Compte-rendu de la séance n°16 du 1er mai 2019 : Seven Meeples

Compte-rendu de la séance n°16 du 1er mai 2019 : Seven Meeples

Mercredi soir 1er mai, exceptionnellement dès 17h00, a eu lieu la seizième séance de la saison 5 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 26 joueurs présents puisque Claire, Mickaël, Maxence, Bastien, Apolline, Valérie, Jérôme, Benoit, Pascal, Hervé, Rémy, Gaëlle, Nicolas E., Eden, Jonas, Damien, Marine, Pierre, Fabien, Christelle, Nicolas et Charles étaient de retour.

Nous avons également accueilli pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière) Charles R., Charline et Jérôme M., tous trois fort sympathiques.

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je n’ai pas suivi toutes les parties et qu’il manque des photos de certaines d’entre elles ^^’

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

Cette fois-ci je n’avais installé aucun jeu à l’avance afin de laisser les joueurs libres de choisir à quoi ils allaient jouer. J’avais également apporté beaucoup plus de jeux que d’habitude en pensant que ce mercredi allait ressembler à un samedi.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à toutes celles et tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles et commandé des pizzas, c’était super top une fois de plus !!


Ce sont Claire, Mickaël et Maxence qui sont arrivés en premier puisqu’ils étaient venus me filer un coup de main pour installer la salle, apporter mes jeux & cie. Bon par contre j’avais tablé sur mon temps d’installation habituel quand je suis seul, si bien qu’on a été largement en avance, vu qu’on était parés à jouer aux alentours de 15h30 ^^’

Draftosaurus :

Nous n’avons donc pas perdu de temps et on a profité de ce rab ludique, afin de créer des parcs d’attraction pour dinosaures, les plus rentables possible. Il y a 11 points d’écart en tout puisque Maxence a fini dernier avec 28 points.

John Hammond style !

Je n’avais que 3 points de plus que lui avec mon total de 31, soit 5 de moins que Claire qui était deuxième avec 36 points. C’est donc Micka qui a remporté la partie avec 39 points au compteur.

Micka s’amusait avec les dinos

Profiler :

Nous avons ensuite initié Maxence aux joies du profilage, en essayant de deviner qui était le coupable parmi 6 suspects à chaque fois. Comme une partie se joue en 5 manches, on pouvait donc capitaliser 25 points au total, dans ce jeu coopératif.

La team de profilers est dans la place !

Nous ne sommes pas parvenus au sans faute complet puisque nous n’avons marqué que 24 points, au vu du barème que j’avais établi en février 2018, nous avons tout de même scoré 3 points pour le classement général.

Mickaël a été profiler en chef deux fois, lors de la première et dernière manche et à chaque fois on a fait un sans-fautes. Idem pour Maxence et moi lors des manches 4 et 2. C’est donc au cours de la 3ème manche que nous nous sommes trompés, quand Claire était la cheffe et que nous avons opté pour Joe Dalton au lieu d’une bonne sœur.

DC Comics Deckbuilding :

C’est au cours de cette partie que la séance a officiellement débuté (17h00) avec l’arrivée d’autres joueuses et joueurs, mais nous étions encore seuls lorsqu’on a commencé à y jouer. Il me semble que ça a été la pire des parties (en terme de score & cie) à laquelle j’ai participé.

Les super sont dans la place !

J’avais Martian Manhunter, Mickaël était Green Arrow, Claire jouait Animal Man et Maxence avait Aquaman. Nous avons fini avec respectivement 13 points (21-8 faiblesses pour moi), 14, 20 et 25. C’est donc Maxence qui a remporté la partie et il n’arrêtait pas de se la péter, on a donc dû lui rappeler sa défaite à Draftosaurus, histoire de le faire redescendre sur terre lol.

Crôa :

Maxence et Mickaël ont ensuite joué ensemble, puisqu’ils devaient repartir plus tôt que Claire vu qu’il y avait école le lendemain. Comme Maxence avait des envies de duel de batraciens, Micka s’est donc dévoué, bien qu’ils possèdent déjà ce jeu chez eux.

On y crôa !

Comme souvent, ils ont opté pour leurs grenouilles fétiches et Maxence a donc joué en rose, tandis que Mickaël avait forcément les rouges. C’est d’ailleurs lui qui a remporté la partie (là encore c’est souvent le cas quand ils se font des duels père/fils).

Kingdom Rush :

Comme Apolline et Bastien voulaient découvrir le prototype du jeu avant d’éventuellement le pledger, Benoit leur a donc expliqué les règles du jeu. Il avait d’ailleurs dû relire les règles en anglais et c’est là qu’il s’est aperçu qu’on avait joué en mode hardcore la dernière fois, vu qu’on faisait avancer deux fois plus d’ennemis que prévu.

Découverte du jeu

Quoi qu’il en soit, il semblerait que Bastien et Apolline, n’ont eu aucun mal à remporter la partie. Cette partie leur a donc permis de voir que le jeu n’était pas fait pour eux, ils ne l’ont donc pas pledgé.

Zombie Dice :

Micka et Maxence se sont ensuite livrés à un autre de leurs duels habituels puisqu’ils se sont lancés dans une dégustation de cerveaux humains avec Zombie Dice. Il leur a fallu 6 manches pour terminer la partie.

C’est l’heure des cerveaux !

C’est Maxence qui a lancé la fin de la partie en totalisant 13 points, mais Mickaël a fait une remontée fantastique alors qu’il était mené par 13 cerveaux à 6. Il avait de quoi égaliser ou arracher la victoire s’il ne chopait pas une troisième explosion sur son dernier lancé de dés.

La victoire est possible

Malheureusement pour lui il l’a chopée alors qu’il avait eu les deux cerveaux de la victoire à côté. Le score final est donc de 13 cerveaux à 6 en faveur de Maxence, il a pris sa revanche par rapport à Crôa.

Le résultat de la lose

Mysthea :

Jérôme et Valérie se sont lancés en duo dans une partie de Mysthéa qui les a occupés pendant la majeure partie de la soirée. N’ayant jamais joué à ce jeu et n’en ayant jamais entendu parler avant ce soir-là, je ne pourrai rien vous dire dessus. Comme Tric Trac n’a pas de résumé, voici celui trouvé chez Philibert :

Mysthea deux

Découvrez une planète ancienne parcourue par des forces étranges, où les anomalies violent les lois de la physique et où la vie a évolué de manière étrange grâce au pouvoir de cristaux mystérieux. Vous êtes chargé d’explorer des terres inconnues dans ce jeu de contrôle de zone et de gestion tactique de cartes.

Dans Mysthea, devenez un champion d’Ilvash engagé par les guildes du Royaume pour explorer et prendre le contrôle des îles inexplorées flottant sur les champs gravitationnels émis par l’énorme cristal au cœur de la planète. Sur ces îles inconnues, affrontez des bêtes inimaginables, choisissez votre chemin et trouvez un moyen de survivre aux mystères et aux périls d’Icaion.

Dans Mysthea, vous contrôlez un champion aux compétences uniques. Votre but est d’explorer cinq îles flottant autour de la force gravitationnelle d’un cristal mystérieux.
Le jeu est un mélange soigneusement conçu de gestion de mains de cartes et de contrôle de zone, avec une part importante de personnalisation par les joueurs, un gameplay asymétrique et un système de score variable.

L’aspect contrôle de zone du jeu repose sur une carte dynamique en constante évolution grâce à l’action et au choix du joueur. Une carte de jeu évolutive signifie que la stratégie du joueur doit prendre en considération les possibilités de changement constantes, ajoutant un nouveau niveau de réflexion stratégique à des mécaniques de contrôle de zone éprouvées.

Par exemple, un joueur pourrait soudainement déplacer toute son armée en modulant les terres en dessous d’elle. Il pourrait séparer un Champion rival et ses troupes, ou le mettre en danger en le rapprochant d’un monstre. Dans Mysthea, les monstres se déplacent et attaquent brusquement et sont presque invincibles lorsqu’ils défient un Champion isolé. Les joueurs doivent coopérer pour avoir une chance de les vaincre. Et il ne s’agit que de quelques-uns des scénarios stratégiques rendus possibles par les mécaniques du jeu.

Je n’ai donc aucune idée de leurs stratégies respectives, ni ce qu’ils ont fait en cours de jeu, je sais juste qu’il y avait beaucoup de matos dans la boîte. Je connais également le résultat de leur partie, c’est visiblement Valérie qui a gagné avec 161 points, contre 148 pour Jérôme (comme quoi posséder le jeu ne fait pas tout ^^).

Il y a plein de choses sur le plateau

Blackout Hong Kong :

Benoit, après avoir expliqué les règles de Kingdom Rush à Bastien et Apolline, a fait découvrir ce jeu à Rémy, Pascal et Hervé. Là encore, comme pour Mysthea, la partie les a occupés un bon moment et je ne sais pas de quoi il retourne, voilà donc le résumé de l’éditeur :

C’est l’heure du blackout

Hong Kong a été frappée par une panne d’électricité inattendue à grande échelle. Pendant que le gouvernement s’efforce de garder le contrôle, vous décidez de prendre les choses en main et d’essayer de rétablir une sorte d’ordre social !

La vie quotidienne à laquelle vous étiez habitué s’est rapidement dissoute. Même les tâches les plus banales sont devenues incroyablement difficiles sans électricité. Celui qui gère le mieux cette situation et restaure le semblant d’ordre revendiquera sûrement une position de pouvoir à Hong Kong après la panne d’électricité !

Dans le Blackout d’Alexander Pfister : Hong Kong, vous devez gérer des ressources en constante évolution et un réseau de divers spécialistes pour empêcher Hong Kong de sombrer dans le chaos tout en restant en avance sur vos concurrents.

Sans grande surprise, Benoit a remporté la partie grâce à ses 128 points, il devance Pascal qui a fini second avec 102 points, soit seulement un de plus que Rémy et son score de dalmatien (101). C’est Hervé qui ferme la marche avec 74 points, le seul à ne pas avoir atteint le cap des 100.

L’île au trésor :

Afin de commencer leur soirée ludique en famille, Nicolas E., Jonas, Eden et Gaëlle ont opté pour L’île au trésor. Ils ont joué en mode enfant, c’est-à-dire sans bluff (c’est comme ça qu’il faudrait que j’y joue pour avoir une chance de gagner en fait mdr) et c’est Gaëlle qui a pris le rôle de Long John Silver.

Pirates !

Malheureusement pour elle, elle n’a pas réussi à récupérer son trésor puisqu’Eden a mis la main dessus avant elle, remportant ainsi la partie. Ce qui prouve bien que la valeur n’attend pas le nombre d’années.

Greenville 1989 :

Quand Damien et Marine sont arrivés, Claire et moi leur avons fait découvrir le jeu Greenville 1989 auquel ils n’avaient encore jamais joué (même si Marine nous avait regardé y jouer une fois). Nous nous sommes donc retrouvés plongés dans un monde parallèle effrayant d’où nous avons tenté de nous échapper.

Direction l’horrible Greenville !

J’incarnais Brandon, Marine était Cindy, Claire avait Marty et Damien jouait Kim, nous avons tous été guides 2 fois chacun, sauf Claire qui ne l’a été qu’une seule fois. Ce sont Marine et Damien qui ont été les joueurs les plus efficaces puisqu’ils ont réussi à faire des sans faute, une fois chacun en tant que guide.

Pour la première fois aux Avenjoueurs, nous avons réussi à rentrer chez nous, en ayant 4 cartes devant nous chacun, c’était pourtant très mal barré vu que j’ai passé 3 ou 4 tours bloqué dans mon premier lieu, lequel n’était autre qu’une salle d’arcade maléfique.

L’angoisse vidéo-ludique

Ganymède :

Fabien et Charles R. sont arrivés ensemble et ils ont eu envie de découvrir le jeu Ganymède, je suis donc allé leur expliquer les règles (ce qui a allongé notre partie de Greenville évidemment). Tout au long de la partie, ils ont donc essayé d’envoyer un maximum de navettes en direction de Ganymède, après avoir fait transiter des colons via la Terre et Mars.

Vers l’infini et au-delà !

Je ne sais pas quelles ont été leurs stratégies respectives, mais en revanche je sais qui a remporté la course vers Ganymède. C’est Fabien qui s’est imposé sur le score de 26 points à 15, soit un différentiel de 11 points.

Bubblee Pop :

Comme j’étais lancé dans notre partie de Greenville et/ou les explications de Ganymède, je n’ai pas pu prendre de photos de cette partie. Quoi qu’il en soit, Mickaël a fait découvrir le jeu à son fils. Ils se sont donc lancés dans un duel, puisque le jeu ne se joue exclusivement qu’à 2 joueurs.

Ils ont donc laissé tomber des bubblees sur leurs planètes respectives, afin de parvenir à en aligner au moins 3 de la même couleur pour les faire disparaître. Chaque bubblee qui a été éliminé de la sorte rapporte 1 point en fin de partie.

Leur partie a été vachement serrée dans la mesure où il n’y a qu’un seul point d’écart qui les sépare au final. C’est Mickaël qui a réussi à s’imposer sur le score de 35 points contre 34 pour Maxence. Ce dernier s’est donc battu vaillamment, bravo à lui ! Bon par contre je n’ai pas de photos à vous montrer, ils ont été trop rapides ^^’

Little Big Fish :

Avant de rentrer pour cause d’école le lendemain, Mickaël et Maxence se sont de nouveau lancé dans un jeu exclusivement pour 2 joueurs. Cette fois-ci direction les fonds marins pour une bataille entre gros poissons, le but étant de parvenir à boulotter tous les poissons adverses présents sur le plateau ou alors d’en manger 5 au total.

Qui sera le plus gros poisson ?

Une fois encore, leur affrontement a été épique et il n’y a qu’un seul poisson d’écart entre eux. La partie s’est donc achevée sur le score de 5 poissons dégustés contre 4 et une nouvelle fois c’est Mickaël qui a remporté la partie.

Medieval Pong :

Pour la suite de leur soirée familiale, ils ont opté pour un jeu par équipe et ont découvert la variante sans alcool (et avec des pouvoirs) du beer pong. Gaëlle et Eden étaient ensemble face à Nicolas E. et Jonas.

Duel de beer pong sans la beer ^^

Lors de ce premier affrontement, ce sont Gaëlle et Eden qui ont été les plus habiles et ont remporté la partie.

Medieval Pong 2 : ils ont les boules

Je pense que le jeu leur a plu puisqu’ils ont aussitôt remis le couvert lors d’un second affrontement. Les équipes n’ont pas été modifiées, mais le résultat lui l’a été, puisque Nicolas et Jonas ont réussi à prendre leur revanche.

Medieval Pong 3 : que de rebondissements

Forcément avec une victoire pour chaque équipe, cela appelait à une belle pour savoir quelle équipe serait la grande gagnante. Cette fois-ci le résultat n’a pas été modifié par rapport à la partie précédente, puisque ce sont de nouveau Nicolas et Jonas qui ont gagné.

Chakra :

Christelle étant arrivée, elle a rejoint Bastien et Apolline, afin que le trio se lance dans une session de relaxation en ouvrant bien grand leurs chakras. Je ne me rappelle plus s’ils y avaient déjà joué ou non, par contre comme je pense que c’est Pascal qui leur a expliqué les règles, il y a des choses à revoir à ce niveau-là.

Zen, soyons zen

Les filles ont terminé avec des scores relativement similaires puisqu’il n’y a qu’un seul point d’écart entre elles. C’est Apolline qui a fini dernière avec 10 points, soit 1 de moins que Christelle et son total de 11. C’est donc Bastien qui a été le plus détendu avec ses 16 points.

Océanos :

Pour leur dernière partie familiale de la soirée, Gaëlle, Eden, Jonas et Nicolas ont plongé à la découverte du jeu Océanos. Je l’avais apporté mais je n’étais pas le seul, j’ai donc flippé quand je n’ai pas trouvé mon sous-marin bonus, ni ma dédicace dans la boîte lorsque je suis allé leur expliquer les règles (bon par contre j’ai zappé de prendre une photo, désolé ^^’)

C’est dans leurs submersibles respectifs qu’ils sont partis explorer les fonds marins, une partie se déroule en 3 manches, correspondant à l’exploration des 3 profondeurs différentes (on va de plus en plus profond au fur et à mesure).

Lors de la première manche, Gaëlle et Jonas étaient en tête avec 8 points contre 7 pour Nicolas et 6 pour Eden. Lors de la seconde manche, c’est Nicolas qui s’est le mieux débrouillé avec 12 points récoltés, 9 pour Jonas, 8 pour Eden et 6 pour Gaëlle (ces deux-là ont inversé leur score d’une manche à l’autre ^^).

Lors de la troisième manche c’est de nouveau Nicolas qui a pris la tête avec 16 points (il a été en constante progression tout au long de la partie), talonné par Jonas et ses 15 points, Eden et Gaëlle ont marqué 4 points chacun (elle a donc perdu 2 points lors de chaque manche par rapport à la précédente). Mais leurs bancs de coraux respectifs et les trésors qu’ils ont récolté ont bien modifié la donne (ou presque).

Nicolas a fini avec 46 points et il a eu très chaud aux dents, puisque Jonas n’a qu’un point de moins que lui avec son total de 45 points. Gaëlle a fini troisième avec 36 points et c’est donc Eden qui a fini quatrième avec 31 points, soit 15 de moins que son père.

Chakra 2 : retour aux sources

Jérôme H., Charline, Fabien et Charles R. se sont accordés une petite pause détente en jouant à Chakra. Je ne sais pas trop qui y avait déjà joué à leur table (peut-être qu’ils découvraient tous les 4 le jeu), mais je connais néanmoins leur score final.

Nouveaux aspirants à la relaxation

Charles R. a été un modèle de relaxation puisqu’il a totalisé 17 points en tout, c’est 6 de plus que Charline qui a fini deuxième avec 11 points. Elle devance Fabien d’un seul petit point avec son score final de 10. Lui aussi avait 1 seul point d’avance sur Jérôme H. qui a fini quatrième avec 9 points.

Smallworld :

J’avoue que j’ai hésité à quand même compter le score de cette partie puisque visiblement Charles a commis plusieurs boulettes dans les règles. Bien qu’ils étaient 5, à savoir : Nicolas, Apolline, Bastien, Christelle et Charles, ils ont joué sur le plateau pour 4 joueurs.

It’s a small world after all

Ils ont également joué 9 tours contre 8 normalement, donc il n’est pas dit que la partie aurait connu le même dénouement dans des conditions normales de jeu…C’est Charles qui a remporté la partie avec 83 points.

C’est 3 de mieux qu’Apolline qui a fini seconde avec 80 points, soit seulement 1 point de plus que son cher et tendre qui a fini avec un total de 79 points. Viennent ensuite Christelle et Nicolas avec respectivement 67 et 66 points, là encore un seul petit point à fait la différence entre eux.

Greenworld 1989 2 : une journée en enfer

Pendant notre partie, nous avons été rejoints par Pierre, qui nous a regardés effectuer quelques manches du jeu, pendant lesquelles il donnait son avis sur nos votes et nos choix. Il avait l’air d’avoir bien pigé le truc et il avait souvent plus raison que nous.

Galvanisés par notre victoire précédente, nous lui avons donc proposé de nous rejoindre et nous sommes repartis dans le monde à l’envers, mais à 5 cette fois-ci et en compagnie de Pierre alias Brandon.

Greenville à l’envers est de retour

Claire a été la toute première guide de la partie et on a eu tout faux, rien de juste. Néanmoins j’avais donné tous les bons éléments et les bonnes justifications, mais je n’avais pas été écouté lol. J’ai donc baptisé notre connexion entre Claire et moi, le fait d’être sur la même looseur d’ondes.

Il n’y a que lorsque Damien a été guide qu’il y a eu un sans fautes (encore), si bien qu’on est sur du 100% perfect quand il guide. Par contre pierre avait dû craquer toutes ses cartouches lors de « l’échauffement » puisqu’il n’avait pas forcément les bons raisonnements…etc.

Nous avons fait perdre la partie lui et moi en même temps, lorsque c’était Marine qui était aux manettes du guidage. On s’est tout de même bien amusé et c’est ça qui est le principal !

It’s a wonderful world :

Charles R. et Fabien ont été rejoints par Charline et Jérôme H. qui se sont lancés dans une partie du prototype de ce jeu, les explications leur ont été données par Benoit himself. Ils ont donc produit des ressources tout au long de la partie.

Les dirigeants d’empire !

Ces dernières leur ont permis de faire avancer leur civilisation en découvrant de nouvelles technologies, en visitant de nouveaux lieux, en s’enrichissant…etc. Ce sont Charline et Fabien qui ont été les meilleurs leaders charismatiques avec 38 points chacun. Viennent ensuite Jérôme H. et Charles R. avec respectivement 21 et 19 points.

Wingspan :

Après le Blackout à Hong Kong, Benoit, Rémy et Hervé sont partis se mettre au vert avec Wingspan. Exit le milieu urbain de Hong Kong et bonjour les habitats naturels des oiseaux. N’ayant encore jamais eu l’occasion d’y jouer, je ne vais pas pouvoir vous dire grand chose dessus, donc voilà le résumé TT habituel qui va bien :

Nos ornithologues en herbe

Vous êtes des passionnés d’oiseaux : chercheurs, observateurs, ornithologues, ou collectionneurs cherchant à découvrir et attirer les plus beaux spécimens dans votre volière. Chaque oiseau posé déclenche une combinaison d’actions dans un de vos habitats.

Chacun de ces habitats se concentre sur un aspect clé de la croissance de votre volière : 
• Gagnez des jetons Nourriture grâce à des dés personnalisés, dans une tour à dés/mangeoire.
• Pondez des œufs en utilisant des œufs marbrés miniatures de différentes couleurs.
• Agrandissez votre collection d’oiseaux, en piochant parmi des centaines de cartes Oiseau uniques.

Le vainqueur sera le joueur ayant accumulé le plus de points avec ses oiseaux, cartes Bonus, objectifs de fin de manche, nourriture stockée et cartes recouvertes.

Au total il y a 10 points d’écart entre le premier et le dernier joueur, qui n’est autre que Rémy avec 71 points. Hervé est deuxième avec 2 points de plus, soit un total de 73 points et c’est donc Benoit qui a pris la tête avec 81 points. Néanmoins ce n’était pas une victoire gratifiante pour lui car il a trouvé qu’il y avait trop de hasard dans le jeu (pioche de cartes, leurs effets…etc.).

Timbuktu :

Pascal était allé rejoindre Jérôme et Valérie et notre trio s’est retrouvé à Tombouctou (mais comme le jeu est en english ben c’est Timbuktu du coup), bien évidemment n’y ayant jamais joué et ne sachant pas trop de quoi il retourne, le petit résumé qui va bien de chez tric Trac :

Tombouctou en cours d’installation

Les joueurs disposent d’une caravane formée de cinq à huit chameaux (moins il y a de joueurs, plus chacun a d’animaux).

Chaque chameau transporte quatre marchandises, dont au moins trois sont différentes, parmi les cinq suivantes : l’or (jaune), l’eau (bleu), le café (vert), le poivre (rouge) et le sel (gris).

Une partie se déroule en autant de manches qu’il y a de joueurs. À chaque étape, tous les chameaux se déplacent et viennent occuper les emplacements libres de l’oasis suivante. Une oasis est constituée de cinq colonnes numérotées de 1 à 5 et différenciées par des symboles : croissant de lune, cimeterre, étoile, lampe ou palmier.

Le chameau d’une colonne ne peut se déplacer gratuitement que vers deux autres colonnes de l’étape suivante ; en défaussant une marchandise qu’il transporte, il peut aller où bon lui semble. Dans tous les cas, il se place sur la case de plus faible valeur.

Le choix de telle ou telle colonne se fait en fonction du fait que des pillards viennent détrousser les chameaux à chaque fin d’étape. Mais en bon caravanier que vous êtes, vous avez vos informateurs parmi les brigands.

Ainsi, à chaque début d’étape, on distribue à chacun une information unique concernant une et une seule des colonnes : on peut ainsi savoir quelles seront les deux marchandises volées aux chameaux présents dans deux emplacements précis de la colonne concernée (par exemple, dans la colonne cimeterre, les voleurs prendront sel et café aux chameaux occupant les places 2 et 5).

Deux fois par étape, les indices détenus par les joueurs circuleront dans le sens horaire. Vu qu’il a cinq informations au total (une pour chaque colonne d’oasis), chaque joueur n’aura au final en sa possession que les infos de trois des cinq colonnes : à chacun de déduire, selon les renseignements dont il dispose et les placements des chameaux adverses, les places sauves de celles à risques, sous peine de voir ses propres quadrupèdes délestés de marchandises importantes.

En fin d’étape, on dévoile les attaques de voleurs, et les chameaux sont délestés des marchandises convoitées. Au terme de la dernière étape, l’arrivée à Tombouctou, chaque marchandise encore présente sur un de ses chameaux rapporte autant d’argent que le nombre de marchandises du même type volées ou défaussées en cours de partie (les ingrédients les plus rares seront ainsi les plus chers).

Le joueur avec le plus d’argent remporte la partie.

Description issu du site Jeux2Rody

Leurs caravanes de chameaux se sont donc bien déplacées et au final le scoring est très serré puisqu’il n’y a que 3 points d’écart en tout ! Pascal a été le moins bon caravanier vu qu’il a fini avec 139 points, Jérôme a eu chaud parce qu’il n’avait qu’un point de plus que lui avec son 140. C’est donc Valérie qui a remporté la partie du haut de ses 142 points. Bravo à elle !

Dany :

Malgré notre déconvenue lors de notre seconde partie de Greenville 1989, on est resté dans le même ordre d’idées avec un autre jeu de communication visuelle, sauf que cette fois-ci, le jeu n’était pas complètement coopératif vu qu’il y avait un traître, en la personne de Dany. En l’occurrence c’est moi qui étais Dany, mon objectif était donc de les faire perdre, sans que ça soit trop flagrant. Ce qui est clairement le rôle le plus chaud à jouer, vu que je suis nul en bluff ^^’

On est allé au twist final lorsqu’il y a eu 3 cartes en faveur de Dany au centre de la table, il a donc fallu que l’on vote pour celui ou celle que l’on pensait être Dany. Pierre et Moi avons été désignés à égalité, il a donc fallu revoter juste entre nous deux.

Y a du monde dans ma tête de Dany

Grâce à Marine et Claire, c’est Pierre qui a été désigné (forcément je n’allais pas voter pour moi) et j’ai donc remporté la partie. Bon du coup Claire a été complètement outrée de voir que j’avais menti et qu’en fait j’étais Dany, j’ai donc perdu sa confiance ce soir-là mdr.

Benoit qui avait regardé nos rôles avant le second vote, a bien rigolé en voyant que j’avais réussi à faire pencher le vote en la faveur de Pierre, mais comme Marine et lui l’ont fait remarquer, j’ai été aussi expansif et loquace que lorsque je ne suis pas le traître dans ce genre de jeu.

Je parle toujours beaucoup et j’arrive à trouver des justifications et des trucs plausibles pour un peu tous les cas de figure (cf la partie de Detective Club qu’on avait faite il y a quelques temps de cela). En tout cas j’ai eu très chaud aux dents et j’étais donc en maxi stress pendant tous les votes ^^’ (pour ça que je n’aime pas être le méchant mdr).

Port Royal :

Apolline, Bastien, Charles, Christelle et Nicolas sont allés faire un tour du côté de la Jamaïque et de Port Royal. Bastien y avait déjà joué en compagnie de Charles une fois, je pense donc que c’est l’un d’entre eux qui leur a expliqué les règles, puisqu’ils ne m’ont pas demandé.

Qui réalisera les meilleures affaires ?

Ils ont donc recruté des membres d’équipage, fait du commerce et sont partis en exploration, afin de réaliser les meilleures affaires commerciales. A ce petit jeu-là, c’est Christelle qui a remporté la partie en obtenant 16 points sur les 15 nécessaires à la fin de partie.

C’est Bastien qui a fini second avec 13 points à son actif, viennent ensuite Nicolas et Apolline qui ont été ex-aequo avec 12 points et c’est donc Charles qui a fini dernier avec 11 points seulement. Ils ont quand même tous franchi le cap des 10 points.

Orbis :

Après leur incursion au sein d’un monde merveilleux, Charline, Jérôme H., Charles R. et Fabien sont allés au fond de la salle pour créer leurs propres mondes dans Orbis. Bien évidemment ils ont joué avec le tapis qui va bien, d’où le changement de table pour avoir assez de place.

Nouvelle table, pour de nouveaux mondes

Je ne connais pas leurs stratégies respectives quant à la confection de leurs mondes, mais en tout cas ça a été très serré au niveau du scoring de fin, vu qu’il n’y a que 3 points d‘écart en tout.

C’est Jérôme qui a remporté la partie avec un total de 24 points, mais Charles et Fabien n’étaient pas en reste puisqu’ils n’ont eu qu’un point de moins que lui avec leurs 23 points. Charline avait un peu plus de retard et termine la partie avec un total de 21.

Cubirds :

Pour la seconde fois de la soirée, ce sont les oiseaux qui ont eu tous les honneurs, mais cette fois-ci c’était les oiseaux carrés de Cubirds et non pas les réalistes de Wingspan. Ce sont donc Jérôme, Pascal et Valérie qui ont procédé à des envolées d’oiseaux.

Envolées d’oiseaux au programme

Je ne sais pas par quel moyen il a réussi à emporter la victoire, puisqu’il y a deux façons différentes de gagner, mais en tout cas c’est Pascal qui a gagné !

Qwinto :

Notre trio a été en mode ninja, puisqu’ils ont joué une partie de Qwinto sans que je m’en aperçoive, je n’ai donc aucune photo de leur affrontement. Je ne sais d’ailleurs pas de quoi le jeu parle, d’où le copier/coller qui va bien :

Chaque joueur essaie de noter sur sa fiche le plus de nombres possible dans les trois rangées de couleur. On obtient beaucoup de points pour une rangée de couleur lorsque l’on réussit à inscrire des nombres dans toutes les cases de cette rangée. On reçoit en outre des bonus lucratifs si on réussit à inscrire des nombres dans toutes les cases d‘une colonne de 3 cases.

Il semblerait donc qu’il s’agisse d’un jeu de roll & write et cette fois-ci c’est Jérôme qui a remporté la partie avec 43 points à son actif. Il devance Pascal de 8 points avec son total de 35. Valérie ferme la marche avec seulement 19 points et donc une belle défaitepour finir la soirée (es mocho ^^’).

El juego del touch touch :

Comme Claire avait envie d’essayer le proto du jeu et qu’on avait déjà fait l’entièreté de notre soirée sur des jeux de ce genre, on ne s’est donc pas fait prier pour y jouer, si bien que Benoit nous a rejoints plutôt que d’aller au Draftosaurus voisin.

Benoit, Marine et moi y avions déjà joué, nous nous sommes donc mis dans des équipes différentes afin « d’équilibrer » un peu les choses. Par rapport à notre dernière partie, le matos a un peu changé, tous comme les règles, puisse que maintenant pour remporter des points, il faut réussir à trouver les deux cartes et dans le bon ordre.

Au niveau des équipes, c’est Damien qui s’est retrouvé avec Benoit (synonyme de victoire généralement lol), Marine et Claire se sont associées et bien évidemment Pierre et moi avons fini ensemble.

En mode touche touche !

Nous avons tous été toucheurs et touchés une fois chacun. Lorsque Benoit a touché Damien, ils ont réussi à trouver et ont donc remporté 2 points. Pierre dans la foulée a réussi le même exploit, grâce à la french manucure qu’il m’a faite et sa représentation tactile des oiseaux séparés. On a donc égalisé le score.

En revanche lorsque Marine a touché Claire elles n’ont pas eu un seul point et en ont offert deux à Benoit et Damien puisque Claire a désigné leurs cartes leurre. Ils ont été très sports, puisque dans la foulée, lorsque Damien a touché Benoit, ils ont désigné les cartes pièges des filles. Le score était donc de 2 partout à 2 manches de la fin.

J’ai mal touché Pierre puisqu’on a fini sur un 0 et qu’on a offert un point aux filles. Et lorsque Claire a touché Marine, elles nous ont rendu la pareille en nous donnant un point (on était vraiment sur la même looseur d’ondes avec Claire ce soir lol).

Ce sont donc Damien et Benoit qui ont gagné de justesse avec 4 points et nous avons tous fini seconds ex-aequo avec 3 points.

Draftosaurus :

Comme je l’ai mentionné un poil plus haut, il y a eu du Draftosaurus dans la place et de mémoire c’était la première fois qu’il était joué à l’asso. Toujours de mémoire (comprenez par-là, info non fiable mdr) il me semble qu’ils se sont débrouillés pour les règles et ne m’ont pas demandé d’explications.

Apolline, Bastien, Charles et Christelle ont donc créé leur parc à dinosaures, en cherchant à avoir le plus mieux de tous (oui je sais ça ne se dit pas plus mieux, mais je le dis quand même na).

Jurassic Park n’a qu’à bien se tenir

Ils ont joué avec leur parc en mode été qui est la face de base du jeu (la face hiver change un peu les façons de scorer des points, mais n’est guère plus compliquée) et c’est Christelle qui a remporté le prix John Hammond du meilleur parc à dinos avec 35 points.

Elle est talonnée par Apolline et son 32, Charles a fini troisième avec un point de retard sur Apolline et c’est donc Bastien qui ferme la marche avec 27 points.

Draftosaurus 2 : l’heure d’hiver

A l’issue de la première partie, on a eu droit à du rififi de couple lorsque Roger voulait rentrer, tandis que Georgette voulait jouer en mode hiver. Il y avait une sombre histoire de 4h ludiques lors d’un week-end précédent, qu’il lui devait, mais elle a tout de même fini par céder et ils sont rentrés. (Les prénoms ont été changés afin de préserver leur anonymat 😉 ).

Bref tout ça pour dire qu’ils ont été remplacés par Pascal et Jérôme lors de la partie hivernale, ces derniers découvraient complètement le jeu tandis que Charles et Christelle ne découvraient que la face hiver du jeu.

Les gestionnaires hivernaux

Chance insolente du débutant, maladie persistante ou simple talent de gestionnaire de dinosaures ? A vous de vous faire votre propre opinion, mais en tout cas c’est Pascal qui a remporté la partie avec 45 points, soit 6 de plus que Charles qui est deuxième avec 39 points.

Jérôme et Christelle ferment donc la marche avec respectivement 34 et 29 points, prenant ainsi la 3ème et la 4ème (ou dernière au choix) du classement.

Naga Raja :

Elle n’a pas forcément été lancée en dernière, mais c’est celle qui a mis fin à la séance, d’où son positionnement en queue d’article. A la base Charline et Jérôme H. devaient rester et jouer à Crisis (lancé comme d’hab à 23h par Fabien lol). Pour ma part ça ne me posait pas de soucis mais comme Fabien avait dit que j’allais râler s’ils se lançaient maintenant, ils ont donc préféré rentrer chez eux et remettre le Crisis à une prochaine fois.

Le faux départ de Crisis

Seuls Fabien et Charles R. sont donc restés et ils se sont affrontés dans ce jeu exclusivement pour deux joueurs, dans lequel il faut explorer des temples à la recherche de reliques sacrées, tout en évitant de mettre la main sur les 3 reliques maudites de son temple.

La véritable expédition

Il semblerait que ce soit Fabien qui ait été l’explorateur le plus prolifique puisqu’il a récolté 26 points, contre 15 pour Charles, soit une différence de 11 points entre les deux.

C’est donc suite à cette partie finale de Naga Raja que nous avons mis fin à la séance aux alentours de 00h15 (si j’ai bonne souvenance)

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=2156295847945592

Au total ce soir nous avons joué 33 parties dont : 3 parties de Draftosaurus à 4 joueurs, 1 partie de Profiler à 4 joueurs, 1 partie de DC Comics Deckbuilding à 4 joueurs, 1 partie de Crôa à 2 joueurs, 1 partie de Kingdom Rush à 2 joueurs, 1 partie de Zombie Dice à 2 joueurs, 1 partie de Mysthéa à 2 joueurs, 1 partie de Blackout à 4 joueurs, 1 partie de L’île au trésor à 4 joueurs, 2 parties de Greenville 1989 à 4 et 5 joueurs, 1 partie de Ganymède à 2 joueurs, 1 partie de Bubblee Pop à 2 joueurs, 1 partie de Little Big Fish à 2 joueurs, 3 parties de Medieval Pong à 4 joueurs, 2 parties de Chakra à 3 et 4 joueurs, 1 partie de Océanos à 4 joueurs 1 partie de Smallworld à 5 joueurs, 1 partie de It’s a wonderful world à 4 joueurs, 1 partie de Wingspan à 3 joueurs, 1 partie de Timbuktu à 3 joueurs, 1 partie de Dany à 5 joueurs, 1 partie de Port Royal à 5 joueurs, 1 partie de Orbis à 4 joueurs, 1 partie de Cubirds à 3 joueurs, 1 partie de Qwinto à 3 joueurs, 1 partie de El juego del touch touch à 6 joueurs et 1 partie de Naga Raja à 2 joueurs.


Comme le concept semble avoir plu l’an dernier (et que j’aime bien me compliquer la vie lol), je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.

Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3 points pour tout le monde s’il y a victoire (éventuellement 4 sur des coop balèzes) et 0 dans le cas contraire (des points sont parfois donnés en fonction du degré d’accomplissement du jeu). En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée n°16 (saison 5) :

-Mickaël a marqué 16 points en 7 parties (3+3+1+3+0+3+3) en 7 parties
-Claire, Fabien et moi avons marqué 12 points (2+3+2+3+0+0+2) en 7 parties, (3+1+3+2+3) en 5 parties et (1+3+0+3+0+3+2)
-Pascal a marqué 10 points (2+0+3+2+3) en 5 parties
-Bastien, Benoit, Maxence et Nicolas E. ont marqué 9 points (3+3+1+2+0) en 5 parties, (3+3+3) en 3 parties (le retour des soirées sans fautes de Benoit), (0+3+3+0+3+0+0) en 7 parties et (0+0+3+3+3)
-Apolline, Christelle et Jonas ont marqué 8 points (3+0+2+1+2) en 5 parties, (2+0+3+3+0) en 5 parties et (0+0+3+3+2) en 5 parties
-Charles, Charles R., Charline, Damien, Eden, Jérôme et Valérie ont marqué 6 points (3+0+1+2) en 4 parties, (0+3+1+2+0) en 5 parties, (2+3+1) en 3 parties, (3+0+0+3) en 4 parties, (3+3+0+0+0) en 5 parties, (0+2+0+3+1) en 5 parties et (3+3+0+0) en 4 parties
-Jérôme M., Marine et Pierre ont marqué 5 points (0+2+3) en 3 parties, (3+0+0+2) en 4 parties et (0+3+2) en 3 parties
-Gaëlle a marqué 4 points (0+3+0+0+1) en 5 parties
-Hervé a marqué 2 points (0+2) en 2 parties
-Nicolas et Rémy ont marqué 1 point (0+1) en 2 parties et (1+0) en 2 parties

Ainsi que celui du mois de mai (pour le moment c’est le même ^^) :

-Mickaël a marqué 16 points en 7 parties (3+3+1+3+0+3+3) en 7 parties
-Claire, Fabien et moi avons marqué 12 points (2+3+2+3+0+0+2) en 7 parties, (3+1+3+2+3) en 5 parties et (1+3+0+3+0+3+2)
-Pascal a marqué 10 points (2+0+3+2+3) en 5 parties
-Bastien, Benoit, Maxence et Nicolas E. ont marqué 9 points (3+3+1+2+0) en 5 parties, (3+3+3) en 3 parties, (0+3+3+0+3+0+0) en 7 parties et (0+0+3+3+3)
-Apolline, Christelle et Jonas ont marqué 8 points (3+0+2+1+2) en 5 parties, (2+0+3+3+0) en 5 parties et (0+0+3+3+2) en 5 parties
-Charles, Charles R., Charline, Damien, Eden, Jérôme et Valérie ont marqué 6 points (3+0+1+2) en 4 parties, (0+3+1+2+0) en 5 parties, (2+3+1) en 3 parties, (3+0+0+3) en 4 parties, (3+3+0+0+0) en 5 parties, (0+2+0+3+1) en 5 parties et (3+3+0+0) en 4 parties
-Jérôme M., Marine et Pierre ont marqué 5 points (0+2+3) en 3 parties, (3+0+0+2) en 4 parties et (0+3+2) en 3 parties
-Gaëlle a marqué 4 points (0+3+0+0+1) en 5 parties
-Hervé a marqué 2 points (0+2) en 2 parties
-Nicolas et Rémy ont marqué 1 point (0+1) en 2 parties et (1+0) en 2 parties

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.