The Belgian Beers Race (Boutriaux/Dastarac) financement participatif [Kickstarter jusqu’au 17 septembre 2020]

The Belgian Beers Race (Boutriaux/Dastarac) financement participatif [Kickstarter jusqu’au 17 septembre 2020]

L’article du jour sera un peu particulier puisque je vais vous présenter un jeu qui est actuellement en phase de financement sur la plateforme de crowdfunding (financement participatif) Kickstarter : par là jusqu’au 17 septembre à 19h00.

Comme d’habitude, je vous expliquerai à la fin de l’article comment tout cela fonctionne, pour celles et ceux qui n’ont jamais participé à ce genre de campagnes et qui voudraient se lancer.

Ce que je ne saurai que trop vous conseiller puisque les gens derrière le projet sont super coolos et sympathiques. En plus le jeu est vraiment supra chouettax (que vous aimiez la bière ou non) ce qui ne gâche rien.

La future boîte de jeu

The Belgian Beers Race est un jeu de course réalisé par Cowmic Boutriaux, illustré par Ammo Dastarac, dans lequel on va arpenter la Belgique et visiter ses brasseries emblématiques, afin d’y acheter et déguster les bières proposées. Il sera jouable de 2 à 4 joueurs (à moins qu’un mode solo voit également le jour) pour des parties d’environ 30 minutes par joueur.

Ce projet sera édité par Byr Games et devrait normalement être livré quelques mois après la fin de la campagne, c’est à dire courant février 2021, si tout se passe bien. Comme le jeu sera made in Europe (en Allemagne), il ne devrait pas y avoir de retards dus au Coronavirus comme c’est le cas en ce moment avec les jeux produits en Asie.

Les pledges :

Au niveau des pledges (les offres proposées) il y en a 3 différents, auxquels il faudra ajouter les frais de port plus tard (environ 12€) :

-La core box (future boîte boutique) pour 50€

 

-La boîte deluxe (exclu kickstarter) pour 65 euros.


 

 -La totale ! (exclu kickstarter) pour 75 euros


Afin de vous montrer comment on joue au jeu, j’ai réalisé une série de vidéos à l’aide du prototype qui m’a été envoyé (encore merci à toute la team Byr Games pour cet honneur !)

L’avis de Mister Zombi sur le prototype de The Belgian Beers Race :

Tout d’abord un immense merci à toute la team Byr Games qui m’a permis d’avoir un des rares prototypes du jeu, j’ai donc pu y jouer de nombreuses fois et avec des publics différents (adeptes de gros jeux, joueurs allergiques aux règles compliquées…etc.) et force est de constater que tout le monde a eu envie d’y rejouer, pour pouvoir tenter de nouvelles choses.

Il y a pas mal d’éléments à expliquer au niveau des règles avant de se lancer, mais au final rien d’insurmontable puisque l’iconographie sur les différents éléments du jeu est très claire et intuitive.

On se prend facilement au jeu et on a vraiment l’impression de voyager à travers les différentes brasseries de Belgique, notamment grâce aux cubes que l’on laisse sur celles que l’on a visitées et qui nous permettent de retracer notre périple à l’issue de la partie.

Tout au long de la partie, il faudra gérer au mieux son temps. Chaque journée de course est composée d’au moins 24 unités de temps ou UT (1 UT = 1 demi-heure). Les joueurs jouent des actions plus ou moins gourmandes en UT, jusqu’à ce qu’ils se retrouvent en tête sur la piste des UT, c’est alors au joueur le plus en retrait de jouer son tour jusqu’à ce qu’il prenne la tête et ainsi de suite.

Les nombreux axes de scoring différents, donnent envie d’essayer de nouvelles stratégies lorsqu’on rejoue. Est-ce qu’on va essayer de déguster un maximum de bières au risque d’avoir mal aux cheveux les lendemains ? Essayer d’acheter le plus de bières possibles pour blinder son sac à dos ? Visiter un maximum des brasseries et si possible avant ses petits camarades ? Tout faire pour trinquer avec ses adversaires pour monter sa convivialité ? Un peu de tout ça et d’autres choses encore ?

Le jeu est vraiment bien pensé, les mécaniques s’imbriquent bien entre elles et le tout est plutôt réaliste, puisque forcément plus on boit et plus on a du mal à faire du vélo, prendre correctement les transports en commun ou faire du stop.

Les pénalités sont elles aussi plutôt réalistes et handicapent bien les joueurs. J’ai beaucoup apprécié le fait que bien que ça soit un jeu tournant autour de la bière (et donc de l’alcool) le propos soit nuancé et n’incite pas à consommer à outrance.

Raison pour laquelle on ne conduira jamais de voiture dans le jeu, afin d’avoir une attitude responsable et de ne pas causer d’accidents. Les 3 moyens de transport sont donc plutôt safe avec le vélo, le bus (enfin les transports en commun) et l’autostop.

Ce qui est très sympa également c’est que chaque mode de transport a ses propres spécificités, le vélo demande plus de temps (c’est plus long de pédaler à la force de ses mollets) mais sur les longs trajets on va pouvoir se dégriser un peu.

Les transports en commun sont un compromis entre le vélo et le stop, ils peuvent avoir du retard, mais en fonction du temps qu’on y passe, on pourra éventuellement déguster des bières de notre sac à dos pendant les trajets.

Le stop quant à lui est le moyen de transport le plus hasardeux, mais celui qui coûte le moins de temps lorsque ça se passe bien. On peut néanmoins inciter les conducteurs à nous prendre en stop, en leur offrant des bières (c’est un bon calcul si vous avez la poisse aux dés ^^’).

Une chose est claire et nette quand on joue à ce jeu, c’est que toute la team derrière est composée de passionnés et on ressent tout l’amour qu’ils portent aux brasseries de leurs pays et à la bière en général. Ils ont réussi à retranscrire tout ça à merveille et que vous aimiez la bière (c’est forcément un plus) ou non, ce jeu de course devrait pouvoir vous ravir.

Le côté périple à travers le pays fait un peu penser aux Aventuriers du Rail (dont je ne suis pas un grand fan ^^’), mais avec un esprit plus « bon enfant » dans la mesure où on ne pourra pas se pourrir en squattant le trajet d’un de nos adversaires, ce qui le bloquera et lui fera perdre des points.

Ici il n’y a aucun souci à se retrouver sur les mêmes trajets et les mêmes lieux, bien au contraire même, puisqu’on pourra éventuellement trinquer avec eux et ce faisant, gagner des points. Bien évidemment il sera peut-être un peu moins jouable avec les enfants, non pas parce que les règles sont plus complexes, mais plus en raison de son thème un peu plus mature.

The Belgian Beers Race a en tout cas toutes les qualités requises pour devenir un jeu à franchise dans la même veine que les Aventuriers du Rail, car ça serait vraiment chouettax de pouvoir découvrir des brasseries du monde entier, avec d’autres plateaux et/ou d’autres boîtes…etc. (moi en tout cas ça me vend du rêve ^^).

En tout cas j’espère qu’il connaîtra autant de succès que cette franchise, car il le mérite ! C’est vraiment un excellent jeu avec un bon petit goût de reviens-y, dans lequel on prend plaisir à arpenter le pays de nos voisins et amis belges, en quête de plaisirs houblonnés.

 

Fonctionnement du crowdfunding et où on en est sur la campagne :

Pour celles et ceux qui n’auraient jamais participé à un financement participatif, je vais vous donner quelques explications. Le but du jeu est d’atteindre un certain montant qui permettra de donner vie au projet.

Bien évidemment l’idéal est d’aller bien au-delà de ce montant, pour que le créateur du projet puisse avoir plus de marge et ajoute des contreparties supplémentaires à son projet, lesquelles sont généralement symbolisées par des stretch goals qui sont des objectifs à atteindre (du genre : si on atteint telle somme, vous recevrez ça en plus).

Vous allez donc prendre part à ce projet en investissant une certaine somme dedans faisant de vous un backer du projet. Ici il faudra que vous choisissiez l’un des pledges, en fonction des contreparties qui vous intéressent et compter une dizaine d’euros de frais de port en plus.

Pour participer :

Il vous suffit simplement de vous créer un compte sur Ulule si vous n’en avez pas. Dans tous les cas, rendez-vous sur la page du projet The Belgian Beers Race, cliquez sur « contribuer», entrez le montant que vous souhaitez investir et choisissez votre contrepartie en cliquant dessus (vous pouvez également ne choisir aucune contrepartie si vous voulez juste aider sans rien recevoir en échange).

Ensuite la marche à suivre dépend des plateformes où se passent les campagnes de financement, certaines débitent l’argent immédiatement, d’autres comme kickstarter attendent l’issue de la campagne pour le faire.

Comme il s’agit de la plateforme Kickstarter, vous serez débités immédiatement de la somme investie, un peu comme si vous alliez faire vos courses par exemple. Si jamais le projet n’était pas financé dans les temps, alors l’argent investi vous serait remboursé.

Avancement de la campagne :

Afin que le jeu voit le jour, il fallait récolter 7000€ (soit 200 contributeurs au pledge de base) nous en sommes actuellement à  67 703€ récoltés grâce à 937 contributeurs (à l’heure où je tape ces lignes évidemment, donc ne soyez pas surpris si ça change par la suite).

Nous cherchons donc à atteindre les ultimes paliers de financement qui ont tous été dévoilés récemment :

-SG 17 à 70 000€ : le nom de tous les backers seront inscrits à l’intérieur de la Deluxe Box

-SG 18 à 74 000€ : le dos du plateau principal est maintenant entièrement illustré par Ammo (pour toutes les boîtes)

-SG 19 à 78 000€ : 3 dés customisés en plus (car on a jamais assez de dés <3) dans les Deluxe Box

-SG 20 à 82 000€ (l’ultime, et pas des moindres !): Illustration exclusive d’Ammo dans une sérigraphie numérotée et signée.

Pour finir et en résumé 10 bonnes raisons de participer à la campagne The Belgian Beers Race :

-Aider à faire éditer un jeu qui ne pourrait pas voir le jour sinon.

-Nous aider à débloquer des choses et à recevoir encore plus de plaisirs maltés (et autre) pour le même prix.

-Découvrir de nombreuses brasseries belges

-Un jeu de course à travers la Belgique fort bien conçu, avec un potentiel de licence (IV évidemment) à la Aventuriers du Rail mais version bières !

-Pouvoir consommer de la bière (dans le jeu) sans en subir les conséquences en vrai !

-Une livraison qui devrait avoir lieu quelques mois après la fin de la campagne seulement en février 2021 si tout se passe bien

-Des superbes illustrations qui invitent à se promener en Belgique

-Une maison d’édition pleine de gens sympas, motivés et proches des backers (pas forcément géographiquement hein)

-Un jeu fabriqué entièrement en Europe, afin qu’il arrive plus vite chez les backers et pour réduire l’impact écologique.

-Me faire très plaisir et avoir ma reconnaissance éternelle (comment ça ce n’est pas une bonne raison ?! ^^’) ou plus sérieusement, avoir excellent jeu de course (mais pas que) qui sera chez vous quelques mois après la fin de la campagne.

Pour mémoire pour participer à la campagne (vous avez jusqu’au 17 septembre 2020 à 19h00) et avoir toutes les infos, c’est par là.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.