Compte-rendu de la séance n°2 du 19 septembre 2018 : Ash VS Evil Meeple

Compte-rendu de la séance n°2 du 19 septembre 2018 : Ash VS Evil Meeple

Mercredi soir 19 septembre dès 19h00 a eu lieu la seconde séance de la saison 5 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. Merci à toutes et à tous d’avoir répondu présent en nombre !!

Au total nous avons été 17 joueurs présents puisque Jérôme, Hervé, Lionel, Pascal, Pierre (le renouveau), Charles Marx, Bastien, Apolline, Fabien, Claire, Damien, Marine, Rémy, Nicolas, Christelle (cool de voir qu’elle est revenue ^^) et Sébastien (ça faisait plaisir de le revoir depuis le temps) étaient de retour.

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je n’ai pas suivi toutes les parties ^^’ mais normalement grâce à Lionel et Rémy mes ninjas photographiques de poche, il devrait y avoir des photos de quasi toutes les parties.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

Les jeux du soir

J’avais d’ores et déjà installé deux protos sur les tables, afin de les faire découvrir : Badass Force des Funky Sheep et Hollywood Death Race de Mangrove Games.

Le nouveau circuit de Hollywwood Death Race
Le casting complet de Badass Force

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à toutes celles et tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles et commandé des pizzas, c’était super top une fois de plus !!


Une fois n’est pas coutume, c’est Lionel qui est arrivé le premier, dès la sortie de son boulot à 18h36. Nous avons été rejoints 10 minutes plus tard par Jérôme et nous avons attendu d’être plus nombreux pour lancer le premier jeu de la soirée.

Il s’agissait de Side Effects, un jeu que j’avais kickstarté en compagnie de Claire & Micka, si bien qu’on en avait deux exemplaires dispos ce soir-là (mais on a joué avec le mien parce qu’il est vachement plus mieux meilleur).

Il s’agit d’un jeu de cartes en anglais (rien de bien sorcier et peu de texte sur les cartes, en plus l’iconographie est plutôt claire) dans lequel on va tenter de guérir les 4 maladies dont souffre notre psyché.

Des maladies telles que l’impuissance, l’addiction au jeu, les pensées suicidaires, la dépression, l’anxiété, l’anorexie, les tremblements et la folie (dont je souffrais de base, of course). Afin de soigner ces maladies on va pouvoir prendre des cachetons ou aller en thérapie.

Le problème des médocs c’est qu’ils entraînent des effets secondaires (le titre du jeu c’est ouf ça !!) qui font que l’on va pouvoir développer de nouvelles maladies. Par exemple le Lorazapam va permettre de soigner l’anxiété, le problème c’est que ça peut entraîner des pensées suicidaires, une dépression ou la folie.

On était tous bien dérangés (la partie avait déjà bien commencé)

A notre tour de jeu on peut jouer jusqu’à 2 cartes de notre main (maxi 6 en main à la fin de notre tour) chez nous ou chez nos adversaires. Bien évidemment on va pouvoir filer des nouvelles maladies aux autres, donc quelqu’un qui vient de se guérir de son anxiété avec le Lorazapam, on va pouvoir lui refiler une dépression ou autre joyeuseté du genre ^^

On va également pouvoir leur provoquer des crises, c’est-à-dire déclencher le pouvoir de la maladie (joueur qui passe son tour, qui défausse toute sa main…etc.). Pascal en a rapidement fait les frais grâce à Christelle, le faisant défausser toute sa main.

Forcément, il n’a pas pu faire grand-chose, surtout que dans la foulée Lionel l’a rendu dépressif et lui a fait passer son tour. Moi j’étais content, pour un coup on m’avait pas attaqué direct, j’ai donc soigné 2 de mes 4 maladies lors de mon tour.

Donc bien évidemment mon ennemie jurée mortelle n°1 (Claire), m’a provoqué une crise de folie, qui m’a fait perdre tous mes médocs : retour à la case départ donc… La partie s’est poursuive de la sorte avec tout le monde qui se foutait des saloperies dans les dents à tour de rôle.

Il y avait aussi Pascal qui râlait parce que tout le monde s’acharnait sur lui, sauf que ce petit filou a pris tout le monde de court en guérissant ses deux dernières maladies d’un seul coup. Il faut dire qu’il avait su négocier et faire des échanges appropriés avec ses voisins, voisines.

Chapeau à lui donc, il a remporté la partie sans que personne ne s’en doute, grâce à son trafic de médocs et son râlage de persécuté. Donc vous saurez qu’il faut l’avoir à l’œil si vous jouez contre lui (en même temps les jeux d’enfoirés c’est son truc lol).

On dirait pas mais je venais juste de soigner ma folie grâce à une thérapie bien placée

Comme tout le monde a remis ses cartes direct au centre de la table, je n’ai pas pu établir un classement complet (en fonction du nombre de maladies non traitées), si bien que Pascal a remporté les 3 points de la victoire et que Christelle, Jérôme, Lionel, Hervé, Claire et moi nous sommes retrouvés avec un 0 pointé (message subliminal : merci d’attendre la prochaine fois avant de tout remballer mdr).

Vu que j’expliquais les règles de Side Effects lors de leur arrivée, j’ai proposé à Charles et Rémy de se joindre à la tablée, auquel cas j’aurai laissé ma place à l’un des deux. Ils ont préféré attendre d’autres joueurs.

En l’occurrence il s’agissait de Bastien et Apolline, la première moitié des BFF et le quatuor s’est donc lancé dans une partie de Saint Malo. Il s’agit d’un jeu de roll & write, c’est-à-dire qu’ils lançaient des dés afin de construire des choses dans leur ville.

J’avoue que n’y ayant jamais joué, je peux pas trop vous dire comment ça score, les différents types de constructions à faire…etc. si ce n’est qu’il y avait des églises et des défenses contre les pirates. Je peux aussi vous dire qu’Apolline ne s’embêtait pas à dessiner des églises mais une simple croix (alors que Bastien il faisait ça bien lui).

Les 4 bretons en action

Si l’on excepte Rémy qui a fini avec 42 points (c’est son côté voyageur galactique ça ^^), la partie a été plutôt serrée puisque les 3 autres ont chacun un point d’écart avec le suivant. C’est Bastien qui a remporté la victoire avec 54 points, devançant sa chère et tendre avec son 53, ainsi que Charles Marx et son 52.

Pour la suite de la soirée, plusieurs tables se sont formées avec tout d’abord Claire et moi qui nous étions installés devant Hollywood Death Race puisqu’elle avait très envie de le découvrir. Pierre nous a rejoints après que je lui ai expliqué que sa partie de la dernière fois, s’était faite avec des fausses règles qui ont rendu le jeu vachement moins pêchu vu que j’avais divisé l’effixium distribué au début de la partie ^^’

Pascal qui avait joué la même partie que lui a été beaucoup plus dur à convaincre, mais Claire a finalement réussi à le faire venir jouer avec nous. Nous étions donc 4 joueurs et nous avions chacun 2 pilotes. Pierre avait jeté son dévolu sur la Kitty de Mitch mais il l’a finalement cédé à Pascal contre E.T. et son BMX, qui est venu s’ajouter à la Ventura de Mister T.

J’ai pour ma part opté les deux Suzan (en vrai y en a qu’une mais j’oublie toujours le premier prénom) et la Catmobile de Catman. Claire qui était la première joueuse a choisi au design Laura Craft et Docteur B avec sa De Laurène. Pascal quant à lui avait Maximus le camion robot transformable et la Kitty de Mitch avec son (excellent) pouvoir aléatoire.

C’est parti pour la traversée des zombis

Au niveau de la piste nous devions traverser le zombie mall, le casino infernal et la planète de Galactic Wars. Bien vite on a vu que ce n’était pas une mince affaire de traverser un supermarché rempli de zombis, car bien que ces derniers n’offraient pas beaucoup de résistance, ils avaient la fâcheuse tendance de venir s’agglutiner devant nos véhicules.

Mais cela n’a pas trop dérangé Claire puisque sa Laura sur son quad, n’avait aucun mal à éviter ces gêneurs, idem pour son Prof et sa De Laurène volante qui n’a pas tardé à s’élever dans les airs pour éviter la cohue des soldes.

Maximus et la Ventura n’avaient aucun mal à écrabouiller tous les zombis ainsi que leurs adversaires qui se présentaient devant eux. Ma catmobile ne s’en sortait pas trop mal puisqu’elle était capable de sauter par-dessus certains obstacles (une fois par tour) ce qui lui a permis de se frayer un chemin dans la cohue.

C’était un peu plus galère pour mes girlz puisqu’elles devaient trouver un chemin libre pour passer. Néanmoins à défaut d’aller vite, elles en ont profité pour défourailler sur les adversaires qui passaient à portée.

Maximus n’a pas apprécié ces tirs en rafale, même s’il n’en a jamais été la victime. Il s’est donc transformé en robot géant et a jeté mes pauvres donzelles en arrière, leur faisant perdre un temps précieux (en plus comme je suis trop sympa, je lui ai dit de me balancer dans une zone piégée, afin que je perde deux points de vie au lieu d’un).

Level up niveau selfie

Donc tandis que ces deux-là galéraient toujours dans le supermarché zombi, tous les autres avaient bien avancé dans la course et certains d’entre eux avaient même atteint le casino infernal. Pascal a d’ailleurs été le premier à y mettre les roues avec Mitch et sa Kitty. Il fonçait à toute allure et a voulu tenter de prendre un raccourci en réalisant un super saut au-dessus de la roulette infernale.

Manque de bol pour lui sa voiture a fini au fond de la roulette où il a tourné encore et encore. Ma Catmobile le talonnait de près et j’ai donc tenté la même manœuvre qui s’est soldée par le même résultat…

Je l’ai rejoint et on a eu la gerbe ensemble en tournant dans cette fichue roulette. Pierre était en troisième position avec sa Ventura et a décidé de jouer la prudence en contournant l’obstacle. Si bien qu’il était « virtuellement » premier, devançant Le professeur et Laura, E.T. , Maximus et mes Gina/Suzan.

C’est à ce moment-là que Pierre avec son E.T. a réalisé un coup de poker fantastique en piochant la seule et unique carte reboot. Celle qui fait que tout le monde prend la place du véhicule juste derrière et où le dernier se retrouve en première place.

La magnifique opération pour moi puisque mes retardataires féminines se sont retrouvées propulsées dans la roulette (c’est bien mieux que la dernière place lol), que mon Catman en est sorti et a pris la place du Ventura de Pierre, qui a reculé à la place du professeur.

On a attiré pas mal de curieux en jouant

Ce dernier est allé sur la case de Laura qui a éjecté E.T., ce dernier a pris la place de Maximus et est donc retourné dans le supermarché. Il venait pourtant de le quitter peu de temps auparavant et Maximus s’est retrouvé bon dernier et complètement bloqué par les zombis (la place peu enviable de mes filles juste avant lol).

Pascal a fini par délivrer sa Kitty de la roulette en dépensant un cube d’effixium, puisqu’il avait raté son pari précédent (pour s’en sortir il faut annoncer pair ou impair et lancer un dé, si on a deviné correctement on sort sinon on reste dans la roulette). Mes filles y sont restées bloquées un tour supplémentaire suite à un pari raté (elles n’avaient ni effixium, ni carte prop à défausser pour sortir automatiquement).

La Kitty de Pascal était en tête, talonnée par le Ventura de Pierre et ma Catmobile qui balançait des chatons robots sur les véhicules situés devant. Pascal a donc été le premier à atteindre le spot de tir de Galactic Wars, dans lequel il faut parvenir à détruire le bout de la planète afin d’atteindre la ligne d’arrivée et d’en débloquer l’accès pour tous les joueurs.

J’avais été bien content car j’avais réussi à inceptionner Pascal, afin qu’il change d’avis et fasse perdre un point de vie à la Ventura de Pierre plutôt qu’à ma Catmobile, parce qu’il y avait éventuellement une chance de se débarrasser de son véhicule alors que le mien non.

Quoi qu’il en soit, Pascal a armé sa torpille, il a visé et a complètement raté son tir. Il a donc dû retourner au début de la planète et s’est retrouvé en 3ème position.

La fin se rapproche

Pierre s’est engouffré dans la brèche et a tenté sa chance, il en a profité pour mettre mes filles sur la touche en leur faisant perdre leur dernier point de vie (leur deuxième crash de la partie…). Sa torpille a atteint la cible directement en plein cœur, faisant de lui un héros de la résistance et ouvrant la voie vers l’arrivée à tout le monde.

Il a bien évidemment franchi la ligne en premier, mais malheureusement pour lui son E.T. était bien à la traîne et avait à peine quitté le centre commercial, si bien que ses chances de remporter la victoire étaient minces.

En effet, j’avais mes deux véhicules sur Galactic Wars, Pascal avait sa Kitty sur la planète et son Maximus dans le casino, tout était encore possible pour nous.  C’est alors que Claire a fait une remontée fulgurante en franchissant la ligne d’arrivée à fond de balle grâce au deuxième coup de Fast & Nitrous envoyé par le professeur.

Mon Catman a été le troisième à franchir la ligne puisque la voie était libre et qu’il était bien placé. La victoire se jouait donc entre la Laura de Claire qui était dans le casino, Le Maximus de Pascal qui venait de perdre son dernier cube d’effixium dans un pari au casino et mes filles qui étaient en mode crash à la moitié de la planète.

J’ai eu beaucoup de bol puisque le fait qu’elles étaient en train de retaper leur moteur, leur a permis de ne pas se faire agresser par leurs poursuivants. J’ai donc réussi à franchir la ligne avec elles, alors que Maximus et Laura les rejoignaient tout juste.

Et c’est fini

Autant dire que ça a été une partie endiablée, pleine de rebondissements et que j’ai gagné grâce au reboot de Pierre. Merci à lui, on a d’ailleurs vu qu’il était capable du pire, comme du meilleur, puisque j’avais réussi à le pousser à parier ses 2 derniers cubes d’effixium au casino.

Sur un 5 ou un 6 il doublait sa mise et ce gredin a réussi à rafler le pactole, j’étais donc bien deg de l’avoir fait gagner plus que ce qu’il aurait eu à la base lol. Mais bon à côté de ça il a aussi réussi à foirer des lancers où il devait faire 2 ou plus.

On a également beaucoup apprécié son tout dernier mouvement avec E.T. ou il est parti ramasser une caisse et qu’elle lui a explosé à la gueule, le faisant se crasher alors qu’il était déjà bon dernier mdr.

En tout cas Pascal et Pierre qui n’avaient pas été convaincus par le jeu lors de leur partie avec les fausses règles ont beaucoup aimé cette fois-ci. Claire aussi qui découvrait le jeu a bien kiffé.

Les tables voisines nous ont également régulièrement reproché (gentiment hein et pour déconner) de faire trop de bruit vu qu’on n’arrêtait pas de se marrer quand on se faisait des vacheries ou sur les « coups d’éclat » des uns et des autres (les sorties de roulettes foirées par exemple) et aussi car emporté par tout ça, on gueulait ptet un peu parfois lol.

Après Side Effects, Lionel, Fabien Jérôme et Christelle sont partis visiter La Havane. Je me souviens qu’on y avait joué pour finir une soirée jeux avec Fabien, mais je n’avais aucun souvenir de ce qu’il fallait faire.

Fort heureusement, un petit coup d’œil aux archives m’a permis de vaguement me rafraîchir la mémoire. Je vais donc vous remettre le principe du jeu que j’avais tapé à l’époque (autant que ça serve hein lol).

Nos 4 cubains en goguette à La Havane

Dans La Havane chaque joueur possède une main de cartes numérotées de 0 à 9 (je crois qu’on en a 11 ou 12 chacun), chaque carte entraîne différents effets lorsqu’elle est posée devant un joueur. Simultanément, lors du premier tour, on joue deux de nos cartes face cachée, puis on les révèle quand tout le monde les a jouées.

La plus petite carte devient le chiffre des dizaines et la plus grande celui des unités, en commençant par le joueur qui a la plus petite combinaison (par exemple 15 composée de la carte 1 et de la carte 5), les joueurs font les actions marquées sur leurs deux cartes. On va donc pouvoir voler des ressources ou de l’argent à son adversaire, prendre des ressources ou de l’argent dans la réserve, détruire des tuiles centrales (qui servent à scorer des points quand on les achète) et d’autres actions sympa du genre.

Pour les tours suivants, chaque joueur ne joue qu’une seule action, qu’il pose face cachée sur une des deux cartes qu’il a devant lui face visible. Ce faisant, le pouvoir de la carte précédente qui vient d’être recouverte n’aura plus lieu, lorsque les joueurs effectueront leurs deux actions.

Le but du jeu est d’atteindre un certain nombre de points qui dépend du nombre de joueurs, si je ne dis pas de bêtises. C’est Christelle la rouge qui s’est imposée avec 17 points, devançant le vert Lionel et ses 11 points.

Fabien en jaune a fini avec 8 points seulement, ce qui est toujours 3 points de plus que Jérôme la bleusaille (parce qu’il jouait en bleu) avec ses 5 points.

Dans la foulée Jérôme et Fabien ont été rejoints par Sébastien et ils sont partis jouer au grand frère de La Havane puisqu’ils se sont lancés dans une partie de Cuba au fond de la salle. Bon par contre n’y ayant jamais joué, je ne vais pas pouvoir vous en parler, j’en ai bien peur ^^’

Il semblerait qu’il s’agisse d’un jeu de gestion qui dure 6 tours et dont la stratégie pour la partie est définie d’entrée de jeu (en gros il faut s’en tenir à son premier plan). On va pouvoir construire des bâtiments et récolter des ressources et je crois qu’il y a aussi une histoire de rôles à jouer.

Destination Cuba, ça dépaysait pas trop après La Havane ^^

Non seulement j’ai pas pu vous en dire grand-chose, mais en plus je n’ai pas de score pour la partie puisque ces 3 moules à gaufres ne l’ont pas noté. Je savais donc que Sébastien avait gagné et grâce à Fabien j’ai le classement final et un ordre d’idées de leurs scores respectifs.

Visiblement ça a été assez tendax, Sébastien a eu 2 ou 3 points de plus que Fabien et a terminé dans les alentours des 70 points. Jérôme quant à lui se trouve un point derrière Fabien, autant dire que l’écart était loin d’être énorme au final entre les 3.

Christelle, Rémy, Apolline et Lionel ont joué à Micropolis (pendant 35 minutes de 20h44 à 21h19) pour la suite de leurs aventures ludiques, le jeu dans lequel on fabrique sa fourmilière en plaçant 10 tuiles adjacentes. Ces dernières comportent différents types de fourmis, une ou plusieurs galeries, des fruits, des casernes…etc.

Le but du jeu est d’avoir la meilleure fourmilière en marquant un maximum de points avec son contenu. Ils ont donc creusé des galeries de leur mieux et au final il y a 11 points d’écart entre la première et le dernier.

Rémy a pris ses adversaires fourmis en photo

C’est Apolline qui a gagné du haut de ses 56 points, ce qui est 3 de mieux que Christelle et son 53 (girl powaaa). Rémy est troisième avec 47 points et c’est donc Lionel qui ferme la marche avec son 45.

De leur côté, Damien, Hervé, Nicolas et Marine ont lancé une partie de Neta-Tanka, auquel tout le monde avait déjà joué sauf Hervé. Mais les parties dataient d’avant les vacances d’étét, donc c’était pas complètement frais niveau règles.

J’avoue que moi-même je n’étais pas complètement au point puisque c’était l’un des seuls jeux de la soirée dont je n’avais pas révisé les règles. Comme pour un examen j’ai fait l’impasse sur les jeux de La Boîte de Jeu en me disant que Benoît pourrait les expliquer à ma place.

Un plan super malin, au moins sur le papier, puisque dans les faits, Benoît n’étant pas venu à la séance, il ne pouvait donc pas expliquer le jeu. Ils ont dont fait ce qu’ils pouvaient au niveau des règles et j’ai essayé d’apporter une ou deux précisions, sur les points de règles qu’il leur manquait et dont je me souvenais (je doute donc de leur avoir été d’une grande aide ^^’)

Les membres de la tribu Frostriver son dans la place

Au final la partie a été relativement serrée puisqu’il n’y a que 12 points d’écart en tout. Hervé et Nicolas géraient leur tribu à la dure vu qu’ils ont marqué 0 point avec les tentes de leur campement. C’était bien plus sympa chez Marine avec ses 11 points et c’était le maxi grand luxe du côté de Damien où il y avait le câble, l’eau courante et des filles dans toutes les tentes, pour un total de 24 points.

Bon par contre comme tout le budget est passé dans les tentes grand luxe, il n’y avait rien à grailler, son chaudron de soupe était complètement vide soit 0 point. C’était frugal mais il y avait quand même de la becquetance chez Marine avec ses 8 points de soupe. La meilleure table de la tribu c’était chez Nicolas et Hervé, avec 10 points chacun, ce qui est bien mais pas top (20 points au max en étant full viande).

C’est Nicolas qui a eu le plus gros totem avec 10+4 points, il devance Marine d’un seul petit point avec son 13. Hervé a récolté 5 points et Damien en a perdu 3 car son totem était le plus petit de tous.

Si vous aviez envie d’acheter de l’artisanat (vêtements, arcs ou tambour) il fallait vous rendre chez Hervé le margoulin, avec ses 22 points en la matière, il a devancé Nicolas et son honorable 16. C’était plus miteux chez Damien vu qu’il n’a eu que 5 points. Marine n’avait rien à vendre, c’était pas le genre à fabriquer des trucs donc un beau zéro pour elle.

Au niveau des objectifs de la partie (lesquels ne sont plus les bons), seul Hervé n’a pas réussi à le remplir (il faut dire qu’il était bien pourri le sien) et il n’a donc gagné qu’un seul point contre 5 chacun pour ses adversaires.

Pour ce qui est de la générosité, c’est Marine qui est arrivée en tête avec 8 points supplémentaires, Damien a été le second plus généreux avec 3 points, puis Hervé à (simplement) 2  et enfin Nicolas avec juste 1 (Bridou).

C’est donc Nicolas qui remporte la partie du haut de ses 46 points, il devance la généreuse Marine d’un malheureux point avec son 45 final. Hervé s’empare de la troisième place grâce à son 40 et c’est donc Damien qui ferme la marche avec ses 34 points.

A l’entrée de la salle, la guerre faisait rage entre Bastien et Charles puisque les deux belligérants se sont affrontés à Mémoire 44,  un jeu dans lequel on rejoue des batailles qui ont eu lieu pendant la seconde guerre mondiale.

Apolline en train de conseiller Bastien (ou pas)

Ils ont donc rejoué la bataille de Pegasus Bridge qui a eu lieu le 6 juin 1944. C’est Bastien qui jouait les nazis et Charles qui avait les alliés.

Visiblement comme les nazis étaient surpris dans ce scénario, ils ne disposaient que de 2 cartes commandement en début de partie, contre 6 pour les alliés. Cela n’a néanmoins pas empêché Charles de réécrire l’histoire.

Le plateau de jeu (pris en photo par Lionel je pense)

Grâce à lui les allemands ont gagné, nous sommes donc maintenant sous domination nazie et c’est forcément pas la joie. On ne le remercie donc pas pour sa piètre performance…

A la table voisine, Rémy a fait découvrir le jeu Age of Towers (dont il avait reçu le kickstarter il y a peu de temps) à Apolline, Pascal et Lionel. Il s’agit d’un jeu de type tower defense, un genre très populaire dans le domaine des jeux vidéo.

Dans ce type de jeu on doit parvenir à protéger son bastion d’une horde de monstres ou autres créatures bien décidés à venir tout saccager. Pour y parvenir on va donc construire et booster des tours défensives qui vont attaquer automatiquement ce qui passe à leur portée.

N’y ayant pas joué je ne sais pas ce que donne Age of Towers, mais je suppose que c’est de cet acabit là et qu’on doit pouvoir se faire des crasses entre joueurs. Leur partie a duré 1h17 au vu des notes prises et s’est jouée de 21h40 à 22h57

Parés à protéger les tours !!

C’est Lionel qui a remporté la partie en bleu avec 9 points. Il devance Rémy le rouge qui est deuxième avec 6 points. Pascal et Apolline, respectivement jaune et marron ont fini 3èmes ex-aequo avec 4 points chacun. Bon par contre ne me demandez pas comment on marque des points, je n’en ai aucune idée ^^’

Après Hollywood Death Race, Pierre, Claire et moi avons rejoint Bastien et Charles qui venaient de rendre leur Mémoire 44. Nous nous apprêtions à faire brûler notre cosmos grâce au deckbuilding Saint Seiya (les chevaliers du zodiaque en VF), quand nous avons été rejoints par Christelle.

On n’allait pas la laisser sur la touche, donc comme le jeu ne se jouait qu’à 5, on a opté pour un Welcome à la place. De mémoire aucun de ces lascars-là n’y avait déjà joué et Charles a donc pu de nouveau faire une partie d’un jeu où on utilise des feutres pour faire des trucs (c’était sa soirée coloriage lol).

Nous avons donc créé notre ville, on félicitera d’ailleurs Charles pour son imagination avec sa ville nommée VILLE, Christelle était à la tête de Chevigny, Claire s’est occupée de Tomato Town, pour Bastien c’était Pug Town, Pierre a eu une prémonition avec sa ville Atlantis (vouée à couler) et quant à moi j’étais aux manettes de Las Plagas.

On cogite sur nos villes !!

Charles et moi avions marqué 86 points et on était en mode on est trop forts youhou et Charles a voulu savoir qui gagnait en cas d’égalité (même si niveau classement je ne les départage pas) et c’était lui car il avait plus de lotissements dans sa ville.

C’est à ce moment là que Christelle a balancé tranquillement : j’ai 96 points. BOUM dans notre face, elle nous a calmé direct et s’est emparée de la victoire. Claire a fini troisième avec 73 points. Bastien devait être deg vu qu’il n’avait qu’un point de moins avec son 72. Et comme je l’avais annoncé dès le début, Pierre a coulé avec son Atlantis et ses 68 points.

Nicolas, Marine et Damien quant à eux ont fini leur soirée ludique en jouant à DC Comics Deckbuilding, le jeu dans lequel on incarne des superhéros de l’univers DC Comics et où on bastonne plein de super vilains.

Tout au long de la partie on acquiert des cartes super-pouvoir, équipement, héros, vilains…etc. afin de se constituer un deck performant et qui rapportera des points en fin de partie. Il faut prendre garde aux cartes faiblesse qui font perdre des points en fin de partie.

Les superhéros sont dans la place !!

La partie s’achève dès que tous les supervilains ont été battus. Je dois féliciter Marine et Damien car non contents d’avoir fini ex-aequo, ils l’ont fait avec la réponse à l’ultime question !!! C’est trop la classe de gagner sur un 42 points. Nicolas quant à lui a terminé deuxième avec 29 points.

Après Welcome nous avons été 6 à nous affronter dans une course de formule 1 avec Downforce. Le but du jeu est de devenir le joueur le plus riche à l’issue de la course. Pour cela on commence d’abord toutes et tous par parier de l’argent afin de récupérer un pilote et un pouvoir.

Bien évidemment, cet argent dépensé sera des points perdus en fin de partie, on va en gagner en fonction de la place de notre voiture à la fin de la partie. On va également devoir parier 3 fois au cours de la course, sur la voiture qui gagnera (selon nous).

Pierre est déjà à fond dans la course ^^

Si les voitures sur lesquelles on a parié se trouvent dans les trois premières places, elles vont nous rapporter plus ou moins de sous (selon leur place et le moment du pari). Donc gagner la course aide à se faire de l’argent, mais ne suffit pas à remporter la victoire pour autant, si des joueurs ont fait de meilleurs paris ou qu’ils ont eu leur voiture moins cher.

Bien que je sois parti en trombe dès le début de la course, bloquant mes adversaires dans le premier virage, ils s’en sont ensuite donné à coeur joie pour bloquer ma voiture bleue à tout bout de champ et lui fumer ses déplacements.

Charles qui était le pilote jaune a passé la majeure partie de la course en tête, mais il s’est fait griller sur la ligne par Jérôme et sa voiture orange. Pierre le vert a fait une remontée fantastique afin de s’emparer de la troisième place au nez et à la barbe de Christelle qui était noire.

Seuls Pascal en rouge et moi en bleu, n’avons pas pu franchir la ligne, puisqu’on s’est acharné sur nous tout au long de la partie. Nous avons donc formé le duo de la lose, celui qui n’a pas gagné de sous grâce à son pilote et seulement 4 millions grâce à nos paris respectifs.

Le classement final avec les deux losers (moi un peu moins quand même lol)

Mais comme notre voiture nous avait coûté 5 millions chacun, on s’est donc retrouvé avec une dette de 1 million en fin de partie… Autant dire qu’on a dû quitter le pays, afin de ne pas nous faire péter les genoux par les bookmakers que nous ne pouvions pas payer.

Christelle a gagné 4 millions grâce à sa place et le double au niveau des paris. Comme sa voiture lui avait coûté 4M elle a donc terminé quatrième avec 8M. C’est Pierre qui a fini troisième grâce à ses 13 millions de gains (6+7) et sa voiture qui ne lui avait coûté qu’1M, soit un total de 12M.

Charles a gagné 19M (9+10) moins les 4M de sa voiture, soit un total de 15 millions. Jérôme nous a complètement atomisés, puisqu’il a remporté la course soit 12M auxquels se sont ajoutés les 13M de ses paris. Il termine avec un total de 19M, donc heureusement qu’il avait payé sa voiture au prix fort de 6M, sans quoi on aurait pris une déculottée encore plus magistrale.

La dernière partie de la soirée avait commencé aux alentours de 23h, ce n’était donc pas la dernière à avoir été lancée (puisque c’était celle de Downforce), mais c’est celle qui s’est achevée en dernier puisque Fabien a fait découvrir Terraforming Mars à Sébastien.

Nos deux terraformeurs de Mars

Ils ont joué avec l’extension Venus Noxt (normalement c’est Venus Next, mais là il s’agissait de cartes recopiées) qui visiblement permet de partir avec des ressources supplémentaires. Quoi qu’il en soit, leur partie a été relativement étrange puisqu’ils ont fait seulement monter la température.

La planète ne contenait ni forêts, ni lacs et elle était blindée de villes. Sébastien a bien bloqué Fabien en faisant péter une explosion nucléaire au milieu de ses villes et en lui bloquant l’accès à son autre zones de villes, si bien qu’il n’a rien pu scorer là-dessus.

C’est donc sans surprise que Sébastien a largement remporté la partie avec 120 points contre 79 pour Fabien. C’est donc suite à cette partie finale de Terraforming Mars, que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 01h35.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=2024999354408576

Au total ce soir nous avons joué 13 parties dont : 1 partie de Side Effects à 7 joueurs, 1 partie de Saint-Malo à 4 joueurs, 1 partie de La Havane à 4 joueurs, 1 partie de Hollywood Death Race à 4 joueurs, 1 partie de Neta-Tanka à 4 joueurs,1 partie de Micropolis à 4 joueurs, 1 partie de Cuba à 3 joueurs, 1 partie de Mémoire 44 à 2 joueurs, 1 partie de Age of Towers à 4 joueurs, 1 partie de Welcome à 6 joueurs, 1 partie de DC Comics Deckbuilding à 3 joueurs, 1 partie de Downforce à 6 joueurs et 1 partie de Terraforming Mars à 2 joueurs,

Comme le concept semble avoir plu l’an dernier (et que j’aime bien me compliquer la vie lol), je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.

Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3 points pour tout le monde s’il y a victoire (éventuellement 4 sur des coop balèzes) et 0 dans le cas contraire (des points sont parfois donnés en fonction du degré d’accomplissement du jeu). En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée (séance n°2 de la saison 5) :
-Christelle a marqué 8 points (0+3+2+3+0) en 5 parties
-Apolline, Bastien et Sébastien ont marqué 6 points (2+3+1) en 3 parties, (3+3+0) en 3 parties (le couple de l’amour !!!) et (3+3) en 2 parties
-Charles, Lionel, Marine, Nicolas et moi avons marqué 5 points (1+0+2+2) en 4 parties, (0+2+0+3) en 4 parties, (2+3) en 2 parties et (3+2) en 2 parties et (0+3+2+0) en 4 parties.
-Pascal a marqué 4 points (3+0+1+0) en 4 parties
-Damien, Fabien, Rémy et Jérôme ont marqué 3 points (0+3) en 2 parties, (1+2+0) en 3 parties, (0+0+0+3) en 4 parties et (0+1+2) en 3 parties
-Claire, Hervé et Pierre ont marqué 1 point (0+0+1) en 3 parties, (0+1) en 2 parties et (0+0+1) en 3 parties

Ainsi que celui du mois de septembre à l’heure actuelle :
-Christelle a marqué 17 points (3+2+1+0+3+0+3+2+3+0) en 10 parties
-Charles a marqué 16 points (3+3+3+2+1+0+2+2) en 8 parties
-Pierre a marqué 11 points (3+2+3+2+0+0+0+1) en 8 parties
-Pascal a marqué 10 points (0+2+2+1+1+3+0+1+0) en 9 parties
-Apolline, Bastien et Lionel ont marqué 9 points (0+0+3+2+3+1) en 6 parties, (1+2+0+3+3+0) en 6 parties (LOVE COUPLE !!!) et (2+2+0+0+2+0+3) en 7 parties
-Marine et Rémy ont marqué 8 points (0+0+3+2+3) en 5 parties et (3+2+0+0+0+3) en 6 parties
-J’ai marqué 7 points (0+2+0+0+0+3+2+0) en 8 parties
-Jérémie L. a marqué 6 points (3+3) en 2 parties
-Céline et Damien ont marqué 5 points (2+3) en 2 parties et (2+0+0+0+3) en 5 parties,
-Dominique, Hervé et Jérôme ont marqué 4 points (3+1) en 2 parties, (3+0+1) en 3 parties et (1+0+1+2) en 4 parties
-Fanny a marqué 3 points (3+0) en 2 parties
-Jérémie et Mickaël ont marqué 2 points (0+2) en 2 parties et (2) en 1 partie
-Arnaud et Claire ont marqué 1 point (0+1) en 2 parties et (0+0+1) en 3 parties

 

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le samedi 22 septembre à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

-Le mercredi 03 octobre, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

2 Comments

  1. Wouah quelle course endiablée ce hollywood death race!
    J’ai beaucoup aprecié le jeu en tous cas ainsi que ma deuxième découverte de la soirée Welcome!
    A demain pour la fièvre ludique !

    1. C’est vrai que c’était une course sacrément endiablée ce soir-là, je pense que jouer à 4 (ou en tout cas qu’il y ait 8 véhicules) c’est la config idéale pour un max d’action !! Welcome est très cool aussi, en effet. Je peux l’apporter samedi si ça vous va 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.