Compte-rendu de la séance n°11 du 14 février 2018 : Une Meeple en enfer

Compte-rendu de la séance n°11 du 14 février 2018 : Une Meeple en enfer

15Mercredi 14 février 2018, dès 19h00 a eu lieu la onzième soirée de la saison 4 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 16 joueurs présents (rien de tel pour fêter la Saint Valentin), puisque Dominique, Jérôme, Pascal, Claire, Mickaël, Maxence, Charles/Mark, Anne-Sophie, Damien, Marine, Apolline, Bastien, Lionel, Romain et Pauline étaient de retour. Nous avons également accueilli pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière) Patricia (sa première fois de la saison car elle était déjà venue jouer avec nous ^^) et Isabelle la femme de Dominique (là par contre c’était sa première fois chez nous ^^) !! C’était donc un très grand plaisir de tous vous retrouver, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi évidemment ^^’).

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je suis loin d’avoir suivi toutes les parties. Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire. Pour cette séance j’avais d’ores et déjà installé H.O.P.E. et Huns (une mise en place spéciale jeux en H)

HOPE est dans la place
Huns aussi
Les jeux de Pascal (je crois)
Ceux de Jérôme
Ceux de Charles et Anne Sophie (sans convictude aucune)
Ceux de Claire et Micka

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Merci à toutes celles et tous ceux qui avaient apporté des victuailles supplémentaires, on a encore eu de quoi faire un ou deux comas diabétique rien qu’en regardant la table.

Le gâteau de je ne sais plus qui
Idem pour les beignets ^^’
La même en petits gâteaux
Toujours pareil
Le bufflou

Ce sont Mickaël et Maxence qui ont lancé la première partie de la soirée puisqu’ils ont débuté en jouant à Welcome Back to the dungeon, la suite de Welcome to the dungeon, laquelle rajoute de nouveaux monstres à affronter et de nouveaux héros à incarner.

C’est un jeu « semi-coopératif » dans la mesure où les joueurs vont pouvoir à tour de rôle placer des monstres dans le donjon, sauf qu’un seul joueur aura à les affronter en partant explorer le donjon et en risquant d’y périr.

Père et fils fight !!

Si on trouve qu’un monstre est trop dangereux, simple à battre…etc. on pourra le défausser mais en faisant perdre un équipement au personnage qui est utilisé pour la manche. Les équipements permettent de se soigner, battre automatiquement certains types de monstres, en repousser d’autres…etc. en fonction du personnage et du stuff choisi. Autant dire que virer de l’équipement fait méchamment baisser les chances de s’en sortir vivant ^^’

La partie s’achève soit lorsqu’il ne reste plus qu’un seul joueur en vie, en sachant qu’un joueur est mort dès qu’il n’a pas réussi à franchir deux donjons ou alors si un joueur parvient à sortir victorieux de deux donjons.

C’est visiblement Maxence qui a été le plus doué (ou fourbe) des deux aventuriers, puisqu’il a réussi à survivre, selon son père qui a pris des notes pour la partie : Maxence le ninja a survécu.

Pendant ce temps là, j’ai expliqué les règles du jeu HOPE à Marine, Damien, Anne-Sophie et Charles et de mémoire je les avais fait jouer sans traître afin de ne pas compliquer la tâche d’un des joueurs.

Il s’agissait donc d’un jeu coopératif dans lequel ils devaient parvenir à sauver des planètes avant que la régression de détruise tout. Pour y parvenir, les joueurs déplacent leurs vaisseaux spatiaux à travers différentes dimensions (bleue, rouge et violette), ce qui se traduit par un effet d’optique en 3D sur le plateau, lequel demande un coup de main (ou plutôt d’œil) à prendre, pour pouvoir maîtriser les règles du jeu.

Je m’améliore en selfie pendant mes explications de règles

J’avoue qu’une fois les règles expliquées, je les ai laissés se débrouiller en solo (je restais à disposition si besoin de précisions évidemment) ce qui n’est pas très sentil puisqu’il y a pas mal de points de règles et que le jeu n’est pas évident sur une première partie.

Ce qui explique sans doute le résultat final de la partie, puisqu’ils se sont fait avoir par la régression. Bon après on ne va pas se leurrer, ma présence n’aurait sans doute rien changé au résultat final, je leur aurai peut être sans doute juste conseillé de plus se concerter avant de réaliser leurs actions, afin d’optimiser les déplacements de chacun et sauver un maximum de planètes en un minimum de coups.

Le plateau final

Quoi qu’il en soit, Charles le scientifique avec son vaisseau noir, Anne-Sophie la technicienne en jaune, Damien l’éclaireur orange et Marine le loyal en vert n’ont pas réussi à empêcher l’univers de régresser et d’être anéanti, es mocho (mais bon le contraire aurait été étonnant).

Bien que la partie ait été vite résumée, elle les a occupés un bon moment, dans le même ordre d’idées, Mickaël, Claire, Jérôme et Pascal ont pour leur part joué à Clans of Caledonia et là aussi la partie a duré un bon moment puisque pour eux, c’est la seule partie qu’ils ont jouée de la soirée.

Pascal a l’air content d’y jouer ^^

Comme son nom l’indique, Clans of Caledonia vous place à la tête d’un clan d’écossais. Les joueurs doivent produire commercialiser, vendre et exporter des produits agricoles (comme du fromage, canne à sucre, coton, tabac par exemple) ainsi que du Whisky.

Je ne pourrai guère vous en dire plus sur ce jeu, puisque je n’y ai jamais joué et que je n’ai jamais non plus assisté à une partie, néanmoins je sais que Claire et Micka ont trouvé qu’il s’agissait d’un Terra Mystica like (mais n’ayant jamais joué à celui-là non plus, ça m’aide pas lol) mais qu’ils ont préféré ce dernier plutôt que Clans of Caledonia.

Les 4 cogiteurs écossais

Néanmoins l’essentiel c’est que je suis en mesure de vous annoncer le score final de la partie, Micka qui avait le clan rouge s’est imposé (sans surprise sur ce genre de jeu) avec 144 points, il devance Jérôme en bleu de 11 points puisqu’il a fini avec 133 points (je crois que c’était le seul qui connaissait déjà le jeu).

Pascal avec ses noirs a fini troisième et à peine au-dessus de la barre des 100 points puisqu’il a marqué 102 points. Claire qui jouait blanc termine quatrième (on va dire que c’est parce qu’elle n’avait pas son jaune fétiche lol) avec un total de 94 points, soit pile poil 50 de moins que son cher et tendre (#fessée).

Bastien et Apolline étant arrivés après le début de la partie de HOPE, ils n’ont donc pas pu jouer en compagnie de leur BFF et ont donc opté pour un jeu à deux avec Onitama. Dans ce jeu exclusivement pour deux joueurs, chacun représente une école d’arts martiaux composée d’un grand maître et de 4 disciples.

Duel d’arts martiaux !!!

Le but du jeu est de parvenir à s’imposer en capturant le grand maître adverse (voie de la pierre) ou en parvenant à faire traverser tout le terrain à son grand maître (voie du ruisseau). La partie a été disputée puisqu’ils ont tous les deux réussis à capturer deux disciples adverses.

C’est Apolline, qui représentait l’école d’arts martiaux bleue, qui a réussi à gagner en employant la voie du ruisseau et en posant son grand maître sur l’emplacement de départ du grand maître rouge de Bastien.

Leurs BFF étant toujours occupés à tenter de sauver l’univers de la régression, ils ont donc continué à jouer seuls et se sont affrontés dans des titanesques matchs de lucha libre avec Maskmen !!

Ils restent dans les sports de contact !!

Ils ont enchaîné 3 parties du jeu et à chaque fois le score a été sans appel pour le gagnant, puisqu’il s’imposait sur le score de 3 points à 0 (c’est en tout cas ce qui ressort sur la fiche de score, après est-ce qu’ils ont bien compté les points, je ne le sais pas ^^’).

C’est Apolline qui a remporté le premier tournoi de lucha libre, bien évidemment sur le score de 3 à 0. Mais Bastien s’est bien vengé par la suite et a tenu à faire oublier sa défaite à Onitama, en remettant les compteurs à zéro, puisqu’il s’est imposé deux fois de suite sur le score de 3 à 0, faisant de lui l’ultime luchador !!

Lionel, Romain et Pauline, n’avaient pas lancé de jeu, parce qu’ils attendaient que votre serviteur finisse d’expliquer HOPE à notre quatuor de bras cassés intersidéral. Comme ils avaient envie de jouer en ma compagnie (ça fait toujours plaisir) je leur ai donc fait découvrir Huns que nous avions en avant-première (merci infiniment Benoît !!!).

Huns flou

Nous avons donc pillé, razzié, embauché des mercenaires pendant environ une heure, afin de déterminer qui allait pouvoir succéder au Khan. Et autant dire que la jeune génération a roulé sur les vieux pneus que nous sommes avec Lionel (non en vrai on est encore jeunes et beaux lol).

Et ce n’est pas un nouveau Khan, mais une nouvelle Canne qui a été désignée, puisque c’est Pauline qui a remporté la victoire avec un total de 26 points. Elle devance son frangin Romain d’un tout petit point puisqu’il a inscrit 25 points. C’était également serré entre Lionel et moi puisque nous n’avions que deux points d’écart et avons terminé avec respectivement 19 et 21 (blackjack !!) points.

Dominique, Isabelle et Patricia avaient quant à eux commencé leur soirée ludique en jouant à Majesty, que toute la table devait déjà connaître (ou pas, je ne suis plus sûr). Bon par contre comme je n’y ai encore jamais joué, je ne sais pas du tout de quoi il retourne et je peux juste vous coller le pitch qu’on trouve sur Tric Trac :

Installation de Majesty

« Il ne tient qu’à vous d’en faire le plus beau (le jeu étant sous-titré une couronne pour un royaume, je pense qu’on parle de votre royaume (note de votre président favori)), le plus puissant et le plus riche. Investissez votre or dans vos terres et vos gens, de façon à les motiver et à les améliorer ! Un voisin vous menace de ses hommes d’armes ? Préparez la résurrection de vos vassaux grâce à la Sorcière ! Ou préférez les défenses, à moins que vous choisissiez multiplier vos paysans et assurer ainsi les récoltes, ou d’enrôler des Brasseurs pour le moral de tout le monde… Et cætera ! »

Je n’ai donc aucune idée de comment ça se joue, ce qu’il faut faire…etc. néanmoins il semblerait que la partie s’est achevée avec 18 persos (je ne sais pas si c’est une condition de fin de partie normale ou s’ils l’ont arrêtée prématurément) et que c’est Isabelle qui s’est imposée avec un total de 210 points (171+16+12+11). Elle est talonnée par son mari puisque Dominique a fini avec 207 points (169+15+12+11), il est passé à seulement 3 points de la victoire, es mocho. C’est donc Patricia qui termine troisième avec 195 points (158+14+13+10), sans avoir franchi la barre des 200.

Notre trio a ensuite enchaîné avec une partie de Grumpf  (La Boîte de Jeu en force, spéciale cacedédi aux trois Ben, toi-même tu sais, représente !!) où ils ont fait de leur mieux, afin d’envoyer leurs tribus de grumpfs à la chasse.

Parés à grumpfer !!!

Une fois encore, c’est Isabelle qui s’en est la mieux sortie, puisqu’elle a totalisé 18 points au cours de sa chasse. Elle a marqué 10 points de plus que ses adversaires puisque Dominique et Patricia ont fini deuxièmes (ou derniers au choix) ex-aequo avec 8 points chacun. Même en additionnant leurs scores ça ne suffit pas pour battre Isabelle, la plus redoutable grumpfeuse à l’Ouest du Pécos.

Au niveau de la chronologie ludique de la soirée, il faut vous dire que les parties de Maskmen, d’Apolline et Bastien et celle de Grumpf se sont terminées dans les mêmes eaux. Le couple a donc rejoint le trio afin de former un quintet d’explorateurs avides dans Diamant.

Ils ont d’ailleurs joué deux parties d’affilée de ce petit jeu de stop ou encore, dans lequel les joueurs décident de continuer ou non, à explorer une grotte pleine de rubis et de diamants. Néanmoins 5 dangers guettent nos vaillants explorateurs : un trou plein de lave en fusion, des araignées, des serpents, un rocher géant et un bélier (le piège pas l’animal hein).

Nos 5 diamantaires

Une fois que les joueurs ont décidé s’ils continuaient à explorer ou s’ils rentraient au camp, on retourne la carte suivante pour voir ce qu’elle contenait. Dès qu’un même danger est présent une deuxième fois, tous les joueurs qui ont continué à explorer sont forcés de rentrer au camp en vitesse, en perdant toutes les richesses accumulées jusque-là. Il est donc important de rentrer à temps, afin de sauver son pécule.

A l’issue des 5 manches que dure une partie, c’est Apolline qui a remporté la victoire avec un score plutôt pas vilain de 39 points de trésor récolté. Elle devance Bastien avec son 18, soit 21 de moins qu’elle. Si je ne dis pas de bêtises, ils étaient les deux seuls à y avoir déjà joué (ceci explique sans doute leur victoire xD). En troisième position se trouvaient Dom et Isabelle qui ont été ex-aequo (le soir de la saint valentin c’est beau ^^) avec 13 points. C’est donc Patricia qui a été l’exploratrice la moins riche avec un score final de 9.

Au niveau de la revanche on a eu un peu de mouvement au niveau du classement, il n’y a qu’Apolline qui n’a pas bougé et est restée en tête, néanmoins son score est bien moins impressionnant puisqu’elle a fini avec seulement 20 points. On appréciera la constance de score d’Isabelle, puisqu’elle a de nouveau fini avec 13 points, sauf que cette fois-ci ça lui a valu la deuxième place.

Patricia a fait une remontée fulgurante puisqu’elle passe de dernière à troisième avec 12 points. Dom est avant-dernier avec un total de 10 points et c’est Bastien qui a effectué la plus belle dégringolade puisque de deuxième, il passe cinquième avec le score mirifique de 0 point… (on sent le mec trop gourmand qui l’a payé cash ^^).

Pendant ce temps là, je suis resté en compagnie de la Lionel Family et je leur ai fait découvrir le jeu Steam Park (on avait failli se lancer dans une partie de Terraforming Mars, mais Pauline n’avait pas envie de se lancer dans un jeu aussi long), un jeu dans lequel on tente de bâtir le parc d’attractions pour robots le plus lucratif possible.

A nous les steam parcs d’attractions

Pour cela on va pouvoir agrandir notre terrain, bâtir des attractions plus ou moins grandes et impressionnantes (en fonction de leur couleur on attire les robots de la couleur identique), construire des stands et arrondir nos finances en remplissant des cartes objectif.

La partie dure 5 manches, au cours desquelles on lance simultanément nos dés jusqu’à ce qu’on soit satisfait de leurs résultats (les faces des dés permettent d’effectuer les actions citées plus haut), les plus rapides auront droit à des bonus de propreté, alors que le plus lent va écoper d’un malus de saleté. Or en fin de partie, le degré de salissure de notre parc, va nous faire perdre plus ou moins de sous.

Le classement final de la partie n’a pas été différent de celui de Huns (on va donc voir si vous avez de la mémoire lol), c’est donc Romain qui s’est imposé avec un total de 93 danaris (la monnaie du jeu), il devance Pauline de 8 sous puisqu’elle a engrangé un total de 85. J’ai terminé troisième avec 7 danaris de moins et un score de 78. Lionel a été un peu moins performant vu qu’il a ramassé 38 brouzoufs de moins que son fils avec son 55 final.

C’est dans ces eaux là que notre quatuor intergalactique a fini de jouer à HOPE, ils ont embrayé avec une partie de Imagine, le jeu dans lequel on utilise des cartes transparentes avec des dessins dessus, pour faire deviner des mots, expressions…etc. aux autres joueurs.

Je crois que c’est lors de cette partie qu’ils ont fait deviner une marionnette avec un proctologue (ou un truc du genre) autant dire que tout ça n’était pas très catholique xD.

On gagne des points quand on fait deviner et quand on devine les mots de nos adversaires. A ce petit jeu c’est Charles qui a été le plus performant puisqu’il a terminé avec un total de 6 points, devançant sa femme de 2 points puisque Anne-Sophie en a totalisé 4. Mention Choubidoulove à la seconde moitié des BFF puisque Marine et Damien ont terminé ex-aequo avec 3 points.

Dans la foulée ils ont embrayé avec une partie de Profiler à 4, le jeu dans lequel on tente de découvrir qui est le coupable parmi les suspects proposés. Pour cela le criminologue en chef, place deux affirmations plus ou moins haut sur une échelle qui va de -5 à +5 (ou un truc du genre).

Par exemple si vous devez faire deviner Obélix à vos camarades et que vous avez en affirmation n’aime pas manger, vous le placerez en face du -5 pour dire qu’il adore manger. Il s’agit d’un jeu coopératif, donc on gagne ou on se vautre tous ensemble. Le but étant de faire le meilleur score possible, ce dernier étant de 25 points en mode standard (le perfect de la mort).

Nos pros filers (ou pas)

J’ai donc défini le barème suivant pour le classement général, si les joueurs font moins de 10 points au total, c’est 0. De 10 à 18 c’est 1 point, de 19 à 22 c’est 2 points et de 23 à 25 points c’est 3 points. Ils ont fini avec un score total de 17 points (un poil en dessous de la moyenne ^^’), ce qui leur a donc valu 1 point chacun au général.

Pendant ce temps, à la table voisine l’autre moitié des BFF s’était lancée dans une partie de Le Petit Prince : fabrique-moi une planète, toujours en compagnie de Dominique, Isabelle et Patricia.

Dans ce jeu on choisit des tuiles parmi les 5 disponibles (puisque 5 joueurs), chaque joueur aura 4 critères de scoring pour sa planète, en fonction des éléments qu’elle contiendra. On trouve de nombreuses références à l’œuvre de Saint Exupéry, des moutons, des roses, des renards, des serpents, des caisses, des réverbères, des volcans et bien évidemment des baobabs.

On voit tout le désespoir d’Apolline, séparée de ses BFF et voulant à tout prix les rejoindre

Dès qu’un joueur en a 3 sur sa planète, les tuiles où ils sont représentés explosent, faisant perdre tous les points de scoring présentés dessus (on retourne la tuile sur sa face vierge). Il faut savoir que contrairement à ce que laisse penser la boîte et l’univers, c’est un jeu de flûtes, puisque le joueur qui choisit une tuile, désigne qui en choisira une ensuite.

On peut donc aisément se faire des coups vaches en chourant les tuiles qui intéressent nos adversaires par exemple ou en laissant un baobab à un joueur qui en a déjà deux, ce genre de trucs sympas là. Donc certes on cherche à optimiser sa planète en fonction de ses axes de scoring, mais on essaye d’éviter également que nos adversaires se gavent trop.

Quoi qu’il en soit, Bastien a pris sa revanche après s’être fait atomiser à Diamant, puisqu’il a été élu meilleur bâtisseur de planètes avec 50 points au total. C’est Isabelle qui a de nouveau fini à la deuxième place, mais avec 44 points cette fois-ci. Patricia s’empare de la troisième place avec seulement 3 points de moins et un total de 41 points.

Apolline a eu droit à la médaille en chocolat avec ses 39 points. Bon par contre si vous voulez un bon conseil niveau tourisme galactique n’allez pas en visite sur la planète de Dominique puisqu’il a terminé bon dernier avec un petit 29, soit 21 points de moins que Bastien.

Je suis sûr qu’à la lecture de ce compte-rendu, vous êtes en pleine panique et à deux doigts de défaillir, nous en sommes à toute une soirée où les BFF n’ont pas pu jouer ensemble, vous avez bien vu l’air désespéré d’Apolline sur la photo précédente… Mais rassurez-vous, ils ont enfin pu jouer ensemble, puisqu’ils ont fini par rejoindre Marine, Damien, Anne-Sophie et Charles et que tout ce petit monde s’est affronté à Maskmen !!

Je pense que la photo est suffisamment parlante, nous les voyons enfin côte à côte, tous les 4 épanouis, heureux et souriants. Gertrude (il vaut mieux l’anonymiser on ne sait jamais lol) a même enfin pu se lâcher de nouveau et elle nous a fait un festival de «  #raciste » pendant la partie, puisque le luchador gris en a pris pour son grade.

-Le gris est toujours dernier (sous-entendu le moins fort)
-On jette toujours le gris en premier (cf juste au-dessus)
-Le gris c’est pas joli au milieu des couleurs

Au cours des 4 journées de tournoi que dure une partie, Marine a réussi a rester neutre, d’où son surnom de suisse, puisqu’elle n’a jamais remporté la moindre ceinture de points (pas même de négative) et termine donc avec un score de 0. Anne-Sophie aussi a terminé avec un beau 0, sauf qu’elle elle a remporté une ceinture de second (+1 point) et une ceinture de dernier (-1).

Le bonheur des retrouvailles, c’est tellement beau !!

Néanmoins leur 0 leur a permis de finir quatrième ex-aequo puisque c’est Damien qui a été dernier avec un total de -1 (je n’ai pas le détail des ceintures). Au niveau du podium, c’est Apolline qui a terminé en tête avec un total de 4 points (là non plus, en fait il n’y a que Anne-So qui avait le détail, allez savoir pourquoi)., elle devance Bastien d’un point avec son total de 3 et ce dernier devance lui aussi Charles d’un point seulement puisqu’il avait remporté 2 points.

Patricia, Isabelle et Dominique étant de nouveau à 3, ils ont découvert le jeu Argh, dans lequel on incarne des animaux de laboratoire bien décidés à prendre leur revanche sur les humains. C’est un jeu de bluff dans lequel on tente de réunir deux fragments (sur 3) de la méga bombe.

Découverte de ARGH

Si aucun des joueurs n’y est parvenu, alors c’est celui ou celle qui a le plus de points en fin de partie qui l’emporte. On marque des points (positifs ou négatifs) en fonction des cartes qu’on a récupérées ou qu’on nous a refourguées pendant la partie. Le comptage des points final n’a pas eu lieu, puisque Dominique a réussi a regrouper les deux morceaux de bombe nécessaires pour que les animaux puissent exercer leur vengeance bien méritée. Chapeau bas à lui.

Et voilà, ce compte-rendu se rapproche de la fin puisqu’il ne nous reste plus qu’une seule partie à voir, la troisième et dernière partie que j’ai jouée en compagnie de Pauline, Lionel et Romain. Il s’agissait du jeu POW ! auquel ils jouaient pour la première fois (si je ne dis pas de bêtises), il s’agit de la réédition et rethèmatisation du jeu Sushi Bar.

On lance donc 5 dés, jusqu’à 3 fois, afin d’essayer d’écrire la meilleure histoire de superhéros. En fonction des résultats obtenus on pourra prendre un héros, un vilain ou en chiper dans ceux de nos adversaires.

Pow pow pow !!!

Chaque héros a une valeur positive allant de +1 à +6, tandis que les méchants ont une valeur négative allant de -1 à -4. Le but est bien évidemment de terminer avec le score le plus élevé possible, lorsque tous les héros et les vilains ont été récupérés par les joueurs.

C’est une fois de plus Romain qui a remporté la partie, s’octroyant ainsi un joli sans faute pour la soirée !! La qualité de son scénario n’était pas en reste non plus puisqu’il a réussi à totaliser 8 points. Ce n’était jamais que le double de mes points, puisque j’ai fini en seconde position avec 4 points. Pauline a perdu sa deuxième place attitrée et elle a chuté en dernière position, son histoire ne lui ayant rapporté qu’un seul point, soit deux de moins que Lionel qui s’est emparé de la troisième place avec 3 points (j’ai donc eu chaud aux miches).

Néanmoins, voici le pitch de l’histoire gagnante (c’est juste moi qui ai eu envie de délirer un peu avec la photo de ses points).

Les tuiles de Romain et fin de partie, c’est propre et net !!

L’heure est grave à Genlium City, la ville est attaquée par une alliance de supervilains, composée de l’odoriférante Face de Mérou, dont l’haleine rappelle l’odeur du poisson pourri et sa comparse la Bouchèrurgienne qui tranche dans le vif et sans anesthésie avec son gros couteau.

Manque de bol pour elles, la ligue des superhéros était parée à intervenir et leur meilleur élément à été envoyé sur place. Le fameux One Slap Pollo. Cet homme poulet adepte de lucha libre, n’a besoin que d’une seule claque bien placée pour terrasser tous ses adversaires et les supervilaines n’ont pas fait exception. C’était tellement du gâteau que Flying Dutchwoman a pu rester peinarde à léviter au QG de la ligue.

FIN

C’est donc suite à cette partie finale de Pow ! que nous avons mis fin à la séance.

Au total ce soir nous avons joué 19 parties dont : 1 partie de Welcome back to the dungeon à 2 joueurs, 1 partie de HOPE à 4 joueurs, 1 partie de Clans of Caledonia à 4 joueurs, 1 partie de Onitama à 2 joueurs, 1 partie de Majesty à 3 joueurs, 1 partie de Huns à 4 joueurs, 1 partie de Grumpf à 3 joueurs, 4 parties de Maskmen à 2 et 4 joueurs, 2 parties de Diamant à 5 joueurs, 1 partie de Steam Park à 4 joueurs, 1 partie de Imagine à 4 joueurs, 1 partie du Petit Prince fabrique-moi une planète à 5 joueurs, 1 partie de Profiler à 4 joueurs, 1 partie de ARGH à 3 joueurs et 1 partie de POW ! à 4 joueurs.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises ce soir là, par ici : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=1886749818233531

Petite nouveauté pour la saison, je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut toujours 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs  et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.  Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3  points pour tout le monde s’il y a victoire et 0 dans le cas contraire. En cas d’égalité de joueurs (je ne les départage pas), ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée (n°11 du 14 février 2018) :
-Apolline a marqué 15 points (3+3+0+0+3+3+0+3) en 8 parties
-Bastien a marqué 13 points (0+0+3+3+2+0+3+2) en 8 parties
-Isabelle a marqué 10 points (3+2+1+2+2+0) en 6 parties
-Dominique et Romain ont marqué 8 points (2+2+1+0+0+3) en 6 parties et (2+3+3) en 3 parties
-Pauline a marqué 6 points (3+2+1) en 3 parties
-Charles et Patricia ont marqué 5 points (0+3+1+1) en 4 parties et (0+3+0+1+1+0) en 6 parties
-Johan a marqué 4 points (1+1+2) en 3 parties (merci à la Lionel Family de m’avoir fait jouer toute la soirée, même si Romain et Pauline nous ont bien battus tout le temps ^^’)
-Anne-Sophie, Maxence et Mickaël ont marqué 3 points (0+2+1+0) en 4 parties, (3) en 1 partie, (0+3) en 2 parties
-Damien, Jérôme et Marine ont marqué 2 points (0+1+1+0) en 4 parties, (2) en 1 partie et (0+1+1+0) en 4 parties. (Félicitations à Damien et Marine qui ont rempli l’objectif St Valentin en faisant tout pareil, ça c’est de l’ULTIMATE COUPLE !!)
-Lionel et Pascal ont marqué 1 point (1) en 1 partie
-Claire a marqué 0 point (0) en 1 partie

Ainsi que le classement du mois de février jusque là :
-Bastien et Charles ont marqué 25 points (2+2+3+2+0+3+0+0+3+3+2+0+3+2) en 14 parties et (0+2+2+2+2+3+3+3+0+3+0+3+1+1) en 14 parties (couple swag spotted)
-Johan et Romain ont marqué 24 points (0+3+1+3+3+2+3+2+3+0+1+1+2) en 13 parties (à une partie troisième près, on se faisait un trio) et (3+3+3+3+1+3+2+3+3) en 9 parties
-Apolline a marqué 22 points (1+3+0+1+0+2+3+3+0+0+3+3+0+3) en 14 parties
-Mickaël a marqué 18 points (3+3+0+3+0+3+3+0+3)  en 9 parties
-Marine a marqué 15 points (3+2+3+1+2+1+1+0+1+1+0) en 11 parties
-Pauline a marqué 12 points (0+2+2+0+0+2+3+2+1) en 9 parties
– Anne-Sophie a marqué 11 points (3+0+0+0+3+2+0+2+1+0) en 10 parties
-Claire, Damien, Isabelle ont marqué 10 points (2+0+3+1+0+1+3+0) en 8 parties,  (0+1+3+0+1+3+0+0+1+1+0) en 11 parties (3+2+1+2+2+0) en 6 parties
-Maxence et Pascal ont marqué 9 points (0+3+0+0+3+3) en 6 parties et (3+0+1+3+0+1+1) en 7 parties
-Dominique et Nicolas ont marqué 8 points (2+2+1+0+0+3) en 6 parties et (1+0+2+3+2) en 5 parties
-Patricia et Rémy ont marqué 5 points (0+3+0+1+1+0) en 6 parties et (1+2+2+0) en 4 parties
-Sophie a marqué 6 points (2+0+2+2+0) en 5 parties
-Lionel a marqué 4 points (3+0+0+1) en 4 parties
-Jérôme a marqué 2 points (2) en 1 partie
-Christelle a marqué 1 point (1) en 1 partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.