Lutèce (Sato/Biboun)

Lutèce (Sato/Biboun)

Lutèce est un jeu de cartes à base d’enchères et de majorité pour 2 à 5 joueurs  où l’on tente d’acquérir des cartes, afin d’être le joueur le plus influent à la fin de la partie. Le jeu est réalisé par Nicolas Sato et illustré par Biboun.

Ce jeu est édité et distribué par Superlude en France. Lutèce est disponible en boutiques spécialisées et VPC depuis décembre 2015  pour environ 25€. Notamment chez mes fournisseurs ludiques habituels : Jocade et Le Coffre à jouer.

Lutèce se joue de 2 à 5 joueurs, à partir de 10 ans et les parties durent environ 45 minutes.

La boîte du jeu Lutèce
La boîte du jeu Lutèce

Lutèce est un jeu de cartes et de majorité qui se déroule dans l’univers des Gaulois et des Romains et où les cartes mises à disposition sont communes aux joueurs. Pour pouvoir les acquérir, il faudra désigner celles qui nous intéressent et éventuellement verser des pots de vin afin de les souffler à nos adversaires. En fin de partie, on calcule le score de chacun des joueurs en fonction des majorités possédées dans les 4 catégories principales : potion, glaive, pain et cervoise. Ainsi que des points bonus rapportés par le prestige et l’influence des cartes lieux et marchés.

Contenu de la boîte :
-1 livret de règles
-34 cartes lieu
-40 cartes personnage
-60 mini cartes action (12 dans chacune des 5 couleurs)
-5 tuiles lieu (de I à V)
-5 tuiles personnages (de A à E)
-36 pièces d’or de valeur 1
-10 pièces d’or de valeur 3
-1 carnet de score

L'ensemble du matériel contenu dans la boîte
L’ensemble du matériel contenu dans la boîte

Mise en place du jeu :
Placez les tuiles personnage dans l’ordre alphabétique en fonction du nombre de joueurs (A à C pour  2 et 3 joueurs, A à D pour 4 joueurs et A à E pour 5 joueurs) et faites de même pour les tuiles lieu (I à III pour 2 et 3 joueurs, I à IV pour 4 joueurs et I à V pour 5 joueurs).

Chaque joueur reçoit 5 pièces d’or (formez une réserve avec l’ensemble des pièces restantes) et prend le paquet de mini cartes action de la couleur de son choix, si vous jouez à moins de 5 joueurs, il faudra enlever de votre paquet, les cartes qui ne correspondent pas à des tuiles présentes sur la table (à 4 joueurs par exemple, enlevez les cartes E et V…etc.)

Enlevez les cartes lieux et personnages qui ne correspondent pas au nombre de joueurs, par exemple à 2 joueurs, retirez les cartes avec la mention 3+, 4+ et 5+ dans le coin inférieur droit.

Selon le nombre de joueurs, retirez certaines cartes marché (lieux à fond violet), enlevez 3 marchés à 2 joueurs, 2 marchés à 3 joueurs et 1 marché à 4 joueurs. A 5 joueurs on utilise tous les marchés.

Les cartes marché
Les cartes marché

Pour terminer, mélangez les cartes personnages ensemble afin de former une pioche, et faites de même pour les cartes lieux. Puis placez face visible une carte personnage sous chacune des tuiles lettres et une carte lieu sous chacune des tuiles chiffres romains.

Déroulement du jeu :
La partie se déroule en plusieurs tours de jeu, lesquels se composent de 5 phases : les offres du jour, les options d’achat, les pots de vin, les achats et la valorisation.

Le livret de règles du jeu
Le livret de règles du jeu

-Offres du jour : Placez les cartes correspondantes sous les tuiles qui n’en ont pas (les personnages sous les lettres et les lieux sous les chiffres romains)

-Options d’achat : Chaque joueur choisit deux cartes action de sa main et les pose face cachée devant lui. Les cartes A à E permettent de placer une option d’achat sur l’un des personnages visibles. Celles de I à V font de même pour les lieux. Les deux cartes de revenus permettent quant à elles de prendre 3 pièces par carte jouée.

Vous êtes évidemment libre de jouer deux cartes de lettres ou deux cartes de chiffres ou vos deux cartes de revenus ou d’en mixer (une lettre et un chiffre…etc.).

Les mini cartes action et leur couleur
Les mini cartes action et leur couleur

-Pots de vin : Lorsque tous les joueurs ont posé leurs options d’achat, il peuvent améliorer leurs offres en y ajoutant des pots de vin. Ces derniers ne sont pas limités, mais attention, car il vous faudra pouvoir payer le coût de la carte que vous convoitez après avoir payé votre pot de vin.

Lors de cette phase, vous pouvez seulement augmenter votre pot de vin, à partir du moment où vous en avez placé un, vous ne pouvez plus l’enlever ou le diminuer.

Le pognon !!
Le pognon !!

-Achats : Les joueurs révèlent simultanément leurs cartes action. Les joueurs ayant joué une ou deux cartes revenu prennent 3 pièces d’or dans la réserve par carte jouée.

Ensuite on procède à l’acquisition des cartes dans l’ordre croissant de A à E puis de I à V. Il y a alors deux cas de figure possible :

-Si un seul joueur a placé une option d’achat, il paye son pot de vin (s’il en avait mis un) et récupère la carte après en avoir payé le coût (en haut à gauche de la carte). Si cette carte avait été valorisée, il récupère ensuite les pièces qui se trouvaient dessus.

Ces pièces pourront alors servir à acheter une seconde carte (mais on ne peut pas s’en servir pour acheter la carte qu’on vient d’acquérir). Si un joueur ne peut pas payer le coût de la carte, il paye son pot de vin puis la carte est retirée de la partie.

-Si plusieurs joueurs veulent la même carte, elle est contestée. Un joueur peut alors retirer un ou plusieurs de ses légionnaires de la partie pour proposer ou augmenter un pot de vin (il est possible d’augmenter celui d’un autre joueur). Le joueur qui a le plus gros pot de vin acquiert la carte et doit donc la payer. Les autres joueurs récupèrent leur pot de vin et prennent une pièce dans la réserve.

Les différentes cartes personnage
Les différentes cartes personnage

Si tous les joueurs sont à égalité pour la même carte, cette dernière est retirée de la partie, ils récupèrent tous leur pot de vin et prennent une pièce de la réserve.

Les cartes apprentis (avec un point d’interrogation en bas) doivent être associés à une de vos cartes personnages lors de votre acquisition. Ils produisent alors une ressource de la même nature que celle du personnage à qui ils sont associés, mais sans prendre sa couleur. C’est à dire qu’un apprenti comptera dans le calcul des majorités mais pas lors des points de prestige.

Si vous n’avez pas de personnage lorsque vous achetez un apprenti, il sera automatiquement associé au prochain personnage (non apprenti) que vous achèterez.

Les différents lieux
Les différents lieux

-Valorisation : Ajoutez une pièce d’or sur chaque carte qui n’a pas été achetée ou détruite.

On reprend ensuite à la première phase et les tours s’enchaînent ainsi jusqu’à la fin de la partie.

Fin de la partie :
La partie s’achève lorsqu’on ne peut plus ajouter de cartes personnage ou lieu sous une tuile qui n’en a plus. On compte alors les points de tous les joueurs et celui qui a le plus de points de victoire (PV) devient Sénateur Romain et remporte la partie. En cas d’égalité, c’est le joueur le plus riche qui l’emporte, si l’égalité persiste, c’est alors le joueur qui a le plus de cartes personnage et lieu devant lui. Si l’égalité demeure à nouveau, les joueurs se partagent la victoire.

Décompte des points :
Pour chaque ressource principale (Cervoise, Potion, Glaive et Pain) déterminez le joueur qui en a le plus et celui qui en a le moins. En cas d’égalité pour la majorité, c’est le joueur possédant la carte avec le plus grand talent (valeur près de la harpe en bas à gauche) qui l’emporte. Les joueurs ne contrôlant pas cette ressource, sont tous déclarés minoritaires. Si tous les joueurs ont au moins une ressource, c’est celui qui en a le moins qui est minoritaire, en cas d’égalité, c’est celui avec le plus faible talent. Chaque joueur majoritaire dans une des ressources gagne 10 points, le ou les joueur(s) minoritaire(s) marque(nt) 0 point, tous les autres marquent 4 points.

Marquez ensuite les points de victoire de vos lieux d’influence romaine (colonne romaine en bas à gauche) :
-Le laboratoire, la forge et le moulin vous rapportent 1 PV par ressource correspondante (les apprentis rapportent une ressource chacune).
-L’herboristerie, l’armurerie et la boulangerie vous rapportent 2PV +1PV par carte de la même famille (même couleur) que vous possédez, y compris elle-même (les apprentis ne comptent pas par contre).

La feuille de score
La feuille de score

Marquez les points de victoire de vos cartes à fond violet :
-Pour les marchés vous pouvez dépenser une fois les ressources demandées pour gagner 6PV.
-Pour les statues d’Auguste marquez 3PV+1 par lieu d’influence romaine que vous possédez.
-Pour la carte Boulimix (le chien) qui est collector et n’est présente que dans la première édition du jeu, vous marquez 1PV + 1PV par carte légionnaire présente dans la défausse (celles que vous avez défaussées et celles de vos adversaires également).

Marquez les points de victoire de vos cartes à fond rouge :
-Chaque légionnaire que vous possédez (que vous n’avez pas défaussé pour un pot de vin) vous rapporte 2PV.

Pour finir, marquez 1PV par lot de 3 pièces que vous possédez (3 de 1 ou 1 de 3).

L’avis de Captain Johan sur Lutèce :
Avant toute chose, je tiens à remercier Le Coffre à Jouer d’avoir mis ce jeu dans leur box pour adultes (mais non, ça n’a rien de cochon, petits canaillous) du mois de février, puisqu’il me tentait beaucoup, mais que je n’avais pas forcément prévu de l’acheter dans l’immédiat. Cela m’a donc permis de ne plus avoir à me poser la question de si je devais ou non me le procurer ^^

Pour ma part je trouve que Lutèce est un jeu très sympathique, même s’il faut bien l’avouer ça peut risquer de rouspéter un peu autour de la table. En effet, il n’est pas rare que pour une raison ou une autre on se retrouve à se faire chiper ou à voir détruite la carte que l’on voulait absolument (et ça c’est moche lol). Donc certes on reçoit la petite pièce de compensation, mais c’est quand même moins cool que la carte qui combotait bien avec les autres qu’on avait déjà.

Je trouve ça plutôt sympa en tout cas, le fait de pouvoir « bluffer » pendant la phase d’enchères et donc de voir les autres joueurs augmenter leur pot de vin parce qu’ils ont peur de se faire souffler la carte qu’ils voulaient. Donc c’est très marrant de voir qu’on était pas du tout sur la même carte après coup.

C’est également amusant de voir qu’on a parfois tous la même façon de penser et qu’on va se retrouver à enchérir sur une carte un peu moins bonne (parce qu’il n’y avait pas de bonification dessus) car on s’est tous dit que les autres allaient choisir la meilleure (qui du coup n’est prise par personne).

Les parties ne se ressemblent pas vraiment d’une fois à l’autre puisque tout dépendra des cartes tirées et qu’il n’y a donc aucune stratégie qui est meilleure qu’une autre. Il faut juste savoir s’adapter aux circonstances et essayer d’acquérir de bonnes cartes, ce qui n’empêche pas de pouvoir jouer des mauvais tours à ses adversaires selon les stratégies qu’ils semblent développer.

Les parties peuvent être relativement courtes dans la mesure où l’on joue tous en même temps à chaque fois et que si les joueurs n’achètent pas les mêmes cartes (donc pas de destruction de cartes , ni juste une ou deux prises dans le tour) les piles peuvent vite se vider, mettant ainsi fin à la partie.

Le matériel est d’excellente facture et pour ma part j’aime énormément le trait de Biboun (après je sais que des joueurs n’aiment pas), donc c’est un grand plaisir de le retrouver comme illustrateur sur ce jeu. D’autant que je pense qu’il a du bien se faire plaisir, en tout cas moi j’ai trouvé les clins d’œil à Astérix très sympas.

A mes yeux, Lutèce fait partie de ces jeux que j’apprécie beaucoup et dans lesquels il y a plusieurs façons différentes de remporter la partie. Donc c’est bien que tous les joueurs n’aient pas à faire exactement la même chose à chaque fois pour espérer l’emporter et que tout le monde se batte pour les mêmes cartes.

Après c’est sûr qu’avoir des majorités est très rentable, mais ça ne sera pas toujours chose aisée de les avoir car il est rare que nos adversaires nous laissent nous emparer de toutes les cartes d’une même famille (sans compter que parfois on n’en voit pas passer beaucoup au cours de la partie).

J’apprécie également le fait que le jeu soit jouable et tourne bien de 2 à 5 joueurs, même si c’est sûr qu’à 2 on se tire un peu moins souvent dans les pattes puisqu’il y a plus de cartes dispo (au niveau du ratio), néanmoins ça arrive quand même régulièrement qu’on se court-circuite ou qu’on mise sur les mêmes cartes.

Forcément à 4 ou 5 joueurs va falloir mettre un max de pots de vin sur la table pour parvenir à choper les cartes qu’on veut, sous peine de les voir détruites. Mais étrangement ça arrive aussi de temps en temps que même avec autant de joueurs autour de la table, tout le monde (ou presque) parvienne à trouver son bonheur.

Les règles du jeu ne sont pas trop compliquées et s’expliquent assez facilement, après il suffit juste d’expliquer les effets des différentes cartes au fur et à mesure qu’elles apparaissent en cours de jeu, donc rien d’insurmontable.

Si les joueurs essaient de se constituer des petits pécules, il est éventuellement possible d’être un peu à court de pièces avec la valorisation des cartes. Quelques jetons en plus auraient éventuellement pu éviter ce souci, mais bon après ça reste vraiment rare et il faut que tout le monde la joue sans pot de vin (ça dure pas trop longtemps après 2,3 tours où tu chopes aucune carte parce que d’autres ont fait comme toi ou ont misé plus).

Les tours de jeu s’enchaînent assez rapidement et comme on joue toutes et tous en même temps, ça fait que la partie ne s’éternise pas trop et qu’on ne s’ennuie pas entre chaque tour, comme ça peut parfois être le cas dans d’autres jeux où plus on est nombreux et plus les parties durent longtemps (et peuvent être encore plus longues si on est avec des joueurs qui analysent tout à fond).

En bref, je trouve que Lutèce est un jeu fort sympathique, dont les règles s’expliquent plutôt facilement et dont les parties ne sont pas trop longues (quel que soit le nombre de joueurs) puisqu’on joue tous en même temps. Le matos est de très bonne facture et les illustrations de Biboun sont vraiment top (moi j’adore en tout cas) et nous plongent sans problème dans un univers à la Astérix, très coloré. En tout cas moi je me régale à chaque partie et ce quelle que soit la configuration, un autre de mes coups de coeur ludiques du moment.

Le jeu est dispo à l’achat chez mes fournisseurs ludiques habituels : Jocade et Le Coffre à jouer.

2 Comments

    1. Tout d’abord, désolé pour le retard de réponse Biboun (wordpress ne m’avait pas prévenu -_-‘), je dois avouer que ça fait super plaisir de te voir commenter ici, c’est pas tous les jours qu’on a des talentueux illustrateurs de jeux qui passent. Du coup c’est moi qui te dit un grand merci pour les superbes illustrations que tu as réalisées pour le jeu. Mine de rien, ça ajoute beaucoup au niveau du plaisir ludique 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *