Compte-rendu de la fièvre ludique n°05 du 25 juin 2016 : Un Meeple pas comme les autres

Compte-rendu de la fièvre ludique n°05 du 25 juin 2016 : Un Meeple pas comme les autres

Samedi soir, dès 17h00 a eu lieu la cinquième fièvre ludique du samedi soir de la saison 2 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 10 joueurs présents, puisque Pascal, Valérie, Claire, Maxence, Louis, Mickaël, Alain, Blandine et Sébastien étaient de retour.

C’était donc un très grand plaisir de tous les retrouver, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi évidemment ^^’).

Bon par contre vous devez bien vous douter que ce compte-rendu sera un peu le bazar, dans la mesure où je n’ai pas pu prendre des photos de toutes les parties jouées, que je n’ai pas tous les scores et que je n’ai pas non plus tout suivi entièrement, je vais donc tâcher de faire ce que je peux ^^’

D’ailleurs un merci tout particulier et spécial à mes multiples scribes et scribesses qui ont pris des notes au cours de la soirée, me permettant ainsi de vous livrer un compte-rendu un peu moins lacunaire que s’il n’y avait eu que mes propres notes.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici.

Une fois n’est pas coutume, j’avais installé quelques jeux, que j’avais regroupés dans le fond de la salle afin de créer une zone à protos, puisque nous avions 3 prototypes à ce moment là : HOPE (Kickstarter terminé), Les inventeurs et Steam Creator (Ulule terminé).

Les jeux que j'avais apportés pour cette fièvre ludique
Les jeux que j’avais apportés pour cette fièvre ludique
Ceux apportés par Valérie
Ceux apportés par Valérie
Ceux de la petite famille
Ceux de la petite famille
Ceux de Pascal
Ceux de Pascal

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Merci à toutes celles et tous ceux qui avaient apporté des victuailles supplémentaires et notamment Alain qui avait fait deux délicieux brownies !!

Les grignotes de cette fièvre ludique
Les grignotes de cette fièvre ludique
Les vivres de Valérie
Les vivres de Valérie
Celles de Pascal (si je dis pas de bêtises)
Celles de Pascal (si je dis pas de bêtises)
Les délicieux brownies d'Alain ^^
Les délicieux brownies d’Alain ^^

Ce sont Valérie et Pascal qui sont arrivés en premier aux alentours de 17h00, nous n’avons donc pas perdu de temps et nous nous sommes directement lancés dans une partie de L’Auberge Sanglante, que Pascal et Valérie avaient envie d’essayer.

Les 3 aubergistes sans scrupules
Les 3 aubergistes sans scrupules

Comme Alain nous a rejoints un peu avant 17h30, nous avons donc décidé de jouer seulement la première saison (deux au total normalement) de la partie, afin de jouer à quelque chose avec lui.

Bien évidemment, la partie aurait surement été très différente si on l’avait jouée en entière, mais à mi-parcours c’était plutôt très serré puisque Valérie possédait 28 francs et Pascal et moi 29 francs.

Bientôt la fin de la saison
Bientôt la fin de la saison

En sachant que j’étais monté jusqu’à 32 francs, mais comme il fallait payer les comparses restants en main, j’ai du débourser 3 francs alors que Pascal n’en a déboursé qu’un seul.

Pour la suite à 4 joueurs, en compagnie d’Alain, nous nous sommes lancés dans la découverte du jeu Thebes, dans lequel on fouille des sites archéologiques et on tente de récolter un maximum de points grâces à nos découvertes.

Le jeu est assez original dans la mesure où les chiffres inscrits autour du plateau ne servent pas de compte score, mais servent à déterminer le nombre de semaines qu’on a passé à voyager afin de se rendre d’un lieu à un autre.

Les 4 explorateurs
Les 4 explorateurs

Le joueur actif est toujours celui qui est le plus à la traîne à ce niveau là (un peu comme dans Patchwork) et on cherche donc à récolter des cartes qui apportent des bonus pour nos futures fouilles…etc. Pour ces dernières, on détermine le nombre de jetons fouille que l’on piochera à l’aide de roues, en fonction des bonus qu’on possède pour fouiller tel ou tel site archéologique.

Bon par contre il y a vraiment peu de jetons rapportant des points dans l’ensemble des sacs, donc on s’est fait des sacrées sessions de fouille (je crois que je détenais le record de la loose avec  1 jeton valant 2 points, sur 10 jetons piochés…)

Elle est pas belle ma fouille ?
Elle est pas belle ma fouille ?

Au final c’est Pascal qui jouait rouge qui s’est imposé avec 62 points (les mauvaise langues diront que comme il avait apporté le jeu, il savait déjà bien y jouer malgré ce qu’il voulait nous faire croire lol), devant Valérie qui était verte (la couleur, pas le fait qu’elle était dégoûtée) avec ses 50 points.

Alain et moi avons été bien plus poissards qu’eux, puisque j’ai terminé avec mon pion bleu à 33 points, tandis qu’Alain en jaune me talonnait avec ses 29 points. Mais Pascal nous avait donc bien laminés puisqu’il a fait le même score que nous deux réunis… (oui oui, à ce niveau là on peut parler de branlée ^^’).

La fin de partie chez moi
La fin de partie chez moi

Pendant qu’on s’affrontait à Thebes, Mickaël, Claire, Louis et Maxence nous avaient rejoints. Ils se sont rapidement mis à jouer à Imagine qu’ils découvraient pour la première fois. Je ne sais pas si c’était parce qu’ils n’ont pas compté les scores ou qu’ils ont oublié de le noter, mais je ne pourrais donc pas vous dire qui a remporté la partie.

La family en train de jouer à Imagine
La family en train de jouer à Imagine

Je sais juste qu’ils ont fait preuve d’imagination et qu’ils ne s’en sont quand même pas trop mal sortis finalement, même si certaines choses à faire deviner peuvent être un peu compliquées à mettre en scène parfois.

De mémoire la représentation suivante avait été proposée par Louis et c’était Mickaël qui avait trouvé (ou l’inverse, je ne sais plus) au grand dam de Claire qui n’avait aucune idée de ce que ça pouvait être. Je vous laisse donc essayer de trouver de quoi il s’agit 😉

Alors, qu'est ce qui était représenté selon vous ?
Alors, qu’est ce qui était représenté selon vous ?

Comme nous étions toujours en pleine partie de Thebes, ils ont enchaîné avec une partie Loony Quest, sauf que de mémoire, comme ils avaient déjà joué le premier monde (la jungle), ils ont pris une warp zone et ont filé directement dans le monde 2.

C’est donc dans cet univers glacé que Mickaël n’ai laissé aucune chance à ses adversaires, puisqu’il me semble qu’il a été en tête tout le long de la partie, creusant petit à petit son écart avec eux.

Loony Quest pour la suite
Loony Quest pour la suite

Il a donc fini avec 30 points à l’issue des 6 niveaux qui composent le monde 2. En seconde place se trouve Louis avec 20 points, il a admirablement coiffé sa mère au poteau puisque Claire termine avec 19 points. Le jeu était sans doute un peu plus compliqué pour Maxence (ou il avait moins envie d’y jouer qu’à Imagine) puisqu’il a fini avec 5 points.

Comme Blandine et Sébastien étaient arrivés pendant que nous étions tous occupés à jouer, ils ont donc décidé de découvrir le jeu Game of Trains, dans lequel on doit replacer les wagons de notre train dans l’ordre croissant, alors qu’ils sont placés dans l’ordre décroissant au début de la partie.

Bataille de trains
Bataille de trains

Ils ont eu le temps de jouer deux parties, avant d’être rejoints par Louis pour la troisième qui s’est donc déroulée à 3 joueurs. Lorsqu’ils jouaient à deux, c’est Sébastien qui s’est imposé à chaque fois.

Néanmoins la venue de Louis a changé la donne, puisque cette fois-ci, Blandine a pris sa revanche en parvenant à remporter la partie. En tout cas, ils ont vraiment apprécié le jeu dans la mesure où ils ont enchaîné les parties.

Here comes a new challenger (please insert coins ^^)
Here comes a new challenger (please insert coins ^^)

Pendant ce laps de temps Mickaël et Pascal se sont affrontés à 7 Wonders Duel, pendant que Claire, Alain, Valérie et moi étions en train de jouer à Trajan.

Je n’ai donc bien évidemment pas beaucoup suivi leur duel, néanmoins j’en connais tout de même l’issue, puisqu’ils m’ont noté le score final. Qui dit score final, dit bien évidemment qu’aucun d’entre eux n’est parvenu à s’imposer militairement ou scientifiquement.

Le duel est en cours
Le duel est en cours

La partie s’est donc achevée à l’issue du troisième âge et c’est Pascal qui a triomphé avec 64 points, face aux 58 points de Micka, c’était donc plutôt serré au final.

De notre côté, nous étions en pleine salade de points avec Trajan, un jeu de gestion reprenant le système de l’awalé (le fait de prendre des pions placés à un endroit et de les égrainer ensuite) pour déterminer l’action (parmi les 6 possibles) que l’on peut accomplir pendant notre tour.

C'est parti pour Trajan
C’est parti pour Trajan

Bien évidemment, le but est d’optimiser les actions que l’on réalise afin qu’elles rapportent un maximum de points. C’est le genre de jeux que j’aime beaucoup dans la mesure où il y a des tas de façons différentes de scorer et qu’il n’y en a pas une seule qui se démarque des autres, au point que tout le monde finisse par faire la même chose.

On était tous partis sur des stratégies un peu différentes, même s’il est vrai que Valérie, Alain et moi qui ne connaissions pas le jeu, avons été un peu « largués » au début, dans la mesure où l’on a des tas de possibilités qui s’offrent à nous et qu’on ne sait pas forcément vers lesquelles s’orienter (mais c’est ça aussi qui est cool dans ce genre de jeux ^^).

En pleine partie
En pleine partie

C’était sans doute la chance insolente du débutant, mais j’ai assez rapidement pris l’avance au niveau du score par rapport à mes petits camarades et surtout j’avais réussi l’objectif que je m’étais fixé, à savoir fournir au peuple ce qu’il demandait à l’issue de chacune des périodes.

Sauf que dans le dernier tour de jeu, la populace a redemandé du pain, c’était le seul et unique cas de figure qui ne me permettait pas de les satisfaire, j’ai donc été bien dégoûté. De surcroît, Claire a fait une remontée fantastique au scoring et m’a battu lors du décompte final.

Elle qui jouait marron remporte la partie avec 107 points, je la talonne de justesse avec mes rouges et 105 points, viennent ensuite Valérie et ses verts (mais justes ^^’) avec 87 points et Alain en bleu avec 86 points (autant dire que c’était serré aussi entre eux).

La piste de score finale
La piste de score finale

Sauf que visiblement si Valérie avait posé certaines cartes, elle aurait pu marquer 17 points de plus et franchir la barre des 100 avec un score final de 104 points. Claire m’a également signalé (quand on s’est croisé à mon taf) que j’aurais du gagner puisqu’elle n’avait normalement pas le droit de ne pas donner au peuple ce qu’il demandait afin de scorer plus de points ensuite.

Mais bon, comme je lui ai dit, ça n’aurait rien changé au fait qu’à mes yeux c’était la loose puisque je n’étais pas parvenu à satisfaire la populace, l’objectif que je m’étais fixé -_-‘

Notre partie ayant duré un petit moment, les autres joueurs ont pu faire quelques jeux dans le même intervalle. Blandine et Sébastien ont été rejoints par Pascal (après son 7 Wonders Duel) et ils se sont tous les 3 dirigés vers la proto zone et se sont lancés dans la découverte du prototype Steam Creator.

Par contre j’avouerai qu’avec le Trajan sur le feu, je n’ai pas du tout suivi leur partie, surtout qu’elle semble ne pas avoir duré très longtemps. Je sais par contre qu’ils ont visiblement un peu galéré à comprendre les règles au début (ça a demandé de la relecture attentive, bien qu’elles ne soient pas très longues).

Nos 3 créateurs en plein défi
Nos 3 créateurs en plein défi

Fort heureusement, ils ont fait les choses bien et ont pris des notes qui me permettent de vous dire que c’est Sébastien qui a réussi à remporter la partie avec son personnage du mécanicien. Blandine le matelot et Pascal le Capitaine Nemo n’ont visiblement eu aucune chance de l’emporter et se sont pris une toise.

Je ne sais par contre pas trop quel a été leur ressenti vis-à-vis de ce jeu, essentiellement basé sur le hasard des dés (Rémy ne voudra surement jamais en entendre parler pour le coup, vu son allergie aux jeux de dés lol).

Pendant ce temps, à Vera Cruz, Mickaël et ses fils Maxence et Louis, s’étaient lancés dans leur petite partie rituelle de Crôa (ça fait toujours bien plaisir de le voir sortir celui-là vu que je l’aime beaucoup).

Micka jouait en rouge fidèle à son habitude, Louis avait les grenouilles roses et Maxence les bleues. Ce dernier n’a d’ailleurs pas mis longtemps avant d’éliminer son frère, il est parti en ligne droite directe jusqu’à sa reine.

Bataille pour le contrôle de la mare
Bataille pour le contrôle de la mare

La bataille entre les grebeusses rouges et les bleues a par contre duré plus longtemps et c’est finalement Maxence qui a réussi à gagner, offrant la victoire au camp des bleus, sur un suicide de reine avec un brochet.

Mais le pire c’est qu’après coup, Mickaël s’est aperçu qu’il avait une possibilité d’emporter la partie. Cela demandait de jouer au moins 6 ou 7 coups d’affilée entre les nénuphars et les moustiques, mais c’était jouable pour lui de remporter la partie. Dommage donc qu’il ne l’ait vu qu’après sa défaite 😉

Comme nous étions toujours en mode Trajan, les deux autres groupes ont fusionné et ont lancé une partie d’Isle of Skye à 5 joueurs avec Pascal, Sébastien, Blandine, Louis et Mickaël. Maxence quant à lui avait du se remettre à dessiner.

A l’issue de notre partie de Trajan (qui a empiété sur le début de celle d’Isle of Skye), Valérie a proposé de découvrir un peu son Cthulhu Wars, avec sa boîte monumentale et ses grosses figouz (qu’elle est d’ailleurs en train de fort joliment peindre ^^).

Alain s’est contenté de regarder un peu ce qui se passait du côté d’Isle of Skye et de Cthulhu Wars, puisqu’il n’allait pas tarder à rentrer. A la base, Claire n’était pas complètement emballée par Cthulhu Wars car ce n’est pas forcément son type de jeu et qu’elle avait l’impression que ça serait long et qu’elle voulait rentrer car ses loulous commençaient à fatiguer un peu.

Allez les grands anciens !!!
Allez les grands anciens !!!

Claire jouait l’armée verte avec Cthulhu comme grand ancien, Valérie avait l’armée rouge qui représente le culte de la chèvre noire et son Shub-Niggurath et de mon côté j’avais opté pour le chaos rampant avec Nyarlathotep et ses figurines bleues.

On était donc parti pour surtout découvrir le jeu vite fait et finalement Claire a beaucoup aimé et on est resté sur notre faim tous les 3 lorsqu’elle est partie avec sa famille (Louis s’était endormi pendant le comptage final d’Isle of Skye) avant qu’on ait pu finir la partie.

Au niveau du résultat là où on s’est arrêté, il y avait deux versions différentes, pour moi j’étais à deux doigts de plier la partie et de gagner, tandis que Claire soutenait que c’était elle qui était sur le point de gagner lol.

Seul Shub-Niggurath manquait à l'appel
Seul Shub-Niggurath manquait à l’appel

Bref on ne saura jamais qui de nous deux l’aurait emporté (sans compter qu’on n’était pas à l’abri d’une remontée fantastique de Valérie, même si en tant que Chèvre noire, elle était notre bouc émissaire (blague)). Dans tous les cas je garde tout de même la satisfaction d’avoir été le premier à réussir à invoquer mon Grand Ancien ^^

Bien évidemment comme j’étais en pleine guerre de Grands Anciens (même si paradoxalement on n’a pas fait un seul combat, parce qu’on est trop gentils), je n’ai pas du tout suivi leur partie fleuve d’Isle of Skye et je ne peux donc pas vous dire qui a joué comment…etc.

C'est parti pour l'île de Skye
C’est parti pour l’île de Skye

En revanche, grâce à Blandine (je crois) et ses notes, j’ai tout de même le résultat final et c’est de nouveau Sébastien qui s’est imposé (il était en grande forme ludique ce soir) avec 82 points. Ce sont visiblement les sous (qui rapportent leur valeur en points à la fin de la partie) qui lui ont permis de gagner puisqu’il lui restait 13 pièces (il aurait eu 69 sinon).

Pascal le talonnait de près avec 80 points, Mickaël n’était pas en reste avec ses 77 points, tout comme Blandine qui en a marqué 70. Seul Louis était un peu plus à la traine avec 46 points, mais il était assez fatigué, sans compter que ses adversaires prenaient trop de temps pour jouer, à son goût (donc ça n’aidait pas).

Isle of Skye a eu raison de Louis
Isle of Skye a eu raison de Louis

La petite famille est donc rentrée à l’issue d’Isle of Skye et on n’a pas eu le temps de finir Cthulhu Wars. Mais qu’à cela ne tienne, nous avons décidé de nous lancer dans une partie de 10’ to kill, afin de finir la soirée à 5.

Nous étions donc 5 tueurs en lice : Blandine, Sébastien, Pascal, Valérie et moi. Pascal et Valérie découvraient le jeu pour la première fois, ce qui n’était pas le cas de Blandine et Sébastien (cf le mémorable tournoi de 10’ to kill).

Les tueurs sont dans la place
Les tueurs sont dans la place

On ne va pas se mentir, j’ai vraiment été pitoyable tout au long de cette partie, puisque je n’ai pas eu la moindre occasion de tuer une de mes cibles de façon discrète. J’aurai bien évidemment pu bouger mon tueur et flinguer ma cible dans la foulée, mais ça aurait été abusé.

J’ai donc fini la partie avec un superbe zéro puisque Valérie a mis mon tueur en taule (alors que je ne l’avais quasiment pas touché de la partie -_-‘), faisant de moi le bon dernier. Valérie et Blandine ont chacune marqué 1 point et ce sont Pascal et Sébastien qui ont été les plus efficaces avec 3 points.

Il y a eu des victimes...
Il y a eu des victimes…

La victoire revient néanmoins à Sébastien puisque c’est lui qui a eu son tueur arrêté en dernier. Il a donc quasiment réalisé un sans faute au cours de la soirée, puisqu’à l’exception de la partie de Game of Trains à 3 joueurs, il a gagné tous les jeux auxquels il a pris part.

C’est donc suite à cette partie finale de 10’ to kill et après grosso modo de 4 heures à 9 heures de jeu (selon l’heure d’arrivée des joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 02h00.

Au total ce soir nous avons joué 11 parties dont 1 partie de l’Auberge sanglante à 3 joueurs, 1 partie de Thebes à 4 joueurs, 1 partie de Imagine à 4 joueurs, 1 partie de Loony Quest à 4 joueurs, 3 parties de Game of Trains à 2 et 3 joueurs, 1 partie de 7 Wonders Duel à 2 joueurs,  1 partie de Steam Creator (prototype) à 3 joueurs, 1 partie de Crôa à 3 joueurs, 1 partie d’Isle of Skye à 5 joueurs, 1 parties de Trajan  4 joueurs, 1 partie de découverte (non terminée) de Cthulhu Wars à 3 joueurs et 1 partie de 10’ to kill à 5 joueurs.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises ce soir là, par ici : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.1633270693581446.1073741884.1390250551216796&type=3


En bonus final, les scores des parties que j’ai jouées le lendemain chez mes parents, après une courte nuit de quelques heures.

Comme ma mère faisait une petite sieste, nous avons lancé les hostilités ludiques avec un petit Game of Trains entre mon padre et moi. C’est lui qui a remporté la victoire, même si je n’étais pas bien loin de finir mon train.

Duel de trains
Duel de trains

Nous avons ensuite remis le couvert, mais cette fois-ci en compagnie de ma mère. Cela n’a pas pour autant changé le résultat des courses, puisque c’est de nouveau mon père qui a gagné, alors que nous n’étions qu’à une carte de la victoire chacun (il a donc eu chaud aux miches lol).

Jeu de trains, jeu de vilains
Jeu de trains, jeu de vilains

Pour la suite nous nous sommes lancés dans une partie de Lanternes tous les 3, sauf que j’ai utilisé toutes les tuiles, car celles qu’il fallait mettre de côté je m’en étais servi pour leur expliquer les règles et je les ai donc bêtement remises avec le reste de la pioche.
On s’en est aperçu vers la fin quand mon père a commencé à rouspéter en disant que c’était de l’arnaque de jouer en dernier car on avait moins de tuiles que les autres. Sauf que normalement quand on retire les tuiles prévues, ça tombe juste.

On s'éclaire avec Lanternes
On s’éclaire avec Lanternes

Donc on n’a pas joué nos dernières tuiles avec ma mère, afin qu’on en ait tous joué le même nombre et que le jeu reste équilibré. Mais comme on en a quand même tous posé plus que ce qu’on aurait dû normalement, on a fait des scores un peu plus gros.

C’est de nouveau mon père qui a gagné avec 49 points, mais il faut dire que je lui ai offert la victoire, puisque j’ai bêtement oublié de faire un échange de combinaison (qui m’aurait rapporté 5 points) lors de mon avant-dernier tour, alors que j’avais tout calculé avant pour en faire un à chacun des deux derniers tours -_-‘

Résultat des courses, je termine deuxième à un point de lui avec seulement 48 points, j’ai donc une fois de plus bien fait mon Johan (spéciale dédicace à Claire qui a inventé l’expression lol). Ma mère n’est pas très loin derrière nous avec ses 44 points, même si on pensait qu’elle allait gagner la partie.

Pour finir cet après-midi ludique je leur ai de nouveau fait découvrir un jeu inédit (auquel ils n’avaient pas encore joué) avec Quadropolis, en mode classique.

Le petit Quadropolis de la fin
Le petit Quadropolis de la fin

Comme il y a pas mal de façons différentes de scorer selon les bâtiments que l’on construit, il leur a fallu un petit temps d’adaptation, surtout qu’on ne sait jamais trop quoi faire quand on découvre pour la première fois un jeu avec plusieurs possibilités de scoring.

Néanmoins ils ont assez vite pigé les mécaniques de prise des bâtiments et nous sommes donc tous partis sur différentes stratégies de construction de villes. Même si bien évidemment, il faut toujours s’adapter aux actions réalisées par nos adversaires (quand on se fait chiper la tuile qu’on voulait par exemple).

Une fois encore le classement est resté inchangé puisque c’est de nouveau mon père qui a remporté la partie, j’ai encore fait mon Poulidor et ma mère a fini dernière à nouveau.

Au total nous avons donc joué 2 parties de Game of Trains à 2 et 3 joueurs, une partie de Lanternes à 3 joueurs et une partie de Quadropolis à 3 joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *