Compte-rendu de la séance n°15 du 06 avril 2016 : Ant-Meeple

Compte-rendu de la séance n°15 du 06 avril 2016 : Ant-Meeple

Mercredi soir 06 avril, dès 19h00 a eu lieu la quinzième séance de la saison 2 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 7 joueurs présents, puisque Benoît, Rémy, Mickaël et Sébastien étaient de retour. Nous avons également eu le plaisir d’accueillir pour la première fois Valérie (qui avait entendu parler de l’association grâce à mes vidéos ludiques) et Anne-Marie.

C’était donc un très grand plaisir de les retrouver tous les 6, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi, bien évidemment). Par contre, autant vous prévenir tout de suite, ce compte-rendu sera plein d’approximations et autre, puisqu’il y a des scores que j’ai oublié de noter, des photos que je n’ai pas prises…etc. Je n’ai pas été très sérieux, j’en ai bien peur ^^’

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici.

Les jeux que j'avais apportés ce soir
Les jeux que j’avais apportés ce soir
La totale Blood Rage apportée par Benoît
La totale Blood Rage apportée par Benoît
Les jeux apportés par Rémy
Les jeux apportés par Rémy

Fidèle à la nouvelle habitude, je n’avais pas installé de jeux sur les tables et je n’en avais mis en place que quelques unes.

La salle est parée à recevoir les joueuses et joueurs
La salle est parée à recevoir les joueuses et joueurs

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, nous avions à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Pour une fois, j’ai pris en photo ce que j’avais apporté. De mémoire, je crois que Valérie et Anne-Marie avaient apporté une boîte de bonbons, mais je ne l’ai pas prise en photo ^^’ (merci à elles en tout cas).

Placement de produits comme d'hab ^^
Placement de produits comme d’hab ^^

C’est Benoît qui est arrivé en premier aux alentours de 19h, suivi de près par Rémy, nous avons donc lancé une partie de Fourberies tous les 3. Nous n’avions pas encore terminé la première saison lorsque Mickaël nous a rejoints, peu de temps avant Valérie et Anne-Marie. Comme notre partie était à peine entamée, on a proposé de faire deux tables.

Fourberies à 3 c'est parti
Fourberies à 3 c’est parti

Anne-Marie et Valérie se sont donc lancées dans une partie de Patchwork qu’elles voulaient essayer. Comme Fourberies était déjà installé, on a relancé la partie, mais à 4 joueurs cette fois-ci. J’ai donc réexpliqué les règles pour Mickaël et nous avons débuté la partie.

A la fin de la première saison Mickaël a réussi un très joli coup de poker en faisant basculer l’humeur du roi du côté de la tragédie lors du dernier déplacement. Il a donc été l’un des seuls joueurs a avoir un ratio de tragédie suffisant pour plaire au roi, avec Benoît qui aidé d’un des saltimbanques a pu défausser un de ses comédiens. Rémy et moi qui étions très portés sur la comédie, n’avons donc pas fait nos preuves auprès du roi.

Les 4 fourbes dans leurs oeuvres
Les 4 fourbes dans leurs oeuvres

Lors de la seconde et ultime saison, c’est la comédie cette fois-ci qui l’a emportée et le roi Leonus XIV était tellement joyeux que l’aiguille était au delà du maximum. Lors du dernier déplacement, Mickaël choisissait après tous les autres joueurs, il est donc allé sur le même lieu que Benoît afin de l’empêcher de gagner 8 pièces.

C’était un bel effort, néanmoins Benoît s’est imposé grâce à ses deux missions secrètes super rentables. Il termine la partie avec 50 écus, coiffant au poteau et de justesse Mickaël avec ses 45 écus, alors qu’il avait fait quasiment toute la partie en tête au niveau des richesses. Rémy n’était pas très loin non plus avec 40 pièces.

Les Fourberies font rage
Les Fourberies font rage

C’est un peu moins fameux pour moi, puisque les 3 missions secrètes que j’avais en main étaient toutes incompatibles avec celle que j’avais déjà posée pendant la saison 1. Adieu donc, le scoring final supplémentaire et je termine avec 36 écus et des prestations peu satisfaisantes aux yeux du roi ^^’

Pour ma part, j’ai vraiment beaucoup aimé le jeu, Benoît lui reproche son aléatoire avec les missions qui peuvent tout changer, Rémy ne l’a pas trouvé foufou comme jeu et Micka je ne me souviens plus ^^’ Par contre ils se sont tous accordés à reconnaître que le matos et les illustrations étaient superbes.

Du côté du Patchwork, Valérie et Anne-Marie ont enchaîné 4 parties d’affilée, le tout visiblement entrecoupé de moments de discussions. Grâce à Valérie qui a noté les scores, je serai donc en mesure de vous en faire part, même si je ne pourrai pas forcément les détailler ^^’

Nos deux patchworkeuses ^^
Nos deux patchworkeuses ^^

Pour leur première partie, c’est Anne-marie qui s’est imposée avec -21 points, tandis que Valérie en avait -60. Pour la revanche, la score a été beaucoup plus serré puisque Valérie a terminé avec -42 points tandis que Anne-Marie en avait -39, soit un petit écart de 3 points, ce qui n’est pas énorme.

Elles étaient sur le point de ranger le jeu après cette partie, lorsqu’en leur parlant du jeu, on s’est aperçu qu’elles avaient joué les deux premières parties, sans toucher de revenus à chaque fois qu’elles dépassaient une case bouton de la piste chrono.

En début de partie
En début de partie

Elles sont donc reparties pour un tour afin de disputer une partie avec les vraies règles, enfin avec la totalité des règles plutôt. Néanmoins, ça n’a pas permis à Valérie de prendre sa revanche puisqu’elle a de nouveau perdu sur le score de -35 points à -24 pour Anne-Marie. Cette dernière m’a d’ailleurs confié que les bretzels que j’avais apportés lui rappelaient le Brésil. Je ne sais pas le pourquoi de la chose, mais c’est chouette de voir que les Avenjoueurs sont dépaysants et font voyager les joueuses ^^

En tout cas elles ont eu l'air de passe un bon moment en confectionnant leurs couvertures et ça, c'est le principal ^^
En tout cas elles ont eu l’air de passer un bon moment en confectionnant leurs couvertures et ça, c’est le principal ^^

Elles ont ensuite disputé la revanche avec les règles complètes, lors de leur 4ème et dernière partie de la soirée. De mémoire Valérie m’avait dit qu’elle n’avait fait que perdre, mais visiblement sur la feuille de score, elle est donnée gagnante. Donc elle a peut être inversé les prénoms, en tout cas le score final était de -24 points à -56.

Les couettes se remplissent petit à petit
Les couettes se remplissent petit à petit

En tout cas, si comme dans mon souvenir, Valérie a bel et bien perdu les 4 parties, on ne peut qu’admirer sa persévérance et elle peut donc me rejoindre dans le club de la loose, puisqu’il est super rare que je gagne un jeu pendant les soirées Avenjoueurs. Bienvenue au club donc et également chapeau à vous deux, pour avoir réussi à ne faire que des scores négatifs 😉

Elles sont toutes les deux parties après leur dernière partie de Patchwork, mais c’était bien plus tard dans la soirée, même si là j’ai mis le compte-rendu des 4 à la suite. Valérie n’ayant pas manqué de passer jeter un petit coup d’oeil aux magnifiques figurines de Blood Rage, elle en a également profité pour nous montrer ses débuts en peinture de figurines.

Elle avait peint complètement une araignée du jeu Mice & Mystics et franchement le résultat avait l’air super top d’après la photo, la souris qu’elle peint en ce moment était également très prometteuse. Donc franchement, chapeau bien bas à elle, parce que pour des débuts c’est super top !! Si l’occasion se présente, je ne manquerai pas de prendre des photos de ses réalisations et de vous faire partager ça sur le site et sur notre Facebook.

Les chèvres à cornes (ou les boucs) de Benoît
Les chèvres à cornes (ou les boucs) de Benoît

Sébastien nous ayant rejoint pendant la partie de Fourberies, il nous a regardé la terminer, puis nous nous sommes lancés tous les 5 dans une partie de Blood Rage, comme Benoît a eu un pledge kickstarter complet, les éléments du jeu sont en anglais. Mais il avait avant une version française, à laquelle il avait déjà joué. Il était donc bien au point et on a juste eu à déblisterer les différents éléments avant de se lancer.

Le clan des Bisounours de Sébastien
Le clan des Bisounours de Sébastien

Dans Blood Rage on incarne tous des clans de Vikings, bien décidés à montrer qu’ils sont les plus valeureux des guerriers. Une partie se dispute en 3 âges, au cours desquels on drafte des cartes afin de remplir des quêtes, booster ses troupes, recruter des monstres, équiper ses guerriers…etc. La plupart des actions se monnayent ensuite en rage, en sachant que si notre clan perd toute sa rage, on ne peut plus faire d’action pour le reste de cet âge.

Les corbeaux rois du clacos de rémy
Les corbeaux rois du clacos de Rémy

Sébastien était le joueur marron avec son clan des ours (ou des gros nounours tout gentils et choupis). Rémy quant à lui et fidèle à son habitude avait pris les bleus et était donc le clan des corbeaux. Son rival direct était Mickaël le rouge du clan des loups puisque ces deux animaux se battaient pour les mêmes charognes. Benoît quant à lui a opté pour le clan des chèvres en vert (non pardon le clan des boucs) avec lequel il n’avait encore jamais joué.

Les loups chanteurs (Garou ^^') de Mickaël
Les loups chanteurs (Garou ^^’) de Mickaël

Enfin votre serviteur était le joueur violet (ce qui m’a valu de nombreuses railleries sur le physique de mes vikings) représentant du clan des sangliers,auquel je n’ai pas du tout fait honneur et ait montré l’étendue de ma bêtise, mais on va y revenir. En tout cas, le jeu est vraiment super sympa et les figurines sont juste magnifiquement belles. Du coup, le plateau de jeu déçoit quand même un peu, car il fait austère en comparaison.

Mes gros débilos de sangliers -_-'
Mes gros débilos de sangliers -_-‘

Lors du premier âge j’ai été juste à chier, il n’y a pas d’autres mots, puisque déjà dans ma main de cartes, je n’avais choisi quasiment que des cartes à fort coût (des chouettes gros monstres…etc.), si bien que je n’avais pas assez de rage pour toutes les jouer et en plus je n’avais quasiment pas pris de cartes pour me booster en combat, ni de quêtes (juste une mais que j’ai pas pu réaliser). C’était donc bien useless et complètement idiot de ma part, mais ce n’est pas le pire de ce que j’ai fait.

Quelques figurines de monstres géants (elles sont beeeeeelles)
Quelques figurines de monstres géants (elles sont beeeeeelles)

Parmi les cartes que j’avais choisies, j’en avais pris une assez puissante, qui faisait que lorsque je perdais un combat (j’ai du en perdre 5 ou 6 durant l’âge 1), je pouvais ramener gratuitement un de mes gars sur le plateau (alors que sinon ça coûte 1 de rage). Sauf que comme le gros sanglier que j’étais, j’ai juste complètement zappé d’utiliser ce pouvoir pendant tout le premier âge…

Le plateau qui a l'air bien terne en comparaison
Le plateau qui a l’air bien terne en comparaison

Sachant que quand je perdais mes combats, j’avais une carte qui me faisait voler de la rage au gagnant, la physionomie de ce premier âge aurait été complètement changée. Bref, je suis un débilos et j’ai donc terminé le 1er âge avec 0 point, tandis que mes petits camarades étaient à 6 pour Micka, 14 pour Sébastien, 15 pour Rémy et 17 pour Benoît. Autant dire que j’avais un léger handicap au début de l’âge 2 -_-‘

La piste de score à l'issue de l'âge 1 -_-'
La piste de score à l’issue de l’âge 1 -_-‘

Heureusement, je n’ai pas fait la même boulette au second âge, j’ai pris essentiellement des cartes qui ne coûtaient pas cher et j’ai bien utilisé mon pouvoir qui me permettait de ramener un mec quand je me prenais une taugnée (et j’ai fait exprès d’en prendre pour réussir ma quête). Bon par contre j’ai fait un superbe épic fail avec une carte qui permettait de gagner autant de points que la force de toutes les cartes jouées pendant le pillage par mes adversaires.

Non non non, l'âge 2, n'a pas du tout été meurtrier, on a juste blindé le Walhalla ^^'
Non non non, l’âge 2, n’a pas du tout été meurtrier, on a juste blindé le Walhalla ^^’

Sachant que dans la zone, il y avait le clan des vieux boucs, des gros nounours et des corbacs et j’ai récolté la mirifique somme de… 1 point -_-‘ grâce à Rémy (mais en sachant qu’il en avait claqué 3 ou 5 au combat précédent, j’étais un peu vert lol). Rémy par contre au second âge a fait la même boulette que moi lors du premier, à savoir prendre plein de cartes qui coûtent cher et donc injouables (enfin pas toutes).

Le plateau quand on a mis fin la partie
Le plateau quand on a mis fin la partie

On a mis fin à la partie, à l’issue de l’âge 2, parce que Mickaël devait se lever aux aurores le lendemain et qu’il était déjà genre 23h (ou pas loin), résultat des courses Benoît a gagné haut la main avec 66 points, même si Sébastien n’était pas trop loin derrière avec ses 50 points. En revanche on accusait un plus gros retard nous autres, puisque Rémy qui était 3ème avait 29 points, Mickaël le talonnait de justesse avec 27 points et j’étais bon dernier avec mon gros 12 points…

Benoît a également décidé de rentrer après le rangement de son Blood rage (qui a un peu duré vu la quantité de matos déballé ^^’), si bien qu’il ne restait plus que Rémy, Sébastien et moi. Nous avons donc décidé de nous faire une partie de l’Auberge sanglante en mode « long » (moins de cartes retirées en début de partie).

Parés à trucider du client
Parés à trucider du client

J’ai expliqué les règles à Seb, puisque Rémy et moi y avions déjà joué la semaine précédente avec Benoît, et nous sommes partis nous enrichir au dépend de nos clients. J’ai été le moins violent du groupe, puisqu’au final je n’ai enterré que 3 clients (dont 2 membres des forces de l’ordre et un bouilleur de cru). Sébastien quant à lui en a tué et enterré 4 et c’est lui qui a tué le client le plus riche, lequel lui a rapporté 26 francs d’un coup. C’est Rémy qui a été le serial killer de la bande puisqu’il a enterré pas moins de 6 clients, lesquels rapportaient tous 12 francs, une belle constance donc ^^

Mon hostellerie finale
Mon hostellerie finale

Il avait la chambre bleue et il a terminé la partie avec 77 francs (dont 72 grâce à ses cadavres), Sébastien qui avait la chambre verte, s’était spécialisé dans les dépendances rouges et les clients rupins. Il termine avec 89 points. Je le bats de justesse avec mes deux chambres jaunes et ma spécialisation dans les dépendances violettes. J’ai gagné 91 franc au total, dont 12 grâce au scoring final de l’évêque que j’avais acheté dans le début de la partie, en pensant que son pouvoir était différent (j’ai eu du bol donc, puisque sans ça j’aurai eu 79 francs).

Chez rémy les cadavres sont bien planqués
Chez Rémy les cadavres sont bien planqués

En tout cas, s’il fallait prouver que je loose quasiment tout le temps, la réaction de Rémy a été très parlante puisqu’il a sorti un truc du genre : « Ah c’est hallucinant pour un coup tu as gagné une partie !! » et c’est vrai qu’on s’est tous accordé là-dessus. C’est vraiment rare que je gagne, donc c’était plutôt cool de finir sur un succès, même si le principal reste de jouer et passer un bon moment en leur compagnie.

Chez Seb qui s'en est super bien tiré pour une première partie ^^
Chez Seb qui s’en est super bien tiré pour une première partie ^^

C’est donc suite à cette partie finale de L’auberge sanglante et après grosso modo de 3 heures à 5 heures  de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 00h45.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page facebook, par là : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1603563713218811.1073741876.1390250551216796&type=3

Au total ce soir nous avons joué 8 parties dont 2 parties (une non finie) de Fourberies à 3 et 4 joueurs, 4 parties de Patchwork à 2 joueurs, 1 partie (finie à l’âge 2) de Blood Rage à 5 joueurs et 1 partie de L’Auberge sanglante à 3 joueurs.

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 16 avril, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/1716083788676990/

-Le mercredi 20 avril, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *