkman"
On est venu !! On l’a vu et il l’a eu dans le c*l !! « Peter venkman »

Mais nous avons tout de même trouvé différentes techniques pour plier les dés à nos volontés, Micka, les lançait tous pour voir lequel il allait choisir, Damien leur parlait avant de les lancer et moi j’ai eu de bons résultats en invoquant le pouvoir du crâne ancestral au moment de lancer. Seule Marine se fiait à sa chance et dans l’ensemble ça a plutôt bien payé, il faut dire aussi qu’elle a moins attaqué que nous, puisqu’elle était déjà bien occupée à nous désengluer régulièrement.

Tous mes petits camarades ont atteint le niveau 2, débloquant ainsi une nouvelle compétence, j’ai été le moins efficace puisque je termine au niveau 1. En tout cas nous sommes fin prêts pour nous lancer dans le scénario 2, lors d’une future séance 😉

Mon Zeddemore looser
Mon Zeddemore looser
Micka Venkman
Micka Venkman
Damien Spengler
Damien Spengler
Marine Stantz
Marine Stantz

Comme toutes nos parties s’étaient achevées à peu près en même temps, j’en ai donc profité pour faire l’assemblée générale et donc l’équipe dirigeante ne change pas et on repart sur les mêmes tarifs pour tout ce qui est cotisations.

La table des éleveurs de cochons n’a pas changé, mais après Happy Pigs, ils sont partis du côté des terres écossaises avec une partie d’Isle of Skye.

Marine, Damien, Pascal et Hervé se sont lancés dans une partie de Kodama et ont embringué Gilbert avec eux. Je leur ai donc expliqué les règles afin qu’ils puissent se mettre à faire pousser leurs arbres.

De son côté, Fabien expliquait son jeu Animal à bord,  à Benoît, Fanny, Rémy et Mickaël. Le jeu étant assez rapide et pas trop compliqué, il les a donc regardés jouer la partie en entier. Pendant que je donnais les explications et parfois quelques clarifications sur les cartes de Kodama. Dans Animal à bord, on doit faire monter des animaux dans nos bateaux afin de scorer un maximum de points.

Les marins prêts à rameuter les animaux
Les marins prêts à rameuter les animaux

Sauf que pour qu’ils montent à bord, il faut les attirer avec des caisses de nourriture, que l’on obtient en séparant les tuiles d’animaux afin de former des groupes d’au moins deux. Si on a un animal seul on marque sa valeur numérique (chaque espèce va de 1 à 5), si on en a deux de la même espèce, on ne marque pas de points car Noé les réquisitionne pour son arche (le saligaud) et dès qu’on en a 3 ou plus de la même espèce, ils valent tous 5 points.

Visiblement c’est Fanny qui a été la plus efficace puisqu’elle a terminé avec 44 points, mais Mickaël n’était pas loin derrière avec ses 41 points. Viennent ensuite Benoît avec 38 (à seulement 7 points de la première ça va encore) et c’est Rémy qui ferme la marche avec 24 points, soit 20 de moins que sa frangine.

Pour la suite le quatuor s’est de nouveau affronté sur un jeu apporté par Fabien, mais ils ont monté la difficulté d’un cran puisqu’ils sont passés à Imothep, un jeu intégralement en allemand. Eh oui, ils n’ont peur de rien , pas même de la langue de Goethe.

Après sa séance d’explications de règles d’Imothep, Fabien et moi avons donc décidé de nous affronter dans un duel meurtrier (eh ouais rien que ça) d’Ice Cool !! Nous n’avons d’ailleurs pas eu le temps de terminer notre duel, puisque nous avons été rejoints par Nico et Célia (qui avaient fini leur partie d’Isle of Skye) qui avaient envie d’y rejouer. On leur a donc forcément proposé de nous rejoindre sans attendre qu’on termine.

Duel au sommet !!
Duel au sommet !!

Mais ne brûlons pas les étapes et puisqu’on vient d’en parler, autant voir ce qui c’était passé du côté de l’Écosse et de son Isle of Skye. Le gros souci c’est que je n’ai pas le score final sur la feuille de notes, j’avais juste le nom des joueurs et le temps de la partie, laquelle a duré grosso merdo une heure et s’est achevée vers 22h.

Fort heureusement, Nico a plus de mémoire que moi et a été en mesure de me dire qui avait gagné lorsque je le lui ai demandé par sms le lendemain. Même si je n’ai pas les scores exacts et que je ne peux donc pas vous dire si les écarts étaient importants ou non, la coïncidence est néanmoins amusante, puisque leur classement est identique à celui de Happy Pigs !!

Les Écossais en cours de partie
Les Écossais en cours de partie

En effet, c’est à nouveau Jérôme qui a gagné, il faut dire qu’il avait l’avantage d’avoir déjà joué aux deux jeux, contrairement à ses adversaires qui les découvraient. Célia est de nouveau seconde, Nico troisième et Clémence quatrième. Donc chapeau à eux quatre, c’est beau cette constance de classement !!

Afin de respecter la chronologie et les différentes vagues de temporalité ludique enclenchées pendant la soirée, nous allons donc parler de la partie d’Ice Cool que nous avons joué à 4 avec Fabien, Nico, Célia et moi. La partie a été plutôt disputée puisqu’au final il n’y a que 7 points d’écarts entre le vainqueur et le perdant.

Direction l'école des manchots !!
Direction l’école des manchots !!

Néanmoins on peut noter que j’ai fait super fort au cours de la troisième manche, puisque j’ai été incapable de quitter la salle de classe du départ, pas moyen de passer ces fichues portes, j’ai même réussi à finir coincé sous l’une d’entre elles. Sauf que c’est à ce moment là que l’un d’eux a mis fin à la manche, alors que j’allais enfin me barrer -_-‘

C’est Célia qui a remporté la partie avec son manchot vert et ses jolis 23 points, viennent ensuite à égalité Nico et Fabien qui ont tous les deux marqué 18 points et je ne suis pas loin derrière puisque j’en avais récolté 16 au total.

C'est parti pour Tout là-haut
C’est parti pour Tout là-haut

Le temps que nous fassions notre partie d’Ice Cool, Jérôme et Clémence on eu le temps de s’affronter trois fois d’affilée sur le jeu Tout là-haut, dans lequel on construit des cabanes dans les arbres. Pour faire cela, on place des cartes symbolisant les différents étages de notre cabane (chaque carte représente deux étages), chaque étage rapporte de 2 à 4 points. Mais il faut que l’étage du bas que l’on veut poser soit de la même valeur ou de la même couleur que l’étage du haut de la carte qu’on avait jouée au tour précédent.

C’est donc un jeu vraiment facile, mais néanmoins très sympathique, sans compter que les illustrations de Vincent Dutrait sont très cool. Quoi qu’il en soit, Clémence a largement pris sa revanche, puisque cette fois-ci, c’est elle qui a gagné les 3 parties. Néanmoins, hormis lors de la première partie où elle a gagné avec 7 points d’avance sur le score de 41 à 34, c’était beaucoup plus serré sur les deux suivantes.

Résultat final de justesse
Résultat final de justesse

En effet, elle s’est imposée d’un point seulement lors de la revanche, avec 44 points contre 43 et l’écart est resté aussi minime lors de leur troisième et ultime affrontement, puisqu’ils ont fini avec 43 et 42 points. En tout cas, on peut dire qu’elle ne craignait pas la concurrence au niveau de la construction de cabane dans les arbres.

Nos deux constructeurs de cabanes ont alors été rejoints par Nico et Célia, puisque nous venions de finir notre partie d’Ice Cool. Ils n’ont pas changé de jeu et ont donc fait deux parties de Tout là-haut à quatre.La première partie a été sacrément serrée puisqu’il y a seulement 3 points d’écarts entre le premier et le dernier. Là encore, c’est Clémence qui a gagné avec 31 points, , Jérôme n’était vraiment pas loin avec ses 30 points, tout comme Nico et Célia qui finissent troisième ex-aequo avec 28 points.

Les 4 constructeurs de cabanes
Les 4 constructeurs de cabanes

La seconde partie se termine avec un écart légèrement plus grand. Cette fois-ci c’est Célia qui a remporté la victoire avec 34 points, suivie par Nicolas et ses 33 points. Mais là encore, ils ont fait très fort pour la troisième place, puisque Clémence et Jérôme ont été ex-aequo et avec 28 points également !! Plutôt fun comme coïncidence donc ^^

C’est à peu près dans ces eaux là que se sont terminées les parties de Kodama et d’Imothep, je dois avouer une fois encore que je ne les ai pas trop suivies l’une comme l’autre et notamment Imothep, puisque je ne sais pas du tout de quoi parle ce jeu ^^’ De ce que j’ai pu vaguement voir sur la table, il y avait des gros cubes symbolisant des ressources nécessaires à la construction de monuments et des petits bateaux.

Fabien en train de leur expliquer Imothep en allemand
Fabien en train de leur expliquer Imothep en allemand (le jeu est en allemand, pas ses explications, quoique…)

Il semblerait donc que les joueurs doivent charger les cubes de ressources sur les différents bateaux afin de les emmener sur les chantiers. Je n’en sais guère plus sur les mécaniques et donc encore moins sur leurs stratégies respectives au cours de la partie. Fort heureusement je sais quand même comment elle s’est terminée.

C’est Mickaël qui a été le constructeur le plus productif avec ses 39 points, Rémy a terminé second avec 33 points, devançant de justesse Benoît avec ses 31 points. Fanny qui avait gagné la partie précédente est un peu plus loin cette fois-ci puisqu’elle a marqué 22 points, autant dire qu’ils ont pris leur revanche.

On va maintenant aller faire un tour du côté de nos 5 « jardiniers » : Gilbert, Pascal, Damien, Hervé et Marine qui étaient lancés dans une partie de Kodama. Jeu qu’aucun d’entre eux ne connaissaient et qui m’avait bien tapé dans l’oeil lors de Ludimania, raison pour laquelle j’étais reparti avec. Ayant déjà fait un article dédié pour vous dire tout le bien que j’en pense et expliquer les règles, je ne rentrerai pas plus dans les détails.

Les 5 Kodamateurs ^^
Les 5 Kodamateurs ^^

Quoi qu’il en soit, j’ai quand même un peu plus suivi leur partie, puisque je suis retourné les voir de temps en temps pour expliquer certaines formulations de cartes Kodama par exemple et leur expliquer les plus rentables qu’ils possédaient. En tout cas, le moins que l’on puisse dire c’est que Marine ne leur a laissé aucune chance.

L'arbre final de Marine
L’arbre final de Marine

Elle a en effet, dès le premier Kodama bien creusé l’écart avec ses concurrents et elle a enfoncé le clou avec ses deux autres Kodamas. Si bien qu’elle a remporté la partie avec son tronc à fleurs et ses 131 points. Malgré tous les efforts d’Hervé et ses champignons, il finit second avec 118 points. Pascal et sa chenille le talonnait avec 113 points.

Le plateau de score final
Le plateau de score final

Gilbert termine quatrième avec son tronc étoilé  et ses 107 points. Damien a été beaucoup moins performant puisqu’il n’a pas franchi la barre des 100 points et termine avec 82 points. Mais s’il a eu autant de poisse avec les cartes qu’il en a eu aux dés dans Ghostbusters, ça peut sans doute expliquer les 49 points d’écart avec Marine.

Toutes les parties qui avaient été lancées jusque là, ce sont à peu près terminées dans les mêmes eaux et nous avons eu quelques membres qui sont rentrés au bercail. Hervé, Nico, Clémence, Célia, Mickaël, Marine et Damien sont partis à l’issue des parties qu’ils jouaient. Comme nous étions 8 à rester, nous avons donc formé deux tables, d’un côté Rémy, Gilbert, Mickaël et Fabien sont partis explorer les fonds marins dans Oceanos, pendant que Benoît, Pascal, Fanny et moi sommes partis glisser sur Ice Cool.

Pascal paré à tirer
Pascal paré à tirer

Pascal et Benoît qui n’avaient pas encore essayé Ice Cool ont tout de même réussi à nous battre alors que nous en avions déjà fait une partie dans la soirée (et moi presque deux ^^’). C’est en effet Pascal le bleu qui s’est révélé être le manchot le plus efficace du haut de ses 23 points. Benoît en rouge n’était vraiment pas loin avec ses 20 points.

Au tour de Benoît
Au tour de Benoît

Fanny en jaune a terminé troisième avec 16 points et j’ai fini bon dernier avec mes 12 points, il faut dire que je suis de nouveau resté un moment bloqué dans la salle de classe lors de la manche 3, comme lors de ma partie précédente (mais cette fois-ci j’ai réussi à sortir par contre lol). Benoît est rentré après cette partie et Pascal, Fanny et moi avons opté pour une partie de Tout là-Haut.

C'est parti pour les cabanes
C’est parti pour les cabanes

Bien évidemment ça a été vite plié, puisque le jeu est très rapide à jouer. On a fait moins fort que les pirates, mais il y a tout de même eu une égalité pour la première place, puisque Pascal et moi avons fini avec 37 points tous les deux (moi grâce à un bonus de 7 points pour avoir mis 7 étages violets d’affilée). Fanny quant à elle a terminé avec 30 points.

Nos cabanes finales
Nos cabanes finales

Une fois encore, ça ne s’est pas trop mal goupillé puisqu’on a fini presque en même temps que les plongeurs d’Oceanos. Ils sont tous partis sur des stratégies un peu différentes, on notera d’ailleurs que Fabien a été le roi du corail avec un banc qui lui a rapporté 9 points (ce qui est loin d’être dégueu).

Malgré tout, ça n’a pas été suffisant pour battre Gilbert « le roi des trésors », il en a même été doublement le roi, dans la mesure où il en a ramené plus que les autres, avec ses 5 coffres. Mais en plus, il s’est payé le luxe de faire un perfect en chopant 5 jetons à 4 points soit un total de 20 points récoltés grâce aux trésors.

Les 4 plongeurs
Les 4 plongeurs

Il termine donc en tête avec 56 points, devant Fabien qui a 10 points de moins avec son 46. Une fois encore, il y a eu de l’ex-aequo (y a pas à dire on est fortiches pour ça les Avenjoueurs) puisque Rémy et Jérôme ont terminé avec 36 points. Ce qui est également très fort puisque eux aussi avaient 10 points d’écart avec le joueur du dessus.

Un triomphe modeste à la Gilbert ^^
Un triomphe modeste à la Gilbert, comme on les aime ^^

C’est donc suite à cette partie finale d’Oceanos et après grosso modo de 3 heures et 30 minutes à 4 heures et 44 minutes de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de minuit. Nous avons donc été plutôt raisonnables pour cette reprise !!

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=1663684060540109

Au total ce soir nous avons joué 19 parties dont 5 parties (dont 1 non finie) de Ice Cool à 2, 3 et 4 joueurs, 1 partie de Happy Pigs  à 4 joueurs, 1 partie de Hotel Samoa à 4 joueurs, 1 partie de Ghostbusters  à 4 joueurs, 1 partie de Sea of Clouds à 3 joueurs, 1 partie de Isle of Skye à 4 joueurs, 1 partie de Kodama à 5 joueurs, 1 partie de Imothep à 4 joueurs, 6 parties de Tout là-haut à 2, 3 et 4 joueurs et 1 partie d’Oceanos à 4 joueurs.

J’ai hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 24 septembre, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/611596795680205/

-Le mercredi  28 septembre, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1331601293533970/

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

2 Comments

  1. Une bien chouette séance pour la reprise !
    Toute la petite famille sera présente lors de la prochaine fièvre ludique !
    Avec pourquoi pas, un Shakespeare et son extension …. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *