Compte-rendu de la séance n°13 du 20 mars 2019 : Meeple Formars

 Compte-rendu de la séance n°13 du 20 mars 2019 : Meeple Formars

Mercredi soir 20 mars dès 19h00 a eu lieu la treizième séance de la saison 5 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 15 joueurs présents puisque Rémy, Céline C., Charles, Christelle, Pascal, Claire, Bastien, Apolline, Dominique, Fabien, Damien, Marine, Jérôme et Valérie étaient de retour.

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je n’ai pas suivi toutes les parties et qu’il manque des photos de certaines d’entre elles ^^’

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

J’avais d’ores et déjà installé le jeu Culte, afin que Claire, Rémy et moi puissions y jouer, pour le reste je n’avais mis aucun jeu à l’avance afin de laisser les joueurs libres de choisir à quoi ils allaient jouer.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à toutes celles et tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles et commandé des pizzas, c’était super top une fois de plus !!


Wingspan :

Pour commencer leur soirée, Pascal, Fabien, Céline C. et Dominique se sont fait expliquer le jeu Wingspan par Apolline qui l’avait apporté. Ils se sont donc lancés tous les 4 dans l’ornithologie en observant et accueillant des oiseaux sur leurs plateaux respectifs. Les oiseaux nichent dans des endroits particuliers, ils ont des environnements de prédilection (forêt, plaine ou cours d’eau) et se nourrissent différemment selon leur espèce (insectes, fruits…etc.).

Pascal cherche des oiseaux dans la salle lol

N’y ayant pas joué, je ne pourrai pas forcément vous en dire plus, tout ce que je sais c’est que Fabien était dégouté d’avoir écouté et de s’être laissé convaincre par ses adversaires car il a perdu plusieurs tours de jeu pour faire quelque chose qu’il aurait pu faire plus rapidement autrement (un truc du genre, j’avoue que je ne me souviens plus vu que je ne l’avais pas noté ^^’).

Il y a 12 points d’écart au total entre les 4, c’est Pascal qui a été le meilleur spécialiste des volatiles puisqu’il a inscrit 69 points (le petit coquinou), ce qui est trois de mieux que Céline C. et son 66, elle-même avait 3 points d’avance sur Fabien qui termine sur le score de 63 points. C’est donc Dom’ qui ferme la marche avec 57 points, je ne sais pas qui a noté les scores & cie, ni si ça les concerne tous les 4, mais la mention suivante accompagnait les scores : « Très belle découverte ».

L’île au trésor :

Je ne sais pas exactement de quoi il retourne dans ce jeu, si ce n’est qu’un joueur, en l’occurrence ici Bastien avait le rôle de Long John Silver aka « le méchant » (selon Apo je pense) ou « le chef » (selon Bastien je suppose).

Les autres joueurs à savoir : Marine, Apolline, Charles et Christelle (soit la quasi-totalité du gang des 8) incarnaient des pirates qui devaient essayer de retrouver le trésor de Long John en lui demandant des indications sur la cachette du magot.

Marine dans ses oeuvres cartographiques

Ce dernier prépare son évasion puisque son équipage s’est mutiné et l’a ligoté, son but étant de les bluffer afin de pouvoir s’enfuir en récupérant son butin avant eux.  Manque de pot pour Bastien, c’est visiblement Charles qui a remporté la partie en s’emparant du trésor planqué.

Au cours de la partie, ils avaient l’air d’utiliser des compas, des règles, des feutres…etc. pour chercher l’emplacement du trésor, grâce aux indications et/ou mensonges de Long John Silver, sur la carte qui sert de plateau.

Les Charlatans de Belcastel :

Jérôme et Valérie sont arrivés en même temps (les derniers de la soirée) si bien que tous les jeux étaient déjà lancés et ils ont donc joué ensemble tous les deux (désolé du coup de ne pas avoir pu faire en sorte que vous ne jouiez qu’à deux ce soir, surtout que ça fait un bail que je n’ai pas joué en votre compagnie ^^’).

Léger placement de produit 😉

Jérôme lui a fait découvrir Les Charlatans de Belcastel auquel elle voulait jouer depuis un bail déjà et que j’emmenais quand elle n’était pas là et inversement ^^’(heureusement que quelqu’un l’avait apporté car je ne l’avais pas emmené ce soir-là lol). Ils ont donc tout fait pour arnaquer les gens de Belcastel avec leurs décoctions.

Visiblement, ils ont fait une partie du tonnerre, aucun chaudron n’a explosé ni chez l’un, ni chez l’autre, même si ça a parfois été à la limite (les 7 claque-doigts présents dans leurs brouets). L’effet chance insolente du débutant n’a pas suffi puisque c’est Jérôme qui a remporté la partie avec 54 points, mais Valérie n’était pas bien loin avec ses 8 points de retard et son total de 46 points.

Culte :

Grâce aux éditions Bragelonne (un grand merci à eux), j’ai reçu ce jeu qui me faisait de l’oeil en avant-première et bien qu’il se joue jusqu’à 5, comme il s’agissait d’une partie de découverte et que le temps moyen de jeu (d’après la boîte) est de 120 minutes, j’ai préféré limiter la table à 3 joueurs pour éviter d’y passer toute la nuit et pour le découvrir tranquiloum. A la lecture des règles j’avais l’impression qu’il s’agissait d’un jeu de pose d’ouvriers (des prêtres ici) dans lequel on tentait de faire triompher son culte. Pour y parvenir il faut être le premier joueur à bâtir 5 temples, à avoir 4 foules de fanatiques ou à parvenir à invoquer deux fois sa Déité.

A l’issue de la partie, je peux vous dire qu’il ne s’agit pas que d’un jeu de pose d’ouvriers et de majorité, mais que c’est en fait un jeu de p*tes (ça rime avec culte ^^) dans lequel il va falloir tout faire pour bloquer les autres et les empêcher de gagner. Comme Claire et Rémy avaient semblé intéressés par le jeu, je leur avais donc réservé une place à mes côtés à la table du Culte. On ne va pas se mentir, comme je n’avais pas forcément identifié le jeu comme tel et qu’on a tendance (tous les 3) à ne pas forcément jouer très agressif avec les autres, on ne s’est pas forcément trop gêné.

Ce n’était pas forcément trop prémédité, mais le fait est que nous sommes chacun partis sur une stratégie de victoire différente, Claire qui vouait un culte à Nirriti tenait à l’invoquer deux fois dans notre monde, Rémy s’est tardivement (un peu trop malheureusement pour lui) mis à l’édification d’autels à la gloire de son maître Cthulhu, quant à votre serviteur, il a cherché à réunir des foules de fanatiques prêts à tout pour Arachné.

Sortez-vous les doigts du culte !

Comme dit plus haut, on ne s’est pas trop tiré dans les pattes, puisque nous sommes foncièrement sentils, si bien qu’à de très rares exceptions près, nous avions quasiment toujours les lieux qui nous intéressaient. Ce qui a permis à Claire d’invoquer très rapidement Nirriti. On s’est un peu plus méfié forcément, mais malgré tout on ne s’embêtait guère quand même, si bien qu’elle a de nouveau assez rapidement pu préparer sa deuxième invocation et elle allait donc remporter la partie.

Néanmoins, sans m’en vanter et le crier sur les toits, mais sans le cacher pour autant, j’avais de mon côté réussi à réunir 3 foules de fanatiques sur les 4 nécessaires pour la victoire, si bien que puisque les lieux se résolvent dans l’ordre, j’ai récupéré ma quatrième foule (synonyme de victoire) juste avant qu’elle ne puisse faire sa seconde invocation et gagner.

Forcément ça l’a rendue bien véner et à juste titre, puisqu’elle avait annoncé qu’elle allait gagner à la fin du tour, alors que moi non. Néanmoins je lui laisse la victoire car elle possédait une carte nécessaire pour me contrer en m’empêchant de récupérer ma quatrième foule, mais qu’elle n’avait pas joué au moment adéquat. Sauf qu’on ne va pas se leurrer, n’importe qui en position de gagner la partie, s’il sait que quelqu’un peut lui griller la politesse et a de quoi le contrer, ben il le fera. Je suis sûr que même le Dalaï-Lama l’aurait fait à sa place (en même temps il paraît qu’il est mauvais joueur aux jeux lol (je rigole, Dalaï si tu me lis pardonne moi)).

Donc elle avait tout à fait raison de se plaindre, néanmoins juste pour voir sa tête quand j’ai fait mon coup bien fourbasse (même si je le redis, j’ai toujours pris mes foules devant eux et elles n’étaient pas cachées. Après Rémy avait complètement zappé que c’était une façon de gagner (il faut dire qu’il était bien crevé de sa journée, ça n’aide pas pour les gros jeux mdr)) ça valait le coup et si c’était à refaire, je le referai mdr (#SiCestPasUnBâtardçuilà)

Même si j’ai perdu finalement (et que j’ai grogné un peu forcément hein) je suis bien content de cette partie (et sur le principe j’y rejouerai avec plaisir avec eux et d’autres, même si je dirai que Claire ne voudrait plus jamais y jouer mdr) car elle m’a permis de voir le genre de jeu que c’était et je l’appréhende donc totalement différemment. C’est du jeu à la Sbires, Intrigue et consort, avec une ambiance sombre et où il ne faut pas hésiter à emmerler les autres joueurs. Le genre de jeu qui devrait donc plaire à Fabien ou Pascal je pense 😉

EDIT : Et en fait elle devait gagner dans tous les cas car on résout tous les lieux avant de vérifier si quelqu’un gagne (les joies d’une première partie avec les règles pas encore totalement maîtrisées ^^’) et comme elle avait une puissance divine supérieure à la mienne, elle gagnait ^^

Medieval Pong :

Le gang ne souhaitant pas se dissoudre, ils ont embrayé avec Medieval Pong qui est grosso modo un jeu de Beer Pong (si vous n’êtes pas familiers des fraternités américaines, ce’st un grosso modo un jeu à boire dans lequel les équipes envoient une balle de ping pong à la main dans les gobelets adverses).

Le principe est donc relativement similaire avec la bière en moins et des effets de lancer en plus, le but étant de parvenir à trouver la couronne adverse et à envoyer sa balle dedans (si j’ai bien tout compris, puisque je n’y ai jamais joué).

Ce lancer a l’air tellement mal parti mdr

Le jeu peut se jouer jusqu’à 6 joueurs, mais pour une obscure raison ils ont décidé de mixer leurs deux boîtes (Apolline et Marine ont gagné une boîte chacune à un concours), peut-être pour faire une partie de plus grande envergure.

Ils ont donc formé deux équipes de 3 et comme toujours dans pareils cas ce sont les filles qui ont affronté les garçons et il semblerait que ces derniers ont été plus habiles qu’elles puisqu’ils ont remporté la partie.

Roll through the ages :

Jérôme et Valérie ont enchaîné avec ce jeu de roll & write provenant d’un kickstarter et qui de par le fait est en anglais. Il s’agit donc d’une version plus light et aves des lancers de dés du jeu de civilisation Through the ages.

Flagrant délit de placement de produit Valérie !!

Bien évidemment je ne sais pas comment se joue le jeu, ni en quoi il consiste, mais visiblement la version kickstarter a un chouette matos de ce que j’ai pu en voir. Ils m’ont laissé tous les deux leur fiche de score détaillée, à laquelle je n’ai bien évidemment rien pané lol.

Sauf erreur de ma part le jeu était à Jérôme ce qui explique sans doute sa victoire sur le score de 78 à 53. Au niveau des monuments ça a donné 13 pour Jérôme et 30 pour Valérie, 40 dans les développements contre 25, 8 en bonus contre 3, 26 à 3 pour les tributs soit un sous total de 87 à 61 auxquels ils ont retranché 9 et 8 points à cause des désastres.

Side Effects :

Le sextuor de la soirée a continué sur sa lancée et se sont aventurés un peu plus loin de la folie en jouant à Side Effects, le jeu de pose de cartes où l’on embête ses petits camarades en les empêchant de guérir leur psyché qui recèle 3 maladies.

Les « fous » son de sortie

Pour cela on va pouvoir leur déclencher des crises, leur faire avoir de nouvelles maladies à cause des effets secondaires de leurs traitements…etc. Dès qu’un joueur a réussi à se guérir complètement, il remporte la partie, comme ils ne m’ont pas noté le nombre de maladies restantes pour chaque joueur, seul Bastien a reçu des points au classement puisque c’est lui qui est parvenu à se soigner.

Rockband Manager :

Comme son nom l’indique, le jeu va consister à monter son groupe de rock et tâcher de palper un max de caillasse avec (le but de tout bon manager lol). Si vous voulez en savoir plus sur ce jeu (que je ne connaissais pas) que Fabien essayait visiblement de faire sortir depuis un bail (d’après Claire), je vous invite à vous rendre sur la fiche Tric Trac qui détaille le déroulement du jeu (j’ai eu la flemme de tout copier/coller).

Les 4 zikos !

Tout ce que j’en sais c’est ce que Fabien avait dit à Claire, à savoir qu’il s’agit d’un jeu d’Antoine Bauza mais qui est sorti en même temps que son célèbre 7 Wonders et qui a donc été totalement éclipsé par ce dernier. Ils ont rajouté sur la feuille de score qu’il s’agit d’un jeu d’enchères et d’interactions qui vaut le détour.

Fabien a été le meilleur manager avec 94 points, pile poil 20 de plus que Céline C. avec son 74, Pascal était toujours aussi coquinou puisqu’il a de nouveau marqué 69 points, ce qui était 8 de plus que Dominique avec son total de 61 points.

Deep Sea Adventure :

Leur jeu précédent n’a pas amélioré l’état de leur psyché puisque les 6 membres du gang avaient l’air complètement déchainés et hystériques lors de cette partie, la dernière à 6 joueurs d’ailleurs. Ils sont donc partis chercher des trésors en profondeur, se partageant des réserves d’oxygène et un sous-marin. C’est Damien qui a été le meilleur plongeur puisqu’il a rapporté pour 30 points de trésor. Marine n’était pas en reste avec son 29 (c’est rageant de perdre d’un point lol).

Les profondeurs font des ravages

C’est Bastien qui s’empare de la troisième place avec 24 points, soit là encore un seul de plus que Charles qui écope de la quatrième place avec 23 points. Christelle a terminé 5ème avec 14 points et Apolline a coulé à pic avec son petit total de 4.

Très futé :

Pour leur dernière partie de la soirée, Jérôme et Valérie ont de nouveau joué ensemble et cette fois-ci il lui a fait découvrir le jeu de roll & write : Très futé. Ils ont donc tenté d’optimiser leurs lancers de dés, afin de réaliser des combos et de marquer un maximum de points.

Nos 2 joueurs très futés de la soirée

Cette fois-ci Valérie a pris sa revanche par rapport à ses deux défaites précédentes puisqu’elle a remporté la partie avec 56 points de plus que Jérôme sur le score de 212 à 156 points.

Res Arcana :

Rémy avait apporté le jeu afin qu’on le découvre, mais comme il n’avait pas lu les règles, je les avais bouquinées en VO en ligne pendant la journée, afin de défricher un peu le terrain. Après une mise à niveau en VF, je leur ai donc appris à jouer à ce jeu de courses, dans lequel on va tenter de devenir le premier mage à totaliser 10 points. Pour cela on va utiliser des artefacts, en sachant qu’on en a chacun seulement 8 pour toute la partie et qu’ils forment notre deck de cartes. Ces artefacts vont nous permettre de collecter 5 types d’essences qui vont nous permettre de jouer nos artefacts, acquérir des lieux magiques et/ou des monuments.

Il faut donc tout au long de la partie, tâcher de s’adapter et de faire comboter nos quelques cartes. Nous sommes partis en mode hasard total (sinon il y a moyen de donner des decks prédéfinis aux joueurs) et donc forcément, ben j’ai eu vachement moins de chatte, contrairement à Claire qui elle a été bien vernie, avec des synergies qui étaient plutôt cool. Moi en gros j’étais le seul à récolter de l’eau à tour de bras, mais il n’y avait aucune carte qui en avait vraiment besoin, puisque c’est Rémy qui avait les dragons d’eau, les seuls qui m’auraient été utiles.

Les trois mages

Claire de son côté arrivait à obtenir tous les types de ressources dans les quantités dont elle avait besoin, elle était bardée de dragons et possédait le lieu qui leur servait de repaire (ce qui les rendait encore moins cher à acquérir), bref tout combotait nickel pour elle. Il n’empêche que cette partie a prouvé une fois encore, qu’on est pas un trio de méchants puisqu’on a jamais utilisé les pouvoirs offensifs de nos cartes, ceux qui peuvent faire perdre de la vie et/ou des ressources à nos adversaires.

Quoi qu’il en soit, on a vite vu que Claire allait remporter la partie et je l’ai donc arrêtée prématurément, car je savais que mes cartes n’allaient pas me permettre de gagner, ni de faire de points supplémentaires. J’ai donc offert la victoire à Claire en mettant fin à la partie, tant que j’étais deuxième au niveau des points. Dans un sens j’ai bien fait, car Rémy allait me passer devant sinon car lui il avait encore des combos à faire, néanmoins il n’aurait quand même pas pu l’emporter face à Claire.

Néanmoins, ce n’était pas très clean de ma part de faire ça à Rémy (toutes mes excuses hombre) mais techniquement c’était ce que j’avais de mieux à faire au vu des cartes que j’avais reçues et du fait que je n’ai pas réussi à suffisamment bien les exploiter. En tout cas le jeu est très sympa, avec des illustrations très agréables qui changent de ce que l’on voit en général, c’est plutôt fluide et ça tourne bien, une fois qu’on s’est familiarisé avec l’iconographie des cartes. J’ai bien hâte d’y rejouer et Claire envisage déjà son achat, preuve que le jeu l’a bien bottée, mais aussi car elle n’a pas vraiment de jeu de ce genre en sa possession.

Ilôs :

Après le départ de Bastien et Apolline (après sa cuisante défaite, Apolline a forcé Bastien à partir en lui disant : « Prends ton manteau on s’en va !! » (vous y avez cru hein, en fait ils sont juste rentrés car il se faisait tard lol)) ils n’étaient plus que 4 et ils ont fait découvrir le jeu à Christelle qui ne le connaissait pas encore. Je ne suis pas du tout étonné par sa dernière place, car mine de rien connaître le jeu ça aide un peu à voir quoi faire, quelles ressources privilégier…etc. Elle s’en est tout de même tiré de façon honorable avec 75 points pour ses bleus (les bleus pour la bleusaille xD), Damien qui jouait en noir n’a eu que 4 points de plus avec son 79.

élue regard le plus fourbe et perfide de la soirée

Ils n’ont pas du tout fait monter la valeur de l’or au cours de cette partie, c’est l’indigo qui a eu leurs faveurs puisqu’il a terminé à 4 par ressource, l’ébène valait 3 et les épices étaient multipliés par 2. Marine en rouge a fini deuxième avec 85 points et c’est Charles qui a remporté la partie avec 98 points (c’est décevant, ça aurait valu le coup de se sortir un peu les doigts du fût pour passer le cap des 100 points).

Reworld :

Pour la dernière partie de la soirée, après le départ de Céline C., Pascal, Dominique et Fabien se sont retrouvés à 3 et ce dernier a de nouveau fait un de ses coups fétiches à savoir de lancer un jeu relativement long vers 23h, tout en convaincant ses partenaires qu’il s’agit d’un jeu court.

Contrairement à Claire, je n’ai jamais joué au jeu, mais voici les grandes lignes du principe et ce qu’elle a pu m’en dire. Dans Reworld, les joueurs tentent de façonner une planète nouvellement découverte, pour cela, ils utilisent des robots de terraformation pour créer de nouvelles villes et des navettes pour les fournir en matériaux.

le reworld fait pencher la photo

Pour elle, le jeu est : « original dans la mécanique puisque qu’on va récupérer des tuiles qu’on va placer d’un côté de notre plateau et lors de la deuxième partie du jeu on va déplacer les tuiles acquises, mais dans l’ordre inverse ou on les a chopées pour mettre en place la construction des villes. Il faut vachement anticiper même si tu peux tout de même te dépatouiller, car évidement il y a plein de contraintes de pose »

Pascal était un peu deg puisqu’il a terminé deuxième avec ses 134 points, à un minuscule point derrière Fabien et son 135. Dominique est donc troisième et c’est le seul membre du trio qui n’a pas franchi le cap des 100, puisqu’il a totalisé 91 points.

C’est donc suite à cette partie finale de Reworld que nous avons mis fin à la séance aux alentours de 00h45.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=2127302857511558 

Au total ce soir nous avons joué 13 parties dont : 1 partie de Wingspan à 4  joueurs, 1 partie de L’Île au trésor à 6 joueurs, 1 partie de Les Charlatans de Belcastel à 2 joueurs, 1 partie de Culte à 3 joueurs, 1 partie de Medieval Pong à 6 joueurs, 1 partie de Roll through the ages à 2 joueurs, 1 partie de Side Effects à 6 joueurs, 1 partie de Rock Band Manager à 4 joueurs, 1 partie de Deep Sea Adventure à 6 joueurs, 1 partie de Très Futé à 2 joueurs, 1 partie de Res Arcana à 2 joueurs, 1 partie d’Ilôs à 4 joueurs et 1 partie de Reworld à 4 joueurs.

Comme le concept semble avoir plu l’an dernier (et que j’aime bien me compliquer la vie lol), je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.

Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3 points pour tout le monde s’il y a victoire (éventuellement 4 sur des coop balèzes) et 0 dans le cas contraire (des points sont parfois donnés en fonction du degré d’accomplissement du jeu). En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée n°11 (saison 5) :
-Charles a marqué 9 points (3+3+0+0+3) en 5 parties
-Bastien, Damien et Fabien (joli les –ien) ont marqué 7 points, (0+3+3+1) en 4 parties, (0+3+0+3+1) en 5 parties et (1+3+3) en 3 parties
-Claire ; Jérôme et Pascal ont marqué 6 points (3+3) en 2 parties (sans faute !!!), (3+3+0) en 3 parties et (3+1+2) en 3 parties
-Céline C. et Marine ont marqué 4 points (2+2) en 2 parties et (0+0+0+2+2) en 5 parties
-Valérie a marqué 3 points (0+0+3) en 3 parties
-J’ai marqué 2 points (0+2) en 2 parties
-Apolline, Christelle, Dominique et Rémy (par ma faute, désolé mec ^^’) ont marqué 0 point (0+0+0+0) en 4 parties, (0+0+0+0+0) en 5 parties, (0+0+0) en 3 parties et (0+0) en 2 parties

Ainsi que le classement final du mois de mars (c’est le même puisqu’il n’y a eu qu’une séance) :
-Charles a marqué 9 points (3+3+0+0+3) en 5 parties
-Bastien, Damien et Fabien (joli les –ien) ont marqué 7 points, (0+3+3+1) en 4 parties, (0+3+0+3+1) en 5 parties et (1+3+3) en 3 parties
-Claire ; Jérôme et Pascal ont marqué 6 points (3+3) en 2 parties (sans faute !!!), (3+3+0) en 3 parties et (3+1+2) en 3 parties
-Céline C. et Marine ont marqué 4 points (2+2) en 2 parties et (0+0+0+2+2) en 5 parties
-Valérie a marqué 3 points (0+0+3) en 3 parties
-J’ai marqué 2 points (0+2) en 2 parties
-Apolline, Christelle, Dominique et Rémy (par ma faute ^^’) ont marqué 0 point (0+0+0+0) en 4 parties, (0+0+0+0+0) en 5 parties, (0+0+0) en 3 parties et (0+0) en 2 parties

 

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le mercredi 03 avril 2019, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. L’évènement Facebook dédié se trouve par-là : https://www.facebook.com/events/1412388842219701/

-Le samedi 13 avril 2019, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. L’évènement Facebook dédié se trouve par-là : (pas encore créé)

N’hésitez pas à faire tourner l’info si vous êtes dans les parages de Genlis/Dijon/Auxonne car plus on est de fous et plus on joue 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.