Compte-rendu de la fièvre ludique du samedi soir n°3 le 27 juin 2015 : Chérie, j’ai rétréci les Meeples

Compte-rendu de la fièvre ludique du samedi soir n°3 le 27 juin 2015 : Chérie, j’ai rétréci les Meeples

Samedi soir, dès 17h00 a eu lieu la troisième et dernière séance des Avenjoueurs qui se déroulait un samedi (avant la pause estivale), dans la salle des Frémis Roussottes au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. Au total nous avons été 12 joueurs présents (mais 13 personnes au total), répartis au cours de la soirée.

Nous avons eu le plaisir de revoir Rémy, Gilbert, Mylène, Ludovic, Aymeric, Zara, Morgane et Louis qui était venu accompagné de Rémi (dont c’était la première venue).

Du côté des nouveaux venus nous avons également eu le plaisir d’accueillir pour leur première fois : Carole, Emma et Mickaël (en espérant ne pas m’être planté d’orthographe ^^’).

C’était donc vraiment très cool de voir tout ce petit monde pour cette nouvelle session de jeux !!

Par contre je préfère vous prévenir tout de suite, que je n’ai pas forcément supra bien géré les tenues de scores des parties, la chronologie des évènements…etc. (comme d’hab quoi, dès qu’il y a plus qu’une table ^^’).

Les jeux que possède l’association étaient bien évidemment présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici.

Pour cette troisième séance un samedi, j’avais ramené pas mal de jeux, que j’avais placés sur l’une des tables. J’avais surtout installé des tables et des chaises, sans préparer trop de jeux, afin de laisser aux gens le choix des armes. Seuls Pingo Pingo  (acheté la veille pour l’asso) ainsi que la gamme des Compact de chez Iello, avec Compact Curling et Compact Bowling (acheté la veille également), étaient déjà installés.

Le panorama des jeux que j'avais apportés
Le panorama des jeux que j’avais apportés
L'ensemble de la zone dédiée à Pingo Pingo
L’ensemble de la zone dédiée à Pingo Pingo
La table centrale de Pingo Pingo
La table centrale de Pingo Pingo
Le coin des Compact
Le coin des Compact

Nos habituelles aides de jeux étaient bien évidemment de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Les aides de jeu réalisées pour chaque boîte présente ^^
Les aides de jeu réalisées pour chaque boîte présente ^^

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, nous avions à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties (photo non contractuelle, j’ai de nouveau oublié d’en prendre une ^^’)

Une partie des victuailles présentes ^^
Une partie des victuailles présentes ^^

Fidèles à leurs habitudes, Gilbert et Rémy sont arrivés en premier aux alentours de 17h. Nous avons donc décidé de nous lancer directement dans l’action avec le jeu de deckbuilding Ascension apporté par Rémy. Il avait commencé à nous expliquer le jeu quand nous avons été rejoints par Louis et Rémi (heureusement qu’il y avait cette nuance d’écriture pour les distinguer), que nous avons incorporés à la partie.

Nous nous sommes donc lancés dans une bataille épique à 5 joueurs, laquelle a duré un peu plus de deux heures au final (pour une durée de jeu estimée à 30 minutes, c’est fort ^^ (mais bon 30 minutes c’est à 2 joueurs)). Pour ma part j’ai vraiment beaucoup apprécié ce jeu, avec des illustrations assez spéciales (comprenez par là, qui ne plairont pas forcément à tout le monde, mais que j’ai bien aimées) et où tout le monde bâtit son deck au fur et à mesure de la partie,en utilisant un pool de cartes communes, situées au centre du plateau.

C'est parti pour l'ascension à 5 !!
C’est parti pour l’ascension à 5 !!

Chaque fois qu’on joue une carte, on la place dans notre défausse, idem lorsqu’on en achète une où qu’on bat un monstre. Dès que notre deck est épuisé on remélange notre défausse, si bien qu’on a un deck évolutif qui grossit (ou rétrécit quand on retire du jeu certaines cartes) au fil de la partie.

Le but du jeu est d’obtenir le plus de points (de je ne sais plus quoi ^^’) en fin de partie, ces derniers étant symbolisés par des petites gemmes en plastique (les blanches valent 1 et les rouges 5) ou des valeurs comprises au bas des cartes dans des étoiles.

Plus les cartes sont rares et puissantes et plus elles rapporteront de points en fin de partie (elles coûtent également bien plus cher à l’achat), elles auront également des effets dévastateurs quand elles seront jouées en cours de partie.

Mes 4 challengers pour l'Ascension du mont ludique
Mes 4 challengers pour l’Ascension du mont ludique

Comme nous découvrions tous le jeu (sauf Rémy of course) nous avons joué un peu au petit bonheur la chance, en fonction des cartes qui nous plaisaient et autre. J’étais donc un roi de l’énergie spécialisé dans les héros liés à la vie. Rémy quant à lui était le chef des Méka, Rémi jouait principalement du néant et de la vie, tandis que Louis et Gilbert faisaient ce qu’ils pouvaient (surtout Gilbert d’ailleurs qui n’avait pas un super jeu ^^’).

Au final Rémy s’est imposé très largement grâce à ses combos mékas dévastateurs et ses 106 points, je termine deuxième avec 76 points, viennent ensuite Rémi et ses 58 points, talonné de très près par Louis et ses 57 points puis Gilbert et ses 47 points, qui n’a vraiment pas eu de veine tout au long de la partie.

D’ailleurs tout au long de cette dernière, Louis nous l’a joué Mary Poppins style en sortant des sachets de M&M’s à tour de bras de son sac à malices, pour notre plus grand régal.

Au cours de la partie, aux alentours de 18h33 et 45 secondes (non je déconne pour les secondes ^^’), nous avons été rejoints par nos 3 petits nouveaux (c’est pas moi qui l’ai dit, c’est Carole), Carole, Emma et Mickaël. Comme on est jamais sympa avec les nouveaux, on a continué notre partie tranquillou ^^’

Le Fluxx est lancé !!
Le Fluxx est lancé !!

Néanmoins Rémy leur a proposé de jouer à son Fluxx, le petit de jeu cartes sans trop de règles à l’intérieur, enfin si, il y en a plein, mais elles s’ajoutent au fur et à mesure de la partie. Je leur ai donc expliqué brièvement le principe du jeu et des règles avant de retourner à la table d’Ascension.

Je n’ai pas tous les tenants et les aboutissants de leurs 2 parties de Fluxx, mais je sais par contre que Carole n’est pas parvenue à gagner puisque c’est Anna qui a remporté la première partie et Mickaël qui a remporté la suivante. Ils ont ensuite commencé à préparer une partie de Service compris en attendant qu’on finisse la nôtre. Sauf qu’on a fini plus vite que prévu et qu’ils n’ont dont pas pu la jouer jusqu’au bout.

La presque partie de Service Compris !
La presque partie de Service Compris !

Comme nous étions 8 (enfin 9 en comptant Morgane qui était spectatrice) et après moult tergiversations, nous avons opté pour une partie de Room 25 en mode suspicion (Carole est allergique au full coop visiblement ^^), c’est à dire que parmi les 8 participants qui tentaient de s’enfuir du complexe Room 25, 2 étaient en fait des gardiens !!

Leur but était clair et simple, empêcher les autres participants de quitter le complexe avant la fin du compte à rebours et pourquoi pas, parvenir à en tuer quelques uns dans la manoeuvre (ça mange jamais de pain mwahahahah).

Nos 7 participants à l'émission de télé-réalité Room 25
Nos 7 participants à l’émission de télé-réalité Room 25

Jetons un oeil au casting de cette nouvelle émission de télé réalité où la mort attend les participants au tournant : Louis n’était autre que Max le colosse, Gilbert incarnait Franck le beau gosse, Rémi était Bruce le prisonnier évadé, Carole avait choisi Emmett le savant fou, Anna avait pour personnage Kevin K le nerd de la bande, Mickaël jouait Sarah la militaire, Alice la jeune fille cybernétique était incarnée par Rémy. Quant à votre serviteur, il n’était autre que Jennifer, la bimbo sexy !! (oui oui, tout à fait, je parle de moi à la 3ème personne ^^’).

Plusieurs groupes ont rapidement émergé et se sont séparés au sein de la Room 25, sachant à quoi m’attendre, j’avais fait route direct dans la chambre froide où j’ai été rapidement rejoint par Alice et Franck. Afin de contrer l’handicap causé par le froid, je me suis précipité dans la salle attenante, celle du broyeur que je savais sûre tant que personne ne m’y rejoignait.

Un plan magnifique sur le papier, sauf que Franck a poussé Alice dans la salle du broyeur, nous mettant en très fâcheuse posture… En effet, si l’une de nous deux quittait la salle, l’autre se faisait broyer. Je n’ai donc pas survécu longtemps puisqu’ Alice a rapidement quitté la salle, afin de sauver sa peau, mettant ainsi fin à mes jours en me broyant complètement.

Jennifer (la jaune) est bel et bien morte broyée
Jennifer (la jaune) est bel et bien morte broyée

Comme au moment où nous lancions la partie, Ludo est arrivé accompagné de Mylène (qui à la base ne devait pas venir, donc c’était une bien chouette surprise !!!), ils ont décidé de nous laisser continuer la partie et se sont donc lancés dans une partie de Compact Bowling endiablée !! Je vous avoue que je n’ai pas pu trop suivre leur partie puisque j’étais occupé à me faire tuer bêtement dans un broyeur… néanmoins, grâce à la prise de notes de Mylène je sais que c’est Ludo qui s’est finalement imposé 35 à 30.

Cette photo est un fake (la partie était déjà finie ^^') mais on y croit.
Cette photo est un fake (la partie était déjà finie ^^’) mais on y croit.

Il a d’ailleurs commenté la partie ainsi : « Mylène a trop fait la maligne et s’est faite dégommer !! » Pour la suite ils se sont lancés tous les deux dans un des jeux fétiches de Ludo : Crôa !! Ce dernier m’a d’ailleurs rendu un bel hommage puisqu’il a abandonné ses grenouilles bleues favorites, pour prendre mes grenouilles roses.

Mais sans le savoir et en faisant ça, il a payé un lourd tribut, puisqu’il a écopé de la malédiction de la loose que j’ai faite peser sur la grebeusse family rose. En effet, sur les 3 parties qu’ils ont jouées, il les a perdues toutes les 3 !! Le tout en utilisant ma technique favorite dite du « suicide de la reine » c’est à dire quand on l’envoie au charbon et qu’elle se fait boulotter par un brochet en maraude.

La mare de Crôa se constitue tranquillou ^^
La mare de Crôa se constitue tranquillou ^^

De son coté, Mylène a été la championne de la démographie puisqu’à chaque partie elle avait de nombreux papas grenouilles à proximité de son point de départ. Je n’ai donc pas besoin de vous faire un dessin pour vous expliquer ce qu’il se passe quand une reine grenouille va voir des papas grenouilles, si bien qu’elle a quand même fini une partie avec 7 grenouilles (sur les 8 possibles, c’est plutôt un joli score).

Je crôa qu'il s'agit du fameux suicide rose !!
Je crôa qu’il s’agit du fameux suicide rose !!

Ludo a préféré ne faire aucun commentaire sur ces 3 parties jouées, mais tient quand même à mettre en garde les joueurs : « Ne jamais prendre les roses !!! »

Pendant ce temps, dans la Room 25, Gilbert continuait à suspecter Rémy et moi d’être des traîtres ce qui expliquait son « coup d’éclat » du broyeur. Mais Sarah/Mickaël n’a pas trop tardé (après ma mort) a annoncer qu’elle était en réalité une gardienne payée par la prod’ pour faire grimper l’audimat en mettant des bâtons dans les roues des candidats ou en les tuant.

Cette révélation lui a permis de ne plus avoir à programmer ses actions à l’avance, contrairement aux autres joueurs. Il aurait bien aimé que son collègue gardien en fasse de même, mais ce dernier a préféré attendre bien plus longtemps avant de se dévoiler. Contrairement à Gilbert qui a illégalement annoncé le fait qu’il était un prisonnier en révélant son jeton rôle.

Merci à Mylène pour cette photo (j'ai encore du mal à me prendre de dos sans les mains, mais ça viendra lol)
Merci à Mylène pour cette photo (j’ai encore du mal à me prendre de dos sans les mains, mais ça viendra lol)

La sortie a été découverte assez rapidement, ce qui a déclenché l’alarme et réduit le temps disponible aux prisonniers pour parvenir à s’enfuir du complexe. La course contre la montre était dès lors lancée, le garde révélé tentait de tuer les autres (sans se faire tuer à son tour) tandis que tous les prisonniers cherchaient à gagner la sortie. C’est ainsi que par le plus grand des hasards a été révélée la salle de régénération.

Ma Jennifer a donc été ressuscitée en version 2.0, encore plus sexy qu’avant 😉 et finalement heureusement que je n’avais pas regardé les rôles de tous les joueurs, sinon ça aurait un peu gâché le plaisir du jeu. Je savais juste que mon voisin Rémy était également un prisonnier.

C’est seulement à 2 tours de la fin que nous avons su qui était le second gardien, il s’agissait de Rémi/Bruce qui n’avait pas forcément fait trop de crasses pendant la partie, au grand dam de son partenaire traître. Néanmoins, même si la situation finale a créé quelques tensions entre prisonniers et gardiens, ce sont bel et bien les gardiens qui ont remporté la partie, puisque sans l’entente entre tous les joueurs prisonniers au niveau de la programmation du dernier tour, tout le monde ne serait pas parvenu à s’échapper (j’étais la seule à être laissée pour compte dans le complexe : le dommage collatéral auquel on a droit pour remporter la partie).

Mickaël n’avait pas complètement compris une règle et le fait qu’en poussant le complexe comme il le souhaitait à la base, il ferait gagner les prisonniers. Je lui ai donc expliqué l’erreur qu’il a corrigée derechef pour bloquer les survivants, mais certains prisonniers ont trouvé à redire qu’il change. Bref, quelques tensions, mais comme ça a truandé des deux côtés, au final j’ai donc décidé que ce sont les gardiens qui ont gagné la partie et que personne n’a triché et que tout le monde il est beau et tout le monde il est gentil ^^

Le 6 qui prend bat son plein à côté de la Room 25
Le 6 qui prend bat son plein à côté de la Room 25

Pendant qu’on tentait de quitter la Room 25, Zara et Aymeric nous ont rejoints et ont joué avec Mylène et Ludo qui venaient de terminer leurs parties de Crôa. Ils se sont donc lancés tous les 4 dans une partie de 6 qui prend, le sympathique petit jeu de cartes, où l’on doit se débarrasser de nos cartes, tout en en récoltant le moins possible.

Lors de la première manche, Mylène  a écopé de 18 têtes de taureau, Zara 13+ (ne me demandez pas ce que le + signifie, je n’en sais rien ^^’), Aymeric 5 et c’est Ludo qui l’a emporté avec seulement 4 têtes. Pour la seconde manche, Aymeric a chopé 22 têtes, Zara 12, Mylène 8 et Ludo a une fois de plus gagné avec 6 têtes seulement.

Comme Mylène ne posait pas sur la précédente, j'ai du refaire ça dans les règles ;)
Comme Mylène ne posait pas sur la précédente, j’ai du refaire ça dans les règles 😉

Le score final est donc de 27 têtes pour Aymeric, 26 pour Mylène, 25 pour Zara et 10 pour Ludo, le grand gagnant de la partie. Bon en principe la partie se joue jusqu’à ce qu’un joueur ait plus de 66 têtes (sauf erreur de ma part), mais comme la partie de Room 25 était terminée, ils ont préféré arrêter là et pourquoi pas tenter un jeu tous ensemble.

J’avoue bien volontiers que si je ne la note pas précisément, la chronologie n’est pas vraiment mon fort ^^’ mais il me semble fort que nos 3 petits nouveaux (Carole, Anna et Mickaël) sont partis manger à ce moment là, quittant la salle.

Gilbert, Louis et les deux Rémiys en ont également profité pour casser la coûte, tout en se posant quelques Black Stories (j’ai pas eu le temps de prendre de photos du coup, mais on les aperçoit sur certaines du Pingo Pingo ^^’), pendant que les 5 mousquetaires (c’est juste pour le clin d’oeil à Albert) : Zara, Mylène, Aymeric, Ludo et moi, nous nous sommes lancés dans deux parties endiablées du loufoque et déjanté Pingo Pingo (jeu acheté la veille et dont je ne maîtrisais pas complètement les règles ^^’) qui n’est autre que la réadaptation du jeu Squad Seven, pour celles et ceux qui connaissent (je ne connaissais pas pour ma part).

Pingo Pingo à l'issue de la 1ère partie
Pingo Pingo à l’issue de la 1ère partie

Autant vous dire qu’il y a eu du sport et des éclats de rire, tout du long, ainsi que du beutage de mains (quand on cogne comme des sourds pour taper sur les cartes trésor), bref c’était trop cool (on a aussi du passer un peu pour des débilos, mais c’est pas grave ^^).

Nous étions donc 5 aventuriers partis chercher fortune et gloire grâce aux 5 pierres de Sankara (oups toutes mes confuses, je me goure de pitch là). En fait nous étions partis nous enrichir sur l’île du fabuleux ananas d’or !! Normalement, ça aurait du être une partie de plaisir, mais c’était sans compter sur la horde de pingouins armés qui nous attendaient de pied ferme sur l’île…

Nos deux rameurs
Nos deux rameurs

Après un voyage harassant en barquasse, enfin c’était seulement épuisant pour nos deux rameurs Aymeric et Mylène 😉 Nous avons ensuite fait connaissance avec les autochtones de l’île, qui nous ont accueilli à coups de lance. Heureusement, nous étions armés de notre fidèle mousquet à fléchettes ventouse !!

Mylène la tireuse d'élite
Mylène la tireuse d’élite en pleine action

Ce qui me rassure c’est que je n’ai pas été le seul à ne pas trouver comment le recharger (la veille j’avais passé un bon quart d’heure à essayer de trouver comment faire, vu que je n’osais pas trop le toucher de peur de l’abîmer ^^’), mais fort heureusement pour notre survie, nous avions des munitions à revendre et nous avons donc pu nous faire un plaisir de canarder les pingouins et les ours polaires présents sur cette île tropicale.

Tout le monde est au taquet (sauf moi ^^')
Tout le monde est au taquet (sauf moi ^^’)

Lors de la première partie, c’est Mylène qui est repartie avec les poches les plus garnies de trésors, puisqu’elle a réussi à dérober 13 butins sur l’île. Zara était parvenue à piquer 7 trésors, mais le problème c’est qu’elle a été capturée par les pingouins qui l’ont dévorée, pas de bol. J’ai donc fini second avec 6 trésors tandis que Ludo et Aymeric sont repartis avec 3 trésors chacun (en bref à nous 3 on avait même pas autant de butin que Mylène…).

Aymeric, tireur d'élite aussi ?
Aymeric, tireur d’élite aussi ?

Lors de la seconde partie, nous n’avons déploré aucune perte parmi nos explorateurs et c’est une fois encore Mylène qui est repartie la plus riche de l’île avec ses 9 trésors (en baisse par rapport à la partie précédente), venaient ensuite Ludo et Zara ex-aequo avec 6 butins, tandis qu’Aymeric et moi avons été bons derniers avec nos 3 trésors.

En fait non, vu le nombre de fléchettes collées à la vitre et présentes sur la table autour de l'ours qu'il visait...
En fait non, vu le nombre de fléchettes collées à la vitre et présentes sur la table autour de l’ours qu’il visait…

En tout cas on a passé une bonne demi-heure de folie (les parties durent 15 minutes chacune, le temps de la bande-son) avec des moments d’anthologie tels que : les courses au pont, les roulades d’Aymeric, mes saute-moutons avec les chaises, les fails de tirs ou les tirs d’exception…etc.

Pingo Pingo c’est donc un excellent jeu qui ravira les fans de jeux d’ambiance et de rapidité (à la Jungle Speed pour les cartes) qui n’ont pas peur de mouiller le maillot et de gesticuler pendant 15 minutes (ou plus si affinités).

Notre trio de nouveaux est arrivé peu après qu’on ait remballé le matos du Pingo Pingo, Carole et Rémy avaient envie de jouer à Descendance, un jeu de gestion qui requiert un peu de réflexion, si bien que finalement la partie ne s’est pas faite et s’est transformée en un Abyss à 4 puisque le jeu étant moins long et qu’Anna et Mickaël devaient partir vers minuit au max (sinon ils se changeaient en citrouille) puisque ce dernier bossait le lendemain.

Allez on se fait l'Abyss (jeu de mot naze bonjour ^^')
Allez on se fait l’Abyss (jeu de mot naze bonjour ^^’)

Je leur ai donc expliqué les règles du jeu (Rémy était le seul à y avoir joué une fois, lors de la précédente fièvre du samedi soir) pendant que de l’autre côté de la salle, Ludo nous préparait un petit Loups-Garous de Thiercellieux de derrière ses fagots (depuis le temps qu’on avait envie de s’en faire un lol) avec 8 joueurs : Gilbert, Mylène, Aymeric, Zara, Louis, Rémi et moi, tandis que Ludo était le MJ.

Le loup-garou va commencer ^^
Le loup-garou va commencer ^^

Pour la première partie je faisais partie des loups-garous en compagnie de Louis, nous avons réussi à bien mener notre barque et avons rapidement mangé et fait brûler quelques villageois. La cerise sur le gâteau c’est lorsque nous avons mangé Zara la chasseuse et que cette dernière, parmi les 3 cibles potentielles (Louis, Rémi et moi) a choisi de tuer le seul qui n’était pas un loup. Et hop une victoire totale pour notre pomme !!

Pendant ce temps, dans les profondeurs abyssales, chacun de nos 4 seigneurs aquatiques faisaient de leur mieux pour tenter de devenir le futur souverain d’Abyss. Pour ça ils n’hésitaient pas à recruter des seigneurs, créer des alliances avec certains peuples et à prendre le contrôle de lieux clés. A l’issue de notre première partie, lorsque je suis retourné les voir, la situation semblait plutôt équilibrée, puisque tout le monde avait déjà recruté au moins 3 seigneurs.

Même quand on dort tous, on mange des bonbons, c'est ça l'esprit Avenjoueurs !!
Même quand on dort tous, on mange des bonbons, c’est ça l’esprit Avenjoueurs !!

Lors de la seconde partie, j’ai de nouveau été un loup-garou, sauf que cette fois-ci je faisais équipe avec Zara qui s’est trahie dès le début, lors de l’appel des loups en demandant si elle devait dire quelque chose. Cela ne nous a pas empêché de boulotter Louis pendant la nuit. Fort heureusement et grâce à la perfidie de Ludo, il avait exilé les filles Zara et Mylène (elles ne pouvaient donc pas voter, ni être tuées) en les envoyant cueillir des champignons en forêt.

J’ai donc tout naturellement demandé à Mylène de me ramener des bolets, qu’elle m’a foutus dans la tronche à son retour, pour m’apprendre à avoir des exigences en matière de champox. Grâce à un nouveau habile choix, nous avons mangé le chasseur Rémi, qui a tué la sorcière Gilbert à coup de fusil (j’aime quand un plan se déroule sans accrocs).

Il ne nous restait donc plus que 2 innocentes victimes, lesquelles n’avaient plus aucune chance. Nous nous sommes délectés en dégustant Mylène l’une des deux soeurs, puis nous avons fait brûler celle qui restait à savoir Aymeric. Les loups-garous ont donc une fois de plus remporté une victoire totale et ça c’est badass !!!

Perudo time
Perudo time

Comme Louis et Rémi sont rentrés chez eux, nous avons ensuite fait une partie de Perudo, un jeu de bluff à base de dés, où l’on « parie » sur le nombre de dés présentant telle ou telle face autour de la table. A chaque fois, on doit augmenter soit le nombre de dés, soit la valeur des dés (par exemple si le joueur avant nous dit qu’il pense qu’il y a 5 dés avec un 3 autour de la table, on peut soit dire 6 dés 3 (ou 7 dés 3 etc…) ou alors dire 5 dés 4 (ou 5 dés 5 ou 5 dés 6)).

Quand ça semble un peu trop gros on peut dire que notre prédécesseur ment, celui qui s’est trompé perd alors un de ses 5 dés. Le jeu se termine lorsqu’il n’y a plus qu’un seul joueur avec des dés. Bien que j’ai longtemps conservé mes 5 dés, je me suis ensuite écroulé et ait vite perdu tous mes dés, même si Zara a été éliminée avant moi (je l’ai suivie de près dans la défaite). Pour le reste de la partie de Perudo, je ne sais pas qui l’a emportée, puisque j’étais allé compter les scores chez les joueurs d’Abyss.

La partie d'Abyss touche à sa fin
La partie d’Abyss touche à sa fin

Bien que tout le monde semblait persuadé que Rémy allait gagner la partie, c’est en fait Carole qui s’est imposée avec un score de 75, talonnée de près par Rémy et son 72, venaient ensuite Emma et son 63 puis Mickaël et son 61. Bien que Rémy ait été en tête en matière de points rapportés par les lieux et les seigneurs, le fait qu’il ait complètement négligé les peuples et la chasse au monstre marin lui a porté préjudice. C’est Carole qui a noué les meilleurs alliances avec les peuples et Emma qui a été la chasseuse la plus redoutable.

Comme je vous l’ai dit plus tôt, la chronologie n’est pas mon point fort, raison pour laquelle je ne sais pas exactement à quel moment précis, 4 courageux se sont affrontés au jeu de réflexe qui donne des coups de jus au perdant (c’était peut être pendant mes explications de règles d’Abyss ou le comptage de scores maintenant que j’y pense). Je sais en revanche (merci Ludo) que ce sont Zara et Ludo qui ont perdu une manche chacun, recevant la châtaigne qui picote ^^

Après Abyss et le Perudo, deux groupes se sont à nouveau formés avec d’un côté Gilbert, Rémy, Carole et moi pour une partie de Metal Adventures et de l’autre Zara, Aymeric, Mylène et Ludo pour un Le truc le +. Bien évidemment, j’ai moins suivi le déroulement des parties de Le truc le +, mais heureusement grâce à Mylène, ma secrétaire intérimaire chic et choc, j’ai quand même les résultats de chacune des parties.

Et c'est parti pour Le truc le + à 4
Et c’est parti pour Le truc le + à 4

Ils ont en effet joué 3 parties d’affilée, la première a été remportée par Ludo et Mylène ex-aequo, suivis de près par Aymeric à qui il ne restait plus qu’un point (je n’ai pas le score de Zara par contre). Pour la seconde partie, cette fois-ci c’est Aymeric qui a gagné en compagnie de Mylène, tandis qu’il restait 5 points à Ludo et Zara. Pour l’ultime partie, c’est Mylène qui a gagné, mais cette fois-ci toute seule, puisqu’il restait 1 point à Aymeric, 3 points à Zara et 5 points à Ludo.

Mylène est donc la reine incontestable et incontestée de Le truc le + puisqu’elle a gagné les 3 parties (ou alors elle a truqué les comptes-rendus, c’est vous qui voyez l’hypothèse que vous préférez ^^). Notre quatuor est rentré à l’issue de ces parties de Le truc le + laissant seuls les 4 pirates de l’espace.

Le fameux check des pirates rituel !!!
Le fameux check des pirates rituel !!!

Nous avions découvert Metal Adventures lors de la séance précédente des Avenjoueurs et en relisant les règles pour les expliquer à Carole, je me suis aperçu qu’on avait mal utilisé le dé metal faktor lors de notre partie précédente (on avait pas utilisé le malus qu’il confère, juste les bonus ^^’), du coup il a forcément eu beaucoup moins de succès lors de cette partie.

Néanmoins la traîtrise aura eu un peu plus le vent en poupe au cours de la partie, puisque Gilbert a trahi Rémy, lorsque celui-ci lui avait demandé son aide pour attaquer la planète Karokoum. Rémy s’est donc pris une grosse toise permettant à Gilbert d’empocher tout l’argent de la planète seul.

La seconde trahison, c’est Rémy qui l’a réalisée en se retournant contre Carole lorsque cette dernière tentait d’attaquer un vaisseau. Elle a donc fait remarquer (à raison) que la galanterie se perdait suite à ce coup fourré. J’ai à plusieurs reprises proposé mon aide sans aucune contrepartie en début de partie, mais curieusement tout le monde pensait que c’était un piège de ma part.

Le plateau en cours de partie
Le plateau en cours de partie

En fait pas du tout, je cherchai seulement à faire de l’altruisme qui me rapporte (un concept qui a beaucoup amusé Carole) puisqu’il s’agissait d’un de mes objectifs, afin de gagner quelques points d’honneur. Bien que j’ai été le vaisseau le plus pathétique de toute la partie (au moins ça me permettait de voyager à l’oeil sans payer la taxe), vu que je me faisais défoncer par tous les ennemis et que même quand j’avais des alliés, je parvenais à les emporter dans ma chute ^^, j’ai tout de même réussi à accumuler pas mal de points d’honneur et je m’apprêtais à finir au prochain tour de jeu en acquérant mon 9ème et dernier point d’honneur.

Mais c’était sans compter sur Gilbert qui nous a fait un dernier tour d’anthologie supra optimisé, au cours duquel il a échangé 3 épaves contre un point d’honneur, il a accompli le trophée relâche qui lui a permis de gagner 3 points d’honneur et pour finir en beauté, il a réussi à abattre à lui tout seul un chasseur de pirates avec 20 points de puissance, ce qui lui a rapporté à nouveau 3 ou 4 point d’honneur (il a donc plus que doublé son capital en un seul tour). En plus son vaisseau était boosté à mort avec dans les 25 points de puissance, bref Gilbert était un pirate de l’espace monstrueux !!!

Le plateau final de Gilbert, ça envoie du lourd (oui il souffrait aussi de collectionite d'équipement aigüe ^^)
Le plateau final de Gilbert, ça envoie du lourd (oui il souffrait aussi de collectionite d’équipement aigüe ^^)
Ses roues de score en gros plan !!
Ses roues de score en gros plan !!

Grâce à tout ça il a pu remporter la partie avec 10 points d’honneur, je le talonne avec 8 points, puis viennent Rémy et ses 6 points et enfin Carole avec ses 2 points.

C’est donc suite à cette partie finale de Metal Adventures et après grosso modo de 5 heures à 8 heures de jeu (selon l’heure d’arrivée et de départ des joueuses et joueurs), que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 2 heures du matin.

Je tiens donc à adresser un immense merci à toutes les joueuses et joueurs présents, qu’ils soient nouveaux (j’espère avoir le plaisir de vous revoir à l’avenir) ou de retour (ça c’est génial et ça fait toujours plaisir ^^), d’être venus passer quelques heures de divertissement avec nous, ça fait vraiment super plaisir !!!

Au total ce soir nous avons joué 22 parties dont 1 partie de Ascension à 5 joueurs, 2 parties de Fluxx à 3 joueurs, 1 partie de Room 25 à 8 joueurs, 1 partie de Compact Bowling à 2 joueurs, 3 parties de Crôa à 2 joueurs, 2 parties de 6 qui prend à 4 joueurs, 1 partie de Abyss à 4 joueurs, 2 parties de Pingo Pingo à joueurs, 2 des Loups-Garous de Thiercelieux à 8 joueurs, 1 partie de Perudo à 6 joueurs, 2 parties du « jeu des coups de jus » à 4 joueurs, 3 parties de Le Truc le + à 4 joueurs et 1 de Metal Adventures à 4 joueurs.

J’ai pour ma part de nouveau passé une excellente soirée en leur charmante compagnie. J’ai vraiment hâte d’être à la prochaine séance (probablement la dernière) qui aura lieu :

-Le jeudi 02 juillet, à partir de 19h, à la salle Claire Méline (située au rez-de-chaussée de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *