Tong (Cathala/Chaussy)

Tong (Cathala/Chaussy)

Tong est un petit jeu de stratégie, réalisé par Bruno Cathala et  illustré par Camille Chaussy. .

Ce jeu est un print & play, qu’il vous faudra donc imprimer et monter vous-même. Tong est disponible sur le site de trictrac, par ici, depuis le 21 septembre 2015  pour le tarif de quelques impressions.

Tong se joue à 2 joueurs, à partir de 6 ans et les parties durent en moyenne 10 minutes. Il existe également une variante afin de pouvoir y jouer en solo.

La boîte du jeu à imprimer Tong
La boîte du jeu à imprimer Tong

Tong est un jeu de stratégie qui vous place dans la peau d’un caméléon (à ne pas confondre avec Léon le camé) bien décidé à se goinfrer d’insectes, mais attention si vous n’avez plus de proies à vous mettre sous la langue, vous allez entendre le TONG tant redouté. Il s’agit en effet du bruit que fait la langue du caméléon quand elle se déplie dans le vide et rate sa cible…

Contenu de la boîte :
-1 feuillet de règles
-25 jetons proie (avec un verso bestiole écrasée) répartis ainsi :
5 jetons araignée
5 jetons papillon
5 jetons moustique
5 jetons mouche
5 jetons chenille
-1 jeton caméléon
-1 jeton pari

Le dos de la boîte qui montre les éléments du jeu (tirée du site de l’auteur)


Mise en place du jeu :
Placez les 25 jetons nourriture sur la table, de manière à former un carré de 5 jetons par 5 jetons. Ces jetons sont placés avec leur face bestiole visible.

Le premier joueur (que vous déterminez comme bon vous semble (au hasard celui qui a la plus longue langue lol)) place le jeton caméléon en face de la ligne ou colonne de son choix.

Déroulement du jeu :
Lors de son tour de jeu, un joueur doit obligatoirement réaliser les 2 actions suivantes : nourrir le caméléon et le déplacer.

Nourrir le caméléon : dans la rangée qui fait face au caméléon, le joueur choisit de quel genre d’insectes il souhaite se délecter (ils ont la même couleur). Le caméléon dévore alors toutes les proies de ce type, présentes dans la rangée et retourne les jetons correspondants sur leur autre face (bestiole écrasée).

Déplacer le caméléon :
On déplace ensuite le caméléon dans le sens des aiguilles d’une montre, d’un nombre de rangées égal au nombre de jetons qu’il vient de manger.

Le jeton caméléon (tiré du site de l’auteur)

Fin de la partie :
La partie prend fin dès qu’un joueur qui débute son tour, a le jeton caméléon face à une rangée vide. Il ne peut donc pas le nourrir et perd la partie.

Variantes :
Variante solo : Vous jouez tout seul et votre objectif est tout simplement de parvenir à manger tous les jetons nourriture, sans vous retrouver face à une rangée vide. Un challenge bien plus ardu qu’il n’y paraît  !!

Variante 2 joueurs + mise : Le but de cette variante est d’être le premier à atteindre 5 points de victoire.

Au début de chaque manche, le jeton de mise est placé entre les joueurs sur la valeur 1 (l’enjeu de la victoire est donc de 1 point).

Au début du tour, avant de nourrir le caméléon, si le jeton mise est entre les joueurs ou devant votre adversaire, vous pouvez lui proposer d’augmenter le challenge :
-S’il accepte, on augmente l’enjeu de 1, vous prenez le jeton devant vous en le pivotant sur la nouvelle valeur.
-S’il refuse, il perd immédiatement la manche et celui qui avait proposé d’augmenter la mise, remporte un nombre de points égal à la valeur indiquée avant la proposition d’augmentation.

L’avis de Captain Johan sur Tong :
Tout d’abord, je tiens à adresser un immense merci à Monsieur Bruno Cathala, puisqu’il a tenu parole en offrant Tong à tout le monde (il suffit juste de disposer d’une imprimante) et en le faisant illustrer par une nouvelle venue dans l’univers ludique, afin de lui donner sa chance : Camille Chaussy. Pour retrouver toute l’explication de la genèse du jeu et vous procurer les éléments nécessaires à sa fabrication, rendez-vous sur tric-trac par ici.

Dans le « contrat » Bruno Cathala s’était engagé à mettre à disposition : « Un jeu inédit en print and play. Un petit jeu à deux, règles apprises en 2 minutes, parties rapides ». Je confirme que le contrat est carrément rempli, puisque les règles du jeu Tong, sont d’une simplicité enfantine et que les parties durent quelques minutes à chaque fois, ce qui est propice à l’enchaînement des parties et à l’envie de revanche.

Mais ce n’est pas parce que les règles sont faciles à comprendre, que le jeu l’est pour autant, puisqu’il faudra quand même bien réfléchir avant de se jeter sur le premier type de bestiole venu dans sa rangée. En effet plus la partie avance et plus l’on court le risque de se faire piéger par son adversaire, prêt à tout pour nous faire débuter devant une rangée vide…

Le fait d’avoir ajouté une variante solo, c’est vraiment super puisque  le jeu offre un sacré challenge dans ce mode là. C’est même presque limite mission impossible, ou en tout cas il faut bien se triturer les méninges avant chaque coup et tout planifier à l’avance, ce qui devrait donc plaire aux stratèges et aux fans du solitaire (sauf qu’ici contrairement à celui avec des billes, il n’y a pas de technique pour le réussir à tous les coups).

La variante avec les mises permet également d’ajouter une part de bluff et de fourberie supplémentaire au jeu, puisqu’on va essayer de faire en sorte que l’adversaire se déballonne et nous offre quelques points de victoire. Cette variante est donc tout à fait propice à l’utilisation d’un peu de trash talking afin de faire craquer son adversaire et lui saper sa confiance sur ses chances de victoire.

Le jeu se transporte facilement partout et permet de jouer dès qu’on a un petit moment de libre, en plus on peut le faire entre différentes générations de joueurs, puisqu’il devrait plaire aux plus jeunes et à leurs aînés. Si on en fabrique plusieurs, on peut facilement imaginer des petits tournois de Tong en famille ou entre amis. C’est également très pratique au vu du temps que durent les parties, pour jouer les tâches ménagères au sein d’un couple par exemple (le perdant à Tong fait la vaisselle ce soir lol).

Les illustrations de Camille Chaussy sont vraiment superbes et dans un style graphique qui devrait beaucoup attirer les plus jeunes. Les animaux sont tous très expressifs et c’est franchement cool d’avoir personnalisé chaque jeton au sein de la même famille de proies et non pas d’avoir fait un seul modèle pour chaque espèce, et lequel aurait été répété 5 fois. En tout cas moi je les trouve vraiment très attachants tous ces petits insectes au look un peu déjanté (ça ne m’empêche pas de les offrir sans pitié en pâture au caméléon mwahahaha).

Il ne fait donc aucun doute, qu’après ce premier travail d’excellente qualité dans l’univers ludique, on devrait de nouveau voir le nom de Camille Chaussy apparaître sur d’autres boîtes de jeux, en tout cas moi j’espère la revoir, car j’aime vraiment beaucoup le boulot qu’elle a fait sur Tong !!

En bref, Tong est un excellent petit jeu au rapport qualité/prix imbattable puisqu’il est « gratuit » (juste le coût de l’impression et du papier) et mis à la disposition de toutes et tous. C’est stratégique, super rapide et méga simple à expliquer et à jouer. Sans compter que l’univers graphique réalisé par Camille Chaussy est vraiment superbe et très plaisant à regarder. Alors franchement à quoi bon s’en priver ?! Tous à vos imprimantes et à vos ciseaux !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *