Compte-rendu de la fièvre ludique n°09 du 23 juin 2018 : Meeplepool 2

Compte-rendu de la fièvre ludique n°09 du 23 juin 2018 : Meeplepool 2

Samedi 23 juin 2018 , dès 17h00 a eu lieu la 9ème fièvre ludique du samedi soir de la saison 4 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 22  joueurs présents, puisque Charles, Anne-Sophie (ça faisait très plaisir de les revoir tous les deux depuis le temps ^^), Jérôme, Claire, Mickaël, Louis, Maxence, Pascal, Bastien, Apolline, Marine, Damien, Sophie, Pauline, Rémy, Fanny, Stéphanie G., Frédéric, Mathilde, Aurélien et Thomas.

C’était donc un très grand plaisir de tous vous retrouver, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi évidemment ^^’).

Bon par contre vous devez bien vous douter que ce compte-rendu sera un peu le bazar, dans la mesure où je n’ai pas pu prendre des photos de toutes les parties jouées, que je n’ai pas tous les scores et que je n’ai pas non plus tout suivi entièrement, je vais donc tâcher de faire ce que je peux ^^’

D’ailleurs un merci tout particulier et spécial à mes multiples scribes et scribesses qui ont pris des notes au cours de la soirée, me permettant ainsi de vous livrer un compte-rendu un peu moins lacunaire que s’il n’y avait eu que mes propres notes.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Merci à toutes celles et tous ceux qui avaient apporté des victuailles supplémentaires, même si j’ai zappé de tout prendre en photo.

Ce sont Anne-Sophie et Charles Marx qui sont arrivés les premiers, il faut dire qu’ils étaient impatients de pouvoir rejouer, puisqu’ils se sont fait plus rares depuis la naissance de leur petite Meepeline. Je n’avais pas encore quitté le boulot, qu’ils étaient déjà là lol. On a donc lancé les hostilités ludiques direct avec la découverte (pour moi seulement) d’Azul, le jeu où l’on réalise un mur à l’aide de carreaux de faïence (qui fort heureusement n’en sont pas vraiment, sinon il y aurait un max de casse ^^’).

Parés à Azuler

A notre tour de jeu on prend tous les carrés de faïence d’un même motif sur une des fabriques ou au centre de la table (le premier jouer à en prendre là au cours d’une manche, sera le premier joueur de la manche suivante), les autres carrés sont placés au centre de la table. On doit ensuite disposer le ou les carrés récupérés dans une des 5 lignes de notre plateau (1 ligne avec 1 emplacement, 1 avec 2 emplacements et ainsi de suite jusqu’à la ligne de 5 emplacements). A la fin d’une manche (quand il n’y a plus de carrés à récupérer) on envoie un carré de toutes nos lignes complétées sur les lignes de notre mur.

Dès qu’un joueur a complété une ligne de son mur, la partie s’arrête on rajoute alors les bonus de fin à notre score, 10 points bonus si on a réussi à placer les 5 carrés d’un même motif dans notre mur, 2 points bonus par ligne de notre mur complète et 7 points bonus par colonne de notre mur remplie. Par contre on a joué toutes les parties de la soirée avec un faux point de règle qui a un peu complexifié le jeu (mais bon ce n’était pas bien dramatique, ça se faisait quand même ^^).

Mon plateau final

Cela ne m’a pas empêché grâce au pouvoir de la chance insolente du débutant de leur mettre une fessée puisque j’ai inscrit 93 points, soit 26 de plus que Charles et son 67 et c’est également 39 de plus qu’Anne-Sophie et son total de 54 points. Après ce début de soirée bien entamé, Jérôme nous a fait découvrir le jeu Lobo 77.

Il s’agit d’un jeu de pose de cartes dans lequel on empile des cartes et où il faut annoncer quel est le total des cartes posées, bien évidemment et comme son nom l’indique, dès qu’un joueur en posant sa carte fait que le score atteint ou passe au-delà de 77, il perd un jeton. Dès qu’un joueur n’a plus de jetons, c’est game over pour lui, ah oui on perd aussi un jeton si le total fait 11, 22, 33 et ainsi de suite, en bref s’il est composé des deux mêmes chiffres.

Cap sur Lobo 77

Il y a bien évidemment des cartes un peu plus spécifiques et qui servent à foutre dans la merde les petits copains, telles que le x2 qui multiplie par 2 le résultat, le 76 et d’autres joyeusetés du genre. Quoi qu’il en soit, j’ai continué à avoir une baraka de ouf puisque je suis le seul à ne jamais avoir perdu un jeton de la partie, « Je suis l’invincible » (sauras-tu me dire de quel film de James Bond (je suis sympa je file un indice déjà xD) vient cette réplique ?). Au niveau de l’ordre des éliminations, nous nous sommes d’abord débarrassés de Jérôme (c’était son jeu après tout lol), puis d’Anne-Sophie avant que je triomphe de Mark en duel !!

Bastien et Apolline ont joué à The Mind en couple, ils ont donc tenté de se synchroniser et de réussir à franchir les 12 niveaux du jeu à deux. Pour le jeu à deux j’ai établi le barème suivant :

-perdre entre les niveaux 1 à 3 = 0 point
-perdre entre les niveaux 4 à 6 = 1 point
-perdre entre les niveaux 7 à 9 = 2 points
-perdre entre les niveaux 10 à 12 = 3 points
-réussir à gagner = 4 points

Synchronisation du couple (et des montres)

Ils ont réussi à terminer 7 niveaux sur les 12, puisqu’ils ont perdu leur partie au niveau 8 (mon record à deux en compagnie de Coralie est une défaite dans le niveau 11).

De leur côté les deux frangins Louis et Maxence se sont affrontés avec leurs decks de Magic the gathering respectifs, Maxence avait un deck bicolore rouge/blanc alors que Louis jouait vert/bleu (et le noir alors ?! snif).

Leur 1er match

C’est Louis qui s’est imposé lors de leur affrontement, il s’est imposé sur le score de 20 à -3. Il n’a néanmoins pas été invulnérable, puisqu’il a pris 3 dégâts pendant la partie, mais il les a soignés par la suite. C’est en tout cas ce que semble indiquer leur feuille de score ^^

On va rester avec les frangins et les parties de Magic the gathering, même si ça ne respecte pas l’ordre de la soirée, mais le fait est qu’ils se sont de nouveau affrontés une fois ce soir-là (à 20h21 si vous voulez tout savoir ^^).

La revanche !!

Le résultat est à peu près le même, une victoire de Louis, mais sur le score de 16 à 0 cette fois-ci, à croire que son deck est meilleur que celui de son petit frère ou que ce dernier ne maîtrise pas encore toutes les subtilités du jeu.

Bastien, Pascal, Jérôme et Charles ont joué à Cosmogenesis, un jeu dans lequel on gère sa petite portion d’univers, en y mettant des planètes, des étoiles, en créant la vie…etc. bon je ne garantis pas la véracité de ces infos puisque je n’y ai encore jamais joué, mais je sais que c’est un jeu qu’Anne-Sophie et Charles ont gagné à un concours et que les règles dans la boîte n’étaient dispos qu’en anglais et en espagnol.

Or il semblerait qu’au cours de cette partie, en y jouant Jérôme ait trouvé des soucis au niveau des règles, donc sauf erreur de ma part, toutes les parties précédentes jouées à l’asso l’ont été avec des règles pas complètement bonnes (mais ne me demandez pas à quel niveau par contre, j’en ai aucune idée ^^’).

Direction l’univers pour le quatuor !!

Quoi qu’il en soit, c’est Charles qui a remporté la partie avec un total de 62 points (il devait commencer à en avoir marre de perdre mdr), Bastien termine deuxième avec 50 points (sauf erreur de ma part, ils étaient les deux seuls à déjà connaître le jeu), Jérôme est troisième à un point seulement de Bastien avec son 49 et c’est donc Pascal qui ferme la marche avec 43 points, soit un écart total de 19 points.

De mon côté, j’ai fait découvrir le jeu Dungeon Fighter à Mickaël et Damien (il me semble qu’on était juste les trois à avoir joué, mais comme je n’ai pas pris de photo, ni de notes (double pas bien !!!) je ne suis plus sûr à 100% ^^’)), nous avons donc incarné « des héros » chargés d’aller relaver le pire des donjons du royaume de tous ses monstres et de son terrible boss de fin de niveau.

C’est un jeu coopératif à base de dés à lancer, sauf qu’il faut les lancer en direction d’une cible et que le dé doit rebondir au moins une fois sur la table avant de toucher la cible, si on veut infliger des dégâts à nos adversaires. Petit truc en plus, il y a parfois des lancers spécifiques à faire (le dé doit être lancé avec son coude, son nez…etc.).

Cette partie n’a pas été des plus brillantes puisqu’on s’est fait rétamer par un type louche dans la cinquième salle du donjon, il faut dire qu’on devait jeter le dé en étant debout et dos tourné à la table de jeu, ce qui convenons-en est loin d’être évident. Techniquement on n’était pas morts, c’est juste qu’on a tous fait semblant de l’être et ce faisant, nous avons perdu la partie.

Le type louche en question…

Pendant ce temps là, nous avons assisté à la formation de la Team Boobs composée d’Apolline, Claire, Anne-Sophie et Marine qui se sont lancés dans une course aux points de victoire avec le jeu Imaginarium. Elles ont donc fait l’acquisition de machines, elles en ont réparées, elles en ont démontées…etc. afin d’acquérir de précieuses ressources et du charbonium (la monnaie principale du jeu) pour remplir des objectifs.

Direction les rêves avec Imaginarium

Sans trop de surprises c’est Apolline, qui connaissait déjà le jeu qui a remporté la partie avec 26 points, ses 3 adversaires ont réussi l’exploit d’être toutes à égalité avec 22 points, amis d’après la règle de départage, c’est Marine qui a été deuxième avec 12 points de machines, Anne-Sophie en a eu 9 et Claire 8.

Pauline et Sophie ont débuté leur soirée jeu en s’affrontant dans un duel de pizzaïolas, puisqu’elles avaient opté pour le jeu Pizza Time. Le but du jeu est d’avoir le plus de points à l’issue des 6 manches que dure la partie, pour cela il faut parvenir à créer une pizza répondant aux critères d’ingrédients, le plus vite possible. Lors des deux premières manches, il faut avoir 2 ingrédients sur les 4 qui matchent, pour les deux manches suivantes il en faut 3 sur 4 pour que la pizza soit validée et lors des deux ultimes manches, il faut que les 4 ingrédients soient corrects.

C’est l’heure des pizzas !!!

Par contre quand je vois le score sur la feuille de compte-rendu, je me dis qu’il y a dû y avoir une couille dans le gigot (enfin dans la pizza pour le coup) puisque Sophie a gagné avec 19 points contre 14 pour Pauline, or il est marqué entre parenthèses que Sophie n’a gagné qu’une seule manche alors que Pauline en a gagné 4, ce qui est mathématiquement impossible, puisque l’on remporte au mieux 4 points lors d’une manche…

Parce que j’aime bien procéder ainsi dans les comptes rendus, on va rester en compagnie de Sophie et Pauline et voir à quoi elles ont joué de beau au cours de la soirée. De 18h50 à 20h00, elles se sont affrontées à Kingdomino (je n’ai pas de photos d’ailleurs de leurs parties ^^’), le jeu où l’on forme des royaumes à l’aide de dominos représentant différents types de territoires. On marque des points en fonction du nombre de cases d’un même type adjacentes, que l’on multiplie par le nombre de couronnes présentes dans ce territoire.

C’est Pauline qui a remporté leur première partie du jeu, elle s’est imposée sur le score de 141 à 131 ou de 151 à 141 si on compte le bonus spécial de l’empire du milieu. Leur seconde et ultime partie de ce jeu, s’est terminée de la même manière, même si leurs scores ont été moindres. 5 points de moins pour Pauline qui a fini avec un score de 136 (ou 15 points de moins même si on compte le bonus) et 10 points de moins pour Sophie (ou 20 évidemment) qui a fini avec 121 points.

Elles ont ensuite été rejointes par Thomas et ils ont joué tous les 3 à Pow ! dont ils ont fait deux parties d’affilée. Ils ont donc fait rouler les dés afin de récupérer des héros et des vilains pour faire la meilleure BD possible.

C’est Powrti !!

Lors de leur première partie, c’est Sophie qui a remporté la victoire du haut de ses 6 points, c’était néanmoins très serré puisque Thomas a eu 5 points et Pauline 4. Cette dernière a un peu plus creusé l’écart lors de la revanche puisqu’elle a remporté la partie avec 8 points, soit 3 de mieux que Thomas et son total de5. C’est également 6 de plus que Sophie et son 2 points final.

Le trio a ensuite pris d’assaut la mare du coin en se lançant dans une partie de Canardage, dans lequel on incarne une bande de canards, dont le but est de se débarrasser de la concurrence. Pour cela on joue des cartes afin de placer des cibles au-dessus de ses petits camarades et on les dézingue à coup de fusil.

Planquez vos plumes les canards !!!

Ils ont joué deux parties de ce jeu et c’est Thomas qui a été éliminé en premier lors de la partie numéro 1, il a été rejoint par Sophie qui a été la deuxième à perdre ses canards et c’est donc bien évidemment Pauline qui a remporté la partie avec 2 canards survivants.

Pour la deuxième partie, on retrouve à nouveau Pauline en tête, sauf que cette fois-ci elle n’avait qu’un seul canard qui a survécu. Ce qui est mieux que Sophie et Thomas, puisqu’ils ont été éliminés dans cet ordre-là (Sophie d’abord puis Thomas) Pauline a donc prouvé qu’elle ne craignait personne au jeu de la chasse aux canards.

Pour la fin de leur soirée ludique, le trio a été rejoint par Maxence, le quatuor fraîchement formé a eu des envies de chair humaine et plus particulièrement de cerveaux puisqu’ils ont joué à Zombie Dice (là encore, je n’ai pas de photos, désolé ^^’). Le jeu de dé dans lequel il faut parvenir à manger 13 cerveaux ou plus, pour cela il faut capitaliser ses résultats cerveaux avant d’obtenir 3 coups de fusil, sans quoi tous les cerveaux obtenus lors de cette manche sont perdus.

Eh ben je peux vous dire que cette partie a été une des plus courtes (sans doute même la plus courte) parmi les parties jouées aux Avenjoueurs, puisqu’il n’a fallu que 2 manches à Thomas pour parvenir à 13 cerveaux boulottés. Il en a mangé 8 puis 5. Il est suivi par Maxence qui en a mangé seulement 6, mais il faut dire que sa première manche à 0 cerveau ne l’a pas aidé.

Sophie et Pauline ont elle aussi eu un coup de mou lors de la première manche puisqu’elles n’ont pas dévoré le moindre cerveau. Cela n’a d’ailleurs pas été beaucoup plus brillant lors de la suite, puisqu’elles ont dévoré respectivement 2 cerveaux et 1 seul pour Pauline. Si bien qu’à eux 3, ils n’égalent même pas le score de Thomas. Bravo à lui, ça c’est du zombi !!!!

Micka, après notre déconvenue dans le donjon, est allé initier la fratrie composée de Rémy à Fanny aux arcanes de la magie en leur faisant découvrir le jeu Trickerion (en anglais mais avec le matos traduit). N’y ayant jamais joué encore, je ne peux donc pas vous en dire grand-chose, hormis que le matos est superbe (ça donne envie) et qu’il faut qu’ils montent des spectacles de magie, apprennent des tours…etc.

Trickerion s’installe tranquilloum

Le jeu les a occupés une bonne partie de la soirée, car c’est relativement long, mais de mémoire Fanny et Rémy ont beaucoup aimé tous les deux. Je dois avouer que je suis maxi surpris et que j’en suis resté comme deux ronds de flan, puisque contrairement à ce que je pensais, ce n’est pas Mickaël qui a remporté la partie, mais Rémy !!! Il a marqué 82 points, Micka termine sur le score de 79 points et Fanny avec un (mai) 68. Chapeau bas Rémy pour cette victoire de justesse !!

Comme moult parties étaient lancées en même temps et que nous n’avions été conviés à aucune d’entre elles, Damien et moi nous sommes retrouvés seuls au monde et nous nous sommes donc lancés dans une série de duels acharnés. On a entamé les hostilités ludiques avec le jeu d’habileté Coco King.

Allez les cocos !!

Dans ce jeu, on a chacun un singe avec des bras qui font office de catapulte à noix de coco. Il faut donc arriver à envoyer les petites noix de coco en plastique, dans les pots qui se trouvent au centre de la table.

Lorsqu’on parvient à en envoyer une dans un pot, on le récupère ainsi que son contenu et on le place devant nous, le but étant de parvenir à empiler 6 pots devant soi, formant ainsi une pyramide (3,2 et1). Si personne n’y parvient avant que toutes les noix de coco aient été jouées, on compte alors le nombre de noix présentes dans les pots devant chaque joueur et celui qui en a le plus l’emporte.

Nous ne sommes jamais arrivés à de telles extrémités au cours de nos 2 parties jouées en face à face puisqu’à chaque fois ce vil gredin de Damien a réussi à former une pyramide complète, je me suis donc pris deux pâtées d’affilée -_-‘

Un triomphe modeste à la Gilbert, ça faisait un bail !!!

On a continué nos petits duels et on s’est lancé dans une partie de Compact Bowling, que je lui ai fait découvrir. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une version de table du bowling, sauf qu’il n’y a que 6 quilles au lieu de 10. Le principe est le même, on a deux boules à disposition pour les faire tomber. En cas de strike, on remet les 6 quilles en place pour un deuxième tir, la partie s’achève après 10 manches.

Nous avons eu une partie très serrée et tendue, c’était palpitant à souhait, un duel au sommet (ou pas niveau score). Lors de la première manche, Damien a renversé 3 quilles et moi 2, je jouais en premier à chaque fois. Pour la suivante, il a creusé l’écart avec 5 quilles contre seulement 3 pour moi, il menait donc par 3 points, 8 à 5. En manche 3 on a fait un 4 à 4, l’écart est donc resté constant et il menait 12 à 9.

Mon meilleur selfie !!

J’étais fier de moi à la manche 4 puisque j’ai réussi un strike, suivi de 3 quilles dégommées soit 9 points au compteur, sauf que ce patate-là a fait exactement le même résultat dans la foulée -_-‘ 21 à 18 en sa faveur. Lors de la manche 5 il a de nouveau fait comme moi avec un 4-4 pour un total de 25 à 22. Impossible de réduire l’écart, la manche 6 a même été encore pire puisqu’il a accentué son avance en réalisant un spare 6-4 pour lui et 31 à 26 au niveau du compteur.

Je me suis enfin sorti les doigts pendant la manche 7, puisque ça a été à mon tour de faire un spare, alors qu’il n’a renversé que 3 quilles, 34 à 32 pour Damien, j’ai enfin réussi à réduire l’écart à seulement 2 points. Lors de la manche 8, j’ai même réussi à revenir au score puisque j’ai renversé 4 quilles et lui 2, nous étions à 36 partout.

J’ai pris le lead lors de la neuvième et pénultième manche, grâce au 3 quilles à 2, 39 à 38 en ma faveur. Malheureusement cela n’a pas duré, en effet lors de l’ultime manche, Damien a réalisé son deuxième spare de la partie alors que je n’avais renversé que 5 quilles. Score final : 44 partout !!! Eh oui, on a fini à égalité, ça a été un sacré match, bien âpre et disputé !!

Après ce bowling d’anthologie, je lui ai fait découvrir Micropolis que Rémy avait apporté, un jeu dans lequel on bâtit sa fourmilière en agençant 10 tuiles côte à côte. On va scorer des points en fin de partie, en fonction de différents critères tels que le nombre de fourmis, le nombre de tuiles dans une galerie contenant une Reine, les fruits différents présents dans une même galerie…etc.

Allez les fourmis !!!

Cette fois-ci, c’est moi qui me suis imposé face à Damien (il était temps après deux défaites et un nul) mais c’était quand même serré puisque le score final est de 50 à 44, soit 6 points d’écart, ce qui n’est pas énorme. Le fait que j’avais déjà quelques parties à mon actif, n’est sans doute pas étranger à ma victoire d’ailleurs.

Dans la foulée nous avons rejoint les joueurs de Cosmogenesis afin de jouer à 6 à Qwixx (Jérôme a imprimé en agrandissant des feuilles qu’il a plastifiées afin de pouvoir les réutiliser), il s’agit d’un jeu de Roll & write, c’est à dire qu’un joueur lance les dés et tout le monde choisit ce qu’il va inscrire sur sa feuille, si bien qu’en principe on part tous sur un même pied d’égalité. Néanmoins le joueur actif (le lanceur de dés) à un petit avantage sur les autres.

En mode Qwixx (rien à voir avec les Kix lol)

Ce sont Pascal, Bastien et Charles qui ont trusté les 3 premières places du classement avec respectivement 96, 80 et 66 points. Il ne me manquait que deux points pour prendre la troisième place, vu que j’ai fini avec 64 points. Je devance Jérôme et Damien qui ont inscrit 54 et 47 points chacun.

Après Imaginarium, la team boobs a changé d’ambiance en s’affrontant à Coco King (nos parties avec Damien ont donné envie à tout le monde d’y jouer), elles ont donc fait voler les noix de coco dans tous les sens. Seule Claire connaissait déjà le jeu (d’ailleurs c’était sa boîte). Elles ont joué deux parties et c’est Apolline qui a remporté la première partie, sauf que contrairement à Damien, elle n’a pas réussi à empiler 6 gobelets, sa victoire s’est donc jouée au nombre de noix de coco présentes dans ses gobelets. Je n’ai néanmoins pas le détail de leurs possessions en fin de partie.

Les boobs passent en mode noix

Elles ont joué la revanche de la foulée et cette fois-ci Apolline a bien pensé à me mettre le nombre de noix de chacune, puisqu’une fois encore la partie s’est jouée aux points, aucune d’entre elles n’ayant réussi à obtenir les 6 gobelets de la victoire. C’est de nouveau Apolline qui s’est imposée avec 14 noix de coco à son actif, c’est 2 de plus qu’Anne-Sophie et ses 12. Ce qui est le double du duo Claire/Louis (visiblement il est venu en renfort sur la deuxième partie) avec leurs 6 noix de coco. C’est donc Marine qui a été la moins habile avec seulement 4 noix de coco devant elle.

Après la partie de Qwixx, Jérôme et Pascal se sont affrontés au jeu de la pizza, si bien que Bastien, Damien, Charles et moi avons opté pour la découverte de Compact Curling (enfin moi of course je connaissais déjà), qui à l’instar de Compact Bowling est une version de table du curling.

Parés à curler !!

Nous avons donc formé deux équipes et lors de chaque manche, on lançait deux pierres chacun dans la même équipe. Le but est d’avoir le plus de pierres à sa couleur dans la maison (le cercle au bout de la piste), un peu comme à la pétanque où il faut être plus proche du cochonnet que ses adversaires. Une partie se joue en 8 manches, il est donc possible en principe, si ça se goupille maxi bien de mettre 4 points par manche, soit un total de 32 points.

On ne va pas se mentir, on a fini très loin de ce score parfait, Damien et moi étions les jus d’orange (pierres orange donc) et Charles et Bastien étaient la bleusaille (les pierres bleues en somme). Et ils ont pris le lead en inscrivant 1 point lors de la première manche. Damien et moi nous sommes sortis les doigts et avons placé 3 pierres (sur 4 je le rappelle) lors de la manche n°2, score 3-1 pour les jus.

On alourdit la marque d’un point pendant la manche 3, mais ils sont revenus dans la course en inscrivant 2 points lors de la manche 4, nous ne menions plus que par 4 à 3. Les manches 5 et 6 nous ont permises d’engranger un nouveau point à chaque fois, soit un joli petit 6-3 pour nous à deux manches de la fin. Mais la bleusaille n’avait pas dit son dernier mot et a remporté les deux dernières manches, malheureusement pour eux, ils n’ont marqué qu’un seul point à chaque fois, si bien qu’ils finissent avec un point de retard sur nous, score final 6 à 5 pour les jus d’orange, Damien et moi !!

On a quand même pas été brillants…

C’est au cours de cette partie que nous avons de nouveau accueilli notre nouvelle famille de joueurs, qui était déjà venue lors de la fièvre ludique présente, on va donc voir à quoi ils ont joué de beau pendant leur soirée. Ils ont de nouveau tenté de sauver des dinosaures et leurs œufs en jouant à SOS Dino, fort de leur expérience passée, ils ont cette fois-ci réussi à sauver tout le monde, les 4 dinosaures et les 6 œufs dispatchés sur le plateau, avant que la lave ne les fasse fondre ou qu’une météorite les écrabouille.

Allez les dinos !!

Les parents Stéphanie et Frédéric ont été les plus performants puisqu’ils ont sauvé 1 dino et 2 œufs chacun, Mathilde et Aurélien quant à eux ont chacun sauvé 1 dino et 1 œuf. Bravo à eux pour leur sans faute et les 14 points engrangés au cours de la partie !!

Pour la suite ils se sont lancés dans une partie de Blokus, autant dire qu’ils ont débuté en terrain connu puisqu’ils avaient déjà joué à ces deux jeux là, lors de la fièvre précédente. Ils ont donc fait de leur mieux pour placer toutes les pièces de leur couleur et ainsi essayer d’avoir le moins possible de carrés restants en fin de partie.

C’est parti pour les blocages !!

C’est Frédéric en jaune (tu as vu Claire des fois le jaune gagne ^^) qui a remporté la partie avec seulement 5 carrés restants. Aurélien termine second avec 3 fois plus de carrés bleus restants, soit un total de 15. Mathilde en vert en a eu le double de son frère et termine quatrième avec 30 carrés au compteur. Stéphanie s’intercale entre les deux avec 18 carrés rouges restants.

Ils ont ensuite découvert le jeu Coco King, qui était maintenant libre et ils en ont joué deux parties d’affilée, preuve s’il en est besoin, qu’ils ont dû apprécier le jeu. La première partie a été remportée par Frédéric qui a réussi à empiler 6 pots avant que toutes les noix de coco aient été lancées.

C’est parti pour le lancer de noix de coco

Il y a donc eu revanche dans la foulée, mais une fois encore, il n’a laissé aucune chance à la concurrence en remportant de nouveau la partie et là encore en parvenant à empiler 6 pots avant la fin du décompte des noix de coco.

Pour finir leur soirée jeux, ils ont découvert un autre jeu, Dr Eureka, dans lequel il faut reproduire les combinaisons présentes sur des cartes, en transvasant les billes colorées (rouges, vertes et violettes) au sein de nos 3 tubes à essais. Dès qu’un joueur pense avoir reproduit le modèle, il s’écrie Eureka et on vérifie qu’il a bien réussi. Si c’est le cas, il récupère la carte, le but du jeu est d’être le premier à avoir 5 cartes devant soi.

Les 4 scientifiques en action !!

C’est lors de cette dernière partie qu’il y a enfin eu du changement au niveau du score final, puisque Frédéric n’a pas gagné, il a été seulement deuxième avec 2 cartes gagnées. C’est Mathilde qui a remporté la partie grâce à ses 5 cartes. Stéphanie et Aurélien terminent sur la troisième marche du podium avec 1 point chacun.

On retourne dans le passé et on va s’intéresser à la suite de la partie de Curling, j’ai été remplacé par Pascal et le quatuor a tenté de se synchroniser en jouant à The Mind, le jeu où l’on doit poser les cartes qu’on a en main dans l’ordre croissant de leurs valeurs, sans parler ou se donner le moindre indice.

Bien évidemment on est obligé de jouer la plus petite valeur qu’on a en main, si jamais un joueur met une carte plus élevée qu’une ou des carte(s) possédée(s) par ses partenaires, toutes les cartes de plus faible valeur sont défaussées et les joueurs perdent une vie. Contrairement à certains jeux vidéo, la 0 ne compte pas, donc dès qu’on perd notre dernière carte vie, c’est le game over.

Nos 4 connectés (ou pas)

Contrairement à Bastien et Apolline qui avaient 12 niveaux à franchir, à 4, il y en a 8 à faire pour remporter la victoire. Pour le jeu à quatre j’ai établi le barème suivant :

-perdre aux niveaux 1 ou 2 = 0 point
-perdre aux niveaux 3 ou 4 = 1 point
-perdre aux niveaux 5 ou 6 = 2 points
-perdre aux niveaux 7 ou 8 = 3 points
-réussir à gagner = 4 points

Lors de leur première partie, ils ont réussi à franchir 4 niveaux et ont perdu au cinquième, pour la partie suivante, ils ont fait pire en perdant au niveau 4, soit 3 niveaux de franchis. Ils ont tenté une troisième fois et ils ont réussi à faire encore moins bien en se faisant rétamer au niveau 3, soit seulement 2 niveaux de franchis.

En dépit de cette courbe décroissante, ils ont quand même voulu retenter une quatrième fois, on ne peut d’ailleurs que saluer leur persévérance, bon après il faut avouer que ça devenait dur de faire pire que ça. Quoi qu’il en soit, ça a payé puisqu’ils ont failli venir à bout du jeu, en perdant lors du 8ème et ultime niveau à 4 joueurs, ils ont donc réussi à franchir 7 niveaux et ont préféré s’arrêter là.

Non loin de là, Anne-Sophie a fait découvrir Azul au reste de la team boobs, elles ont donc fait de leur mieux pour construire un mur à l’aide des tuiles de céramique récupérées dans les différentes fabriques.

Allez les maçonnes !!

Bien qu’étant la seule à déjà connaître le jeu, Anne-Sophie ne se lasse pas d’y perdre puisqu’une nouvelle fois, elle s’est emparée de la dernière place du classement avec 44 points, soit pile poil 10 points de moins que lors de sa première partie de la soirée. La deuxième et la troisième place ont été sévèrement disputées puisqu’il n’y a qu’un seul point d’écart entre Claire et ses 52 points et Apolline et son total de 51. C’est donc Marine qui s’est imposée avec un total de 61 points, soit 17 points de plus qu’Anne-Sophie.

Après sa deuxième partie de Magic The Gathering avec son frangin, Maxence avait toujours envie d’y jouer et il m’a donc proposé de l’affronter en utilisant le deck de Louis. C’est donc avec plaisir que j’ai joué en sa compagnie, puisque ça faisait un bail qu’on ne s’était pas affrontés à quelque chose. En parlant de bail, ça faisait un sacré moment que je n’avais plus joué à Magic (mes derniers achats de cartes remontent au lycée, quand on en était à l’héritage, l’épopée et la destinée d’Urza aux niveau des decks préconstruits et compagnie, ce qui ne nous rajeunit pas (même s’il y a bien plus vieux en la matière).

En mode Magic !!

Le jeu a sacrément évolué depuis l’époque et il y a pas mal de termes et autres que je ne connaissais pas forcément, mais rien de bien insurmontable quand on connaît les bases du jeu. Il faut dire que leurs decks respectifs font partie des paquets sortis tout récemment, j’ai donc été bien surpris de voir qu’on pouvait attaquer avec des véhicules maintenant !!

Quoi qu’il en soit, j’ai bien peur d’avoir également remporté la partie contre Maxence, si bien qu’il n’a pas eu la moindre victoire à Magic ce soir, en dépit de ses 3 tentatives. Je me suis imposé sur le score de 19 à -4, mais il faut quand même signaler que j’ai été à 14 points de vie au cours de la partie, mais je me suis remis à plein par la suite (mine de rien ça aide bien ça ^^).

Après leur partie d’Azul, les filles sont passées en mode spectacle en jouant à Meeple Circus, le jeu où au fil de la partie on monte son spectacle de cirque, en faisant l’acquisition d’éléments et d’acrobates que l’on va utiliser lors des deux répétitions qui se jouent en simultané (un bonus d’applaudissements est accordé aux 2 joueurs les plus rapides pendant les répets) puis la grande représentation, sans bonus, qui se joue à tour de rôle et où chaque joueur à un « gage » à accomplir, pendant son spectacle (faire semblant de manger un sandwich, taper dans ses mains après la pose d’un élément…etc.).

Les madames loyales !!!

Comme souvent dans ce jeu, la partie a été très serrée, généralement ça se joue lors de la représentation, il n’y a eu que 6 points d’écart entre la première et la dernière. C’est Apolline qui a fini quatrième avec 45 points d’applaudissements, sa BFF est troisième avec 2 applaudissements de plus, soit un total de 47. Claire a eu chaud aux miches puisqu’elle n’avait qu’un malheureux applaudissement de plus et termine donc avec un 48. C’est donc forcément Anne-Sophie qui s’est imposée avec un total de 51 applaudissements glanés au long de la partie, chapeau à elle !!

Après The Mind et Magic, Bastien, Charles et moi sommes partis à l’assaut du donjon de Dungeon Fighter de mémoire j’incarnais la princesse, Charles était le magicien et Bastien le nain. Cette fois-ci je n’ai pas oublié de prendre quelques photos de la partie et de certains lancers spéciaux que nous avons eu à réaliser (enfin eux du coup XD).

Les trois héros (ou les 3 zéros)

Néanmoins on a été beaucoup plus brillants que lors de la partie précédente (dont je n’arrive toujours pas à me souvenir si nous n’étions que 2 ou si Damien avait joué avec nous) puisque nous sommes parvenus jusqu’au boss de fin : 10 gobelins et une épée. Je sais ce que vous vous dites, du gâteau un boss pareil, eh bien détrompez-vous car c’est une belle saloperie dans la mesure où tous les dégâts qu’on lui infligent ne lui font perdre qu’un point de vie et qu’il en a 25 en tout… Tout ça pour dire que l’issue de ce combat n’a pas tourné en notre faveur et que nous avons tous feint de mourir en nous évanouissant, ce qui est synonyme de game over.

Charles le pieux
Le lancer spécial de Bastien !!

Dans la foulée je leur ai fait découvrir le prototype du jeu Jetpack Joyride, qui est l’adaptation (réussie) en jeu de société de l’application éponyme. Nous incarnons Barry qui équipé de son jetpack traverse des laboratoires scientifiques, afin de s’en échapper. Le but est donc de parvenir à franchir avant les autres les 4 zones qui composent le laboratoire, pour cela on place de façon adjacente des pentominos aux formes biscornues.

On joue 3 manches en tout, lors de chaque manche il y a des objectifs à essayer de remplir afin de gagner des points (éviter de toucher des scientifiques, parvenir à ramasser toutes les pièces d’un secteur…etc.). A la fin des deux premières manches, tous les joueurs choisiront un bonus qui restera actif pour le reste de la partie (un aimant à pièces, un turbo boost…etc.).

A nous les jetpacks !!!

C’est Charles qui a remporté la partie avec un total de 76 points, c’est 25 de plus que moi qui ai fini à la seconde place avec 51 points. Je devance Bastien de seulement 6 points puisqu’il a fini avec 45 points. Il y a donc 31 points d’écart entre Bastien et Charles, autant dire qu’il nous a atomisés ce mécréant.

Pendant ce temps a eu lieu une grosse partie de 6 qui prend, avec 8 joueurs attroupés autour de la même table, on avait donc Fanny, Apolline, Marine, Anne-Sophie, Claire, Mickaël, Rémy et Maxence. Il leur a fallu 3 manches avant que l’un des participants ne dépasse les 66 points fatidiques. Je ne sais pas qui a noté les scores mais cette partie a comme annotation « Top à la vachette » par contre ne me demandez pas le pourquoi du comment, car je n’en sais fichtre rien.

C’est Maxence qui a atteint pile poil les 66 points, il était pourtant bien parti avec seulement 5 points lors de la première manche, mais la seconde à 41 points a bien piqué et le 20 points de la troisième manche lui a été fatal. Néanmoins ça reste beau d’avoir fait un compte rond et d’être tombé pile à 66 (généralement ça dépasse allègrement ^^’).

En mode vachettes !!!

Anne-Sophie n’était pas en reste avec son 52 points, et pourtant elle a fait un sans-fautes lors de la seconde manche. C’est Apolline avec 49 points qui termine en 6ème position. Fanny n’était pas loin derrière (enfin devant plutôt) avec 43 points dans sa musette. Son frangin la devance de 2 points avec son 41 final. Au niveau du podium, c’est Mickaël qui a pris la troisième place avec 35 points, une fois n’est pas coutume, Claire a fini devant lui puisqu’elle n’a récolté que 29 points au cours de la partie. Ce qui n’a pas suffi à battre Marine et ses 20 points tout rond.

Damien, Pascal et Jérôme ont quant à eux opté pour une partie de Cavern Tavern et on a tous eu un peu peur pour Damien qu’il revive éventuellement son calvaire d’Haspelknecht en se retrouvant à une table d’un long jeu qu’il n’aimerait pas et ce sans ses BFF. Fort heureusement ça n’a pas été le cas, le jeu lui a bien plu (je lui avais demandé en le croisant aux toilettes pendant ou après la partie, je ne sais plus).

Nos taverniers sont dans la place !!

C’est un jeu de placement d’ouvriers, ces derniers sont symbolisés par des dés (trop classes) et il va falloir honorer les commandes des clients, aussi rapidement que possible (c’est que ça n’aime pas attendre ces bêtes-là). Le but du jeu est bien évidemment d’avoir le plus de points possible en fin de partie, par contre je ne sais pas trop comment on en gagne, puisque je n’ai encore jamais joué à ce jeu. C’est Jérôme qui a été le tavernier le moins convaincant puisqu’il a fini en troisième position avec 116 points pour les bleus. Damien qui était vert le devance de 6 points et a fini avec un total de 122 points. C’est Pascal qui s’est imposé grâce à son 134 final après deux heure de jeu (de 22h30 à 00h30).

Post 6 qui prend, Anne-Sophie, Apolline et Marine ont joué à Huns (doit-on dire Hunes du coup ? XD) et elles ont tout fait pour montrer qu’elles avaient de quoi être la prochaine Khan(ne) (pratique quand on a du mal à marcher ^^) en pillant et razziant les ressources avoisinantes.

Nos 3 hunes !!!

La partie a été plutôt serrée comme souvent puisqu’elle se joue en 6 points. Une fois de plus, c’est Marine qui a remporté la partie avec 25 points, elle devance Anne-Sophie de 3 points avec son 22 et cette dernière a également 3 points d’avance sur Apolline et son 19 final. Bien joué les filles, c’est beau d’avoir harmonisé les écarts entre vous !!

Comme je n’ai pas toujours respecté à fond la timeline ludique, il faut imaginer que notre Jetpack Joyride a fini à peu près dans les eaux de Cavern Tavern, si bien que nous avons été 4 à nous affronter à Coco King, Jérôme, Charles Bastien et moi. Je vous refais pas le pitch vu que le jeu a cartonné toute la soirée, on va donc passer directement au résultat final.

Les nouveaux players de Coco King

Bon déjà il faut savoir que j’ai fait de l’effet à Charles, comme le prouve la photo suivante (en vrai c’était juste le bonus de déconcentration XD), blague à part, aucun d’entre nous n’est parvenu à empiler les 6 gobelets et il a donc fallu nous départager au point.

Ouhlalalala !!!

En dépit de ses vaines tentatives de déconcentration, Charles a fini troisième avec 6 noix de coco dans ses paniers, il est devancé par Bastien et Jérôme qui ont fini seconds ex-aequo avec 8 noix de coco. Je finis premier avec 10 noix de coco à mon actif. BOUM !!! (il faut dire que je n’avais pas Damien ma Némésis en matière de lancer de noix, en face). On a nous aussi fait très fort en harmonisant les écarts entre joueurs, chapeau à nous !!

Ensuite les 8 survivants ludiques que nous étions nous sommes lancés dans des parties endiablées de Decrypto. Pour la première partie, Jérôme, Charles, Marine et Apolline ont fait équipe face aux redoutables Damien, Bastien, Anne-Sophie et moi.

Les premières teams de Decrypto

C’est bien évidemment notre équipe de chic et de choc (et modeste ça va de soi) qui s’est imposée lors de la 3ème manche avec 2 interceptions contre une seulement pour nos adversaires. Nous avons d’ailleurs eu droit à une petite confidence de Marine au cours de la partie qui nous a dit «que dans toutes les positions ça la gêne » (oui oui, c’est de nouveau une phrase sortie de son contexte pour qu’elle prête à confusion, vous commencez à avoir l’habitude depuis le temps ^^).

On a ensuite procédé à un léger remaniement des équipe avant de disputer la seconde partie puisque Anne-Sophie et Charles ont changé de camp. Ce dernier a bien fait puisqu’il a rejoint le côté victorieux de la force, nous nous sommes en effet imposé à nouveau sur le même score, sauf qu’il nous a fallu 5 tours pour y parvenir (forcément on avait récupéré Charles, c’est tout de suite plus compliqué mdr).

Pour la fin de la soirée, on retrouve toute la fine équipe (sauf Jérôme qui est rentré après ses deux défaites à Decrypto) pour un banquet final, puisque nous avons joué à Paku Paku, le concours de bouffe avec du panda et de la vaisselle à l’intérieur.

Allez les pandas !!!

Le but du jeu est d’avoir le moins de points de pénalité en fin de partie, cette dernière arrivant lorsqu’un joueur possède 10 points ou plus devant lui. On récolte des points dès qu’on se retrouve avec 3 dés à lancer et que nos adversaires s’en aperçoivent ou quand on fait tomber la pile de vaisselle et là encore qu’ils s’en aperçoivent. Il faut alors crier PAKU STOP pour mettre fin à la manche en cours.

Le joueur fautif lance alors les dés qu’il a à sa disposition et récolte autant de points de pénalité que la somme des 1, 2 et 3 obtenus. C’est Bastien qui a remporté la partie puisque c’est le seul joueur qui n’a pas eu un seul point de pénalité. Sa chère et tendre n’était pas loin derrière puisqu’Apolline n’en a eu qu’un seul. Anne-Sophie est troisième avec 4 points à son actif, Marine et moi la suivons avec nos 5 points respectifs. Viennent ensuite Charles et Damien avec respectivement 8 et 10 points de pénalité.

C’est donc suite à cette partie finale de Paku Paku que nous avons mis fin à la séance et à la saison 4 des Avenjoueurs, puisque la séance prévue début juillet a été annulée.

Au total ce soir nous avons joué 47 parties dont 2 parties d’Azul à 3 et 4 joueurs, 1 partie de Lobo 77 à 4 joueurs, 5 parties de The Mind à 2 et 4 joueurs, 3 parties de Magic the gathering à 2 joueurs, 1 partie de Cosmogenesis à 4 joueurs, 1 partie d’Imagniarium à 4 joueurs, 2 parties de Dungeon Fighter à 2 et 4 joueurs, 2 parties de Pizza Time à 2 joueurs, 7 parties de Coco King à 2 et 4 joueurs, 2 parties de Kingdomino à 2 joueurs, 1 partie de Trickerion à 3 joueurs, 1 partie de Compact Bowling à 2 joueurs, 1 partie de Micropolis à 2 joueurs, 1 partie de Qwixx à 6 joueurs,  1 partie de Compact Curling à  4 joueurs, 1 partie de SOS Dino à 4 joueurs, 1 partie de Blokus à 4 joueurs, 2 parties de Pow ! à 3 joueurs, 1 partie de Dr Eureka à 4 joueurs, 2 parties de Canardage à 3 joueurs, 1 partie de Zombie Dice à 4 joueurs, 1 partie de Meeple Circus à 4 joueurs, 1 partie de Cavern Tavern  à 3 joueurs, 1 partie de 6 qui prend à 8 joueurs, 1 partie de Jetpack Joyride à 3 joueurs, 1 partie de Huns à 3 joueurs, 2 parties de Decrypto à 8 joueurs et 1 partie de Paku Paku à 7 joueurs.

Petite nouveauté pour la saison, je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut toujours 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs  et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y avait au moins 4 joueurs.  Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3  points pour tout le monde s’il y a victoire et 0 dans le cas contraire. En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la fièvre ludique n°9 du 26 mai 2018 :
-J’ai marqué 32 points (3+3+0+0+0+3+3+0+3+3+3+2+3+3+3+0) en 16 parties
-Bastien et Damien ont marqué 27 points (2+2+2+0+2+1+1+3+3+0+2+3+3+3) en 14 parties et (0+3+3+3+0+0+3+2+1+1+3+2+3+3+0) en 15 parties (ils ne sont pas BFF pour rien niveau scoring)
-Charles a marqué 25 points (2+2+3+1+0+2+1+1+3+3+3+1+0) en 15 parties
-Pauline a marqué 15 points (3+3+3+0+3+0+3) en 7 parties
-Apolline et Frédéric ont marqué 14 points (2+3+3+3+1+0+0+0+0+0+2) en 11 parties et (3+3+3+3+2) en 5 parties
-Pascal a marqué 13 points (0+3+2+1+1+3+3) en 7 parties
-Marine a marqué 12 points (2+0+0+3+1+3+3+0+0+0) en 10 parties
-Anne-Sophie a marqué 11 points (0+1+1+0+0+0+3+0+2+3+0+1) en 12 parties
-Thomas a marqué 7 points (2+2+3+0) en 4 parties
-Aurélien, Claire, Louis, Mathilde et Sophie ont marqué 6 points (3+2+0+0+1) en 5 parties, (0+0+0+2+2+2) en 6 parties, (3+3) en 2 parties, (3+0+0+0+3) en 5 parties et (0+0+0+3+0+1+2) en 7 parties
-Stéphanie G. a marqué 5 points (3+1+0+0+1) en 5 parties
-Jérôme, Mickaël et Rémy ont marqué 3 points (0+1+0+0+2+0+0) en 7 parties, (0+2+1) en 3 parties et (3+0) en 2 parties
-Maxence a marqué 2 points (0+0+0+2+0) en 5 parties
-Fanny a marqué 0 point (0+0) en 2 parties

Ainsi que le classement final du mois de juin :
-J’ai marqué 45 points (2+2+3+0+3+ ?+3+3+3+0+0+0+3+3+0+3+3+3+2+3+3+3+0) en 23 parties
-Bastien a marqué 40 points (3+3+2+3+2+ ?+ 2+2+2+0+2+1+1+3+3+0+2+3+3+3) en 20 parties
-Damien a marqué 30 points (0+0+0+0 +?+3+0+3+3+3+0+0+3+2+1+1+3+2+3+3+0) en 21 parties
-Charles a marqué 25 points (2+2+3+1+0+2+1+1+3+3+3+1+0) en 15 parties
-Apolline a marqué 22 points (2+1+2+1+2+ ?+ 2+3+3+3+1+0+0+0+0+0+2) en 17 parties
-Marine a marqué 21 points (1+0+2+3+ ?+3+2+0+0+3+1+3+3+0+0+0) en 16 parties
-Pascal a marqué 19 points (3+ ?+ ?+3+0+3+2+1+1+3+3) en 11 parties
-Claire et Pauline ont marqué 15 points (0+3+0+3+3+0+0+0+2+2+2) en 11 parties et (3+3+3+0+3+0+3) en 7 parties
– Frédéric a marqué 14 points  (3+3+3+3+2) en 5 parties
-Mickaël a marqué 12 points (3+3+3+0+2+1) en 6 parties
-Anne-Sophie et Céline ont marqué 11 points (0+1+1+0+0+0+3+0+2+3+0+1) en 12 parties et (3+0+1+2+1+1+ ?+3) en 8 parties
-Jérôme a marqué 10 points (2+1+2+1+1+0+1+0+0+2+0+0) en 12 parties
– Benoît a marqué 8 points (3+2+3) en 3 parties
-Rémy et Thomas ont marqué 7 points (1+0+1+2+ ?+ ?+3+0) en 8 parties et (2+2+3+0) en 4 parties
-Aurélien, Louis, Mathilde et Sophie ont marqué 6 points (3+2+0+0+1) en 5 parties, (3+3) en 2 parties, (3+0+0+0+3) en 5 parties et (0+0+0+3+0+1+2) en 7 parties
-Stéphanie G. a marqué 5 points (3+1+0+0+1) en 5 parties
-Nicolas a marqué 3 points (1+2) en 2 parties
-Benjamin et Maxence ont marqué 2 points (2) en 1 partie et (0+0+0+2+0) en 5 parties
-Christelle a marqué 1 point (1+ ?+ ?) en 3 parties
-Benco, Fanny et Jérémie ont marqué 0 point (0) en 1 partie, (0+ ?+ ?+0+0) en 5 parties et (0+0) en 2 parties

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.