Compte-rendu de la séance n°7 du 28 novembre 2018 : Meeple Hero

Compte-rendu de la séance n°7 du 28 novembre 2018 : Meeple Hero

Mercredi soir 28 novembre dès 19h00 a eu lieu la septième séance de la saison 5 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. Voici le compte-rendu de cette soirée.

Au total nous avons été 19 joueurs présents puisque Charles, Jérôme, Dominique, Claire, Pascal, Christelle, Fanny, Rémy, Pierre, Bastien, Apolline, Marine, Damien, Jérémie L., Céline C., Fabien et Florian étaient de retour.

Nous avons également accueilli pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière) Alexandre, qui suivait nos aventures ludiques depuis un moment et qui a finalement franchi le pas grâce à Florian.

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je n’ai pas suivi toutes les parties et qu’il manque des photos de certaines d’entre elles ^^’

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

Cette fois-ci je n’avais installé aucun jeu à l’avance afin de laisser les joueurs libres de choisir à quoi ils allaient jouer. Mais Florian organisait une séance de de jeu de rôle afin de présenter La Meute.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à toutes celles et tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles et commandé des pizzas, c’était super top une fois de plus !!


Cubirds :

Ce sont Charles et Jérôme qui sont arrivés les premiers, afin de patienter en attendant d’autres joueurs ils ont décidé de se lancer dans un petit jeu en ma compagnie et on a opté pour une partie de Cubirds.

3 drôles d’oiseaux

Nous avons donc réalisé des petites et grandes envolées d’oiseaux afin de parvenir à collectionner 7 oiseaux différents ou avoir 3 spécimens dans deux espèces différentes.

C’est Jérôme qui a réussi a remporter la partie en étant le premier à collectionner 7 espèces différentes sur les 8 que contient le jeu.

Wa-Chat-Bi :

Jérôme est parti chercher sa pizza et nous avons été rejoints par Dominique, Damien, Marine et Christelle. Ces derniers, en compagnie de Charles se sont lancés dans une partie de Wa-Chat-Bi dont je leur ai expliqué les règles, sans y jouer (je ne m’étais pas lancé au cas où d’autres arrivent, mais j’aurai dû accepter pour m’éviter une soirée 100% lose).

Nos 5 chats vomisseurs

Ils se sont donc lancés dans un concours de gros mangeurs, lequel n’a pas profité à Dominique puisqu’il a fini par faire 4 indigestions (une partie s’achève dès que quelqu’un a 3 indigestions). Damien aussi a fait une indigestion au cours de la partie.

Charles, Marine et Christelle pour leur part ont réussi à ne pas vomir en dépit de tout ce qu’elles ont ingurgité, Charles a fini avec 6 cartes en main, Marine en avait 14 et Christelle 21 (ce qui correspond à sa première pioche de cartes pile poil).

Clank ! dans l’espace :

Fanny, Rémy, Apolline et Marine se sont lancés dans une aventure spatiale en jouant à Clank ! dans l’espace, comme je n’ai pas encore eu l’occasion d’y jouer je ne pourrai donc pas vous en dire grand-chose, si ce n’est qu’il reprend certains principes de Clank !

Ils se sont donc introduits dans le vaisseau vivant du Seigneur Eradikus, lequel pille sans vergogne toute la galaxie, afin de lui voler un maximum de trésors. Comme dans Clank ! normal, il est possible de ne pas avoir de score si on périt dans une mauvaise zone du vaisseau.

Dans l’espace on ne les a pas entendus crier

C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à Rémy qui jouait en blanc, je ne peux pas vous dire le score qu’il aurait eu s’il avait réussi à s’en sortir car ils ne l’ont pas noté (c’est pas du boulot ça lol). Fanny est la seule qui a réussi à s’échapper du vaisseau, elle a donc marqué 96 points pour le voleur orange.

Cela n’a tout de même pas suffit pour lui octroyer la victoire puisque c’est Apolline qui a remporté la partie avec 154 points pour le bleu et ce bien qu’elle n’ait pas réussi à s’enfuir (je trouve ça toujours aussi naze par contre). Marine est donc troisième avec son voleur violet et son total de 76 points.

Fertility :

Pour la suite et/ou le début de leur soirée, Charles, Bastien, Christelle et Fabien ont joué à Fertility. Il me semble qu’il n’y avait que ce dernier qui n’y avait jamais joué et c’est Charles qui a expliqué les règles (donc je ne sais pas si c’était bon ou pas lol).

Le quatuor a donc récolté des ressources pendant la partie, afin de bâtir leur métropole, en y construisant des quartiers et des boutiques lucratives. Le but est d’être le joueur avec le plus de debens en fin de partie, afin de montrer au Pharaon qui est le meilleur nomarque.

Notre quatuor d’égyptiens

C’est Christelle avec ses obélisques verts qui a remporté la partie avec un total de 83 points, c’est 10 de plus que Charles aux sphinx bleus et son 73. Bastien avec ses pyramides jaunes prend la troisième place avec 64 points et c’est donc Fabien qui ferme la marche avec 59 points pour les palais rouges.

Cubirds 2 : mon petit oiseau a pris sa volée

Pour la seconde fois de la soirée (et en fait d’affilée) Jérôme et moi avons disputé une partie de Cubirds, mais à 5 cette fois-ci puisque nous avons été rejoints par Claire (arrivée en retard suite à une crevaison), Pierre qui avait la permission de 23h00 (mais on ne le savait pas encore) et Céline C.

On ne va pas se mentir, à 5 joueurs, ça ne vaut pas vraiment le coup de préparer ses coups à l’avance, puisque 9 fois sur 10 on se fait croûter les oiseaux qui nous intéressaient avant que ça soit à nous de jouer.

Néanmoins cette partie a été intéressante puisque j’y ai appris que depuis leur partie de Disney Villainous, Pierre et Claire ont noué une alliance et s’entraident dans les jeux (vous voilà prévenus si vous devez jouer en leur compagnie simultanément), il vaut également mieux ne pas les laisser côte à côte car ils sont « intenables ».

Les 5 oiseaux de mauvaise augure

Pierre essaye de mettre des airs dans la tête de Claire (ce qui n’est pas compliqué) donc ça chante à tout va, on a eu droit à un festival de danse des canards (avec des paroles librement réinterprétées) pendant toute la partie.

En fait, je dirai même qu’il ne faut pas jouer à Cubirds avec Pierre en général (et probablement même simplement en sa présence), ça lui attaque un peu trop le cerveau. Il pousse des cris d’animaux, il imite le perroquet, le canard, un peu le pigeon aussi et pour ce qui est de tous les autres animaux, il le fait façon Pokemon. C’est à dire qu’il répète à moult reprises le nom de l’animal avec des voix bizarres lol.

Quoi qu’il en soit, même une vilaine coalition ne peut rien contre la moule légendaire de Céline C. qui a remporté la partie. De mémoire (j’ai zappé de le noter) elle a eu 3 oiseaux dans 2 espèce différentes la première. C’était elle qui avait tenu à découvrir le jeu qu’elle ne connaissait pas, on peut donc imputer cette victoire à la chance insolente de la débutante lol. Claire a poussé un tonitruant « quel jeu de merde » quand Céline C. a gagné.

Reykholt :

Juste après sa défaite à Cubirds Jérôme est parti rejoindre Pascal et Jérémie L. alias Tac, qui venaient de nous rejoindre. Ils se sont alors lancés dans une partie de Reykholt. À la fin de leur partie je suis allé leur demander en quoi consistait le jeu puisse que je n’y ai jamais joué.

En pleine Reykholt avec des tables bien remplies

Les seuls échos que j’en ai eus venaient de Claire, Micka et Benoit qui ne l’ont pas trouvé flambant. Visiblement le but est de cultiver des légumes afin de servir des tables de pique-nique, et le joueur qui en sert le plus l’emporte.

Ils ont trouvé le jeu bien équilibré puisqu’ils sont tous à un point d’écart les uns des autres. C’est Jérémie qui a fini dernier avec 27 tables servies, Jérôme le dépasse avec son 28 et c’est Pascal qui l’emporte du haut de ses 29 tables approvisionnées. C’est vrai que vu comme ça, ça avait l’air d’une partie très serrée !!

Les Charlatans de Belcastel :

Pour la suite de leur soirée Christelle, Charles et Bastien ont fait découvrir Les Charlatans de Belcastel à Fabien qui ne connaissait pas ce jeu de bag building, dans lequel on mitonne de bonnes potions dans nos chaudrons.

Christelle s’entraîne pour pouvoir faire du téléachat lol

Je n’ai pas eu l’info de leurs couleurs de chaudrons respectives, ni des stratégies d’ingrédients qu’ils ont utilisées pendant la partie, j’ai tout de même l’info principale, à savoir le classement général de la partie.

D’ailleurs, je ne sais pas si c’est la chance insolente du débutant qui veut ça mais le fait est que c’est Fabien qui a gagné avec 77 points. Il devance Charles et son 75 de 2 petits points, Christelle est 3ème avec 63 points et Bastien ferme la marche avec seulement 44 points…

(C’est dans ces eaux-là (Émile) qu’a commencé la partie du jeu de rôle La Meute, dont je vous parlerai en fin de compte-rendu)

Azul les vitraux de Sintra :

Ce midi là j’avais reçu une commande Philibert avec Azul 2 et Sagrada dedans or comme je mets en place la salle tôt le matin (À 6h du mat les jours de séance, je fais mes allers et retours avec mes sacs de jeux puis je nettoie les tables, les installe & cie) et que les jeux étaient déjà en place c’est la raison pour laquelle ils étaient « cachés » dans un sac à part.

J’avoue que je n’avais pas envie de m’emmerler à redécaler tous les jeux pour qu’ils aient une place sur la table (en plus si j’avais fait ça, c’est pas dit que j’aurai eu le loisir d’y jouer en premier).

J’ai donc mal expliqué les règles à Pierre (qui n’a jamais joué à Azul), Claire et Céline C. puisque j’ai zappé une façon de scorer des points lorsque l’on complète une tuile motif.

On marque les points de la fenêtre où l’on vient de poser un vitrail, mais également de toutes les fenêtres situées à droite de celle-ci et qui ont au moins un morceau de vitrail dessus.

Mine de rien, ça change pas mal la donne, donc les scores de la soirée auraient dû être plus élevés qu’ils ne le sont. Donc toutes mes confuses pour cet oubli, dû à une lecture trop rapide des règles (et pourtant c’est écrit en gras dedans ^^’).

Parés à réaliser les vitres des toilettes du palais

Quoi qu’il en soit c’est au cours de cette partie que j’ai appris à mes dépends que Céline C. en plus d’avoir de la chance, a également un très mauvais fond quand elle joue…

En effet, étant ma voisine, elle a regardé ce qui me desservait le plus et s’est arrangée pour que je me fasse zouker (ce n’est pas de la parano elle l’a dit elle-même) et que je perde 18 points en cours de partie.

Ce n’est pas anodin puisque je finis la partie bon dernier avec 34 points (52 sans le -18), Claire me devance d’un point avec 35 au compteur. Pierre en a 10 de plus qu’elle avec son total de 45 et c’est Céline C. qui l’emporte avec 46 points.

C’est pas du tout mon délire de jouer en regardant ce que font les autres et en les « attaquant » mais visiblement ça paye, donc vu qu’elle a gagné elle a probablement bien fait de me pourrir ^^

Ah oui et sinon on a aussi appris que Claire est un peu une maniaque des Azul puisqu’elle place à plat toutes les tuiles sur les fabriques. Gare à celles qui auraient l’outrecuidance de se mettre debout !! (au final elle nous a contaminés et on a tous fait pareil mdr).

Sagrada :

Dans la foulée je suis allé chercher Sagrada qui était lui aussi dans le sac à part avec Azul 2 et j’ai donc machinalement fait l’échange des deux. On est resté dans la thématique vitraux puisque dans ce jeu-là aussi on place du vitrail sur des fenêtres.

C’est à peu près la seule chose que les deux jeux ont en commun, puisqu’ici on pioche des dés colorés dans un sac et qu’il faudra ensuite tenter de bien les placer sur notre fenêtre. Il y a bien évidemment des contraintes de placement à respecter.

Je n’ai aucun souvenir de cette photo, je pense que c’est Rémy qui a dû la prendre

On ne peut pas placer de façon adjacente (orthogonalement) des dés de même couleur et/ou valeur sans quoi il faut en remettre dans le sac jusqu’à ce que notre vitrail marche (mais comme chaque trou fait du -1 en fin de partie, c’est moche de se planter ^^’).

Seuls Pierre et Céline ont réussi à remplir complètement leur vitrail puisque Claire et moi avons écopé d’un -2 chacun. Le classement est le même avec Céline en tête avec 58 points, Pierre second à 53, Claire troisième à 51 (ex-aequo avec Pierre sans son malus) et moi dernier avec 48 points (50 sans mon malus).

Azul les vitraux de Sintra 2 : il faut changer les vitres des toilettes

Comme je l’ai dit plus haut j’ai machinalement remis Azul 2 dans le sac quand j’ai pris Sagrada. Si bien que Jérôme le cherchait pour y jouer après leur Reykholt.

Bien évidemment ce n’était pas parce que je ne voulais pas que d’autres y jouent, il a donc bien fait de me demander où il était et je leur ai même (mal) expliqué les règles pour leur faire gagner du temps ^^

Le trio de nouveaux vitriers

Bien évidemment leurs scores ont été plus faibles qu’ils n’auraient dû l’être vu que j’ai fait la mëme omission de règles que pour nous (désolé ^^’). Quoi qu’il en soit Tac a bien pris sa revanche vu qu’il a brisé (blague de vitrier) ses adversaires avec son joli 65 points. Jérôme accuse 21 points de retard puisqu’il en a inscrit 44 en tout.

Pascal a volé en éclat (blague 2) avec 20 points de moins que Jérôme et un retard de 41 sur Jérémie, il termine sur le score de 24 points. À eux deux ils ont seulement 3 points de plus que Jérémie, il leur a mis une sacrée volet (volée mais comme on est dans le domaine de la vitre, tout ça… blague 3).

Fairy Tile :

Après Clank et Fertility il y a eu un léger draftcde joueurs puisque Bastien et Rémy ont échangé leur place. Il faut dire que ce dernier n’avait pas beaucoup aimé ce jeu lorsqu’il y avait joué. J’avoue tout de suite que je ne sais pas de quoi ça cause en dehors du fait qu’il y a une princesse et qu’ils ont fait des trucs avec ^^’

Les 4 poseurs de tuiles

Voilà donc le coup classique du copier/coller du résumé trouvé sur Tric Trac :

Développez le Royaume de Fairy Tile et déplacez judicieusement la Princesse, le Chevalier et le Dragon pour pouvoir révéler, une à une, toutes les histoires de votre livre.

Chacun d’entre vous possède un deck de cartes Page, appelé livre, ainsi qu’une carte en Page en main. Sur ces cartes sont décrits un objectif et un morceau de l’histoire. À votre tour, vous pouvez choisir une action parmi trois :

– Déplacer la Princesse, le Chevalier ou le Dragon en respectant leur contrainte de déplacement
– Poser une tuile Contrée
– Passer votre tour, changer de carte et retourner votre jeton Magie afin de profiter d’une action supplémentaire une prochaine fois

Si votre action vous permet de réaliser l’objectif de votre Page, vous venez de vivre un morceau de votre histoire. La carte que vous avez en main peut être placée devant vous. Piochez alors la carte suivante de votre livre.

Finissez votre livre avant les autres afin de gagner la partie.

Visiblement c’est Bastien qui a écrit la meilleure histoire puisqu’il a fini la partie avec un score de 9. Marine le talonne avec son 7. Il y a de nouveau 2 points d’écart puisque Apolline a fini troisième avec son score de 5 et c’est Fanny qui ferme la marche du bas de son 4.

El dorado :

Une fois encore, comme je n’ai jamais joué au jeu, je ne pourrai rien vous dire à son sujet, en dehors de vous copier/coller le résumé Tric Trac :

Jeu de course familial basé sur du deckbuilding. Chaque joueur incarne un aventurier qui doit traverser la jungle, des rivières et des villages indigènes et trouver le meilleur chemin pour atteindre l’El Dorado. Il progresse à l’aide de cartes (machette, pagaie, or…) et peut enrichir son deck en achetant une nouvelle carte à chaque tour.

C’est parti pour la course jusqu’à l’El Dorado

De mémoire, Rémy semblait peu confiant quant à l’issue de la partie puisqu’il s’est rapidement trouvé bloqué par ses camarades (et des mauvais choix de sa part). Contrairement à ce qu’il pensait, il n’a pas fini dernier, puisque c’est Christelle qui s’est retrouvée en 4ème position.

Rémy quant à lui a réussi à se hisser sur la troisième marche du podium, c’est Fabien qui a remporté la course vers l’El Dorado et c’est donc Charles qui s’est fait souffler la victoire en finissant deuxième.

13 Indices :

Pour leur dernière partie de la soirée, le trio de l’entrée de la salle, a joué au jeu 13 Indices. Un autre jeu auquel je n’ai jamais joué, mais je sais que c’est à ce jeu-là que Nicolas avait pété un plomb et était allé chercher une table afin d’occulter les fenêtres pour éviter qu’on puisse voir dans les reflets.

Le trio d’enquêteurs

De ce que j’avais cru comprendre, chacun doit résoudre sa propre enquête mais n’a accès qu’aux indices de celles de ses adversaires (lieu, arme et personnage). C’est donc une course pour être le premier (et donc le seul) à résoudre son enquête, c’est Jérémie L. qui a réussi à gagner (bon après c’est son jeu (si je ne dis pas de bêtises) donc il a l’habitude ^^).

Sagrada 2 : quand on vitrifie on ne compte pas

Céline C. a proposé d’y rejouer, j’avoue qu’après la deuxième partie d’affilée où elle m’a plombé à dessein, j’étais moyen moins chaud à l’idée de me refaire défoncer et j’étais donc plutôt grognon.

J’ai néanmoins fait contre mauvaise fortune bon cœur et nous sommes donc repartis pour un tour. On a dû gruger lors de la mise en place car Pierre voulait des outils différents, mais il a réussi à repiocher les mêmes qu’à la partie d’avant… *facepalm*

Retour aux vitres

Je ne sais plus si c’est au cours de cette partie qu’avec Pierre (et un peu Claire) on parlait de façon « lyrique » aigüe et fort. Si bien qu’on a fait chier toute la salle lol. Néanmoins avec Claire on a été plutôt bons à ce petit jeu, puisque toute la salle pensait qu’il n’y avait que Pierre qui faisait ça, alors qu’on avait également participé de bon cœur (Moi en tout cas lol).

Quoi qu’il en soit et aussi fou quf ça puisse paraître, j’ai réussi à faire pire qu’avant et je finis dernier avec 45 points. Cette fois c’est Pierre qui est troisième avec 50 points (nous sommes les 2 seuls glandus à avoir baissé niveau score). Claire à donc gagné une place et termine deuxième avec 56 points, ce qui n’a pas suffit (loin s’en faut) face aux 64 points de Céline C.

Azul :

Après les derniers jeux joués, plusieurs joueuses et joueurs sont rentrés chez eux, si bien que nous n’étions plus que 4 en lice, en plus des 4 rôlistes du fond (on s’occupera de leur cas juste après). Charles a donc apporté l’

C’est l’Azul final

de base (j’avoue avoir été étonné qu’il n’opte pas pour la version vitraux à la place).

Ce qui nous a permis de savoir au cours de la partie, que dans l’ancienne association de Céline C. ils y jouaient n’importe comment (c’est ptet là-bas qu’elle a chopé son mauvais fond mdr) puisqu’ils comptaient des points supplémentaires lors de la pose d’un carré et ce même s’il n’y avait pas de tuile adjacente dans la ligne.

On a donc dû lui montrer la règle noir sur blanc, afin qu’elle voit qu’on disait la vérité (visiblement ils avaient de grands débats à ce sujet dans leur ancienne asso, mais elle, elle n’avait jamais lu la règle et avait donc accepté les mauvaises règles) et qu’on ne compte deux fois une tuile que si elle a des tuiles adjacentes verticalement et horizontalement.

La Meute (Jeu de Rôle) :

J’avoue ne pas avoir vraiment suivi leur partie, hormis quelques infos de-ci de-là, j’ai donc demandé à Florian de me faire un petit résumé de la partie et il m’a fait un maxi compte-rendu à la place. Je vous copie/colle donc ça, ce qui vous permettra de vivre l’aventure comme si vous y aviez été :

La table en début de soirée

Bertrand Latour, PDG de Rose Pharmacopée, souhaite acheter un lopin de terre au parc à loup de St-Lucie. Grand protecteur de la nature, et enfant du pays de Lozère, Bertrand souhaite acquérir ce terrain à titre personnel (pas pour y déverser des déchets a priori) mais plutôt pour y installer un petit chalet afin de faire découvrir la région à sa famille parisienne et bretonne.

Il invite les PJ (Dominique, Alexandre et Damien) à une soirée à Aumont-Aubrac, dans la roseraie, afin de les rencontrer. Jejezable, la commerciale interprétée par Damien, donne rendez-vous à Ronan, le porte-parole de la meute de Saint-Alban (une meute voisine avec laquelle la meute des Pj n’a eu aucun contact depuis 15 ans). Il a refait surface il y a peu et cherche à rencontrer Jezable pour « donner un message de la part du comte ».

Le plan des environs

Le comte est l’alpha de la meute de Saint-Alban. D’une pierre deux coups, Jez en profite pour lui donner rendez-vous à Aumont-Aubrac. Thomas interprété par Dominique, est un gars serviable et bricoleur. Il a préparé la vieille voiture du parc à loups pour aller à la roseraie. Quant à Jeremiah interprété par Alexandre, il a bien l’intention de découvrir si Latour est sincère. Une fois à Aumont-Aubrac, la rencontre avec Ronan est électrique.

Thomas le menace à plusieurs reprises, et ira jusqu’à lui crever les pneus de sa bécane plus tard dans la soirée. Le message a été transmis par le comte à Jeremiah (une lettre calligraphiée). a la roseraie, et sous invitations, ils feront la rencontre d’hommes politiques de la région, comme le sous-préfet, le maire de Marvejols Marcel Merle, ou bien encore un journaliste, un jeune geek qui fait une vidéo-souvenir pour Latour et Latour lui-même.

Ce dernier est très aimable et courtois ! Au même moment, les PJ déclenchent une Mémoire de la Meute. Ils entendent un bébé pleurer dans la roseraie, à côté du groupe de jazz, pendant le discours de Latour. Un nourrisson est dans l’herbe au pied d’un rosier… … 1420, Al Waradi. Les PJ sont des croisés français du Gévaudan et vassaux de Thibaut de Champagne, roi de Navarre et comte de Champagne. On le surnomme le chansonnier de France. Il est très proche de la Meute, et c’est leur suzerain. C’est aussi lui qui dirige cette croisade pour reprendre Jérusalem.

Du côté du MJ

Thibaut a été capturé et fait prisonnier par un cheik, un chef bédouin, et sera extirpé par bateau dans l’après-midi. En haut d’une dune et à dos de cheval, la meute se dirige à Al Waradi, une petite bourgade orientale avec un port vide. Le bateau n’est pas encore arrivé. Sur place, la scène tourne au carnage. La Meute se révèle pour la plupart, tue et dévore les arabes qui fuient de peur et meurent sous les morsures des loups immenses. Dans la villa, Thibaut a la lame sous la gorge de Mustafa, le cheik, qui leur propose un marché. Sans attendre, Jez se jette sur lui.. … Mais deux immenses colosses protègent leur cheik.

Thibaut est égorgé, et son assassin prend la fuite. Alors que la scène tourne au désastre, une houri sort de l’ombre. aussi magnifique qu’une rose, elle semble se jeter aux pieds de Thibaut. Elle est une surnaturelle, et ses mains caressent sa plaie à la gorge. La Meute y voit une menace et se prépare à la tuer. De justesse, la houri ramène à la vie Thibaut de Champagne… Qui tombe sous le charme de cette femme. Ainsi la Meute a assisté à la légende française du rosier de Provins, où Thibaut aurait ramené le premier rosier de Terre-Sainte jusqu’en France dans son heaume. La mémoire se termine.

Le flashback ramène la Meute à la soirée chic chez Latour. Le bébé pleure et a un cordon ombilicale au ventre, qui représente une croix. Il est relié au rosier. La Meute cherche à l’abandonner ici dans un premier temps. Puis le ramène à l’antre dans un couffin improvisé. Marion, la cousine de Jeremiah, souhaite le rencontrer rapidement car son neveu fait des cauchemars de loup : son Neuri semble se révéler. Il a 14 ans, l’âge où un Neuri découvre ce qu’il est. Il faut absolument le prendre en charge, sinon il deviendra un Solitaire ! Bref, le retour à l’Antre est difficile et tardif. Le lendemain, la Meute demande de l’aide à un groupe d’Incantada, des fées du logis qui vivent en petite communauté à 15 minutes de chez eux.

Idem ^^

Ce sont des femmes qui apprécient plus que tout le calme et la propreté. Elles les font déchausser puis vérifient leurs ongles avant d’entrer dans la petite ferme. Elles leurs informent que ce bébé n’est autre qu’une Chloris, une surnaturelle liée à la rose. Son espérance de vie est très courte. Le bébé a déjà des cheveux qui poussent ! A ce propos, les Incantadas demandent un service à la Meute : un groupe de gens du voyage s’est installé tout prêt de chez elle.

Voyeurisme, déchets dans le pré, nuisances sonores bref, ils ont une semaine pour les faire déguerpir sinon cela se passera très mal. La Meute envisage de les assassiner avant de se rendre compte que Jez a un frère gendarme. Il fera le nécessaire en milieu de semaine avec la préfecture. De retour à l’antre, Latour appelle la Meute. Il semble avoir connaissance que quelque chose a disparu.

La tablée de rôlistes

Son vigile a dû lui informer de tout cela… Ni une ni deux, Marion et son fils vont se promener dans le parc à loup pour se dégourdir. La Meute prépare un plan. Le soir-même, Marion appelle la Meute car son fils a été kidnappé ! Latour appelle de nouveau la Meute. Il leur propose un échange. La Chloris qui lui appartient, contre l’enfant de Marion.

Dans un parc public à Mende. Pas d’esclandre. Avant de se rendre au parc, la Meute ira faire un tour chez Latour par effraction. Ils éliminent deux chiens de garde dans une scène de carnage, et découvrent que Latour possède un petit laboratoire dans un cabanon de sa villa. A l’intérieur, un tube dans lequel un liquide maintient en vie une chloris adulte.

Les joueurs

Cette dernière a des fils reliés à sa peau fine. Elle est complètement sucée de l’intérieur, voire morte. La meute découvre dans la bibliothèque un immense tableau qui représente la Meute et Thibaut de Champagne avec des rosiers à leur pied.

Nouvelle mémoire de Meute. 1423. Ambiance enterrement. Gévaudan. Thibaut de Champagne est en chagrin et en deuil. La Chloris qu’il a ramené de Terre Sainte est décédée. Il confie donc la protection de ce sanctuaire à son intendant, Jean-Phillipe Latour, qui jure à son suzerain que lui et ses descendants veilleront à ce que ce secret reste caché et que toutes les Chloris qui vont naitre du rosier du sanctuaire seront protégées.

Fin de la mémoire. Latour débarque chez lui. Il constate avec effroi la scène de carnage. Ses hommes de mains bâillonnent la Meute qui ne se laisse pas faire. Ils sont rapidement maitrisés. Latour récupère la Chloris et donne l’enfant. Néanmoins, avec toutes les preuves que la Meute est composée de membres Surnaturels, ils décident de les emmener dans une vallée perdue au fond du Gévaudan où personne n’ira.

Plus tard dans la soirée ^^

Ses hommes de mains les exécutent par sang-froid. Fin de la Meute.

Les indices auraient été facilement trouvés par des brèves recherches sur internet sur Rose Pharmacopée (Latour est passé à la vitesse supérieure : il exploite le pouvoir des Chloris et extrait leur sang pour en faire le R1, la substance qui sert pour tous ses produits pharmaceutiques), Latour et sa famille (héritier de l’intendant de Thibaut de Champagne), Mende (Latour a fait don d’un rosier de Chloris sans le faire exprès à la roseraie de Aumont-Aubrac.

Voilà pourquoi une Chloris est née à Aumont-Aubrac le soir du gala. C’est un pur hasard de circonstances.

C’est donc suite à cette partie finale de La Meute que nous avons mis fin à la séance aux alentours de 01h30 (si j’ai bonne souvenance).

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=2060653970843114

Au total ce soir nous avons joué 19 parties dont : 2 parties de Cubirds à 3 et 5 joueurs, 1 partie de Wa-Chat Bi à 5 joueurs, 1 partie de Clank ! dans l’espace à 4 joueurs, 1 partie de Fertility à 4 joueurs, 1 partie de Reykholt à 4 joueurs, 1 partie de Les Charlatans de Belcastel à 4 joueurs, 2 parties de Azul : les vitraux de Sintra à 4 et 3 joueurs, 2 parties de Sagrada à 4 joueurs, 1 partie de Fairy Tile à 4 joueurs, 1 partie de El Dorado à 4 joueurs, 1 partie de 13 Indices à 3 joueurs, 1 partie de Azul à 4 joueurs, et 1 partie de La Meute (JDR) à 4 joueurs.

Comme le concept semble avoir plu l’an dernier (et que j’aime bien me compliquer la vie lol), je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.

Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3 points pour tout le monde s’il y a victoire (éventuellement 4 sur des coop balèzes) et 0 dans le cas contraire (des points sont parfois donnés en fonction du degré d’accomplissement du jeu). En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée n°7 (saison 5) :

-Céline C. a marqué 14 points (3+3+3+3+2) en 5 parties
-Charles 10 points (0+3+2+2+2+1) en 6 parties
-Marine a marqué 9 points (3+1+2+3) en 4 parties
-Christelle, Jérôme et Pierre ont marqué 7 points (3+3+1+0) en 4 parties, (3+0+2+2+0) en 5 parties et (0+2+2+2+1) en 5 parties
-Fabien a marqué 6 points (0+3+3) en 3 parties
-Jérémie L. a marqué 5 points (0+2+3) en 3 parties
-Bastien et Claire ont marqué 4 points (1+0+3) en 3 parties et (0+1+1+2) en 4 parties
-Apolline, Fanny et Pascal ont marqué 3 points (3+0) en 2 parties, (2+1) en 2 parties et (3+0+0) en 3 parties
-Damien a marqué 2 points (2+X) en 2 parties
-Dominique et Rémy ont marqué 1 point (1+X) en 2 parties et (0+1) en 2 parties
-J’ai marqué 0 points (0+0+0+0+0+0) en 6 parties (merci Céline C. qui s’est acharnée sur moi toute la soirée)

Ainsi que le classement final du mois de novembre:

-Charles a marqué 43 points (0+0+3+3+3+1+3+3+2+1+3+0+3+0+2+3+0+3+0+3+2+2+2+1) en 24 parties
-Bastien a marqué 32 points (2+2+3+3+3+3+3+1+2+3+3+1+0+3) en 14 parties
-Nathalie a marqué 24 points (0+0+3+3+3+0+0+3+3+3+0+0+0+0+3+3+0) en 17 parties
-Céline C. a marqué 22 points (2+3+3+3+3+3+3+2) en 8 parties
-Anne-Sophie et Marine ont marqué 21 points (0+1+3+3+0+1+0+0+3+3+3+3+0+1) en 14 parties et (2+0+0+0+0+1+1+2+3+2+1+0+3+1+2+3) en 16 parties
-J’ai marqué 20 points (3+3+3+0+1+2+3+0+0+0+2+0+0+0+3+0+0+0+0+0+0+0+0) en 23 parties
– Christelle a marqué 19 points (3+3+3+3+0+3+3+1+0)  en 9 parties
-Apolline et Pascal ont marqué 16 points (0+0+0+0+0+0+2+0+3+2+3+3+3+0) en 14 parties et (2+3+3+3+0+2+3+0+0) en 9 parties
-Damien et Thomas ont marqué 14 points (0+3+0+0+2+3+3+0+1+2+X) en 11 parties et (3+3+2+3+0+0+0+0+3) en 9 parties
-Fanny a marqué 13 points (1+2+3+1+3+2+1) en 7 parties
-Jérémie L. et Pierre ont marqué 12 points (3+3+0+0+1+0+2+3) en 8 parties, (3+2+0+0+2+2+2+1) en 8 parties
-Claire et Mickaël ont marqué 11 points (0+3+2+2+0+1+1+2) en 8 parties et (0+3+1+1+3+3+0) en 7 parties (Le couple de la mignonitude !!!)
-Jérôme et Rémy ont marqué 10 points (1+2+0+0+3+0+2+2+0) en 9 parties et (0+2+3+2+2+0+1) en 7 parties
-Arthur G., Frédéric, Nicolas E., Pauline et Quentin ont marqué 9 points (3+3+0+3) en 4 parties, (3+0+0+3+3) en 5 parties, (3+3+3+0+0) en 5 parties, (3+2+3+1) en 4 partieset (0+0+0+0+0+0+3+0+3+0+0+3+0+0) en 14 parties
-Nicolas et Valérie ont marqué 8 points (0+0+0+3+3+0+2) en 7 parties et (2+3+0+0+0+3) en 6 parties
-Bérénice, Fabien, Mathilde et Romain ont marqué 6 points (2+2+2) en 3 parties, (0+3+3) en 3 parties, (0+1+2+0+0+0+0+3) en 8 parties et (0+3+0+3) en 4 parties
-Christine, Lionel, Ombeline et Stéphanie G. ont marqué 5 points (1+3+0+1) en 4 parties, (3+2+0+0) en 4 parties, (0+2+3+0) en 4 parties et (3+0+0+2+0) en 5 parties
-Benoit, Frédéric et Marie ont marqué 4 points, (2+2) en 2 parties, (3+1) en 2 parties et Marie (3+1) en 2 parties
-Julie a marqué 3 points (0+0+0+3) en 4 parties
-Aurélien et Valérie O. ont marqué 2 points (2+0+0) en 3 parties et (2) en 1 partie
-Dominique, Gaëlle, Laurent et Lucas ont marqué 1 point (0+1+X) en 3 parties, (0+0+0+0+1) en 5 parties, (0+0+1) en 3 parties et (1+0) en 2 parties
-Guillaume a marqué 0 point (0+0) en 2 parties
-Alexandre et Florian ont joué une partie de jeu de rôle, ce qui est hors classement (représenté par un X chez Damien et Dominique

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 24 novembre, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

-Le mercredi 28 novembre (séance du jeu de rôle La Meute organisée par Florian pour 4 ou 5 joueurs (débutant(e)s comme confirmé(e)s)), à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

N’hésitez pas à faire tourner l’info si vous êtes dans les parages de Genlis/Dijon/Auxonne car plus on est de fous et plus on joue 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.