Compte-rendu de la séance n°04 du 15 octobre 2015 : Le Meeple maudit

Compte-rendu de la séance n°04 du 15 octobre 2015 : Le Meeple maudit

Jeudi soir, dès 19h00 a eu lieu la quatrième séance de la saison 2 des Avenjoueurs dans la salle Claire Méline, au rez-de-chaussée de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. Au total nous avons été 7 joueurs présents, puisque Rémy, Gilbert, Sébastien et Cécile étaient de retour.

Nous avons également eu le plaisir d’accueillir pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière) Fabien qui est arrivé chargé de nouveautés en provenance d’Essen, ainsi que d’une délicieuse tarte champox (fraîchement cueillis par ses soins) chorizo et Hervé, tous deux fort sympathiques.

C’était donc un très grand plaisir de tous les retrouver (ou les rencontrer), pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage que moi évidemment ^^’). Une fois encore, le compte-rendu ne sera pas parfait, puisqu’on a splitté en deux groupes à un moment.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici.

J’ai de nouveau préféré ne pas installer trop de jeux sur les tables afin de gagner du temps au niveau du rangement en fin de soirée. Seul Gangs City, notre petit nouveau offert par Rémy à l’asso lors de la séance précédente, était déjà installé.

Les jeux de la soirée
Les jeux de la soirée

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, nous avions à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties (pour un coup j’ai même pensé à prendre une photo !!!).

Les grignotes et boissons du jour (ou du soir plutôt)
Les grignotes et boissons du jour (ou du soir plutôt)

C’est Fabien qui est arrivé en premier à environ 19h02, nous avons donc discuté un peu (il suivait de près notre page facebook en se disant qu’il faudrait qu’il vienne un jour depuis quasiment un an lol (donc vieux motard que jamais comme dit le proverbe ^^)) et il m’a montré toutes les belles choses ludiques qu’il a rapportées d’Essen (mais comme un boulet j’ai zappé de prendre en photo -_-‘).

Donc de mémoire, il y avait : Fresco big box (un jeu où l’on est peintre qui a l’air cool), un petit jeu avec un aimant et des grelots colorés dont j’ai oublié le nom ^^’ (mais il avait l’air bien sympa), Empire Engine un petit jeu cadeau avec un packaging à la love letter, Dice City (un jeu de construction de ville avec des dés et au design très cool), Clochemerle (il me fait de l’oeil celui-là), Bretagne (idem lol), un jeu coréen de gestion d’aquarium (il avait l’air beau et sympa), Adventure Tours, l’extension de Takenoko,  7 Wonders Duel (qui me fait énormément de l’oeil) et j’en oublie surement d’autres ^^’

D’ailleurs comme nous n’étions que 2 et que Fabien attendait la venue de son compère Hervé, il m’a proposé de me faire découvrir Adventure Tours (qui se joue visiblement à 2 quand même, quoi qu’en dise la boîte) un petit jeu de pose de cartes plutôt sympathique et dont je n’avais jamais entendu parler (faut dire que je ne connais pas des masses de jeux, donc forcément, ça n’aide pas lol).

La boîte d'Adventure Tours
La boîte d’Adventure Tours

A notre tour de jeu on va pouvoir poser une carte de notre main, soit à droite de notre petit plateau, ce qui permet d’augmenter nos « ressources » dans une couleur donnée ou alors au-dessus de notre plateau afin de déclencher son effet et rapporter des points à la fin de la manche.

Dans le premier cas de figure, on repioche une carte après en avoir posée une à droite de notre plateau. Dans l’autre cas, on n’en repioche pas. Si j’ai bonne souvenance, la manche s’achève lorsqu’un joueur n’a plus de cartes en main et la partie se joue en 3 manches.

Selfadventure tours !!
Selfadventure tours !!

On n’y a pas beaucoup joué (3 à 6 pose de cartes chacun en gros, mais c’était quand même très sympa) puisque Hervé nous a rejoint peu après qu’on ait commencé. Rémy et Gilbert étaient d’ailleurs vachement synchronisés avec ce dernier, puisqu’ils sont arrivés quasiment dans la foulée, aux alentours de 19h18 (et 45 secondes ^^).

Après la petite phase de présentation, de discussion et avoir commencé à mettre une claque à la Pac-tarte de Fabien, on a décidé de tenter un Gangs City à 5 puisqu’il était déjà installé et que Rémy avait fortement envie de le découvrir. J’ai donc expliqué les règles comme je pouvais (j’avais pas encore trop l’habitude du jeu et du coup j’ai zappé un ou deux trucs ^^’ (comme d’hab quoi lol)) et même si au début tout le monde a pas eu l’air d’avoir tout pané, finalement on a assez vite pigé en jouant.

La pac-tarte de Fabien qui a été engloutie pendant la soirée (il l'avait amenée intacte)
La pac-tarte de Fabien qui a été engloutie pendant la soirée (il l’avait amenée intacte)

Le jeu nous plaçant dans la peau de chefs de gang, nous nous sommes forcément livrés à des activités peu recommandables, que nous ne vous invitons pas à reproduire chez vous (ou alors à vos risques et périls). Je précise que les noms de gangs qui vont suivre n’ont rien d’officiel et que j’ai juste eu envie de mettre ça (donc ça n’engage que moi).

Les 5 chefs de gang, bien décidés à se partager la ville !!
Les 5 chefs de gang, bien décidés à se partager la ville !!

Bien évidemment on est rapidement passé aux choses sérieuses et chacun a pu adopter diverses stratégies pour tenter de prendre le contrôle de la ville. Au niveau des forces en présence nous avions Hervé  » The Pimp » du clan Lucky Charms (les trèfles à quatre feuilles), Fabien « Roi des trafics » du clan Golden Fist (les poings brandis jaunes), Gilbert « Le terroriste paranoïaque » du clan des Knuckles Salad (les poings américains bleus), Rémy « L’entrepeneur » du clan des Blood Stain (les taches noires sur fond rouge) et votre serviteur Johan « StripClubber » des Dragon Fruits (les dragons violets).

C’est dans cette configuration que nous avons entamé la partie, nous avons d’abord essayé de nous procurer des lieux et/ou des hommes lors du premier tour de jeu, puisque personne ne peut contrôler de trafic au départ. C’était donc un tour qui a surtout servi à se jauger les uns les autres, voir les aspirations de chacun et commencer à créer des alliances, entre trèfles et poings brandis par exemple…

La partie débute tranquillou
La partie débute tranquillou

Après ça, les trafics ont commencé à apparaître et avec eux, les premières tensions… Hervé a fait main basse sur la prostitution, pendant que Fabien s’essayait à la drogue, deux trafics particulièrement rentables.  Bien qu’en fait nous ayons été dans l’ensemble des chefs de gang plutôt pacifistes et sympas les uns envers les autres, Gilbert s’est senti menacé par Hervé dans son entrepôt, si bien qu’une fusillade a éclaté entre les deux bandes rivales et Gilbert y a perdu le contrôle de son entrepôt.

Nous en étions à 2 ou 3 tours de jeu, lorsque Sébastien (sans Blandine !!) nous a rejoints. Comme il restait un gang dispo, on lui a proposé de participer à l’aventure et on lui a filé un lieu et un flic en plus, afin  qu’il tente de rivaliser à armes à peu près égales avec nous. C’est ainsi que Sébastien « Gros Calibre » du gang des Bow Tie Gentlemen (les noeuds pap blancs) a tenté de se payer une part du gâteau.

Comme son pseudo l’indique, il a vite commencé à faire parler la poudre en se lançant dans des règlements de compte à tout va. La subtilité n’ayant jamais été son fort, raison pour laquelle il a tenu à montrer qu’il en voulait dès son arrivée en ville.

Il commence a y avoir un peu plus de frictions entre gangs
Il commence a y avoir un peu plus de frictions entre gangs

Hervé et Fabien n’ont par contre pas réussi à garder la mainmise sur leurs trafics respectifs, mais ce dernier s’est diversifié en abandonnant la drogue au profit de la contrebande d’alcool et de cigarettes. Rémy de son côté continuait à construire de nouveaux lieux dans la ville, tandis que Gilbert faisait régner la terreur en menaçant de faire sauter divers édifices municipaux…

Nous ne sommes pas allés au bout de la partie puisque Cécile nous a rejoints un peu avant 21h, nous avons donc fini le tour en cours avant de jouer tous ensemble. Au niveau des scores, la coalition du trèfle doré a fait merveille puisque Fabien et Hervé se partageaient la tête avec 6 points (sur les 16 nécessaires à la victoire), suivis par Gilbert avec 2 points et ensuite nous avions tous un seul point.

Honnêtement, j’étais super mal barré puisqu’à l’issue de ce tour là, je n’avais plus le moindre quartier en ma possession (mon précieux club de stiptease que je gérais depuis le début, snif), ce qui n’aide pas du tout pour gérer des trafics ou gagner des points grâce à son plus gros quartier. Il y avait donc fort à parier que si la partie était allée jusqu’à son terme, je me sois retrouvé bon dernier avec mon malheureux point lol.

Le plateau de score final quand nous avons stoppé la partie
Le plateau de score final quand nous avons stoppé la partie

Quoi qu’il en soit, le jeu a bien plu à tout le monde et je pense qu’il finira par ressortir tôt ou tard. Même Fabien qui était plutôt sceptique au départ a finalement bien adhéré au jeu, Hervé quant à lui a trouvé que c’était idéal pour briser la glace, vu les tensions que ça a lancées entre Gilbert (qui a juré d’avoir la perte d’Hervé pour la soirée à cause de l’entrepôt) et lui ^^

Comme nous étions 7, nous avons donc opté pour un petit Mafia de Cuba et je viens d’ailleurs juste de réaliser que j’avais mis en place les éléments pour jouer à 6 (j’ai eu du mal à connecter deux neurones ensemble, durant toute la soirée faut dire ^^’) donc ça a du biaiser un peu la chose, vu que normalement il y aurait dû avoir au moins un fidèle de plus je crois.

J’ai donc expliqué rapidement les règles pour Cécile, Hervé et Fabien qui n’y avaient jamais joué encore (si je ne me goure pas),j’ai donc été désigné premier parrain par mes pairs (l’allitération c’est cadeau ^^). J’ai d’ailleurs été supra brillant et prouvé que je pédalais dans la semoule : déjà parce que j’étais persuadé d’avoir pris 3 diamants dans la boîte avant de la confier à Hervé mon fidèle bras gauche (qui était en fait une foutue taupe du FBI), alors qu’en réalité je n’en avais que 2 en poche, mais aussi parce que j’ai demandé à Sébastien mon seul et unique fidèle de vider ses poches, quasiment d’entrée de jeu… Si bien qu’en même pas 5 minutes la partie était pliée ^^’

Avec des sbires pareils, pas besoin d'ennemis...
Avec des sbires pareils, pas besoin d’ennemis…

Les vrais coupables étaient Fabien avec 3 diamants, Gilbert avec 4 diamants et Cécile avec 5 diamants. Dans leur grande mansuétude, ils m’en avaient quand même laissé 1 dans la boîte (à nouveau), puisque Rémy avait préféré tenter d’être chauffeur. Mais comme Sébastien était son voisin de droite, il a également perdu et c’est donc Cécile qui a remporté la victoire, chapeau à elle !! Ce qui était marrant c’est que les 3 voleurs étaient côte à côte et ont piqué des diamants dans un très beau crescendo, c’était brillant ^^

Pour la partie suivante nous avons changé de place et de parrain et c’est Hervé qui a tenu à remplir ce rôle. Un rôle taillé sur mesure pour lui d’ailleurs, puisqu’il s’est instantanément glissé dans la peau du personnage en durcissant ses traits.

Donc pour ma part, je me suis vraiment régalé lorsqu’il a été le parrain, j’aimais beaucoup sa façon de recadrer ses sbires lorsqu’ils répondaient à des questions qu’il n’avait pas posées ou parlaient sans y avoir été invités…etc. Bien qu’ayant été le quatrième joueur à avoir la boîte en main (encore 2 derrière moi) je n’ai pas eu l’embarras du choix, puisqu’il ne restait qu’un jeton de chauffeur disponible.

Le parrain Hervé, sérieux comme un pape !!
Le parrain Hervé, sérieux comme un pape !!

J’ai donc perdu quasiment d’entrée de jeu, puisque Rémy mon voisin de droite a été démaqué en premier et a du rendre les 2 diamants qu’il avait volés. Hervé a ensuite demandé à Sébastien de vider ses poches, comme il était enfant des rues, on n’a pas trop su si ça l’éliminait ou non. Donc on a décidé de le laisser continuer comme si de rien n’était (après si j’avais bien installé le jeu, le problème ne se serait probablement pas posé ^^’).

Il a ensuite réussi a trouver le coupable manquant, qui n’était autre que Fabien, lequel s’était montré supra gourmand puisqu’il avait dérobé 8 diamants sur les 10 qui restaient dans la boîte (en même temps si ça avait réussi, ça aurait été une belle victoire de sa part).

Résultat des courses c’est Hervé le parrain et sa fidèle bras gauche Cécile (qui avait fait disparaître le FBI) qui ont emporté la partie, chapeau à eux et notamment à Hervé puisqu’il est le premier à avoir réussi à remplir son rôle de parrain (la chance insolente du débutant, si vous voulez mon avis lol) chez les Avenjoueurs!!!

Nous avons remis le couvert une troisième et dernière fois et cette fois-ci c’est Cécile qui a voulu devenir la marraine de la mafia Cubaine. Elle a été le parrain le plus souriant de la soirée (pas comme son prédécesseur qui lui ne souriait pas lol) puisque même après avoir découvert le contenu de sa boîte vide, elle ne s’est pas départie de son sourire !!

Bien que souriante, elle n’en a pas été moins redoutable pour autant. Elle avait gardé de côté 5 diamants et a commencé sur les chapeaux de roue en démasquant Sébastien qui lui avait rapiné 5 diamants (ce qui est un joli score quand ça passe). Elle a également découvert que Fabien l’avait filoutée en lui chipant 4 diamants.

Même avec une boîte vide, elle garde la pêche, ça c'est de la marraine !!!
Même avec une boîte vide, elle garde la pêche, ça c’est de la marraine !!!

Il ne lui en restait plus qu’un à retrouver, mais elle a eu le malheur de m’accuser, alors que j’étais une taupe du FBI. Je me suis donc fait un malin plaisir de mettre toute la bande de truands sous les verrous, sauvant ainsi mon honneur et m’évitant de m’être fait une complète soirée loose ^^’

Pour la suite nous nous sommes séparés en deux groupes, avec d’un côté Fabien qui a fait jouer Hervé et Cécile à Dice City (ne connaissant pas le jeu et n’ayant pas suivi les explications, mon compte-rendu de cette partie sera très court, j’en ai peur ^^’) que j’aurai bien aimé découvrir, mais j’ai finalement rejoint Rémy, Gilbert et Sébastien pour une partie de Five Tribes (mais vu ma prestation j’aurai mieux fait de m’abstenir…) puisque la partie de Dice City avait déjà été lancée (j’ai été trop long à me décider lol).

La boîte de Dice City (version anglaise)
La boîte de Dice City (version anglaise)

Quoi qu’il en soit dans le jeu Dice City, d’après ce que j’ai pu trouver sur le net, les joueurs possèdent tous 5 dés de couleurs différentes et un plateau de jeu qui va indiquer les actions possibles en fonction du résultat des dés. Par exemple si vous obtenez un 2 avec le dé jaune vous pourrez obtenir une force de combat puisque la case 2 de la ligne jaune produit ça. Mais au lieu d’utiliser votre dé pour ça, vous pouvez le défausser pour obtenir divers effets (changer les cartes, décaler un autre dé…etc.)

Le trio en pleine action
Le trio en pleine action

Le but du jeu est d’avoir le plus de points de victoire à la fin de la partie, laquelle s’achève lorsqu’un joueur a complété deux des lignes de son plateau où que tous les bandits ont reçu la correction qu’ils méritent. Je ne peux guère vous en dire plus sur le jeu en lui-même. J’ai néanmoins su le score final de leur partie, qui a duré à peu près 40 minutes (et de ce que j’ai cru comprendre aurait pu être beaucoup moins longue puisque Fabien s’est assez rapidement demandé s’il devait déjà mettre fin à la partie ou non).

La partie progresse ^^
La partie progresse ^^

Quoi qu’il en soit, c’est bel et bien lui qui a mis un terme à la partie et il l’a un peu regretté d’ailleurs puisqu’il a fini bon dernier, avec le plus petit score qu’il avait jamais fait (si j’ai bonne mémoire), puisqu’il a terminé avec seulement 19 points, derrière Cécile à 24 et Hervé avec 26. L’écart n’était donc pas énorme, mais ça n’enlève rien à la victoire d’Hervé !!

Bien que Sébastien ne connaissait pas du tout Five Tribes (ou alors c’est ce qu’il a voulu nous faire croire le gredin) ça ne l’a pas empêché de nous mettre une bonne pâtée. Il faut dire que dans l’ensemble on l’a laissé tranquillement se gaver de marchandises et c’est ce qui a fait la différence.

Les apprentis sultans sont dans la place !!
Les apprentis sultans sont dans la place !!

Pour une fois je n’ai pas réussi à rapidement placer tous mes chameaux et j’ai donc signé mon plus mauvais score depuis le début (si je continue à baisser comme ça, ça promet pour la prochaine partie ^^’). Si bien que Seb a marqué 135 points, devant Rémy et son joli 117 points, je suis troisième de justesse avec 83 points, devant Gilbert et son 73.

C’est donc suite à ces parties finales de Dice City et Five Tribes  et après de 1 heure et 43 minutes à 4 heures et 28 minutes de jeu (en fonction des heures d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 23h30. Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page facebook, par ici.

Je tiens donc à adresser un immense merci à nos fidèles joueuse et joueurs qui étaient de retour (ça fait toujours autant plaisir de les retrouver à chaque fois d’ailleurs), ainsi qu’à nos 2 nouveaux très sympas d’être venus passer quelques heures de divertissement en notre compagnie !! Pour ma part, j’ai de nouveau passé une excellente soirée, qui s’est déroulée dans la joie et la bonne humeur, on a bien rigolé, bien joué et très bien mangé !!

Au total ce soir nous avons joué 7 parties dont 1 partie de Adventure Tours à 2 joueurs, 1 partie (non terminée) de Gangs City à 5 puis 6 joueurs, 3 parties de Mafia de Cuba à 7 joueurs,  1 partie de Dice City à 3 joueurs et 1 partie de Five Tribes à 4 joueurs.

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

Le samedi 24 octobre, à partir de 17h, Fièvre ludique exceptionnelle en présence de Benoît Bannier créateur et éditeur de jeux + tournoi de 10′ to kill pour fêter sa sortie (places limitées à 16 participants, merci de réserver) !!! dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

La sortie sur OVS, c’est par là : http://dijon.onvasortir.com/soiree-jeux-a-genlis-834811.html
L’évènement Facebook de la fièvre se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1620192064910770/
Celui du tournoi par ici : https://www.facebook.com/events/692024920932273/

Le jeudi 29 octobre, à partir de 19h, dans la salle Claire Méline (située au rez-de-chaussée de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *