Compte-rendu de la séance n°5 du 08 novembre 2017 : Miss Meeple et les enfants particuliers

Compte-rendu de la séance n°5 du 08 novembre 2017 : Miss Meeple et les enfants particuliers

Mercredi 08 novembre 2017, dès 19h00 a eu lieu la cinquième soirée de la saison 4 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 12 joueurs présents, puisque Mickaël, Céline, Charles, Bastien, Apolline, Marine, Damien, Rémy, Nicolas, Pascal et Dominique étaient de retour. C’était donc un très grand plaisir de tous vous retrouver, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi évidemment ^^’).

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je suis loin d’avoir suivi toutes les parties (notamment celle de Caverna).

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

Mes jeux du soir
Ceux de Mickaël

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire. Cette fois-ci comme pour toutes les séances du mois de novembre, j’avais d’ores et déjà installé le prototype de Feeding Zombies, un excellent jeu pour 1 ou 2 joueurs en cours de financement participatif sur kickstarter jusqu’au 30 novembre.

Feeding Zombies est dans la place

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Merci à toutes celles et tous ceux qui avaient apporté des victuailles supplémentaires, on a encore eu de quoi faire un ou deux comas diabétique rien qu’en regardant la table. Un merci tout particulier à Claire qui bien qu’absente et malade, nous avait fait une fournée de cookies et preuve qu’elle nous aime bien quand même, elle a du aller taxer de la farine à ses voisins pour pouvoir nous régaler, si ça c’est pas supra fair play quand même !!

Les Twix de Marine (en vrai ce sont des millionaires shortbread)
Les cookies de Claire (avec de la farine taxée aux voisins ^^)
Le gâteau choco bananes de Céline
Les provisions de Charles
Celles de Dom
Le buffet du soir

Ce sont Marine et Damien qui sont arrivés les premiers et ils se sont assez rapidement lancé dans une partie de Feeding Zombies (que je l’avoue, je n’ai pas du tout suivie ^^’), sauf que cette fois-ci contrairement à la précédente, je leur ai expliqué les vraies règles du jeu, ce qui le rend beaucoup plus rapide et cool à jouer puisqu’il n’y a plus l’effet d’avance/recule des zombis (donc on se fait vachement plus vite bouffer).

Je les ai interrogés plus tard au sujet de leur partie puisqu’ils ne m’ont pas noté le score ces deux mécréants -_-‘ fort heureusement ils ont quand même de la mémoire, donc je peux quand même vous livrer le résultat de leur affrontement. Ils ont joué avec tous les jetons de vies supplémentaires, soit 3 chacun, ce qui signifie que le perdant a été mangé 4 fois par les zombis (3 jetons de vie plus la vie habituelle).

C’est parti pour le duel !!

Si je voulais être précis, je devrais d’ailleurs plutôt dire la perdante, puisque c’est Marine qui s’est faite boulotter 4 fois, alors que Damien avait encore 3 vies, ce qui signifie qu’il lui restait 2 jetons intact et qu’il n’avait été mangé qu’une seule fois par les zombis. C’est donc plutôt une belle performance de sa part.

Pendant ce laps de temps comme Céline, Charles et Micka nous avaient rejoints, on a donc décidé de se lancer dans une partie de Diamant à 4, il s’agit d’un jeu de stop ou encore qui se déroule en 5 manches au cours desquelles on dévoile des cartes au fur et à mesure. Ces dernières symbolisent notre progression dans une grotte pleine de richesses et de périls.

Nous avons donc le choix à chaque fois entre rentrer au camp, afin de sauver les rubis que l’on a gagné au cours de cette manche ou poursuivre notre exploration. Le problème c’est que si on la poursuit et qu’un même danger (boule géante, bélier, araignées, serpents ou lave) est retourné une seconde fois, alors les explorateurs encore en cours d’exploration, doivent rentrer au camp en perdant tous les rubis récoltés au cours de cette manche.

Les 4 courageux explorateurs

A l’issue des 5 manches, le joueur le plus riche en rubis et diamants (ils servent à faire de la monnaie, 1 diamant = 5 rubis) remporte la partie. A ce jeu là c’est Micka qui a clairement été le plus efficace (ou le moins courageux au choix lol), il incarnait Garance Vermeil et a récolté 39 rubis. Je termine deuxième grâce à mon Monsieur Brun et mes 22 rubis amassés au cours de l’expédition.

Nous avions tous les deux déjà joué au jeu, contrairement à Céline et Charles qui eux le découvraient pour la première fois. Néanmoins Céline n’a pas fini si loin de moi puisqu’elle n’a eu que 5 rubis de moins soit un total de 17 pour sa Dr Prune. Charles quant à lui avait opté pour la technique du tête baissée, c’est à dire qu’il ne rentrait quasiment jamais au camp avec son colonel John Mustard. Il a tout de même réussi à sauver l’honneur en ramenant 1 rubis au camp (ça reste mieux que 0 tout de même lol).

Dom et Pascal avaient envie de découvrir Time Arena, comme Marine et Damien avaient fini leur partie de Feeding Zombies dans ces eaux là, ce sont donc eux qui les ont rejoints, même s’ils avaient l’air moins emballés par cette découverte (surtout Marine d’ailleurs). Au niveau des équipes nous avions donc Marine et Damien ensemble pour la team blanche et Pascal et Dominique pour la team noire.

C’est parti pour le duel

Merci à Céline d’ailleurs qui avait téléchargé l’appli du jeu en entendant qu’il en fallait une, elle a donc mis son smartphone à disposition quasiment dans la foulée, ce qui leur a permis de jouer dans des bonnes conditions (donc avis à celles et ceux qui ont envie de découvrir Time Arena, pensez à télécharger l’appli avant de venir 😉 ).

Chaque équipe dispose de 4 personnages un bleu, un rouge, un jaune et un vert, la couleur correspond au temps d’attente avant de pouvoir réinvoquer un perso après qu’il ait été mis ko. Le but du jeu est de parvenir à faire perdre les 6 points de vie du totem adverse, pour cette première partie je leur ai seulement expliqué le mode d’initiation qui permet de découvrir les actions de mouvement et les attaque.

Le plateau en fin de partie

Ce sont Marine et Damien qui ont réussi à remporter la partie en faisant perdre tous les points de vie du totem de Pascal et Dominique. Ces derniers n’étaient d’ailleurs pas loin de perdre la partie faute de temps disponible puisqu’il ne leur restait que 38 secondes à jouer, chaque équipe commence avec 5 minutes à leur disposition. Marine et Damien avaient encore 1 minute 14 quant à eux.

Le chrono final

Ils ont donc infligé une bonne leçon à leurs aînés puisqu’ils les ont battus sur les deux tableaux en ayant plus de temps dispo et en ayant réussi à faire perdre les 6 points de vie du totem de Pascal et Dominique, alors qu’eux n’en ont perdu qu’un seul. Pascal et Dom étaient bien chauds pour jouer la revanche, mais Marine et Damien ont préféré décliner pour pouvoir jouer avec Bastien et Apolline.

Sur la table voisine Charles, Céline, Mickaël et Rémy s’étaient lancés dans une partie de Caverna, laquelle les a occupés quasiment toute la soirée. J’avoue bien volontiers que je n’ai pas du tout suivi leur affrontement, puisque j’étais en train de jouer ailleurs. Je ne peux donc pas dire grand chose sur leur partie, ni sur le jeu d’ailleurs puisque je ne l’ai jamais essayé (je dois confesser qu’il ne m’attire pas plus que ça, vu que c’est visiblement un Agricola like et que ma seule partie de ce dernier ne m’a pas laissé un souvenir impérissable, mais bon faudra quand même que j’essaye Caverna un de ces 4, on ne sait jamais).

Agricola en cours d’explications (on peut admirer la queue au buffet dans le fond lol)

Sur les 4, Rémy et Micka connaissaient déjà le jeu et si je ne dis pas de bêtises, ils l’aiment beaucoup tous les deux. Forcément Céline et Charles le découvraient pour la première fois (là encore si je ne dis pas de bêtises, il me semble qu’ils ont beaucoup apprécié leur partie), je sais juste que c’est un jeu avec des nains qui s’occupent d’une caverne. Il y a des histoires d’animaux qu’on peut manger (d’autres non) de cultures et d’exploration.

En tout cas, sans grande surprise (en tout cas moi je le savais déjà avant la fin de la partie) c’est Mickaël qui a gagné puisqu’il a marqué 87 points, soit 9 de plus que Rémy. Je ne suis pas surpris que sur ce genre de jeux, ce soit les joueurs qui y ont déjà joué à plusieurs reprises qui gagnent.

Les 4 caverneux en action ^^

L’écart est bien plus grand avec les deux néophytes puisque le troisième à 21 points de moins que Rémy, mais par contre c’était beaucoup plus équilibré entre eux puisqu’il n’y a que 3 points d’écart. C’est Charles qui s’est emparé de la troisième place du haut de ses 57 points et c’est donc Céline qui a fini quatrième avec un total de 54 points.

Pendant que leur partie de Caverna commençait, nous avons été 8 joueurs à découvrir When I dream, un jeu d’ambiance dans lequel on incarne à tour de rôle un rêveur, qui va devoir essayer de deviner les mots représentés sur les cartes tout en ayant les yeux bandés, à l’aide des indices donnés par les autres joueurs. Le souci c’est que les donneurs d’indices ont chacun un rôle secret qui va influencer la qualité des mots qu’ils donneront.

Mes adversaires de When I dream

Les joueurs fées ont pour but d’aider le rêveur à trouver les bons mots puisqu’ils marqueront un point par bonne réponse en fin de manche. Le but des croque-mitaine est d’induire le rêveur en erreur afin qu’il ne donne pas les bons mots. Ils gagnent un point par mauvaise réponse en fin de manche. Les marchands de sable sont à mi-chemin entre les deux, leur but est de faire en sorte que le rêveur ait autant de bonnes réponses que de mauvaises afin de gagner 2 points de bonus.

Au cours de la partie, tous les joueurs seront rêveurs une fois et celui qui aura le plus de points à l’issue de toutes les manches, remportera la partie. Le rêveur peut gagner un bonus de deux points si avant d’enlever le bandeau de ses yeux, il est capable de raconter un rêve, reprenant l’ensemble des mots qu’il a correctement trouvés.

On s’est vraiment beaucoup amusé en jouant, même s’il faut bien avouer que le rôle de rêveur est assez compliqué, puisqu’il faut essayer de deviner qui nous dit la vérité et qui nous ment autour de la table, qu’il faut arriver à se rappeler des mots qu’on a proposés pour essayer de faire un rêve avec. En plus les 2 minutes paraissent super longues quand on se retrouve avec le bandeau sur les yeux, on a limite l’impression que les joueurs le retournent plusieurs fois xD

Même l’obturateur de l’appareil était fatigué pendant la séance ^^’

J’ai néanmoins été bien content d’arriver à faire un rêve qui avait repris les 4 bons mots que j’avais trouvés, j’ai également réussi à faire plaisir aux marchands de sable, puisque j’avais réussi l’équilibre parfait entre le côté fées et le côté croques-mitaines. Dominique a été abonné au rôle de croque-mitaine puisqu’il n’y a qu’une seule manche (donc 2 en tout sur 8) où il n’en était pas un, il a donc souvent proposé des mots tels que Mercedes, choucroute ou d’autres joyeusetés du genre dans aucun rapport avec les mots à deviner.

Néanmoins ça ne lui a pas réussi tant que ça puisqu’il a fini dernier avec 21 points, il n’était vraiment pas loin de Pascal puisqu’il n’a marqué qu’un point de plus que lui et a fini avec 22 points. Damien a quant à lui ramassé 25 points et termine donc à 4 points de Bastien qui lui en avait 29 (il devait avoir 30 points mais en a perdu 1 car il a donné un indice inapproprié à un moment de la partie.

Bonne nuit Damien

Nicolas et Apolline ont eux aussi perdu un point à cause d’un mauvais indice (comme Colgate pour faire deviner dentifrice par exemple), si bien qu’ils se retrouvent deuxièmes ex-aequo avec 31 points. Sans ce malus, ils auraient été à égalité avec moi pour la première place, puisque j’ai remporté la partie avec 32 points, ce qui était également leur score avant leur malus.

Pour la suite, Pascal et Dom avaient envie de découvrir Rhino Hero Super Battle, que je suis donc allé leur expliquer. Comme il restait deux places, Marine et Apolline se sont débarrassées de leurs conjoints respectifs, car le jeu ne les tentait pas. Ce sont donc Bastien (qui n’avait aucune envie d’y jouer à la base) et Damien qui ont rejoint Pascal et Dominique.

Tous ensemble et à tour de rôle les joueurs bâtissent un immeuble en plaçant un ou deux murs et en posant un sol par dessus le ou les murs qui viennent d’être placés. Une fois que c’est fait, le joueur actif lance un dé dont les valeurs vont de -1 à 3 pour savoir si son super héros grimpe ou descend d’autant d’étages que le résultat du dé. Si après avoir bougé, votre héros se retrouve au même étage qu’un héros adverse il y a baston.

Dom dans ses oeuvres

Le joueur qui perd le combat doit descendre d’un étage, il peut donc être amené à combattre de nouveau, on continue ainsi jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de combats, puis c’est au tour du joueur suivant de faire de même et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un des joueurs fasse tomber tout ou partie de l’immeuble. Le joueur qui possède la médaille du meilleur grimpeur (celui dont le perso se trouve à l’étage le plus élevé du building) remporte alors la partie, sauf si c’est lui qui vient de faire écrouler l’édifice auquel cas ce sont tous les autres joueurs qui l’emportent.

Pour leur première partie, ils se sont plutôt bien débrouillés puisqu’ils ont réussi à former un bâtiment de 11 étages (le record établi avec mes parents et ma femme était de 14 étages) et c’est Dominique qui a remporté la partie puisqu’il était le plus haut lorsque le bâtiment s’est écroulé « tout seul » pendant le tour de Pascal.

L’incrédulité de Pascal

Quoi qu’il en soit, tous les joueurs de la table et le spectateur que j’étais, n’ont pu que s’incliner devant le coup d’éclat de Dominique qui lors de son tour (peu avant la fin de la partie) a réussi à faire complètement pivoter sur lui-même un mur porteur, sans que le étages au-dessus ne s’effondrent.

Pendant qu’ils étaient en train de jouer et que je leur expliquais les règles, Nicolas, Apolline et Marine se sont lancés dans une partie de Game of Thrones : la main du roi (m’abandonnant ainsi à mon triste sort de président forcé de regarder les autres jouer), normalement si je ne dis pas de bêtises ils savaient déjà tous les 3 comment y jouer puisque Nicolas l’avait découvert lors d’une soirée précédente (la n°4 si je ne dis pas de bêtises) et le jeu l’avait tellement emballé qu’il se l’était procuré dans la foulée.

Les 3 prétendants au titre de main du roi

Au cours de la partie, les 7 familles ont donc accordé leur soutien aux joueurs et ce sont Marine et Apolline qui en ont récolté le plus puisqu’elles en ont eu 3 chacun. Nicolas n’a donc pas brillé puisqu’il n’a eu qu’une seule famille prête à le soutenir. On n’a pas vraiment réussi à départager les filles, car on n’était pas totalement d’accord sur la façon de départager une égalité pour la victoire (la règle étant sujette à interprétation).

Soit on considère que la plus grande famille ce sont les Stark (8 cartes) et donc ça aurait été Apolline la gagnante puisqu’elle avait leur soutien ou alors c’est le joueur qui a la famille avec le plus de cartes qui l’emporte et là c’était Marine qui aurait gagné puisqu’elle devait avoir 4 ou 5 membres d’une même famille. On va donc dire qu’elles sont à égalité toutes les deux et qu’elles seront chacune une des mains du roi. Si j’ai bonne mémoire, Marine n’aime pas plus que ça ce jeu contrairement à ses deux adversaires.

En pleine cogitation

Dans la foulée des deux parties, nous avons reformé notre table ronde de 8 joueurs et cette fois-ci c’est à Diamant que nous avons joué puisque les filles avaient envie de l’essayer et que 8 est le maximum de joueurs (ça tombait drôlement bien ^^) qui peuvent s’affronter dans les cavernes du jeu.

La brochette d’explorateurs

Nous étions plus nombreux en termes d’explorateurs par rapport à la première partie de la soirée, mais le schéma de jeu était relativement similaire. Notamment au niveau du joueur tête brûlée, cette fois-ci ce n’était pas Charles mais Damien puisqu’il jouait quasiment toujours avec sa carte « exploration » face visible.

C’est le Dr Prune d’Apolline qui a remporté la partie avec 28 rubis récupérés, elle devance Marine de seulement 2 rubis puisqu’elle en a eu 26. Dominique s’empare de la troisième place avec 25 points, j’échoue au pied du podium puisque je n’avais que 24 rubis, soit seulement un de moins que Dominique.

Damien en mode ninja photographique à la Lionel

Nicolas récolte la cinquième place avec son butin de 22 rubis, contre toute attente, Damien la tête brûlée n’a pas fini dernier puisqu’il a quand même réussi à empocher 19 rubis.  Il devance ainsi Pascal et ses 16 rubis et la dernière place est pour Bastien qui n’a pas réussi à franchir le cap des 10 rubis dans la mesure où il termine avec un trésor de 7 (c’est toujours 6 de plus que Charles à la partie précédente ^^)

Si vous avez bonne mémoire, Marine et Apolline ne voulaient pas du tout essayer Rhino Hero : Super Battle et elles avaient envoyé leurs chers et tendres y jouer (elles prétendent le contraire et affirment qu’elles voulaient déjà y jouer mais avaient voulu rester entre filles auparavant). Sauf qu’elles ont bien vu que c’était un jeu super fun et pas juste pour les enfants comme la boîte peut le laisser présager, si bien qu’elles ont changé leur fusil d’épaule et voulaient absolument y jouer.

Apolline avait d’ailleurs un seul objectif pour leur partie, parvenir à battre « mon » record de 14 étages (elle disait que c’était le mien mais techniquement il avait été fait à 4 lol). C’est Marine qui a commencé à jouer et a placé le premier étage, dans la foulée Damien a joué et a réussi à faire écrouler le bâtiment mettant ainsi fin à la partie. Comme Marine n’avait pas réussi à faire monter son héros, il n’y a donc eu aucun gagnant à cette première partie éclair !! (je pense aussi qu’on est pas loin d’un record lol).

Bientôt plus haut que Marine

Après cette partie rapidement avortée, ils ont remis le couvert en ayant comme objectif cette fois-ci de parvenir à tous jouer au moins une fois. Néanmoins Apolline ne perdait pas de vue son objectif principal : battre mon record (c’est pas une de mes ennemies jurées mortelles pour rien hein xD). Si bien qu’on la voyait en stress toute la partie, on avait l’impression qu’elle allait faire une syncope à chaque fois que c’était son tour de jouer et ce dès son premier tour de jeu, alors que le bâtiment n’avait qu’un ou deux étages de construits (mais bon Damien avait prouvé que même avec un seul étage on peut tout foutre en l’air mdr).

Le bâtiment commence à bien grimper

En tout cas, ils se sont tous les 4 bien appliqués et je pense qu’ils ont également dû battre le record de la plus longue partie du jeu, puisqu’il me semble qu’il ont dû jouer pas loin d’une heure pendant cette partie. Le truc le plus fou, c’est que pendant tout ce temps là, les autres Avenjoueurs présents : Céline, Charles, Micka, Rémy, Nicolas et moi nous n’avons pas joué (si c’est point honteux ça lol), on a regardé les quatre bâtisseurs et on a discutaillé pendant tout ce temps là (c’était vachement sympa quand même ^^).

Apolline en mode petite joueuse

Ce qui était fun c’est qu’ils se sont quand même mis une bonne pression les uns et les autres et qu’ils « chiaient dans leurs caleçons » à l’idée de tout faire tomber, donc ils marchaient sur des oeufs autour de la table, ils couinaient au moindre tremblement de sol à proximité de la table et lors des combats, ils lançaient leurs dés sur des tables différentes pour ne pas courir le risque de faire tomber les fondations par inadvertance. Le mus étant Apolline VS Marine qui ont lancé leur dé chacune à un bout de la salle mdr.

Apolline lançait sur la table ronde et Marine sur la table où elle se trouvait. On peut donc dire qu’ils se sont étalés comme des camemberts pendant la partie.

Ils ont tout de même réussi à battre le record puisque leur bâtiment comptait 17 étages au moment où Bastien l’a fait tomber. Il jouait juste après Damien, et ce dernier a réalisé une superbe opération puisqu’il a récupéré la médaille du meilleur grimpeur juste avant le dernier tour de Bastien. Si bien que Damien a remporté la partie alors que sans son coup d’éclat in extremis, il aurait partagé la victoire avec les filles puisque Bastien a eu la médaille du meilleur grimpeur tout le long de la partie. Autant dire qu’il s’est bien rattrapé de la partie précédente ^^

La fin est proche

C’est donc suite à cette partie finale de Rhino Hero : Super Battle que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 23h15 (si je ne dis pas de bêtises).

Au total ce soir nous avons joué 9 parties  dont : 1 partie de Feeding Zombies à 2 joueurs, 2 parties de Diamant à 4 et 8 joueurs, 1 partie de Caverna à 4 joueurs, 1 partie de When I dream à 8 joueurs, 3 partie de Rhino Hero : Super Battle à 4 joueurs, et 1 partie de Game of Thrones : la main du roi à 3 joueurs.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises ce soir là, par ici : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=1845338655707981

Petite nouveauté pour la saison, je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut toujours 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs  et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.  Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3  points pour tout le monde s’il y a victoire et 0 dans le cas contraire. En cas d’égalité de joueurs (je ne les départage pas), ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée :
-Damien a eu 9 points (3+3+0+0+0+?+3)
-Marine et Apolline ont eu 8 points (0+3+0+3+2+?+0) et (2+3+3+?+0)
-Mickaël a eu 6 points (3+3)
-J’ai eu 5 points (2+3+0)
-Dominique a eu 4 points (0+0+3+1)
-Nicolas et Rémy ont eu 2 points (2+0) et (2)
-Céline, Charles et Bastien ont eu 1 point (1+0), (0+1) et (1+0+0+?+0)
-Pascal n’a pas eu de point (0+0+0+0)

Ainsi que celui du mois de novembre (pour le moment c’est le même ^^) :
-Damien a eu 9 points (3+3+0+0+0+?+3)
-Marine et Apolline ont eu 8 points (0+3+0+3+2+?+0) et (2+3+3+?+0)
-Mickaël a eu 6 points (3+3)
-J’ai eu 5 points (2+3+0)
-Dominique a eu 4 points (0+0+3+1)
-Nicolas et Rémy ont eu 2 points (2+0) et (2)
-Céline, Charles et Bastien ont eu 1 point (1+0), (0+1) et (1+0+0+?+0)
-Pascal n’a pas eu de point (0+0+0+0)

J’ai hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 18 novembre 2017 , à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/2091763444390862/

-Le mercredi 22 novembre 2017 , à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/288216845023613/

N’hésitez pas à faire tourner les infos si vous êtes joueuses ou joueurs, dans les environs d’Auxonne/Dijon/Genlis, on se fera toujours un plaisir de jouer avec vous, si vous venez nous voir !! Car plus on est de fous et plus on joue ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *