Escape Room : La Pièce

Escape Room : La Pièce

L’article du jour sera un peu spécial puisqu’il ne s’agira pas d’un jeu de société à proprement parler, mais de ma première expérience dans le monde des Escape Room. Avant de vous en dire plus sur tout ça, je tiens à présenter toutes mes excuses à celles et ceux qui attendent le compte-rendu de la fièvre ludique du samedi soir n°2, mais ayant été en week-end à Paname, je n’ai pas pu l’avancer. De plus, cette nouvelle expérience m’a tellement plu, que je n’ai pas voulu attendre pour vous en parler ^^’

Tout d’abord, si vous n’êtes pas familiers avec le concept, une escape room est un jeu interactif, dans lequel un certain nombre de joueurs (de 1 à 6-7 selon les endroits, mais généralement il faut être au moins 3 pour participer) sont enfermés dans une pièce pendant une heure. Le but du jeu est de parvenir à quitter cette pièce avant la fin du temps imparti, pour se faire, les membres de l’équipe vont devoir coopérer pour tenter de trouver des indices, afin de résoudre les différentes énigmes qui permettront de parvenir à s’échapper.
Parmi toutes les escape room parisiennes (plus d’une dizaine différente), ma frangine avait choisi de réserver La Pièce, qui se situe au 3 rue de Metz à Paris. Notre super team se composait de Csilla, Sophie, Coralie et moi. Nous avions donc rendez-vous samedi à 16h00 et ne savions pas trop à quoi nous attendre, hormis le fait que La Pièce est en relation avec l’univers de Lewis Carroll et de son Alice (on savait également qu’on avait intérêt à être performants et à réussir à en sortir, si on ne voulait pas que Csilla nous haïsse jusqu’à la fin de nos jours lol).

Nous sommes arrivés grosso modo pile poil à l’heure et dans la rue nous avons pu admirer cette porte pour le moins énigmatique, qui met d’ores et déjà dans l’ambiance :

Voilà qui donne vachement envie, non ?
Voilà qui donne vachement envie, non ?

Nous avons donc tenté d’entrer dans le bâtiment, mais celui-ci était fermé de l’intérieur… Il faut dire que c’est le minimum pour préserver tous les secrets du lieu et éviter que des gens puissent entrer s’ils n’ont pas réservé.

Une fort sympathique jeune femme nous a donc ouvert, quelques secondes après que nous ayons tenté d’entrer. Elle nous a donc invité à l’intérieur, à nous asseoir dans un canapé très confortable (où on nous a bien évidemment demandé de nous séparer de nos montres et de tout objet permettant d’avoir l’heure) et nous a expliqué ce qui allait se passer, l’histoire…etc.

En gros, que nous allions avoir une heure pour parvenir à nous échapper du bureau du célèbre écrivain, en résolvant les différentes énigmes et en trouvant les indices cachés dans la pièce. Qu’il n’y a besoin d’aucune connaissance particulière pour parvenir à sortir, mais seulement de sa logique et de son sens de l’observation. De préférence, il vaut mieux que tout le monde bosse en équipe plutôt que de partir chacun dans son coin sur un truc et surtout de bien communiquer les uns et les autres, afin d’éviter que des indices ou autre se perdent.

Un petit extrait du site internet de La pièce
Un petit extrait du site internet de La pièce

Après ces quelques minutes d’explication, nous avons descendu un escalier à la lueur d’une bougie  et nous avons été enfermés dans le bureau de Lewis Carroll. Notre hôtesse nous a précisé que si nous ne parvenions pas à résoudre toutes les énigmes, elle viendrait quand même nous délivrer dans une heure. De plus, en cas de problème, un bouton de secours est placé vers la porte et permet de mettre fin à la session instantanément.

Bien évidemment, je ne vais pas vous spoiler le contenu de la pièce, afin de vous laisser le plaisir de la découverte si jamais vous vous lancez dans l’aventure (en plus ça ne se fait pas de tout raconter ^^), mais je peux quand même vous dire que le décor est vraiment superbe et permet de bien se plonger dans l’ambiance du 19ème siècle. De nombreux clins d’oeil et éléments se réfèrent à l’univers de l’auteur et c’est un vrai régal de tout fouiller à la recherche d’indices.

Enfin je vous dis ça maintenant et après coup, mais autant vous dire que pendant la séance, on était tous au taquet et qu’on avait carrément la pression, car on voulait tous (surtout Csilla en fait, mais elle nous avait bien fait comprendre qu’elle ne tolérerait aucun échec lol) parvenir à s’en sortir. On a donc inspecté comme on pouvait tous les recoins, on a tenté de résoudre toutes les énigmes, on s’est lancé sur des fausses pistes…etc. mais nous sommes finalement parvenus à nous échapper au bout de 54 minutes (c’était limite ^^’).

Par contre, on perd vraiment toute notion du temps quand on est dans le bureau et ce malgré la super bande-son qui permet de s’immerger encore plus dans l’ambiance et qui décompte le temps régulièrement. Avec ma frangine on s’est seulement aperçu de l’heure qu’il était quand il nous restait 10 minutes de jeu (onze coups avaient retenti) alors qu’on pensait en être à peine à la moitié, ce qui nous a foutu un bon coup de pression supplémentaire, j’aime autant vous le dire.

Néanmoins, on a quand même réussi à s’échapper et c’était le principal, je ne vous cache pas que ça nous a filé une pêche d’enfer et qu’à l’heure actuelle on est toujours super jouasses (enfin pour ma part, c’est encore le cas lol) d’en être venu à bout dans les temps. On a donc fêté dignement notre victoire au Dernier bar avant la fin du monde, où on s’est régalé d’un p’tit frichti, de nachos et avons bu quelques cocktails : un Lofwyr (pour Coralie et Sophie), un sang de Gobelin (pour Csilla) et un Trickster (pour votre serviteur).

It's bigger in the inside !!!
It’s bigger in the inside !!!

Je suis désolé, il n’y aura pas eu beaucoup d’images au cours de cet article (j’ajouterai la photo qu’ils ont prise après la séance, quand elle sera sur leur page facebook), mais je n’ai vraiment pas envie de vous spoiler, sachez juste que c’est clairement une expérience à vivre et que La Pièce est une excellente mouture d’escape room parisienne, que je vous recommande plus que chaudement. Un divertissement vraiment génial, très immersif et qui mettra votre logique, votre mémoire, votre sens de l’observation et vos nerfs à rude épreuve ^^

En tout cas, nul doute qu’on tentera (si on en a l’occaz) la prochaine salle que La Pièce créera dans Paris et qui n’aura plus rien à voir avec celle-ci. Je croise également les doigts pour que de bonnes escape rooms voient le jour dans Dijon et ses alentours, afin que je puisse essayer tout ça ^^

 

 

2 Comments

  1. wouaouh, je ne connaissais pas du tout !
    ça à l’ air cool et en même temps un peu flippant^^
    bravo à vous alors, d’ avoir réussi !

    1. Merci beaucoup Claire, on a vraiment eu chaud n’empêche…

      Il faut dire que ça ne fait que quelques années que le concept se développe en Europe (ça vient du Japon à la base si je dis pas de bêtises), c’est inspiré des petits jeux d’escape room qu’on peut faire en ligne sur le net. Et en France ça doit faire qu’un an ou deux que ça existe et principalement sur Paris (même si on peut en trouver un peu en province aussi) donc c’est pas encore trop connu ^^

      Ce qui est le plus flippant c’est le côté chrono à tenter de battre, sinon celle-ci avec l’univers de Lewis Carroll n’a pas une thématique trop effrayante, en tout cas je pense que c’est vraiment un truc à faire, surtout qu’il y a des thématiques variées et pour tous les goûts ^^

      Pour moi ça a vraiment été une excellente heure !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *