Compte-rendu de la séance n°5 du 20 novembre 2014

Jeudi soir, dès 19h00 a eu lieu la cinquième séance des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. Au total nous avons été 4 présents et 2 nouveaux joueurs Dijonnais nous ont fait le plaisir de leur venue.
Les 4 jeux que possède l’association étaient bien évidemment présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition, par ici.

Comme lors de la séance précédente, nous avons fait plusieurs tables thématiques pour les jeux. D’autres jeux étaient déjà installés, afin de gagner du temps de mise en place pour pouvoir jouer plus vite.

Les bras cassés prêts à nettoyer du donjon
Les bras cassés prêts à nettoyer du donjon
Y a des grosses baffes qui se perdent
Y a des grosses baffes qui se perdent
Le sport futuriste où tous les coups sont permis
Le sport futuriste où tous les coups sont permis
Les jeux "14+" on va dire
Les jeux « 14+ » on va dire
Les jeux jouables jusqu'à 8
Les jeux jouables jusqu’à 8

 

Le jeu de course et de paris qui va bien
Le jeu de course et de paris qui va bien
Un petit panorama de la salle de jeux
Un petit panorama de la salle de jeux

Nos habituelles aides de jeux étaient bien évidemment de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, nous avions à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties.

Le coin des grignotes
Le coin des grignotes avec des bonbecs pour une fois

Csilla et moi étions les premiers arrivés dans la salle, nous avons donc décidé d’entamer les hostilités en douceur avec un petit King of Tokyo (Kot pour les intimes) des familles. J’ai bêtement oublié de prendre une photo pendant les parties, du coup vous ne nous verrez pas en train de nous poutrer joyeusement la tronche à grands coups de monstres.

Le premier match opposait le Pouic de Csilla à mon Kraken, qui a perdu aux points de victoire puisque Csilla en avait 23 et moi 13. Un score pareil appelait forcément à une revanche, au cours de laquelle nous avons été rejoints par Jonathan, un fort sympathique Dijonnais, qui dans un sens est venu de très loin ^^

Afin de se remettre de ses émotions, il nous a proposé de finir notre affrontement, j’ai donc eu la joie de me faire laminer une fois de plus mon Kraken par son Pouic. J’ai terminé la partie à 17 points de victoire (pas loin de la gagne) mais avec -1 points de vie -_-‘

Le petit Selfie King of Tokyo
Le petit Selfie King of Tokyo

Jonathan qui ne connaissait pas KoT a eu envie d’essayer, il a donc pris possession du Pouic, Csilla a pris le King (son perso préféré après le Pouic) et j’ai pris Alienoid (parce qu’une fois j’ai réussi à gagner avec, même si ça date xD).

Csilla a conservé son leadership en gagnant avec 20 points de victoire, à noter qu’une fois encore je n’ai pas brillé puisque Alienoid est le seul monstre qui a été mis KO avant la fin…

Le Pouic of Tokyo est dans la place !!
Le Pouic of Tokyo est dans la place !!

Au cours de la partie nous avons été rejoints par Ludovic, un autre Dijonnais très sympa qui connaissait déjà King of Tokyo. Il nous a regardé terminer la partie avant de nous rejoindre dans la bataille.

Ce qui tombait plutôt bien, puisque Ludovic s’entraîne pour le tournoi de King of Tokyo qui aura lieu mercredi soir prochain au Dé Masqué à Dijon, avec un monstre inédit à gagner : Le Dé masqué !!!

Here comes a new challenger !!! (insert coins)
Here comes a new challenger !!! (insert coins)

Pour le premier match à 4, Jonathan avait jeté son dévolu sur Méka Dragon, Csilla avait repris le contrôle du Pouic, Ludovic incarnait le Kraken et j’avais choisi Cyber Bunny.

Le fait de jouer à 4 a pas mal bousculé la physionomie des parties et il n’était donc plus temps de tenter des victoires aux points, il fallait agir et se savater la couenne. L’affrontement aura donc été épique, même si Jonathan et moi n’avons pas fait très long feu avant de nous faire désosser.

Le Kraken de Ludovic a finalement réussi à s’imposer en faisant mordre la poussière au Pouic de justesse (il lui restait un seul point de vie), grâce à une belle utilisation des cartes.

Nous avons embrayé sur une seconde partie, avec des monstres différents, seul Ludo a conservé son Kraken (on change pas une équipe qui gagne après tout). Jonathan a retenté le Pouic, Csilla était le King à nouveau et j’ai opté pour l’Alpha Zombie.

Tous les challengers sont prêts à distribuer des pains
Tous les challengers sont prêts à distribuer des pains

Les parties se suivent et ne se ressemblent pas puisque cette fois-ci aucun monstre n’a été mis KO, c’est le Pouic qui s’est imposé avec 20 points de victoire (j’en avais 18, c’est rageant -_-‘).

Bilan de King of Tokyo 3 victoire de Csilla, 1 chacun pour Ludovic et Jonathan et comme d’hab qui c’est qui loose toujours… votre serviteur ^^’

On est resté sur du jeu Iello puisqu’on a embrayé sur un Dungeon Fighter, après s’être fightés entre nous sur Kot, il était temps d’unir nos forces pour mettre à mal les hordes de créatures qui peuplaient ce donjon mal famé.

La séance de vérification des pouvoirs des persos
La séance de vérification des pouvoirs des persos

Notre groupe de bras cassés était composé ainsi : Jonathan incarnait le nain Brockenstock et a fait couler à flots la bière tout au long de la partie. Ludovic quant à lui était la guerrière Murka Mistcleaver qui n’a pas son pareil pour nouer les serpents.

Csilla était le fourbe voleur Goldfinga, lequel a bien rapiné les ennemis. J’incarnais pour ma part le mage Randolph qui ne craint personne avec sa pipe, dans les concours de cercles de fumée.

Une bien belle bande à n’en point douter, prête à affronter ce donjon de niveau facile, mais qui nous quand même donné du fil à retordre.

Csilla en plein lancer sous la jambe
Csilla en plein lancer sous la jambe

Nous avons eu a affronter des hordes de monstres démoniaque tels que Squelettor, un poivrot agaçant (il l’a vraiment été en plus -_-‘), un chevalier sans tête, un gobelin héroïque, un roi louche, un roi des gobelins (il y avait une promo sur les rois), La chose des toilettes pour hommes, une gargouille millénaire, un troll, une méduse (celle avec des serpents sur la tête, pas celle qui nage et qui pique) et une hydre.

Nous avons donc relavé 11 salles avant d’atteindre celle du terrifiant Boss de Fin, qui s’est révélé être les redoutables 10 Gobelins et 1 épée… qui ont la particularité d’avoir 25 points de vie  mais qui ne perdent qu’un point de vie, quel que soit l’endroit de la cible que nous touchions (c’est ballot en plus car on avait été performant niveau cible -_-‘).

Le fameux lancer depuis un gobelet
Le fameux lancer depuis un gobelet

Mais c’est pas une petite troupe de gobelins et une épée qui allait avoir raison de nous, on les a laminés, ce qui nous a permis de finir ce donjon avec un score de 23 points. Faisant de nous des héros moyens, ce qui est bien mais pas top (mais bien quand même ^^) et nous a permis de bien nous marrer.

C’est suite à cette éclatante victoire que Jonathan nous a quittés pour rentrer chez lui, heureusement il n’a pas fini comme David Vincent à la recherche d’un raccourci que jamais il ne trouva…

Ludovic et Csilla étaient également sur le départ, mais on a décidé de faire un petit jeu rapide avant de se quitter, or quoi de mieux qu’un Zombie Dice pour terminer la soirée en douceur (à grands coups de fusil dans la tête des zombis).

Le prix du selfie de la soirée est attribué à Csilla !!!
Le prix du selfie de la soirée est attribué à Csilla !!!

La première partie a été remportée par Csilla avec 13 cerveaux contre 11 pour moi et 10 pour Ludovic. Pour la revanche, j’ai pris la tête avec 17 cerveaux contre 15 pour Ludovic et 3 pour Csilla (la contre performance totale).

Il a été convenu que si Ludovic remportait la 3eme partie, il y aurait la belle, avant la fin de la séance. C’est au cours de cette 3ème partie qu’il a mis au point sa redoutable et célèbre technique des « petits pas », qui consiste à avoir un cerveau accompagné de deux empreintes de pas, faisant ainsi monter sa cagnotte de cerveaux tranquillement.

Technique qui a porté ses fruits puisqu’il a remporté la victoire en mort subite contre Csilla (ils étaient ex-aequo à 13 cerveaux à l’issue du tour) sur un score final de 15 à 14 et 8 pour moi (sans commentaires ^^’).

C’était donc l’heure de la maxi méga belle, le moment où tout était remis en jeu et ou c’était fini de rire (non je déconne, en fait on a quand même continué à bien s’amuser) et du coup, ben on s’est pris une maxi rouste vu que Ludovic s’est imposé 13 à 7 pour Csilla et 3 pour moi. Il faut dire que cette technique des « petits pas » est vraiment imparable !!

C'est l'heure du Dudududuel
La concentration est de mise à Zombie Dice ^^

C’est suite à cette partie finale et après 3 bonnes heures de jeu que nous avons mis fin à la séance aux alentours de 22h35.

Je tiens à adresser un immense merci à l’excellente boutique dijonaise de jeux Jocade, qui grâce à son relais sur sa page Facebook, nous a permis d’avoir le plaisir de rencontrer deux nouveaux joueurs super sympas (on espère avoir la chance de les revoir) !!

Un très chaleureux merci également à Jonathan, Ludovic et Csilla d’avoir fait le déplacement pour la soirée ^^

Au total nous avons joué 10 parties : 5 de King of Tokyo à 2,3 et 4 joueurs, 1 Dungeon Fighter à 4 joueurs et 4 parties de Zombie Dice à 3 joueurs.

Csilla et Ludovic ont été les grands gagnants de la soirée, tandis que Jonathan et moi n’avons pas forcément trop brillé (moi encore moins puisque j’ai plus de défaites à mon actif ^^’).

En dépit de ma méga loose habituelle, j’attends avec impatience la prochaine séance qui aura lieu le jeudi 04 décembre, à partir de 19h, à la salle Claire Méline (au rez-de-chaussée de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

On vous en reparlera d’ici là, afin de vous communiquer la liste de jeux qu’on proposera !! La seule chose qu’on peut vous annoncer c’est qu’il y aura du Munchkin au programme grâce à Jonathan !!!

N’hésitez pas à faire tourner l’info si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs de Dijon/Genlis, on se fera un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !!

 

2 Comments

  1. Bravo, super compte rendu

    dis moi comment tu joues a king of tokyo a 5 ou 6 joueurs. quand on est deux dans tokyo, et qu’un monstre a l’exterieur inflige des baffes à tokyo, comment tu fais? suite a recherche sur internet je pense faire comme cela: on demande en premier a celui qui est dans tokyo, suite à ces blessures s’il veut partir ou non… s’il part, on le remplace, s’il ne part pas, on demande a tokyo bay. si les 2 partent on va a tokyo. par contre si tokyo part dans mon 1ere exemple, est ce que c’est celui de tokyo bay qui va a tokyo et mon monstre va alors a tokyo bay libre…… bref, pas cliar du tout dans les regles (d’ailleurs, je suis pas plus clair ici lol)

    1. Merci bien Franck, ça fait plaisir à lire si tu as apprécié le compte-rendu ^^ Je pense t’avoir compris et que tu as donc été assez clair lol

      En fait c’est assez simple, s’il y a deux monstres dans Tokyo, tu leur infliges 4 pattes avec ton Kraken (par exemple), ils perdent tous les deux 4 points de vie. Si un seul d’entre eux veut quitter Tokyo, tu prends sa place dans la zone de Tokyo où il se trouvait. Si les deux se barrent alors il n’y aura que ton Kraken dans Tokyo City. Le prochain monstre extérieur à la ville qui obtiendra des pattes, t’infligera des dégâts (puisqu’il n’y a que toi dans Tokyo City) et rejoindra Tokyo Bay ou alors il prendra ta place dans Tokyo City si tu décides de fuir.

      Les deux lieux apportant les mêmes avantages, dans ton dernier cas de figure, c’est à dire si un monstre de Tokyo City se barre et qu’il y a quelqu’un dans Tokyo Bay, nous on se contente de remplacer l’emplacement laissé libre et donc le monstre qui vient d’attaquer va dans Tokyo City a la place de celui qui s’est enfui. Celui dans Tokyo Bay y reste peinard (enfin si on peut dire ^^’).

      Après dès qu’il ne reste plus que 4 monstres en jeu (donc 1 ou 2 monstres éliminés pendant la partie selon qu’il y avait 5 ou 6 joueurs) Tokyo Bay n’est plus utilisé.

      Je sais pas trop si j’ai été clair non plus, j’espère que ma réponse t’aura quand même un peu aidé ^^’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *