Compte-rendu de la séance n°1 du  05 septembre 2018 : Future Meeple

Compte-rendu de la séance n°1 du 05 septembre 2018 : Future Meeple

Mercredi soir 05 septembre dès 19h00 a eu lieu la première séance de la saison 5 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis. Merci à toutes et à tous d’avoir répondu présent en nombre !!

Au total nous avons été 22 joueurs présents puisque Jérôme, Céline, Hervé, Lionel, Valérie, Pascal, Pierre (même s’il se considère comme un nouveau), Charles Marx (lui aussi s’est pris pour un nouveau -_-‘), Bastien, Apolline, Fabien, Mickaël, Damien, Marine, Dominique, Rémy, Fanny, Jérémie et Arnaud étaient de retour.

Nous avons également eu le plaisir d’accueillir pour la première fois, en espérant que ça ne sera pas la dernière Christelle ainsi que Jérémie L qui accompagnait Arnaud (comme ça peut prêter à confusion, Christelle est venue seule).

Comme toujours, le compte-rendu sera plein d’approximations et autres joyeusetés du genre, puisque je n’ai pas suivi toutes les parties ^^’ mais normalement grâce à Lionel mon ninja photographique de poche, il devrait y avoir des photos de quasi toutes les parties.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que je peux mettre à disposition par ici.

J’avais d’ores et déjà installé deux protos sur les tables, afin de les faire découvrir : Badass Force des Funky Sheep et Hollywood Death Race de Mangrove Games.

Le parcours du soir d’Hollywood Death Race
La Badass Force est dans la place !!
Le casting du court-métrage

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties, merci également à toutes celles et tous ceux qui ont apporté plein de bonnes victuailles et commandé des pizzas, c’était super top une fois de plus !!


Pour cette première séance de la saison, nous avons couplé la soirée à l’assemblée générale au cours de laquelle, nous avons maintenu le tarif des cotisations et changé de bureau, Claire est la nouvelle trésorière et Coralie la nouvelle secrétaire, je demeure votre chef suprême préféré (ou vénéré si vous êtes portés sur les titres comme Lionel). Vous pouvez retrouver le bilan de la saison 4 par ici : http://avenjoueurs.com/bilan-de-la-saison-4-septembre-2017-juillet-2018/ et le blabla de l’AG par là : Assemblée générale du 05-09-2018 (début de la saison 5).

C’est Jérôme qui est arrivé le premier (il était là dès 18h00), puis entre 18h51 et 19h30 de nombreux joueuses et joueurs sont arrivés, mais nous n’avons pas commencé les hostilités ludiques avant d’être quasiment 20 membres présents. Il y a eu pas mal de discutes, puisque ça faisait un bail qu’on ne s’était pas vus les uns et les autres (ceci ne s’applique bien évidemment pas aux BFF Marine, Damien, Bastien et Apolline XD) et/où qu’on faisait connaissance avec Christelle.

Ensuite plusieurs tables se sont formées et nous avons eu dans le fond de la salle une partie de Brass à 4 joueurs : Hervé (qui avait apporté le jeu), Valérie (qui le possède), Jérôme (qui le possède aussi grâce à Valérie) et Mickaël (qui a l’ancienne version avant son retour sous forme de kickstarter deluxe).

Clairement, on ne va pas se mentir, je n’ai absolument pas du tout suivi leur partie et je n’ai donc aucune idée de quoi il retourne au niveau de ce jeu. Je sais seulement que ça les a occupés pendant la majeure partie de la soirée, puisque c’est le seul jeu auquel ils ont joué. Il semblerait également que ce soit le jeu préféré d’Hervé (c’est en tout cas ce que mes sources ont affirmé).

En mode Brass deluxe (s’il vous plaît), c’est vrai que c’est schön

De ce que je viens de trouver sur le net, il semblerait qu’il faille devenir le joueur le plus riche en fabriquant des filatures de coton, des mines, des canaux, des chemins de fer, des fonderies et autres chantiers navals, afin de rentabiliser ses usines. Le jeu se décompose en deux phases avec une première phase de constructions de canaux, suivie d’une phase de vapeur avec le transport des marchandises. Je ne sais pas s’ils savaient déjà tous y jouer ou pas, néanmoins j’avoue avoir été légèrement surpris par le résultat final.

En effet, ce n’est pas Mickaël qui a gagné comme je le pensais, il a fini second avec 14 points de retard sur Hervé, mais dans la mesure où c’est visiblement son jeu fétiche, ça explique peut-être sa victoire (ou pas). En troisième place on retrouve Jérôme avec 117 points, autant dire qu’il n’est pas passé loin de la seconde marche du podium. Valérie n’est pas bien loin derrière avec son total de 113 points, soit un écart de 21 points avec Hervé.

A l’entrée la salle, Charles Marx a initié Rémy, Fanny et Dominique aux joies d’un service en restaurant, puisqu’ils ont joué à Kitchen Rush. Il s’agit d’un jeu coopératif dans lequel les joueurs ont racheté une petite gargote et vont avoir 4 services de 4 minutes (le temps d’une bande-son qui te met dans le bain du coup de feu en cuisine) pour remplir les objectifs fixés pour la partie.

Ces derniers dépendent du niveau de difficulté choisi et du nombre de joueurs, là en mode facile ils devaient atteindre un certain nombre de points de prestige, satisfaire une quantité imposée de commandes et finir la partie avec suffisamment de sous en poche pour ne pas être mis en faillite. Dans le jeu, chaque joueur a deux sabliers de trente secondes à sa couleur, ces derniers représentent nos employés, il y a également un ou deux sabliers d’une couleur neutre qui représente les commis (tout le monde peut les utiliser alors que sinon on ne peut toucher que les sabliers de sa couleur).

On envoie donc nos employés chercher des provisions, servir des commandes, faire la plonge, préparer des plats…etc. et on doit attendre que le sablier ait fini de couler avant de pouvoir faire autre chose avec.

On envoie l’escalope pour la 5 !!! Je veux voir des assiettes nickel !!

Autant dire que le jeu fout pas mal la pression, je ne les ai pas vus jouer beaucoup mais au moment où je suis passé les voir c’était la panique en cuisine et je pense que Gordon Ramsay (et/ou Philippe Etchebest) les aurait recadrés à coup de calottes dans les dents lol. Il y avait des sabliers qui se renversaient, de la pagaille dans les épices… un joyeux bazar en somme.

En plus le jeu était à deux doigts de filer une crise cardiaque à Fanny lol, néanmoins si j’en juge par leur feuille de compte-rendu, ils ont remporté une victoire écrasante (on reconnaît bien là toute la modestie communiste de Charles Marx) avec 6 étoiles de prestige, 24 commandes effectuées et je cite « on était large en flouz » (ça ça pue le bluff).

Quoi qu’il en soit j’ai décidé que pour ce jeu (et afin de rehausser l’intérêt des jeux coop) au niveau du classement général de donner :

-3 points en cas de victoire si les 3 objectifs ont été remplis.
-2 points s’il y en a eu 1.
-0 point s’il n’y en a eu qu’1 ou aucun.

Allez on va quand même féliciter nos quatre gâte-sauces pour avoir réussi à faire de leur gargote, un restaurant qui tient à peu près la route. Prochaine tentative en mode plus dur ? 😉 On pourrait rester en leur compagnie puisque dans la foulée le quatuor s’est affronté à Cosmogenesis, mais je vais tâcher de respecter la timeline ludique afin d’éviter un paradoxe temporel, susceptible de briser le continuum ludique.

De mon côté j’ai donc expliqué les règles du prototype Hollywood Death Race à nos 6 premiers pilotes du soir. A 6 on forme des équipes de deux joueurs et chacun contrôle un véhicule, le but étant d’être la première team à faire franchir la ligne d’arrivée à ses 2 pilotes.

Malheureusement j’ai bouletté au niveau des règles, puisque je leur ai fait répartir 3 cubes d’effixium par équipe, alors qu’en fait c’est 3 par pilote à répartir entre les différents réservoirs du véhicule.

Faites chauffer les moteurs !!

Résultat des courses, c’était compliqué d’utiliser les pouvoirs de leurs véhicules, donc c’était plus une banale course de voiture qu’autre chose, alors qu’en temps normal on se frite les uns et les autres à coup de voir. Bien évidemment le jeu les a donc laissés plutôt froids ^^’

Ce sont Christelle et Pierre qui ont remporté la course, en seconde place on trouve Lionel et Céline et c’est la team Pascal / Fabien qui ferme la marche.

Comme j’étais en train de (mal) expliquer les règles d’Hollywood Death Race, les BFF Marine, Damien, Bastien et Apolline m’attendaient à la table voisine, afin que je leur explique et que je joue en leur compagnie, à l’autre proto de la soirée : Badass Force !!

J’étais arrivé aux ¾ de l’explication lorsqu’Arnaud est arrivé en compagnie de Jérémie L. (notre nouveau Jérémie), comme le jeu pouvait se jouer à 7, que nous étions 7, ça se goupillait plutôt nickel. J’ai donc réexpliqué les règles du jeu pour les deux nouveaux arrivants et la partie qui manquait pour tout le monde.

C’est à ce moment qu’est arrivé Jérémie number one, comme la partie n’avait pas encore commencé, j’ai donc insisté pour lui laisser ma place afin qu’il puisse jouer, puisque je n’avais pas d’idée de la durée de partie à 7 joueurs (ça aurait été moche qu’il se retrouve tout seul pendant un long moment). J’ai donc réexpliqué une troisième fois les règles du jeu afin qu’il puisse entre dans la danse.

Les 7 premiers méchants culs de la soirée !!! (bravo Damien qui était à fond dans le perso pour la photo, enfin soit ça soit il était en train de se faire dessus (au choix))

Ils se sont donc affrontés tous les 7 afin de prouver leur badassitude, j’avais mis en place une partie courte du jeu (l’idéal pour le découvrir sur le pouce), sauf que j’avais mis des Badass un peu au pif, ce qui fait que ça a déséquilibré leur partie et l’a rendue ultra rapide (le fait que j’ai zappé d’enlever les bazooka n’a pas aidé non plus ^^’).

J’avais mis Sylvestre, Sigourney, Jean-Claude, Chuck et Steven alors qu’en fait il faut Sylvestre, Jean-Claude (j’en avais quand même deux de bons ^^’), Linda, Arnold et Bruce. Le but du jeu était d’avoir le plus de points sur le badassomètre (on les obtient en tuant des badass adverses) et la partie s’arrête dès lors qu’un joueur a franchi le cap des 10 points (dans le mode court métrage contre 16 points avec 7 badass en mode normal).

C’est Jérémie L. qui jouait en blanc qui a remporté la partie, il faut dire qu’il avait déjà mis une belle option sur la victoire en remportant 7 points lors de son premier tour grâce à une très belle utilisation du Chuck (clairement pas à mettre dans un mode court métrage ^^’).

On a tout de même eu deux résistants qui ont tenté de lui voler la vedette puisque Bastien a mis 8 points en tout et que Damien a réussi une très belle opération à coup de bazooka en marquant 9 points d’un coup (d’où le fait qu’il faille les écarter en mode court-métrage ^^’).

C’est Jérémie qui a fini quatrième avec 5 points au compteur. Arnaud, Apolline et Marine ont été les moins badass et ont totalisé 4 points chacun.

Les deux parties prototypales se sont terminées dans les mêmes eaux et 3 tables se sont formées. Pierre, Lionel, Pascal et Christelle m’ont proposé de jouer à Flipships, ça partait d’une très bonne intention et ça aurait été bien cool vu que j’adore ce jeu, sauf que jouer à 5 à un jeu qui se joue à 4 c’est compliqué (convenons-en).

Je me suis donc contenté de leur expliquer les règles, ce qui m’a bien fait rire, puisque Pascal et Pierre ne se sentaient plus trop pisser et étaient en mode : « on va pas jouer en facile, vas-y envoie un truc plus compliqué, on est des vrais bonhommes !! » (ouais bon ok je force un peu beaucoup le trait, mais c’était l’idée lol).

Sauf que plus je leur expliquai les règles et plus ils ont vu à quel point ça n’allait pas être du gâteau de protéger la Terre d’une invasion alien. Ils avaient une quarantaine de vaisseaux aliens à dézinguer et un vaisseau mère à détruire avant l’anéantissement total de la planète.

Nos 4 dauphins parés à sauver le monde (qui dit jeu de flip dit que ce sont des flipeurs, j’avoue elle était capilotractée celle-là)

J’avoue que perso j’aurai préféré envoyer des gens de confiance et un peu rompus au fritage d’aliens et autre dangers cosmiques, genre Will Smith, Bruce Willis ou même Jeff Goldblum, mais ils étaient pas dispos, donc on n’avait que ces quatre bras cassés là sous la main.

Néanmoins on peut quand même reconnaître qu’ils avaient la niaque et envie d’en découdre puisque mon briefing de mission à peine terminé, ils fonçaient dans leurs vaisseaux respectifs pour aller casser de l’alien.

Ils ont donc pichenetté comme des fous, fait virevolter leurs vaisseaux et fait de leur mieux pour contrer l’invasion. Ils ont réussi à se défaire de l’armée d’aliens, en dépit de leur assaut final en mode kamikaze.

Le tribut à payer était lourd puisqu’il ne leur restait qu’un seul point de vie lorsqu’ils se sont (enfin) attaqué au vaisseau-mère. Ce dernier était en train de charger son rayon ultra mortel capable de souffler la planète en un seul tir.

Le temps pour eux de lancer un dernier baroud d’honneur afin de tenter de détruire les défenses du mothership (4 PV à lui faire perdre). Eh ben je déteste dire que j’avais raison, mais on aurait quand même mieux fait d’envoyer Will Smith -_-‘ La planète a été détruite alors qu’il ne restait plus qu’un seul point de vie au vaisseau !!! Pour le coup on ne les remercie pas, de ne pas nous avoir sauvé… Score final : Alien 1 PV VS Humanité -19PV (1-20 de l’attaque finale du vaisseau mère).

En tout cas ils ont bien kiffé le jeu et ça c’est l’essentiel, pour le classement j’ai décidé que :
-Une victoire totale (vaisseau mère en moins et flotte adverse éradiquée) rapporte 3 points.
-Tuer toute la flotte c’est 2 points.
-Vaincre uniquement le vaisseau mère ne vaut qu’1 point
-Faire de la merle complet en accomplissant aucun objectif ben c’est 0 (et pis c’est tout)

Après leur avoir expliqué les règles de Flipships, je suis allé jouer (et expliquer les règles) de Welcome to your perfect home à mes 6 adversaires : Arnaud, Jérémie L., Bastien, Apolline, Damien et Marine. Il était d’ailleurs temps que j’arrive car Apolline avait fait nimp avec la mise en place des cartes.

Nous avions tous 3 rues d’une ville à rendre attractives en y construisant des maisons, en créant des lotissements, en bâtissant des piscines et en mettant de la verdure. Les rues doivent être numérotées dans l’ordre croissant des numéros de maisons.

Bienvenue en enfer !!

A chaque tour de jeu on choisit une combinaison parmi les 3 proposées, on doit placer un numéro dans une de nos rues et éventuellement l’action associée à ce numéro (ce n’est jamais obligatoire).

C’est Jérémie L. qui a remporté la partie avec 95 points (va falloir le surveiller il a l’air balèze vu qu’il a fait le seul sans faute de la soirée), il a d’ailleurs mis fin à la partie en parvenant à remplir les 3 projets d’urbanisme imposés par la ville. Bastien a fini second avec 92 points (ou 88 le score est tout raturé et illisible) et c’est Arnaud qui chope la troisième place avec 77 points.

Marine était en embuscade avec 74 points, Damien la suit avec 71 points. Il est suivi par Apolline avec 66 points et je finis bon dernier avec 54 points seulement (57-3), ma stratégie piscine/parcs n’a pas porté ses fruits car les bonnes combinaisons ne sortaient pas.

A noter que j’étais à deux doigts de mettre fin à la partie, mais en mode lose car il ne me manquait qu’un refus de construire pour en avoir 3 et mettre fin au match. Donc le fait d’en avoir eu 2 m’a quand même fait paumer 3 points (c’est vrai que j’en avais déjà de trop par rapport à mes camarades…). Autant dire que ma soirée démarrait sur des chapeaux de roue, niveau performance…

Après la cuisine, Mark, Rémy, Fanny et Dominique sont partis vers l’infini et au-delà, en allant créer la bite dans Cosmogenesis (si tu veux comprendre cette référence, va vite lire le compte-rendu suivant : http://avenjoueurs.com/compte-rendu-de-la-fievre-ludique-n06-du-24-mars-2018-lauberge-meeple/ (ne me mens pas, je sais que tu ne l’as pas encore lu (et ça c’est pas bien !!!))).

Une partie qui a été jouée avec les VRAIES règles (là encore, si tu veux comprendre le pourquoi de la chose, va vite lire cet autre compte-rendu que tu n’as pas lu non plus (je le vois dans tes yeux) : http://avenjoueurs.com/compte-rendu-de-la-fievre-ludique-n09-du-23-juin-2018-meeplepool-2/ (double pas bien, ta cotisation risque de doubler à ce rythme-là !!!)).

Direction le cosmos pour nos 4 ex-cuistots, par contre qui va faire la plonge dans l’espace ?

Bon par contre je n’ai toujours pas eu l’occasion d’y jouer, donc je ne sais toujours pas de quoi il retourne et ce qu’il faut faire dans le jeu. Par contre j’ai une information d’une importance capitale à vous communiquer à ce sujet (en vrai c’est faux car ce n’est pas capital du tout), lorsque Micka est passé à côté de leur table, lorsqu’il allait se chercher à boire (et/ou à manger) il a dit : « Han ! Mais vous jouez à ce jeu sans moi !! »

J’en déduis que le jeu lui avait bien plu (mais bon il y avait joué avec les fausses règles donc ça compte pas vraiment (c’est ta dernière chance de rattraper ton retard de compte-rendu, alors va le lire cette fois (ou sinon je te ferai les gros yeux la prochaine fois que tu viendras (ça fait peur hein !! )) : http://avenjoueurs.com/compte-rendu-de-la-fievre-ludique-n09-du-23-juin-2018-meeplepool-2/)

Allez trêve de blabla, allons zyeuter le score final de cette partie, c’est Charles qui l’a remportée en inscrivant 58 points, il est talonné par Rémy et ses 53 points/ Viennent ensuite Dominique et Fanny avec respectivement 49 et 47 points, soit seulement 11 points d’écart en tout.

En dépit de leur défaite face à une invasion d’aliens meurtiers, notre quatuor a voulu montrer qu’ils étaient quand même badass. Je leur ai donc expliqué les règles du jeu (et de 4 fois dans la soirée ^^) afin qu’ils puissent se friter.

Cette fois-ci j’ai quand même viré les bazooka, mais j’ai laissé mon casting « cheaté » si bien qu’ils ont préféré jouer la partie en 15 points au lieu de 10 afin de faire durer le plaisir.

Une nouvelle fournée de méchants culs et ceux-là ils en voulaient !!

Elle n’a pas remporté la partie, mais il faut tout de même souligner que Christelle a magnifiquement utilisé son lance-flammes puisqu’elle est parvenue à leur cramer la mouille à tous les 3 d’un seul coup (je lui avais conseillé de viser Pierre afin de pouvoir avoir tout le monde).

C’est Pierre, avec qui c’est vert (sa couleur) mais juste, qui a remporté la partie. Ses adversaires ont « rejoint le paradis des hommes sans têtes » ce qui veut dire qu’il « leur a grenadé la gueule » (ces 2 phrases sont issues d’un dialogue de film, as-tu la référence ?). Il a marqué 17 points en tout grâce à son +5 final à coup de grenade.

Pascal qui était en noir a marqué 14 points (à un point de la victoire, es mocho…) et c’est Christelle la bleue qui a pris la troisième place avec 10 points. Lionel est quatrième avec 7 points pour les rouges (red is dead (Apolline, ceci est une énième référence à La Cité de la peur, que tu n’as pas. C’est cadeau, ça me fait plaisir lol)).

Pendant que j’expliquais les règles de Badass Force, la team BFF a joué à Pict It pour le fun, sans compter les points. Dans ma grande bonté, j’ai donc décidé de compter cette partie dans le total de parties jouées pendant la soirée, mais pas dans leur nombre de parties jouées, afin de ne pas faire baisser leurs moyennes respectives.

Pict It Death Race le mashup improbable

Quand je suis arrivé, ils séchaient tous sur la proposition de film d’Apolline où l’on voyait uniquement une voiture. J’ai donc débloqué la situation en trouvant la bonne réponse qui était Fast & Furious (que voulez-vous, c’est ça le talent à l’état brut. Oui, oui, la modestie aussi).

Je leur ai ensuite expliqué les mauvaises règles d’Hollywood Death Race (cf plus haut) puisque j’avais fait mon Charles (quand tu rends le jeu plus dur parce que tu t’es gouré sur un point de règles) et nous avons fait la course.

Apolline et Marine étaient dans la même équipe, Bastien et Damien aussi et en tant que non BFF, j’étais tout seul avec deux persos à gérer.

Comme on s’était mal positionnés autour de la table, on a fait plusieurs cafouillages dans l’ordre des tours de jeu, mais bon rien de trop dramatique, mais ça explique peut être le résultat final…

Hit the road Jack !!

En effet, c’est la team boobs qui a remporté la partie, j’ai fini deuxième et j’ai tout de même la satisfaction d’avoir été le premier joueur à franchir la ligne avec ma Kitty 2001 (ref à K2000) dont le pouvoir aléatoire n’a jamais fait ce que je voulais ^^’

Je remercie tout de même Pierre qui a un moment critique m’a rappelé que je pouvais sauter avec ma voiture, ce qui m’a permis de grappiller quelques précieuses cases. Bien évidemment mes filles (ref à Thelma et Louise) n’ont pas passé la ligne puisque ce sont les seules qui ont fini immobilisées après avoir été envoyées à plusieurs reprises dans le décor (s’acharner contre des faibles femmes surarmées, c’est vraiment une sale attitude).

Bien évidemment ce sont Damien et Bastien qui ont fini dernier, puisque de mémoire aucun de leur véhicule n’a franchi la ligne d’arrivée.

Comme une fois encore Badass Force et Hollywood Death Race ont fini en même temps, nous avons rejoints Charles (sa partie de Cosmogenesis s’étant achevée plus tôt et n’ayant pas eu sa dose ludique, il tournait comme une âme en peine, en attendant de trouver des compagnons de jeu).

Pierre, Pascal, Christelle et moi l’avons donc affronté à Plouf Party que je leur ai fait découvrir. J’avoue que lors de la mise en place et de l’explication des règles, Marine et Apolline (qui ne sont pas BFF pour rien) ont réussi à me faire passer en mode super saiyajin, car elles se sont amusées à pousser à l’eau les bonhommes que je venais de placer autour de la piscine.

Or sous les meeples se trouvent une valeur qu’il ne faut pas connaître en début de partie, donc ça fait qu’il a fallu refaire deux mises en place d’affilée (donc 3 en tout pour la même partie) ce qui est agaçant (en même temps généralement plus l’heure avance dans les soirées jeux et plus j’ai facilement tendance à me véner pour un rien ^^’).

Je n’étais pas du tout en train de manger du pain d’épices (top, bravo Apolline) et donc d’avoir une tête encore plus chelou que d’habitude

Dans ce jeu on a donc chacun une couleur de meeple secrètement attribuée, le but du jeu est de foutre dans l’eau les meeples adverses et de conserver au moins un des siens lorsque la partie s’arrête.

Cela se produit lorsqu’il ne reste que 2 couleurs différentes autour de la piscine, le joueur qui a son meeple le plus proche du plongeoir l’emporte. Pour la première partie j’ai bouletté (que de boulettes de ma part pour cette reprise ^^’) puisque j’avais dit que la partie s’arrêtait avec 3 couleurs au lieu de 2 (ce qui ne vaut que dans la variante à 2 joueurs).

Je jouais blanc pendant la première partie et j’étais super bien placé puisqu’aucun de mes mectoubes n’avait fini à la baille (contrairement aux autres couleurs). Néanmoins j’ai décidé d’accuser Charles d’être bleu, sauf qu’il était orange. Accuser à tort ne pardonne pas, j’ai dû foutre à l’eau mes 3 meeples blancs et perdre la partie dans les grandes largeurs (ils se sont bien foutus de ma gueule au passage d’ailleurs, il faut dire qu’il y avait de quoi ^^’).

Dans la foulée, Christelle la vraie bleue de l’histoire s’est auto-suicidée, c’est-à-dire qu’elle a poussé son dernier bleu avec un autre pion, elle avait peur de se faire griller si elle ne poussait pas son gars. Ben du coup elle a été grillée quand même, vu qu’elle a été éliminée en deuxième et a révélé qu’elle était bleu (elle me rejoint donc au panthéon de la belle bourde en bord de piscine).

La piscine a été bien écrémée

On continue dans la team boulets, puisque ça a été au tour de Pascal de se griller comme un débilos. Il a emmené un de ses pions jaunes sur le plongeoir en poussant un meeple adverse et là il s’est écrié, je suis sur le plongeoir, j’ai gagné la partie !!

Sauf qu’en fait il restait 4 couleurs autour de la piscine, ce qui ne mettait pas fin à la partie, autant vous dire qu’il n’a pas fait long feu et que Pierre et Charles se sont fait un plaisir de le mettre au bouillon.

C’est Charles l’agent orange qui a remporté la partie car il était plus proche du plongeoir que Pierre le rouge. Comme le jeu leur a bien plu et qu’il allait foutrement vite (surtout quand les 3/5 des joueurs font nimp ^^’) on a remis le couvert.

On change pas une lose qui gagne, j’ai été le premier éliminé puisque mes orange ont fini au bouillon direct, il faut dire que pour brouiller les pistes, j’avais mis deux de mes gars dans la piscine. Donc quand Christelle a mis mon troisième à la flotte, ben j’ai paumé comme un gros naze.

Néanmoins, personne ne m’a suspecté d’être orange et ça c’est quand même une victoire de ma stratégie (oui bon ben je me console comme je peux de ma propre nullitude). Pierre qui était abonné aux rouges a été éliminé en deuxième et Pascal le blanc (c’est le cousin germain de Gandalf) a suivi le mouvement.

Pas mal pour une reprise niveau fréquentation !!

Duel final entre Charles et Christelle, dont j’avais percé à jour les couleurs, notamment Christelle que j’accusais d’être verte pendant toute la partie (après ma mort) et Charles que j’avais deviné être jaune après les éliminations de Pascal et Pierre.

Sauf qu’on ne m’écoute jamais et personne n’a voulu accuser l’autre, ça s’est réglé à la poussette et c’est Charles qui a fini au bouillon, alors que s’il m’avait écouté, il aurait gagné (#Jedisçajedisrien). Bon d’un autre côté, ça a mis fin à sa soirée de victoires, donc bravo Christelle, tu lui as fait perdre un point au classement général !!! De surcroît il prétendait que cette table était sa table, vu qu’il avait gagné toutes ses parties dessus, donc tu lui as cassé sa table, double bien joué !!!

Nous allons maintenant passer à la partie qui s’est terminée en dernière, mais qui fait partie des premières à avoir été lancée, puisque dans les eaux de Welcome/Flipships/Cosmogenesis
à précisément 21h21, après 30 minutes de mise en place, Fabien, Jérémie et Céline se sont affrontés à Ave Roma que seul Fabien connaissait (si je ne dis pas de bêtises).

C’est à l’instar de Brass un jeu que je ne connais pas du tout et dont je n’ai absolument pas suivi la partie, donc ça va aller vite au niveau du compte-rendu. Fabien a gagné avec…  non je déconne, je vais quand même vous le pitcher d’après ce que j’ai trouvé sur Tric Trac (et comme j’ai la flemme, car ça fait des heures que je rédige ce compte-rendu, je fais un simple copier/coller (pas bien je sais)) :

Ave Roma est un jeu de placement d’ouvriers avec des mécanismes uniques.
Tous les ouvriers ont une valeur et ce sont tous des ouvriers ordinaires.
Au début d’un nouveau tour, vous commencez toujours avec cinq ouvriers mais en fonction de vos choix précédents, ils seront toujours différents.
Dans la première phase vous devez envoyer vos ouvriers, et la prochaine vous devez les récupérer – mais dans la plupart des cas vous n’aurez pas les mêmes !

Vous avez plusieurs façons de gagner le jeu. Vous pouvez construire des bâtiments, des guerres de soutien, convaincre les clients, obtenir une influence dans les territoires, obtenir de l’argent et des ressources, et ainsi de suite. Ave Roma est un jeu complexe avec plusieurs mécanismes et composants.

Passons maintenant au classement et sachez que j’ai menti quelques lignes plus haut, parce qu’en vrai, Fabien a fini dernier et n’a donc pas gagné, il a inscrit 105 points pour les jaunes (en même temps il prend la couleur qui perd de Claire, il a un handicap, forcément !!).

Avé Roma moritūrī tē salūtant

Jérémie en vert (et contre tous) a eu 25 points de plus que lui et fini avec une 125, c’est 7 points de moins que Céline en bleu et ses 132 points au total.

C’est donc suite à cette partie finale de Ave Roma, que nous avons mis fin à la séance, aux alentours de 00h15.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/pg/avenjoueurs/photos/?tab=album&album_id=2018183175090194

Au total ce soir nous avons joué 13 parties dont : 1 partie de Kitchen Rush à 4 joueurs, 2 parties de Hollywood Death Race à 6 et 5 joueurs, 1 partie de Brass à 4 joueurs, 2 parties de Badass Force à 7 et 4 Badass, 1 partie de Cosmogenesis à 4 joueurs, 1 partie de Welcome to your perfect home à 7 joueurs, 1 partie de Flipships à 4 joueurs, 1 partie de Pict It (sans compter les scores) à 4 joueurs, 2 parties de Plouf Party à 5 joueurs et 1 partie de Ave Roma à 3 joueurs.

Comme le concept semble avoir plu l’an dernier (et que j’aime bien me compliquer la vie lol), je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.  Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3 points pour tout le monde s’il y a victoire (éventuellement 4 sur des coop balèzes) et 0 dans le cas contraire (des points sont parfois donnés en fonction du degré d’accomplissement du jeu). En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée :
-Charles Marx a marqué 11 points en 4 parties (3+3+3+2)
-Pierre a marqué 10 points en 5 parties (3+2+3+2+0)
-Christelle a marqué 9 points en 5 parties (3+2+1+0+3)
-Jérémie L. et Pascal ont marqué 6 points en 2 parties (3+3) et 5 parties (0+2+2+1+1)
-Céline et Rémy ont marqué 5 points en 2 parties (2+3) et 2 parties (3+2)
-Dominique et Lionel ont marqué 4 points en 2 parties (3+1) et 3 parties (2+2+0)
-Apolline, Bastien, Fanny, Hervé et Marine ont marqué 3 points en 3 parties (0+0+3), en 3 parties (1+2+0), en 2 parties (3+0), en 1 partie (3) et en 3 parties (0+0+3)
-Damien, Jérémie, Mickaël et moi avons marqué 2 points en 3 parties (2+0+0), en 2 parties (0+2), en 1 partie (2) et en 4 parties (0+2+0+0)
-Arnaud et Jérôme ont marqué 1 point en 2 parties (0+1) et 1 partie (1)
-Fabien et Valérie ont marqué 0 point en 2 parties (0+0) et 1 partie (0)

Ainsi que celui du mois de septembre (pour le moment c’est le même ^^) :
-Charles Marx a marqué 11 points en 4 parties (3+3+3+2)
-Pierre a marqué 10 points en 5 parties (3+2+3+2+0)
-Christelle a marqué 9 points en 5 parties (3+2+1+0+3)
-Jérémie L. et Pascal ont marqué 6 points en 2 parties (3+3) et 5 parties (0+2+2+1+1)
-Céline et Rémy ont marqué 5 points en 2 parties (2+3) et 2 parties (3+2)
-Dominique et Lionel ont marqué 4 points en 2 parties (3+1) et 3 parties (2+2+0)
-Apolline, Bastien, Fanny, Hervé et Marine ont marqué 3 points en 3 parties (0+0+3), en 3 parties (1+2+0), en 2 parties (3+0), en 1 partie (3) et en 3 parties (0+0+3)
-Damien, Jérémie, Mickaël et moi avons marqué 2 points en 3 parties (2+0+0), en 2 parties (0+2), en 1 partie (2) et en 4 parties (0+2+0+0)
-Arnaud et Jérôme ont marqué 1 point en 2 parties (0+1) et 1 partie (1)
-Fabien et Valérie ont marqué 0 point en 2 parties (0+0) et 1 partie (0)

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :

-Le mercredi 19 septembre, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/335251307212070/

-Le samedi 22 septembre à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là : https://www.facebook.com/events/600617253673779/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.