Compte-rendu de la séance n°4 du 17 octobre 2018 : Meeple Force

Compte-rendu de la séance n°4 du 17 octobre 2018 : Meeple Force

Mercredi soir 17 octobre dès 19h00 a eu lieu la quatrième séance de la saison 5 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. Merci à toutes et à tous d’avoir répondu présent en nombre !!

Au total nous avons été 20 joueurs présents puisque Fanny, Rémy (ça faisait plaisir de revoir la fratrie ^^) Claire, Marine, Céline, Apolline, Benoit, Jérémie, Bastien, Nicolas, Pascal, Rémy, Christelle, Jérôme, Jérémie L., Arnaud, Damien (qui est passé après le taf et qui n’a pas joué, mais c’était bien chouette de le voir ^^) et Blandine qu’on avait pas vu depuis un bail (donc ça aussi c’était coolos qu’elle revienne).

Nous avons également accueilli pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière) Florian et Elise, un couple fort sympathique (même si je n’ai malheureusement pas pu jouer avec eux ce soir).

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je n’ai pas suivi toutes les parties ^^’ mais normalement, il devrait y avoir des photos de quasi toutes les parties.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

Ma sélection du soir

J’avais d’ores et déjà installé Cerbère, puisqu’on a la chance d’en avoir une boîte en exclu et le proto de Badass Force.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à toutes celles et tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles et commandé des pizzas, c’était super top une fois de plus !!


C’est Jérôme qui est arrivé le premier vers 18h45, plus ou moins dans la foulée on a eu pas mal de monde qui est arrivé, dont notre couple de nouveaux Elise et Florian à qui j’ai présenté l’asso, le concept des soirées jeux…etc.

Comme tout le monde papotait pas mal, en dépit du nombre de joueurs déjà présents, les tables ne se sont pas formées de suite (les soirées commencent souvent par le jeu du buffet lol) mais comme j’avais déjà installé Cerbère, il y a finalement eu des volontaires.

La table était exclusivement féminine, puisque Claire, Céline, Marine, Apolline, Fanny et Christelle s’étaient installées. Néanmoins cette dernière a laissé sa place afin que Florian et Elise puissent rester ensemble.

Le septuor d’aventuriers a donc tenté d’échapper au terrible Cerbère, en parvenant à traverser les Enfers et à monter dans la barque de Charon. Il y a 3 barques différentes, mais une seule servira pour s’enfuir.

Les aventuriers dans leur fuite

Le problème c’est que sur ces barques, il n’y a que de 1 à 3 places disponibles, autant dire que quand on joue à 7, il y aura forcément des « victimes ». Il s’agit donc d’un jeu semi-coopératif dans lequel on va former des alliances pour tenter de s’en sortir.

Lors de notre tour de jeu on va avoir le choix entre jouer un effet moyen pour soi ou un effet puissant pour le reste du groupe. Les joueurs qui se font rattraper par Cerbère, passent dans son camp et vont tenter de rattraper leurs anciens partenaires.

Je ne sais pas si c’est vraiment notre meilleure idée, lorsque l’on a des petits nouveaux qui viennent, de les faire jouer à des jeux à coups fourrés (Sbires, Intrigue, Cerbère…etc.), parce que c’est typiquement le genre de jeux qui fait bien râler, qui peut créer des rancoeurs et autres joyeusetés du genre lol.

Néanmoins je leur ai bien facilité la partie car j’ai zappé un point de règle important, qui est le fait d’augmenter la colère de Cerbère, chaque fois qu’il s’est déplacé sans manger personne. Résultat des courses, seuls Fanny et Florian (la malédiction des prénoms en F) se sont faits rattraper par Cerbère et sont passés dans sa team.

Charon avait mis à la disposition des aventuriers la barque grand luxe, avec 3 sièges chauffants inclus et porte gobelets dans les accoudoirs. Bon par contre ça ne changeait rien au fait qu’avec 5 aventuriers en goguette dans les Enfers, deux d’entre eux (entre elles d’ailleurs) allaient rester sur le carreau.

Claire a fait partie de ces deux-là, ce qui fait qu’elle avait bien râlé pendant la partie, puisqu’elle estimait avoir été réglo tout du long et qu’elle a donc payé sa gentillesse. La deuxième laissée pour compte, ça a été Elise, parce qu’il ne faudrait pas que les nouveaux-venus pensent qu’on est des gens fréquentables et sympas mdr.

Peu de victimes de Cerbère

Après je veux pas dire, mais quand on a deux des BFF encore en lice, je pense qu’il faut se méfier car ça pue l’alliance à plein pif. De surcroît, il semblerait que Céline et Marine aient frayé ensemble le week-end dernier, autant dire que la troisième passagère était toute trouvée 😉

En plus elles jouaient toutes les 3 l’une à la suite de l’autre, donc autant dire que c’est du pain béni pour une alliance. C’est d’ailleurs un facteur à prendre en compte quand on joue à ce jeu, les voisins proches ont souvent tendance à finir ensemble, d’un côté ou de l’autre de la barrière des Enfers (ça se confirmera plus tard dans la soirée).

De son côté, Christelle était partie rejoindre Rémy, Jérôme et Pascal afin que Benoit leur fasse découvrir le proto de leur futur jeu It’s a wonderful world un jeu de draft et de moteur de ressources dans lequel on bâtit son empire, le tout dans une ambiance SF post-moderne.

Nos 4 bâtisseurs d’empires

Je ne connais pas les stratégies respectives qu’ils ont choisies, mais j’ai néanmoins le score final de leur partie, je sais également que Rémy a adoré le jeu (et je le comprends tout à fait, car il est vraiment excellent et malin comme jeu). Si vous voulez en savoir plus sur le jeu, je vous invite à lire le compte-rendu de la soirée n°3 où j’en avais parlé beaucoup plus en détail.

C’est Jérôme qui s’est imposé avec 54 points au compteur, Pascal est second avec 46 points, il devance Rémy et son score « geek » de 42 points. C’est donc Christelle qui écope de la dernière place, mais ça n’est pas passé loin du tout puisqu’elle avait totalisé 41 points, autant dire que Rémy a eu chaud aux miches.

Après les explications de règles (moi pour Cerbère, Benoît pour It’s a wonderful world), nous nous sommes installés en compagnie de Bastien et Jérémie afin de découvrir la 8 Bit Box que j’avais reçue le jour même.

Jérémie n’était pas plus emballé que ça par Pixoid (un Pac-Man like) après mon pitch du jeu, ce qui nous laissait le choix entre Stadium (jeu de sport par équipe à la Track & Field) et Outspeed (jeu de course futuriste à la F-Zero, mâtiné de Mariokart).

Le destin en la personne de Nicolas a choisi pour nous le jeu, puisque avec son arrivée nous étions maintenant 5 et que seul Outspeed peut se jouer à 5. Nous avions donc chacun un vaisseau, une manette de la même couleur et 12 cubes de fuel.

Les pilotes parés à foncer

Le but du jeu est de parvenir à être le pilote le plus avancé à la fin de la course ou alors être le seul pilote encore en lice. En effet des joueurs peuvent être éliminés s’ils sont trop à la traîne ou alors s’ils viennent à manquer de fuel en cours de route. Comme nous n’étions pas des brêles, on a tous réussi à aller au bout de la course.

Une course complète se joue en 13 manches, lors d’une manche on révèle une nouvelle tuile de course, laquelle va nous proposer 2 ou 3 chemins différents. En fonction du chemin choisi on va devoir dépenser plus ou moins de fuel, pour pouvoir avancer et/ou gagner des bonus et du fuel.

La course a été relativement disputée puisqu’on était toujours plus ou moins au coude à coude les uns avec les autres. Néanmoins Benoit a fait une erreur sur la tuile finale et n’a pas pris le chemin qui lui aurait permis de gagner ou en tout cas de ne pas finir dernier.

Pendant la course

Oui vous avez bien lu, Benoît a perdu a un jeu puisqu’il a fini troisième avec son vaisseau rouge. Nicolas et moi avons été seconds ex-aequo avec nos vaisseaux jaune et rose. Ce sont Bastien et Jérémie qui ont fini la course en tête, eux aussi ex-aequo avec les véhicules bleu et orange.

Donc ça c’était le classement, tel qu’utilisé pour le comptage des points de la saison, par contre si on suit les règles de départage alors c’est Jérémie qui a remporté la partie car il était blindé de fuel (on l’a suspecté d’en chiper dans la réserve qui était proche de lui mdr), Bastien est deuxième, Nicolas est troisième car il lui restait des bonus contrairement à moi.

Le classement final

Niveau fuel on a quand même fini tous les deux pile poil à zéro, nous ne sommes donc pas passés loin de l’élimination. Benoit à cause de sa mauvaise manœuvre finale a donc fini dernier (sans quoi je crois qu’il gagnait ou alors aurait été troisième).

Pendant que ces parties avaient lieu, Arnaud et Jérémie L. sont arrivés ensemble et ils se sont lancés dans une partie d’Azul, un jeu auquel ils avaient déjà joué tous les deux une fois. Je leur ai donc rafraîchi la mémoire au niveau des règles, avant de retourner à mon bolide futuriste.

Duel de faïencerie

Ils ont donc fait de leur mieux afin de décorer les murs du palais en utilisant des carreaux de faïence. Le résultat de leur partie a été sans appel puisqu’il y a 30 points d’écart entre les deux. C’est Jérémie qui s’est imposé sur le score de 66 à 36 (une bonne petite dégelée en somme).

Comme nos deux tables ont fini dans les mêmes eaux, nous avons donc été 7 nouveaux aventuriers à tenter de nous enfuir des enfers de Cerbère. Sauf qu’on a joué avec des plateaux plus durs, parce qu’on n’était pas des enfants (dixit Benoit même si ça n’était peut-être pas dit exactement ainsi, mais c’était l’idée sous-jacente).

Assez rapidement, Arnaud s’est retrouvé un peu à la traîne et Nicolas l’a donc sacrifié en pâture à Cerbère, il n’a pas hésité à le pousser sans ménagement en direction du molosse infernal. En fait Arnaud n’était pas à la traîne, il est rapidement parti en solo devant, ce qui a attisé des jalousies et la sanction a donc été sans appel, il a été ramené à Cerbère (il tenait à ce que je rectifie et qu’on pense pas qu’il avait joué sympa lol).

Bastien a été le second à être mangé, il faut dire qu’une mauvaise chute l’avait fait boiter. Comme il ralentissait tout le groupe il a été laissé en arrière.

La nouvelle « team » d’aventuriers

Les deux Jérémie, Nicolas, Benoit et moi restions donc en lice pour l’échappatoire. Ayant des accointances avec Charon, j’ai fait en sorte qu’il mette à disposition la barque de luxe, avec le moteur intégré, l’intérieur cuir et moquette, les 3 places tout confort, bref la totale.

A l’instar de Claire plus tôt (mais n’ayant pas vu leur partie, je ne sais pas si elle l’a vraiment fait ou pas) j’ai été réglo tout le long, j’ai aidé mon prochain, j’ai filé des cartes, fait avancer tout le monde et en retour ben que dalle !!

Nicolas et Jérémie L. qui étaient côte à côte ont joué ensemble tout le long (méfiez-vous des voisins comme je l’ai dit plus haut), entre fourbes. Comme qui se ressemble, s’assemble, Benoit s’est greffé au duo. Il faut dire aussi qu’il valait mieux qu’il monte dans la barque parce que sinon il reprenait le jeu (#ChantageD’éditeur lol).

Jérémie et moi avons donc fait de notre mieux pour tenter d’avoir une place, mais à deux contre trois on n’a pas fait le poids et le souci, c’est qu’on était trop loin et sans carte ou autre pour parvenir à rejoindre les Cerbère.

Bienvenue en enfer !!

Si on avait été dans la team infernale, je pense que le résultat aurait sans doute été différent, car ils n’auraient pas pu autant se coordonner sans obstacles entre eux. Bref, j’ai voulu être sympa, mais ça n’a pas payé, donc à partir de dorénavant et avec des fourbes du genre, je jouerai en mode Cerbère direct et ça va saigner un max lol !!

Au fond de la salle, Jérôme a fait découvrir La légende du cerisier qui fleurit tous les 10 ans à Florian et Elise. Un jeu de stop ou encore aux accents asiatiques, dans lequel les joueurs récoltent des fleurs de cerisier afin de voir leur vœu exaucé.

En fin de partie on va scorer des points en fonction du nombre de fleurs d’une même couleur placées devant notre paravent (plus on en a et plus on marque des points) et pour les fleurs placées derrière notre paravent, on gagne des points si on est majoritaire dans l’un des deux groupes de couleurs.

Les 3 cueilleurs

Sans trop de surprise, c’est Jérôme qui connaissait déjà le jeu qui s’est imposé avec un total de 52 points. Elise et Florian n’ont pas démérité pour autant puisqu’ils s’en tirent honorablement pour une première partie avec respectivement 40 et 39 points (c’était supra serré entre eux !!!).

Je tiens néanmoins à féliciter Jérôme (je pense que c’est lui qui l’a fait) car il a noté le score de la partie et ça c’est cool. Il faisait partie des quelques joueurs qu’il m’arrivait de sermonner dans les compte-rendu car ils ne notaient pas les scores, mais là qu’il le fait, je tenais à le souligner !!

A l’entrée de la salle, 4 femmes à l’air louche ont formé Les Charlatans de Belcastel, un jeu dans lequel on incarne des rebouteux et autres camelots, chargés d’escroquer de confectionner des potions, afin de soigner les habitants du coin. Il s’agit d’un jeu de bag building dans lequel on va faire l’acquisition d’ingrédients aux pouvoirs plus ou moins sympathiques.

Chaque joueur dispose d’un chaudron pour préparer ses potions, ainsi que d’un sac contenant ses ingrédients (identiques pour tout le monde au départ) que l’on va tâcher d’optimiser au fil des 9 manches que dure la partie, en acquérant de nouveaux ingrédients plus puissants. La phase de confection se fait en simultané, chaque joueur pioche des jetons dans son sac et les pose dans son chaudron en suivant la spirale.

Des belles têtes de margoulins tout ça !!

Si on pioche un jeton de valeur 1, on le pose sur la case libre suivante, s’il s’agit d’un jeton de valeur 2, on le pose à 2 cases de distance et les jetons de valeur 4 sont posées à 4 cases de là. On est libre d’arrêter de piocher quand on veut, mais il faut faire attention car si la somme des ingrédients blancs présents dans le chaudron est supérieure (strictement) à 7, notre mixture fait exploser notre chaudron.

A la fin de chaque journée, les joueurs vont récolter différents bonus et des sous en fonction des ingrédients présents, de la quantité du chaudron qu’on a rempli…etc. Les sous serviront à acheter de nouveaux ingrédients que l’on rajoutera à notre sac et ainsi de suite. C’est Blandine qui jouait en jaune qui a été la meilleure charlatan de la bande avec 66 points.

Apolline qui était en bleu a terminé deuxième avec 62 points, seulement deux de plus que Céline la rouge et son total de 60. C’est donc Marine la verte qu ferme la marche avec 51 points. Ce qui est amusant c’est que seules Céline et Marine avait déjà joué au jeu, mais ça ne les a pas empêchées de perdre (après on peut se dire que leurs adversaires ont eu la chance insolente du débutant, c’est vous qui voyez xD).

Pascal pendant ce temps-là avait expliqué les règles de Carpe Diem à Fanny, Rémy, Claire et Christelle. On croyait qu’il allait jouer au cerisier après, sauf qu’en fait non, si bien qu’il s’est retrouvé sans jeu fixe après vu qu’on avait lancé le Cerbère (j’aurai dû lui demander pour éviter cet écueil).

Nos 4 romains en action !!

Ils ont donc incarné des patriciens chargés de gérer des domaines romains, n’ayant pas encore joué à ce jeu, je ne pourrai pas vous en dire beaucoup au niveau des mécaniques, si ce n’est que Claire l’a bien apprécié et qu’il y a un très léger côté Carcassone avec des tuiles paysages que l’on fait correspondre ensemble et dès q’un paysage est fermé : PAF bonus. Il y a également plusieurs axes de scoring visiblement, mais je ne sais pas lesquels lol.

En revanche, je sais que Christelle les a défoncés en endormant leur négligence (oui je sais c’est vigilance normalement), si bien qu’en douce elle s’est gavée de fontaines qui l’ont faite marquer un max de points. C’est la seule à avoir passé le cap des 100 points avec un total de 106 points.

Claire termine deuxième avec 82 points, devant Rémy et son 77, il a une fois de plus eu chaud aux fesses puisque sa frangine ne termine qu’à 2 points derrière avec 75 points au total.

Pascal a rejoint le trio de cueilleur de fleurs de cerisier après leur partie, afin de jouer la seconde partie d’Azul de la soirée. Cette fois-ci ils étaient donc 4 à jouer puisque Florian, Elise, Jérôme et Pascal ont décoré les murs du palais. Il me semble que Jérôme et Pascal avaient déjà des parties du jeu à leur actif, ce qui se ressent plutôt bien au niveau des scores.

Here come new carreleurs !!

C’est Pascal qui a été le meilleur carreleur avec un total de 95 points (on est d’accord qu’il aurait pu faire un petit effort et marquer 5 points de plus, histoire d’arriver à 100 lol), soit 13 de mieux que Jérôme et son 82. C’est Elise qui s’empare de la troisième place avec 59 points et c’est donc forcément Florian qui s’empare de la dernière place du haut de ses 37 points. Si le couple fusionnait leurs scores respectifs, ils battraient Pascal d’un point ^^

Comme on ne change pas une équipe qui gagne le quatuor est resté ensemble (en changeant de table tout de même) et elles ont décidé de coopérer en cuisine avec Kitchen Rush. Un jeu qui nous met dans la peau de gestionnaires d’une gargote, bien décidés à la rendre rentable en satisfaisant les clients.

Une partie se déroule en 4 manches de 4 minutes, au cours desquelles on va devoir accueillir des clients, prendre leurs commandes, les préparer et les servir. Bien évidemment pour que tout ça soit possible il faudra aller acheter des épices et des ingrédients au marché, afin de remplir les différentes réserves du restau et pouvoir faire cuire les plats demandés. Sans oublier bien sûr de faire la plonge et de ranger la vaisselle propre.

La commande pour la 8 est prête !!!

Je leur ai mis l’objectif le plus simple à remplir, lequel consiste à l’issue des 4 manches à avoir servi au moins une vingtaine de commandes, avoir 2 points (ou 4) de prestige et encore 6 sous après avoir payé ses employés. Je suis au regret de vous annoncer que leur établissement a fait faillite, même Philippe Etchebest venu dans le cadre de son émission « Cauchemar en cuisine » n’a rien pu faire pour les sauver de la faillite.

C’est en effet le cash qui leur a fait défaut, puisqu’elles avaient honoré le nombre de commandes demandées et avaient le prestige nécessaire. Quand j’étais passé les voir en cours de partie, j’avais entendu râler Apolline. Elle disait qu’elle ne ferai plus de coop avec Marine quand ça demande d’être réactif et rapide. Cette dernière s’était défendue en disant que ça venait de sa fatigue.

Dans tous les cas ça a calmé Apolline qui se la pétait en début de partie, en disant que la dernière fois qu’elle y avait joué, ils avaient réussi à l’aise l’objectif facile. C’est ce qui arrive lorsqu’on se gonfle le cul comme une abeille, on tombe de haut en cas d’échec 😉

Cette soirée nous a permis de vérifier l’adage, jamais deux sans trois, puisqu’une troisième partie d’Azul a été jouée. Là encore il y avait 4 carreleurs et deux d’entre eux n’en était pas à leur coup d’essai pour ce soir, puisque Jérémie L. et Arnaud étaient de nouveau de la partie. Christelle et Jérémie étaient les deux derniers lardons de la poêle.

3ème et ultime Azul de la soirée

Arnaud avait été battu par Jérémie L. tantôt et il avait une dent contre lui par rapport à la partie de Cerbère. Cela explique en partie le résultat final de la partie, il était bien décidé à se venger !!

Il a remporté la partie avec 62 points,  soit 10 de mieux que son ennemi juré mortel de la soirée Jérémie L. qui en a eu 52. Christelle et Jérémie qui découvraient le jeu tous les deux (si je ne dis pas de bêtises), ont fini dans un mouchoir de poche avec 3 points d’écart, avec respectivement 38 et 35 points.

Benoit, Bastien et Nicolas de leur côté sont partis du côté des USA dans les années 50 avec Welcome to your perfect home. Je crois que seul Nicolas n’y avait pas encore déjà joué. Ils ont donc fait de leur mieux pour aménager les lotissements de leur ville respective et faire en sorte qu’il y fasse bon vivre.

C’est Benoit qui a remporté la partie, avec sa ville de Genlis et son score de 79 points, Bastien et sa Sin City est deuxième avec 71 points et c’est donc Nicolas qui termine dernier avec 66 points. Le jeu lui ayant bien plu, ce dernier a demandé une revanche, que ses adversaires ont accepté.

Nicolas avait déjà effacé sa ville lol

Je pense qu’ils ont gardé les mêmes noms de villes et ils ont tous les 3 réussi à améliorer leur score, mais de façon plus ou moins spectaculaire. Nicolas a bien pris sa revanche pour le coup, puisqu’il a remporté la partie avec 95 points (+29 par rapport à sa partie précédente).

Benoit a marqué 5 points de plus qu’au coup d’avant et prend la deuxième place avec 84 points. Bastien a tout de même amélioré son score, mais seulement de 2 points, ce qui lui vaut la troisième place avec 73 points.

Il ne nous reste plus qu’une partie à voir avant la fin de ce compte-rendu. Pendant que j’expliquais les règles de Kitchen Rush aux filles, j’avais réservé la quatrième place pour la partie de Les Charlatans de Belcastel.

L’idée c’était qu’après les explications de règles, elle viendrait nous expliquer celle des Charlatans, sauf que Jérôme avait lu toutes les règles dans l’intervalle. On a donc rempli nos chaudrons tout au long de la partie.

Mon chaudron pendant l’une des journées

Claire a d’ailleurs a passé la majeure partie en tête au niveau du classement des points, ce qui la faisait régulièrement râler puisqu’elle n’avait pas le droit d’avoir des queues (oui cette phrase a volontairement un gros sous-entendu, mais en fait il n’y a rien de salace là-dedans) de rats.

Ce qui l’a faite râler aussi, c’est que lors de la dernière journée de la partie, ça a été la seule fois où elle a fait péter son chaudron, ce qui lui a bien fumé sa fin de partie, on ne va aps se leurrer.

Notre set d’ingrédients (le basique) au complet

Pascal et moi avons fini premiers ex-aequo avec 54 points, néanmoins selon la règle de départage du jeu, c’est Pascal qui a gagné car son chaudron était plus rempli que le mien (pas de beaucoup).

Jérôme n’était pas loin, puisqu’il a fini avec 52 points, soit 10 de mieux que Claire et son 42 final (mais bon ça reste un score trop stylé vu que c’est la réponse à l’ultime question).

C’est donc suite à cette partie finale de Les Charlatans de Belcastel que nous avons mis fin à la séance aux alentours de 1h30 (si j’ai bonne souvenance).

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/1390250551216796/photos/?tab=album&album_id=2038097679765410

Au total ce soir nous avons joué 14 parties dont : 2 parties de Cerbère à 7 joueurs, 1 partie de It’s a wonderful world à 4 joueurs, 1 partie de 8 Bit Box : Outspeed à 5 joueurs, 3 parties d’Azul à 2 et 4 joueurs, 1 partie de Carpe Diem à 4 joueurs, 1 partie de La légende du cerisier qui fleurit tous les 10 ans, 2 parties de Welcome to your perfect home, 1 partie de Kitchen Rush à 4 joueurs et 2 parties de Les Charlatans de Belcastel à 4 joueurs

Comme le concept semble avoir plu l’an dernier (et que j’aime bien me compliquer la vie lol), je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.

Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3 points pour tout le monde s’il y a victoire (éventuellement 4 sur des coop balèzes) et 0 dans le cas contraire (des points sont parfois donnés en fonction du degré d’accomplissement du jeu). En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée n°4 (saison 5) :
-Jérôme a marqué 10 points (3+3+2+2) en 4 parties
-Benoit a marqué 9 points (1+3+3+2) en 4 parties
-Jérémie L., Nicolas et Pascal ont marqué 8 points (3+3+2) en 3 parties, (2+3+0+3) en 4 parties et (2+3+3) en 3 parties
-Christelle a marqué 6 points (0+3+3) en 3 parties
-Apolline, Bastien et moi avons marqué 5 points (3+2+0) en 3 parties, (3+0+2+0) en 4 parties et (2+0+3) en 3 parties
-Céline a marqué 4 points (3+1+0) en 3 parties
-Arnaud, Blandine, Claire, Elise, Jérémie et Marine ont marqué 3 points (0+0+3) en 3 parties, (3+0) en 2 parties, (0+2+1) en 3 parties, (0+2+1) en 3 parties, (3+0+0) en 3 parties et (3+0+0)
-Rémy a marqué 2 points (1+1) en 2 parties
-Fanny et Florian ont marqué 0 point (0+0) en 2 parties et (0+0+0) en 3 parties
Damien est venu après son taf (fin de soirée) et n’a pas tenu à jouer, ça faisait plaisir de le voir en tout cas !!!

Ainsi que celui du mois d’octobre à l’heure actuelle :
-Benoit a marqué 24 points (3+3+3+3+3+1+3+3+2) en 9 parties
-Jérôme a marqué 17 points (2+0+3+2+3+3+2+2) en 8 parties
-Pascal a marqué 16 points (0+3+0+3+2+2+3+3) en 8 parties
-Bastien et Nicolas ont marqué 15 points (3+3+2+2+0+3+0+2+0) en 9 parties et (1+3+3+2+3+0+3) en 7 parties
-Apolline et moi avons marqué 14 points (0+3+0+3+3+3+2+0) en 8 parties et (3+3+0+0+3+2+0+3) en 8 parties
-Damien a marqué 13 points (3+3+3+3+1) en 5 parties
-Marine a marqué 11 points (0+3+2+3+0+3+0+0+3) en 9 parties
-Christelle et Jérémie L. ont marqué 10 points (0+3+1+0+0+0+3+3) en 8 parties et (2+3+3+2) en 4 parties
-Valérie a marqué 9 points, (3+3+0+3) en 4 parties
-Charles Marx a marqué 5 points (1+1+3) en 3 parties
-Céline a marqué 4 points (3+1+0) en 3 parties
-Blandine a marqué 3 points (3+0) en 2 parties
-Dominique et Rémy ont marqué 2 points (0+0+2+0) en 4 parties et (1+1) en 2 parties
-Arnaud, Blandine, Claire, Elise, Jérémie, Mickaël et Pierre ont marqué 3 points (0+0+3) en 3 parties, (3+0) en 2 parties, (0+2+1) en 3 parties, (0+2+1) en 3 parties, (3+0+0) en 3 parties, (3) en 1 partie et (0+3) en 2 parties
-Fabien, Fanny et Florian ont marqué 0 point (0) en 1 partie, (0+0) en 2 parties et (0+0+0) en 3 parties (la malédiction des prénoms en F visiblement)

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 20 octobre, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/342894889617709/

-Le mercredi 31 octobre, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

N’hésitez pas à faire tourner l’info si vous êtes dans les parages de Genlis/Dijon/Auxonne car plus on est de fous et plus on joue 😉

2 Comments

  1. Ca te dirait pas de faire une alliance de « gentils que entre nous »pour la prochaine de Cerbere?
    puisque on dirait bien qu’ on paye notre gentillesse^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.