Les inventeurs (Henry/Lannurien) version prototype

Les inventeurs (Henry/Lannurien) version prototype

Les Inventeurs est un jeu de réflexion et de gestion de cartes et de tuiles dans lequel les joueurs dirigent une équipe d’inventeurs et vont tenter de réaliser des inventions afin de marquer un maximum de points de victoire. Le jeu est réalisé par Frédéric Henry et illustré par Gaël Lannurien.

Ce jeu sera édité par Bombyx et sera distribué par Asmodée en France. Les Inventeurs sera disponible en boutiques spécialisées et VPC début novembre 2016  pour environ 29€.

Les Inventeurs se joue de 2 à 5 joueurs, à partir de 10 ans et les parties durent environ 30 minutes. Comme la boîte du jeu n’a pas encore de visuel, je le rajouterai plus tard.

Les inventeurs est un jeu de réflexion et de gestion de cartes, dans lequel on dirige une équipe d’inventeurs qui va travailler sur l’élaboration de diverses inventions. Une fois qu’elles seront terminées, on pourra récupérer des brevets et d’autres récompenses (partagées entre les différents savants qui auront participé à la découverte), lesquelles permettront d’accumuler des points de victoire. Le joueur qui en aura le plus en fin de partie sera déclaré vainqueur.

Contenu de la boîte :
-1 buste Leonard de Vinci
-75 cubes ressource (15 par couleur de joueurs)
-36 cartes Invention
-20 tuiles Inventeur
-36 jetons Compétence Initiale
-50 jetons récompense
-1 livret de règles
-1 livret illustré de biographie des Inventeurs.

L'ensemble du matos contenu dans le prototype
L’ensemble du matos contenu dans le prototype

Mise en place du jeu :
-Chaque joueur choisit une couleur de cubes ressource et les place devant lui.
-Chaque joueur prend les 4 inventeurs qui composent l’une des équipes (les inventeurs ont le même sigle au dos de leur tuile) et la place devant lui.
-Les joueurs placent les jetons installation (jetons blancs), comme indiqué sur les tuiles de leurs inventeurs.
-Placez au centre de la table autant de cartes invention que le nombre de joueurs +3. Ces cartes sont prises au hasard dans la pile de l’époque I.
-Placez sur chacune des cartes inventions 2 jetons récompense pris au hasard dans le sac. Comme chaque jeton possède une face 1, placez-les tous sur l’autre face afin de connaître la récompense spécial qu’il offre.
-Déterminez le premier joueur, ce dernier reçoit le buste de Léonard qu’il place devant lui.

Le futur buste de Léonard
Le futur buste de Léonard

Tour de jeu :
Lors de son tour un joueur doit obligatoirement réaliser une seule des deux actions possibles : faire travailler un inventeur ou réveiller l’ensemble de ses inventeurs au repos.

Faire travailler un inventeur : le joueur choisit parmi ses inventeurs éveillés (position verticale) celui qu’il envoie travailler sur une invention présente au centre de la table. Pour faire cela, le joueur place sur les espaces disponibles autant de cubes ressource que ceux que produit son inventeur.

La Team jaune en version prototypale
La Team jaune en version prototypale

Si l’inventeur produit plus de cubes ressource que ne peut en accueillir l’invention, l’excédent est perdu. Il faut néanmoins que l’inventeur puisse poser au moins un cube sur l’invention. Une fois que c’est fait on couche l’inventeur en position horizontale, afin de montrer qu’il se repose.

Réveiller l’ensemble de ses inventeurs au repos : le joueur redresse en position verticale tous ses inventeurs couchés en position horizontale. Pour pouvoir effectuer cette action, il faut qu’au moins un des inventeurs se trouve en position horizontale.

Les joueurs jouent ainsi jusqu’à ce que la partie se termine lorsque l’époque 3 prend fin.

La future tuile de l'inventeur Johannes Gensfleisch aka Gutenberg (dédicace aux cours d'histoire du livre de l'IUT info-com de Dijon lol)
La future tuile de l’inventeur Johannes Gensfleisch aka Gutenberg (dédicace aux cours d’histoire du livre de l’IUT info-com de Dijon lol)

Achever une invention : lorsque tous les emplacements ressource d’une carte invention sont remplis, l’invention est achevée. Le joueur qui l’a terminée (en remplissant le dernier emplacement libre) s’exclame Eureka et prend le buste de Leonard. Vient alors le partage des récompenses.

Comme je suis pour la parité, la future tuile d'une des inventrices : Marie Curie !!
Comme je suis pour la parité, la future tuile d’une des inventrices : Marie Curie !!

Le partage des récompenses : les joueurs choisissent leur récompense dans l’ordre de leurs contributions à cette invention. C’est donc le contributeur majoritaire (celui qui a placé le plus de cubes sur cette invention) qui commence à choisir sa récompense, jusqu’au joueur le plus minoritaire. En cas d’égalité, c’est la statuette de Leonard et sa proximité qui permet de départager les joueurs, on commence d’abord par le détenteur puis les plus proches dans le sens horaire.

Les joueurs peuvent alors prendre le brevet de l’invention (la carte invention) ou l’un des deux jetons qui étaient posés dessus.

Bien évidemment pour prendre part au partage, il faut avoir placé au moins un cube sur l’invention. Chaque joueur ne reçoit qu’une récompense, celles qui n’ont pas été prises sont défaussées. Les joueurs reprennent ensuite les cubes qu’ils avaient posés sur l’invention.

Une des futures cartes invention : le(d) zeppelin
Une des futures cartes invention : le(d) zeppelin

Les différentes récompenses :
-Les brevets : ce sont les cartes inventions achevées, la carte peut être prise comme récompense lors du partage. Elle rapportera en fin de partie à son possesseur un nombre de points de victoire équivalent au chiffre noté dans le coin supérieur droit (1 pour une invention de l’époque 1, 2 de l’époque 2 et 3 de l’époque 3). Le chiffre en rouge situé dans le coin supérieur gauche de la carte, permet également de créer des suites et des combinaisons afin de marquer des points supplémentaires.

-Les jetons de progression (jetons verts avec un chiffre de 1 à 4 dessus) : de valeurs 1 (tous les jetons récompense ont un côté 1), 2, 3 ou 4
représentent les niveaux de compétence de vos inventeurs dans un des 4 domaines de connaissance. Chacun des jetons peut être posé sur une tuile inventeur, par-dessus le niveau directement inférieur. Ainsi un 1 peut être placé sur un emplacement vide, un 2 peut être mis sur un 1, un 3 peut être placé sur un 2 et enfin un 4 sur un 3.

Un exemple de mise en place des tuiles de l'époque 1 à 3 joueurs
Un exemple de mise en place des tuiles de l’époque 1 à 3 joueurs

-Les jetons points de victoire (couronne de lauriers avec un nombre) : ils rapportent en fin de partie un nombre de points de victoire égal à leur valeur faciale.

-Les jetons réveil (soleil) : ils permettent de réveiller tous vos inventeurs au repos, sans avoir à utiliser d’action pour le faire. Ce jeton est défaussé après usage.

-Les jetons ressources additionnelles (cubes avec points d’interrogation) : ils permettent lorsqu’on fait travailler un inventeur, d’ajouter deux cubes ressources en plus sur des emplacements libres de l’invention sur laquelle il travaille et ce même sur des compétences dont l’inventeur n’a pas de maîtrise. Ce jeton est défaussé après usage.

-Les jetons joker (point d’interrogation) : ils peuvent être inclus aux suites formées par les chiffres présents en haut à gauche des brevets et prendre la valeur de votre choix (y compris supérieure à 5). Ils peuvent donc combler un trou dans une suite ou la poursuivre.

Toues les jetons récompense peuvent donc être conservés devant leur possesseur jusqu’à ce qu’ils soient utilisés. Dès lors qu’un jeton progression est placé sur une tuile inventeur, il ne peut plus en être retiré. Tous les jetons de récompense peuvent servir de jeton de progression 1 (vu qu’ils ont tous un 1 au verso). Utiliser un jeton récompense, ne compte pas comme une action.

Les jetons récompense du proto, en bas les différentes possibilités de récompense
Les jetons récompense du proto, en bas les différentes possibilités de récompense

Fin d’époque :
Lorsque l’avant-dernière invention présente au centre de la table a été achevée, l’époque prend fin. Les cubes posés sur l’invention restante sont perdus et rendus à leur(s)

On dispose alors au centre de la table un nombre de cartes inventions égal au nombre de joueurs +3 (donc par exemple 7 cartes à 4 joueurs 4+3=7). Ces cartes sont piochées dans le tas correspondant à l’époque suivante (2 ou 3).

On dépose de nouveau 2 jetons récompense tirés du sac, sur chacune des cartes invention. De nouveau, on prend soin de ne pas les mettre sur leur face 1.

Le jeu continue alors normalement là où il s’était interrompu, c’est-à-dire au joueur à gauche de celui qui a pris la statue de Leonard. Les époques suivantes se déroulent de la même façon que la première, jusqu’à la fin de l’époque 3 et donc de la partie.

Une tuile personnage de chaque équipe !!
Une tuile personnage de chaque équipe !!

Fin de la partie :
La partie prend fin lorsque l’avant-dernière invention de l’époque 3 est achevée. Chaque joueur fait alors le décompte de ses points de victoire en additionnant les points suivants :
-Les PV des jetons récompenses
-Les PV des brevets (chiffre en haut à droite de la carte)
-Les PV des suites (chiffres en haut à gauche des cartes inventions qui vont de 0 à 5) et/ou des paires, brelans et carrés formés par ces chiffres.
-Les PV en fonction des inventeurs de votre équipe que vous avez suffisamment améliorés (c’est-à-dire dont vous avez rempli les conditions de l’encadré vert présent sur sa tuile).

Le joueur qui a le plus de points de victoire remporte la partie, en cas d’égalité entre les premiers, la victoire revient à celui qui a acquis le plus de brevets au cours de la partie.

L’avis de Mister Zombi sur Les Inventeurs :
Alors avant toute chose, je tiens à remercier Fredéric Henry et Bombyx pour l’organisation du championnat des Inventeurs et donc d’avoir permis à Jocade de recevoir un prototype du jeu qu’il a été possible d’essayer. Bien évidemment, comme il s’agit d’un prototype, la version à laquelle j’ai joué est un peu différente de la version finale, ne serait-ce qu’au niveau du matériel. Néanmoins au vu des futures illustrations, le jeu devrait quand même être très chouette et il y a de fortes chances pour que j’en fasse l’acquisition en novembre.

J’ai également trouvé assez sympa le fait de placer les jetons d’évolution des personnages directement dans leur tuile. Je ne vous en dirai pas plus au niveau de la qualité du matos, puisque je ne sais pas ce qu’il en sera de la version finale. Je n’ai jamais joué aux jeux de la gamme des Bâtisseurs et je ne pourrai donc pas vous donner un point de comparaison au niveau des mécaniques et autre. En tout cas, pour ma part, j’ai vraiment beaucoup aimé découvrir et jouer aux Inventeurs.

Les règles du jeu sont vraiment très simples puisque l’on a seulement deux actions possibles lors de notre tour : faire bosser un inventeur sur une invention ou réveiller nos inventeurs qui ont déjà bossé. Le fait de les faire travailler permet de poser des ressources sur l’invention de notre choix et dès que toutes les ressources demandées sont placées dessus, l’invention est terminée et les joueurs qui y ont contribué se partagent les récompenses possibles (jetons ou brevets).

Une partie se dispute en 3 âges et un âge prend fin lorsqu’il ne reste plus qu’une invention à découvrir. A la fin de l’âge 3 on fait un décompte des points de victoire (différentes possibilités de scoring) et le joueur avec le plus grand total remporte la partie. Rien de bien sorcier en somme, mais j’ai quand même trouvé ça très plaisant à jouer, même si selon les parties on va parfois avoir l’impression de « subir » un peu le jeu (à 5 joueurs par exemple) et de voir les autres joueurs finir les inventions sous notre nez.

Néanmoins, même dans ces coups de temps-là, les scores en fin de partie sont assez serrés, ce qui donne envie de rejouer derrière pour tenter de prendre sa revanche. Sans compter que les parties sont généralement assez rapides, sauf si bien évidemment les joueurs prennent un gros temps de réflexion à chaque fois.

Il faut dire que même s’il y a une bonne dose d’opportunisme (venir rejoindre une invention bien avancée pour grappiller une récompense par exemple), il faut quand même essayer de se trouver une stratégie pour la partie et tenter de s’y tenir, ce qui demande de la réflexion (le moment où réveiller ses inventeurs peut faire la différence par exemple). Même si bien évidemment, selon les agissements de nos adversaires, il faudra parfois s’adapter et changer un peu les choses.

En bref, j’ai trouvé qu’en état prototypal le jeu était déjà très sympa et au vu des futures modifications, il devrait être encore meilleur. Un bon petit jeu dans son genre, avec des règles super simples, des parties plutôt rapides et un petit goût de reviens-y vu que les scores sont généralement serrés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *