Compte-rendu de la séance n°09 du 13 janvier 2016 : Meepleator

Compte-rendu de la séance n°09 du 13 janvier 2016 : Meepleator

Mercredi soir 13 janvier, dès 19h00 a eu lieu la neuvième séance de la saison 2 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 7 joueurs présents, puisque Rémy et Gilbert étaient de retour, tout comme Fabien qui est venu accompagné de Claire, ainsi que Sébastien et Blandine (elle pensait que Gilbert ne serait pas là, c’est pour ça qu’elle est venue et elle a failli repartir en le voyant lol (non rassurez-vous c’est juste une blague ^^)).

C’était donc un très grand plaisir de les retrouver tous les 6, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage que moi évidemment ^^’).

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici.

Les jeux du soir, espoir ^^
Les jeux du soir, espoir ^^

Cette fois encore, je n’avais pas installé de jeux sur les tables et je m’étais contenté d’en sortir trois, dont une table ronde (ça permet de varier les plaisirs ^^).

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, nous avions à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Il n’y a pas de photos des grignotes que j’avais emmenées par contre j’ai bien évidemment pris une photo du nouveau test culinaire de Fabien. Cette fois-ci c’était une galette comtoise et franchement elle était topissime (moi je me suis régalé en tout cas ^^) !!

La Pac Galette Comtoise de Fabien
La Pac Galette Comtoise de Fabien

Ce sont Fabien et Claire qui sont arrivés en premiers, un peu avant 19h30. Le temps de sortir les jeux qu’ils avaient apportés et la Galette comtoise, nous avons été rejoints par le duo dynamique Gilbert et Rémy. Après les tergiversations habituelles, nous avons finalement opté pour une partie de Bombay à 5.

Bombay
Dans ce jeu on se balade à dos d’éléphants dans la région de Bombay, afin de construire des palais, acheter des ballots de marchandises dans les comptoirs, afin de les revendre dans les villes.

Le but du jeu est d’être le plus riche à l’issue de la partie, cette dernière se joue en 5 manches, lesquelles sont composées de 3 tours de tables, pendant lesquels on peut utiliser jusqu’à 3 actions. Ainsi chaque joueur devient le premier joueur pour une des manches, si bien qu’au total on a tous 15 tours de jeu.

Réunion Tup entre éléphants
Réunion Tup’ entre éléphants

Lors de l’explication des règles par Fabien, il nous avait dit que tout était expliqué sur les paravents qui servent à planquer nos richesses, sauf qu’il manquait juste une chose sur les paravents, c’est le ravitaillement en fin de manche (donc Gilbert n’a pas hésité à le faire remarquer lol).

On a bien rigolé au cours de la partie et afin que vous puissiez comprendre pourquoi, je vais vous expliquer un petit point de règles. Quand c’est à vous de jouer, vous pouvez renoncer à faire vos 3 actions, pour à la place gagner une pièce d’or. Les pièces d’or rapportent un point de victoire chacune à la fin de la partie.

Comme on a tous 3 pièces au départ, si un joueur ne faisait que passer durant toute la partie, il finirait avec 18 points. Bon, on ne va pas se cacher que ça n’a aucun intérêt ludique, néanmoins pour déconner, on a proposé à plusieurs reprises en début de jeu (pendant les explications) à Claire de ne faire que passer.

Les éléphants se sont éparpillés sur le plateau
Les éléphants se sont éparpillés sur le plateau

Au niveau des couleurs, Fabien était gris, Gilbert était noir, Rémy blanc/jaune/ivoire (on sait pas trop), Claire les roses et j’étais le marron poussiéreux lol. On est un peu tous partis sur des stratégies différentes afin de tenter de gagner.

Tout le monde n’a pas été aussi efficace, Claire a construit des palais seulement sur les montagnes ou quasiment personne n’est allé de toute la partie (ça coûte 2 actions au lieu d’une pour s’y rendre). Fabien a quant à lui verrouillé complètement une des villes en construisant ses palais tout autour (excellente stratégie pour info).

Pour ma part j’ai voyagé tout autour du plateau en essayant d’aller vendre mes marchandises dans toutes les villes, Rémy et Gilbert se sont installés des temples vers le centre du plateau ou à proximité de culs de sac.

Donc ce qui a été super fort c’est que finalement, vu qu’on a pas été sympas avec elle, Claire n’a marqué que 12 points (du coup on l’a faite suer avec ça toute la soirée ^^’) soit moins que si elle n’avait fait que passer. Malgré tout elle a été belle joueuse (elle aurait pu s’énerver ou autre) et c’est tout à son honneur !!

Au final c’est Fabien qui a gagné avec 30 points, juste devant Rémy et ses 29 points, puis Gilbert et ses 28 points, bien qu’il pensait avoir toutes ses chances de gagner et se croyait le plus riche. J’ai fait un peu moins bien que mes petits camarades avec 25 points.

Comme nous avions été rejoints pendant la partie par Blandine et Sébastien (j’ai tenté de leur expliquer les règles en cours de partie) nous avons décidé de jouer tous les 7 pour la suite et quoi de mieux pour cela qu’un petit Between Two Cities !!

Between Two Cities même à 7 c'est cool ^^
Between Two Cities même à 7 c’est cool ^^

Comme Gilbert, Blandine et Claire n’y avaient jamais joué, j’ai d’abord fait une petite séance d’explication des règles avant qu’on se lance. Au niveau des équipes d’architectes, je construisais mes villes (pion doré) en compagnie de Claire (pion noir) et Sébastien (pion gris et blanc), Seb était également en compagnie de Rémy (pion blanc), ce dernier avait aussi Blandine (pion orange (les montagnes lol)) comme voisine, laquelle se trouvait à côté de Gilbert (pion violet), il faisait équipe avec Fabien (pion vert) qui pour finir était aussi en compagnie de Claire.

Même si après la phase d’explications, tous les nouveaux joueurs ne voyaient pas forcément quoi faire, au fil de la partie, ils ont mieux pigé le truc, si bien que le score final était plutôt serré puisqu’il n’y a que 4 points d’écart entre le premier et les derniers.

Rémy a donc marqué 57 points avec sa plus mauvaise ville suivi par Sébastien avec ses 55 points, juste devant Fabien et ses 54 points. Pour finir, nous avons tous (Blandine, Claire, Gilbert et moi) fini derniers ex-aequo avec 53 points.

Score final de la première partie
Score final de la première partie

Maintenant que tout le monde avait le jeu en main, nous avons remis le couvert sauf qu’entre les deux parties, l’idée avait germé qu’il devait être aussi très compliqué de réaliser des villes pourries (tout comme c’est dur de faire la ville parfaite (d’après les calculs réalisés avec ma famille) qui rapporte 66 ou 68 points selon le cas de figure).

Le score final de la seconde partie
Le score final de la seconde partie

Tous les autres groupes ont joué la partie normalement, mais malgré leurs efforts, Gilbert et Fabien n’ont pas réussi à faire moins que 27 points en tâchant de pourrir leur ville à l’extrême. Ils ont 32 points de retard sur Sébastien et moi qui avons gagné avec 59 points, devant Claire avec 55 points et finalement Blandine et Rémy avec 49 points.

La ville pourrie conçue par Fabien et Gilbert (c'est plus dur qu'il n'y paraît de bien saloper sa partie ^^)
La ville pourrie conçue par Fabien et Gilbert (c’est plus dur qu’il n’y paraît de bien
saloper sa partie ^^)

Ensuite nous avons splitté le groupe en deux (enfin 3 si on me compte mais je n’ai pas joué), en effet Sébastien voulait tester Kumo Hogosha, puisque c’est un jeu qu’il avait espéré avoir à Noël (mais pas de bol pour lui, il ne l’a pas eu xD). Il se trouve d’ailleurs qu’il est très ami avec l’illustrateur du jeu Frédéric Genêt (qui dessine également les 9 premiers tomes de la BD Samuraï ), comme quoi le monde est petit.

Je leur ai donc expliqué les règles du jeu pendant que Fabien faisait jouer Rémy, Gilbert et Claire à Oz.
Après mes explications, je suis allé voir ce qui se passait du côté d’Oz. C’est Gilbert qui a gagné avec ses 23 points, juste derrière lui se trouvait Fabien avec 19 points, puis Claire et Rémy avec respectivement 15 et 14 points.

Le quatuor en pleine partie d'Oz
Le quatuor en pleine partie d’Oz

Du côté des kumos, Sébastien avait réussi à remporter la victoire en un clin d’œil face à Blandine. Quoi qu’il en soit, suite à cette partie, il y a peu de doute quant au fait que Seb va se procurer le jeu tôt ou tard puisqu’il a été emballé (en même temps, qui ne le serait pas lol).

La fin de la partie est déjà proche...
La fin de la partie est déjà proche…

Ensuite nous avons été 5 à essayer brièvement Pizza Time, puisque Sébastien et Blandine étant sur le point de partir. Nous n’avons pas terminé la partie parce que ce genre de jeux basé sur les réflexes et la rapidité n’est visiblement pas trop notre point fort. Chaque joueur dispose de quatre tuiles recto/verso représentant deux morceaux d’assiettes avec un quart de pizza dessus, chaque quart étant composé de différents ingrédients.

On retourne en début de manche 4 cartes ingrédients : le fromage, les olives, les poivrons et les champignons. Chaque carte indique le nombre d’ingrédients que nous devons avoir sur notre pizza. Dès lors s’ensuit une course effrénée pour être le plus rapide a créer sa pizza. Lors des deux premières manches de la partie, il suffit d’avoir deux types d’ingrédients bons (genre poivrons et champignons) pour que notre pizza soit validée.

On prend alors une des cartes ingrédients qui rapportera autant de points en fin de partie, lors des manches 3 et 4 on doit avoir 3 types d’ingrédients bons pour valider notre pizza. Enfin, lors des manches 5 et 6 il faut avoir tout bon pour valider sa pizza, sinon on doit donner une carte ingrédient à un de ses adversaires.

C'était l'heure du Pizza Time
C’était l’heure du Pizza Time

On a donc joué à peu près 3 manches et on a vite vu qu’on était pas super doués pour bien agencer nos parts de pizza, la première manche les 4 premiers à avoir terminé leurs pizzas ont eu bon. Dès la manche suivante il y a eu des fails et Gilbert et Rémy ont donc gentiment décidé de me donner une carte ingrédient chacun (j’étais donc virtuellement en tête grâce à eux ^^).

Pour la troisième manche avec 3 types d’ingrédients à avoir juste, on n’a pas fini le décompte de mémoire et on a mis fin à la partie devant notre grosdoigtitude à parvenir à assembler les pizzas correctement. Il y avait également le fait qu’on approchait des 23 heures et que Rémy, Gilbert, Blandine (merci à elle pour les photos de Pizza Time d’ailleurs ^^) et Sébastien comptaient rentrer pour aller se reposer.

Ne restaient donc plus que Claire, Fabien et moi et comme on avait toujours envie de ludisme, on a donc embrayé sur un dernier jeu. Les choix se portaient sur El Gaucho (le poulain de Fabien) et Les Châteaux de Bourgogne (celui de Claire). Pour ma part, je ne connaissais ni l’un ni l’autre, Fabien aime bien les deux et Claire préfère Les Châteaux raison pour laquelle nous sommes partis sur celui-là.

Chaque joueur possède un domaine bourguignon qui lui est propre (chaque recto/verso des domaines est différent) et il va devoir tâcher de le faire prospérer et fructifier un maximum, afin d’avoir le plus de points de prestige à la fin de la partie. Pour ce faire, des tuiles de couleurs différentes représentant les divers éléments que vous allez pouvoir développer sur votre domaine, sont placées sur un plateau central commun à tous les joueurs.

En cours de partie
En cours de partie

On va donc chercher au cours des 5 manches de 5 tours que dure la partie, d’engranger un maximum de points de prestige en combotant les tuiles ensemble. Chaque fois qu’on termine une zone de notre domaine (par exemple 3 cases de champs qui sont côte à côte sur notre plateau) on score des points immédiatement. Certaines tuiles permettent de baisser les coûts de construction, d’autre servent à engranger des points en fin de partie…etc.

Au début du tour les joueurs lancent les deux dés de leur couleur et chaque dé permettra soit d’acheter une tuile du plateau central (si vous avez un score de 2, vous pourrez prendre l’une des tuiles présentes dans la zone 2 du plateau central), de vendre des marchandises, de construire une tuile déjà acquise précédemment (on peut stocker 3 tuiles maximum sans les construire sur son plateau) ou de placer une tuile à l’endroit adéquat.

En sachant qu’on ne peut placer des tuiles sur son plateau qu’à côté d’une tuile déjà posée et qu’il faut avoir obtenu le même résultat au dé que celui demandé pour construire la tuile. De plus on ne peut construire des tuiles que de la même couleur que la case du plateau (on ne pourra pas poser une tuile bleue sur un emplacement vert par exemple et ce même si on a eu le même résultat de dé que celui demandé sur la case verte).

J’avoue que lors des premiers tours j’ai fait des trucs un peu au pif, par la suite j’ai essayé de développer une stratégie, à savoir essayer de fermer un maximum d’espaces différents, tout en me lançant dans le maritime à fond, histoire de passer premier joueur. Ce n’était sans doute pas la meilleure des stratégies puisque j’ai fini bon dernier, néanmoins je demeure le maître des bateaux pour toujouuuuuuuuuurs !!!

Mon plateau final
Mon plateau final

Je finis donc avec 191 points, juste derrière Fabien avec ses 197 points (il avait l’air de trouver ça nul de pas avoir fait au moins 200 points, forcément pour ma part j’étais content quand même pour une première lol) et Claire qui s’est bien rattrapée de son 12 de Bombay, nous a plié avec ses 221 points !!

Celui de Fabien l'exploiteur de travailleurs
Celui de Fabien l’exploiteur de travailleurs

Bravo à elle donc d’avoir ainsi terminé sur une belle victoire (laquelle lui a valu de rentrer à pieds lol), personnellement j’ai trouvé cette dernière partie très sympathique et on a bien rigolé en cours de jeu, tout en étant concentrés sur la partie ^^

Le plateau de la gagnante ^^
Le plateau de la gagnante ^^

C’est donc suite à cette partie finale de Les Châteaux de Bourgogne et après grosso modo de 2 heures et 30 minutes à 6 heures de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 01h30 (on doit pas être loin du record pour une séance en semaine ^^).

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page facebook, par là : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1572356699672846.1073741868.1390250551216796&type=3

Au total ce soir nous avons joué 7 parties dont 1 partie de Bombay à 5 joueurs 2 parties de Between Two Cities à 7 joueurs, 1 partie de Kumo Hogosha à 2 joueurs, 1 partie de Oz à 4 joueurs, 1 partie (non terminée) de Pizza Time à 5 joueurs  et 1 partie de Les Châteaux de Bourgogne à 3 joueurs.

Et voilà, les Avenjoueurs c’est reparti sur les chapeaux de roue pour cette année 2016, par contre il n’y a pas de possibilités de séances un samedi pour le mois de janvier (peut être en février, on verra bien). Quoi qu’il en soit, j’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le mercredi 28 janvier, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

-Le mercredi 11 février, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

2 Comments

  1. le record du plus mauvais score reste un record tout de même^^ quoi je m’ enfonce ? bon ok je sors alors …^^
    Toi au moins, t’ as pu rentrer chez toi en bateau, maitre du bateau pour toujours, c’ est la classe tout de même ! 😉
    à bientôt pour de nouvelles parties 🙂

    1. Non tu as bien raison, un record c’est un record quel qu’il soit 😉 C’est vrai que c’est classe de rentrer en bateau même si là aussi ça reste un record sur le plus mauvais score de la soirée lol. Vivement les prochaines parties 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *