Le Bois des Coua2sous et des Couadsous (Muller/Munoz)

Le Bois des Coua2sous et des Couadsous (Muller/Munoz)

Le Bois des Coua2sous est une revisite du mémory qui vous place dans la peau de sangliers, bien décidés à trouver et manger au moins 5 glands dans le bois des Couadsous. Le jeu est réalisé par Blaise Muller et illustré par Jonathan Munoz

Ce jeu est édité par Florent Tosacano des Jeux Opla et distribué par Paille Editions en France. Le Bois des Coua2sous est disponible en boutiques spécialisées et VPC depuis juillet 2019  pour environ 12€. Notamment chez mon fournisseur ludique Philibert. et par ici si vous voulez vous procurer le Bois des Couadsous.

Le Bois des Coua2sous se joue de 1 à 4 joueurs (ou jusqu’à 8 si vous le combinez avec Le Bois des Couadsous), à partir de 6 ans et les parties durent environ 10 minutes.

La boîte du jeu Le Bois des Coua2sous

Le Bois des Coua2sous est un standalone (jeu qui se suffit à lui même) et une extension pour le jeu Le Bois des Couadsous du même duo d’auteurs. Les sangliers débarquent dans le bois des Couadsous et viennent s’installer avec les écureuils du premier opus. Le principe de base est le même, parvenir à franchir la forêt en annonçant la bonne couleur ou la bonne forme qui se trouve sur le verso des 3 cartes, situées face à notre personnage.

Lorsqu’on a réussi à franchir les 3 cartes on gagne 1 ou 2 gland, le but étant d’être le premier à en récolter au moins 5. Le Bois des Coua2sous permet également de jouer jusqu’à 8 joueurs et ajoute de nombreuses variantes, dont un mode solo !

Contenu de la boîte :

-1 dépliant de règles
-1 dépliant de règles lorsqu’on mélange les 2 jeux
-9 cartes forêt recto/verso différentes représentant une forme (champignon, feuille, caillou) et un couleur (jaune, bleu ou rouge)
-12 cartes glands réparties ainsi
6 cartes 1 gland
6 cartes 2 glands
-4 cartes Coua2sous

L’ensemble du matériel de la boîte

Mise en place du jeu :

-Posez au hasard les 9 cartes forêt de manière à former un carré de 3 x 3 cartes.

-Disposez une carte gland face visible, au bout de chaque ligne et de chaque colonne. Vous pouvez procéder aléatoirement ou alors alterner les cartes 1 gland et 2 glands (façon de faire recommandée)

-Choisissez ou recevez une carte Coua2sou qui vous représentera. Placez-la sur sa face couleur ou sur sa face forme, selon la préférence de chacun. Il est également possible de décider que tous les joueurs positionnent leur personnage sur la même face.

-Placez votre personnage sur le bord d’une ligne ou d’une colonne, il cherchera donc à atteindre le ou les glands qui se trouvent en face de lui. C’est Jeannine qui est installée en première, puisq Mehdi, Anne-Sophie et enfin Michaël.

Les 4 Coua2sous

-Il est tout à fait possible d’avoir deux personnages qui se trouvent l’un en face de l’autre, voire même qu’ils visent le(s) même(s) gland(s).

-Le pire perdant de votre dernière partie de n’importe quel jeu sera le premier joueur.

Déroulement de la partie :

Chaque joueur à son tour tente de gagner le(s) gland(s) situés en face de son Coua2sou, en commençant par le premier joueur, puis à tour de rôle dans le sens horaire. Il faut parvenir à franchir les 3 cartes forêt qui nous séparent du butin convoité.

Il commence par la carte la plus proche de son personnage, si ce dernier est du côté couleur, il doit alors annoncer la couleur du verso de la carte. Si son Coua2sou est côté forme, il doit annoncer une forme.

Le recto des cartes forêt

On retourne alors la carte et on vérifie si la forme ou la couleur annoncée est la bonne, si c’est le cas, le joueur continue à avancer et fait de même pour la deuxième carte. S’il trouve de nouveau, il passe à la troisième carte.

Par contre dès lors que la couleur ou la forme ne correspondent pas, son tour de jeu s’arrête et c’est au suivant de jouer.

Gagner des glands : lorsqu’un joueur a réussi à annoncer correctement les 3 cartes qui étaient face à son personnage, il remporte la carte gland qui se trouvait en face et la place devant lui, cette dernière compte comme 1 ou 2 glands en fonction de l’illustration.

Les cartes gland

Le joueur qui a récupéré une carte gland, déplace alors son Coua2sou d’une case vers la droite ou vers la gauche, afin de viser une nouvelle carte gland. Les autres joueurs doivent alors retourner leur personnage, si bien que s’ils jouaient avec les formes, ils jouent maintenant avec les couleurs et vice-versa. Celui qui a gagné des glands, se déplace juste, il ne retourne pas sa carte.

Puis c’est au tour du joueur suivant.

Déplacer son personnage : au lieu de tenter de gagner des glands, un joueur peut décider lors de son tour, de déplacer son sanglier d’une case vers la droite ou vers la gauche. C’est alors au tour du joueur suivant.

Leur verso

Fin de partie :

Dès qu’un joueur récolte son cinquième gland (on parle bien de glands et non pas de cartes glands), il gagne et remporte la partie, devenant ainsi le roi ou la reine des glands !

Variantes :

-Y a quoi d’sous ? : lors de la mise en place, placez les glands aléatoirement du côté feuille des cartes. Ainsi vous ne saurez pas si vous allez remporter 1 ou 2 glands !

-Glandeur nature ! : toutes les cartes valent 1 gland et le but est d’être le premier à récupérer 3 cartes gland.

-Les cinq saints glands cinglants ! : pour gagner il faut obtenir exactement 5 glands, si jamais on en gagne 6, il faut alors remettre 2 cartes glands préalablement gagnées, où on le souhaite.

-Razzia sur la bouffe : la partie ne sera terminée que lorsque toutes les cartes glands auront été récupérées. Celui qui a le plus de glands aura gagné (une indigestion) la partie.

-Marcassin (dès 3 ans) : formez juste un petit carré avec 4 cartes (2 par 2) et pour toute la partie, considérez que tous les joueurs jouent juste avec les couleurs ou juste avec les formes, sans jamais retourner votre Coua2sou.

-Comme un gland (solo) : Mettez 5 cartes forêt en ligne face à vous, Faites à côté un tas avec les 12 cartes glands. Vous devez trouver l’enchaînement des versos des 5 cartes. A chaque erreur, vous perdez une carte gland et recommencez du début de la ligne. Parvenez à franchir la forêt en perdant un minimum de glands. Vous pouvez augmenter la difficulté en rallongeant la ligne et en utilisant 6 cartes, 7 cartes…etc. (il vous est possible de faire de même avec Le bois des Couadsous)

Variantes Couadsous + Coua2sous :

-1) La fête des voisins (5 à 8 joueurs) : Installez 9 cartes forêt, comme d’habitude (3 par 3) puis tout autour vous posez d’abord les 12 cartes avec 2 noisettes ou 2 glands, puis par-dessus vous mettez les cartes avec 1 gland ou 1 noisette.

Chaque joueur prend l’écureuil ou le sanglier de son choix et le dispose où il le souhaite comme dans une partie normale. On remportera toujours la carte du dessus qui fait face à notre personnage. Il n’y aura donc que des cartes valant 1 point à récupérer au début de la partie, mais au fil des tours, les cartes à 2 points se dévoileront.

Les 4 écureuils du Bois des Couadsous

ATTENTION : il n’est dorénavant plus possible de se déplacer à droite, vous ne pouvez donc plus vous déplacer que d’une case vers la gauche à chaque fois.

Le premier à trouver 5 fruits secs remportera la partie et pourra se la craquer devant encore plus d’adversaires !

Cette variante a une note de 7/10 sur son niveau de Foufou.

-2) Mieux vaut deux fois qu’une (2 à 4 joueurs) : Mélangez les cartes forêt des 2 jeux. Installez le jeu comme d’habitude (carré de 3 par 3) sauf que vous placez 2 cartes forêt l’une sur l’autre à chaque fois. Vous obtenez ainsi 9 tas de 2 cartes forêt.

Leurs noisettes

La règle est exactement la même que dans le jeu de base, sauf que lorsqu’on cherche à gagner une noisette ou un gland, on ne retourne que les cartes du dessus de chaque pile, celle du dessous reste donc telle quelle.

En revanche, quand on vise 2 noisettes ou 2 glands, on retourne l’ensemble des deux cartes forêt, comme s’il n’y en avait qu’une seule.

Les dépliants de règles

ATTENTION : il n’est toujours plus possible de se déplacer à droite, vous ne pouvez donc plus vous déplacer que d’une case vers la gauche à chaque fois.

Le premier à trouver 5 fruits remportera la partie !

Cette variante a une note de 9/10 sur son niveau de Foufou.

-3) La grande tablée (2 à 6 joueurs) : Mélangez les cartes forêt des 2 jeux et installez en 16, de façon à former un carré de 4 cartes par 4. Logiquement, il y aura 2 cartes en rab que vous pourrez remettre dans la boîte. Puis placez 8 cartes noisettes et 8 cartes glands (4 cartes 2 noisettes, 4 cartes 2 glands, 4 cartes 1 noisette et 4 cartes 1 gland) en alternant les cartes 1 avec les cartes 2.

Le reste de la partie se déroule normalement, sauf que vous devez maintenant réussir à franchir 4 cartes au lieu de 3 pour atteindre votre butin.

Le dépliant de règles du Bois des Couadsous

Cette variante a une note de 8/10 sur son niveau de Foufou.

-4) Winter is coming (2 à 8 joueurs) : Ce mode de jeu n’est qu’une suggestion pour les plus braves, il suffit juste d’appliquer les règles des variantes 1 et 2 (fête des voisins + mieux vaut deux fois qu’une).

Cette variante a une note de 87/10 sur son niveau de Foufou

 

-5) La variante de Mister Zombi : Si vous voulez faire encore plus monter la note du niveau de Foufou de l’une des variantes précédentes, alors pour pouvoir avancer, il ne faut pas donner soit la couleur, soit la forme mais les deux à la fois (bienvenue en enfer) !

L’avis de Mister Zombi sur Le Bois des Couadsous et Le Bois des Coua2sous :

Je me suis aperçu en préparant cet article pour vous parler du Bois des Coua2sous que je n’avais pas parlé du premier opus Le Bois des Couadsous (c’est pas bien du tout ça ^^’) alors que pourtant je l’aime vraiment beaucoup !

Je vais donc y remédier en faisant d’une pierre (jaune) deux coups et en vous parlant des deux à la fois. Je n’ai pas détaillé les règles du premier opus, pour la simple et bonne raison qu’elles sont identiques à celles du Bois des Coua2sous.

Les 4 premières variantes étaient d’ailleurs également présentes (avec certains noms différents), seules celle du solo et celle des enfants de 3 ans sont nouvelles. Bien évidemment toutes celles qui mixent les deux jeux sont également des nouveautés, qui contrairement aux autres vous demanderont d’avoir les deux boîtes.

Quoi qu’il en soit, l’un comme l’autre sont des revisites particulièrement retorses du memory. Ici il n’est pas question de retrouver des paires, mais de parvenir à mémoriser les 2 faces de chaque carte. Sur chaque face il y a deux éléments à retenir, la couleur qui peut être jaune, rouge ou bleue et la forme qui peut être un champignon, une pierre ou une feuille.

Pour atteindre le fruit qui est face à nous, il faudra parvenir à annoncer sans se tromper, soit la couleur, soit la forme du verso des 3 cartes qui nous font face. Sur le principe ça a l’air enfantin, mais quand on y joue, il n’en est rien.

En effet, comme nos adversaires progressent également dans nos parages, il n’est pas rare que l’on se croise (ou qu’on soit en lice pour le même fruit) ce qui fait changer de côté les cartes qu’on a mémorisées.

Ne parlons pas du fait qu’un adversaire réussisse à récupérer un fruit, car là c’est encore pire puisqu’on doit retourner notre personnage et donc mémoriser l’autre élément de chaque carte (on passe de couleur à forme ou inversement). Nœuds au cerveau garantis avec tout ça !

Donc méfiez-vous des deux Bois, car sous leurs dehors mignons (même si les sangliers sont plus badass que les écureuils, ils sont choupinous aussi) ces jeux vont vous faire fumer le cerveau et ce déjà rien qu’en mode normal.

Eh oui ! Car comme si le jeu n’était pas déjà assez compliqué, ils nous ont concocté des variantes bien barrées pour corser la difficulté et ainsi mettre au défi les capacités mnémoniques des joueurs. Le fait de pouvoir jouer jusqu’à 8 va également bien compliquer les choses.

Entre deux tours de jeu, les cartes sont susceptibles d’être brassées un bon paquet de fois, ce qui nous force à retenir deux fois plus d’éléments. Sans compter qu’on a beaucoup plus de chance de se faire chiper le fruit que l’on veut avant de pouvoir essayer de l’avoir (es mocho). Bon par contre c’est beaucoup plus fun dans le sens inverse, lorsque l’on parvient à voler une noisette ou un gland à l’un de nos adversaires.

C’est la loi de la jungle qui règne dans ces bois ! D’ailleurs si vous avez envie d’embêter un peu vos camarades, rien ne vous empêche de dire des bêtises pour les confuser un peu, genre : « ah ben là c’est un jaune que tu as », « mais non ce n’est pas une pierre malheureux, c’est une plante » et autres joyeusetés du genre ^^ (oui ça c’est quand on est vache).

Si vous possédez déjà Le Bois des Couadsous standard et que le fait de mixer les deux jeux ensemble ne vous intéresse pas, alors votre exemplaire vous suffira. Si vous n’en possédez aucun des deux et que le mix ne vous intéresse pas, alors à vous de voir quels animaux vous préférez et si vous êtes plus noisettes/écureuils que sangliers/glands.

Par contre si vous avez envie de renouveler vos promenades dans les bois, de vous rajouter des bonnes doses de difficulté et de pouvoir y jouer à plus que 4, alors foncez et procurez-vous les deux (ou la boîte qui vous manque si vous en avez déjà un des deux).

Surtout que ce sont des petites boîte de rien du tout, que l’on va pouvoir trimbaler partout avec nous et comme le jeu ne prend pas non plus énormément de place (un peu plus avec la variante grande tablée) ça permet d’y jouer en toutes circonstances (ou presque).

Les règles sont expliquées super rapidement et les parties ne sont pas trop longues non plus (sauf si vous avez toutes et tous une mémoire défaillante, auquel cas vous n’êtes pas sortis du sable) ce qui permet de les enchaîner.

Ce qui est très cool c’est que le jeu se pratique tout aussi bien entre adultes qu’avec des enfants (ces derniers sont d’ailleurs souvent meilleurs que leurs aînés), y compris avec les plus jeunes lorsqu’on leur facilite les règles. En plus tout le monde y prendra plaisir, puisque c’est un jeu qui challenge tout le monde.

On n’est donc pas dans le jeu auquel on joue avec les marmots juste pour leur faire plaisir et parce qu’ils nous tannent pour y jouer. Vous pouvez d’ailleurs être sûrs qu’ils vous réclameront d’y jouer car les illustrations très colorées et sympathiques les attirent bien.

Cerise sur le gâteau ludique, comme il s’agit d’un jeu édité par les Jeux Opla, il est bien évidemment écologique (autant que faire se peut) et 100ù made in France afin de réduire l’empreinte carbone au maximum. Comme c’est plutôt rare dans le secteur, il est donc important de le souligne et de soutenir ce genre d’initiatives !

En bref, Les Bois de Couadsous et de Coua2sous sont deux excellents mémory bien corsés, qui plairont aux plus jeunes comme aux plus âgés. Séparément ils offrent déjà un bon challenge lors des parties, mais lorsqu’on les mixe là ça devient encore plus savoureux et difficile. La bonne ambiance est toujours de mise autour de la table, tout comme la surchauffe des cerveaux !

En bref bis, si vous avez envie d’un très joli memory et bien ardu, alors foncez vous procurer l’un des deux ou les deux opus de la gamme. Surtout qu’ils ne prennent pas de place, que les parties sont rapides et jouables partout et qu’en plus c’est du 100% made in France, que du bon quoi et aucune raison de s’en priver !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.