Compte-rendu de la fièvre ludique n°05 du 10 février 2018 : 10 minutes to Meeple

Compte-rendu de la fièvre ludique n°05 du 10 février 2018 : 10 minutes to Meeple

Samedi soir 18 novembre 2017, dès 17h00 a eu lieu la troisième fièvre ludique du samedi soir de la saison 4 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 20 joueurs présents, puisque Claire, Mickaël, Maxence, Louis, Rémy, Florian, Christelle, Pascal, Romain, Pauline, Thomas, Apolline, Bastien, Marine, Damien, Nicolas, Anne-Sophie, Charles et Sophie étaient de retour.

C’était donc un très grand plaisir de tous vous retrouver, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi évidemment ^^’).

Bon par contre vous devez bien vous douter que ce compte-rendu sera un peu le bazar, dans la mesure où je n’ai pas pu prendre des photos de toutes les parties jouées, que je n’ai pas tous les scores et que je n’ai pas non plus tout suivi entièrement, je vais donc tâcher de faire ce que je peux ^^’

D’ailleurs un merci tout particulier et spécial à mes multiples scribes et scribesses qui ont pris des notes au cours de la soirée, me permettant ainsi de vous livrer un compte-rendu un peu moins lacunaire que s’il n’y avait eu que mes propres notes.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’av points, alors qu’eux n’en ont eu que ais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Merci à toutes celles et tous ceux qui avaient apporté des victuailles supplémentaires, même si j’ai zappé de tout prendre en photo.


Comme bien souvent le samedi ce sont Mickaël, Claire, Louis et Maxence qui sont arrivés en premier, comme Huns était déjà en place nous n’avons pas perdu de temps et Claire, Mickaël et moi nous sommes lancés dans des pillages et des razzias endiablés.

C’est l »histoire de trois Huns qui partaient en razzia et …

Je ne suis plus sûr à 100% mais je me demande si ce n’était pas la première fois qu’ils jouaient à ce jeu-là, dans tous les cas ça n’a rien changé au fait que j’ai fini bon dernier avec mes 23 points. Claire me devance de 2 points avec son total de 25 points et c’est bien évidemment Mickaël qui a remporté la partie avec 28 points. Il n’y avait que 5 points d’écart entre nous, donc ça ne s’est quand même pas joué à grand-chose.

A la table voisine, nos deux autres joueurs présents Anne-Sophie et Charles se sont lancés dans une partie d’Ilôs à 2 joueurs, si bien qu’on se trouvait en mode La boîte de jeu à ce moment là. Ils ont donc fait tout leur possible pour influencer le cours des différentes ressources du jeu (teinture, ébène, épices et or) et surtout produire les plus lucratives d’entre elles.

Voyage en namoureux sur l’archipel d’Ilôs

Anne-Sophie jouait l’équipage jaune et elle s’est imposée avec 170 points, soit 21 de plus que son cher et tendre Charles/Mark le ludiste à double identité lol. Suite à cette partie, ils ont été rejoints par Pascal et Rémy et le quatuor s’est lancé dans une partie du jeu Le testament du Duc de Crécy, que le couple leur a fait découvrir.

J’avoue que je n’ai pas du tout suivi leur partie et que je ne sais pas trop de quoi il retourne, d’après les infos glanées sur le net, on incarne une famille d’aristocrates, qui à l’approche de la révolution française vont tâcher de s’adapter et de s’unir à d’autres familles françaises et/ou étrangères afin que leur lignée ne tombe pas dans l’oubli.

Qui va hériter du Duc de Crécy ?

Les joueurs sont donc le patriarche ou la matriarche de la famille et vont faire leur possible pour faire perdurer leur famille, pendant trois générations. Je n’en sais guère plus que ça, hormis le fait qu’il faut donc se marier, essayer d’avoir des enfants…etc.

Je vais vous avouer que c’était un poil flippant car Anne-Sophie qui jouait en blanc, a fait très fort en chopant 6 complications à la naissance pendant la partie (du jamais vu), ce qui veut dire que soit la mère, soit l’enfant à naître y passait. En sachant qu’Anne-Sophie était enceinte jusqu’aux gencives à ce moment-là ça ne donnait pas confiance (fort heureusement tout a roulé de ce côté là ^^)

Je crois que sa famille a été maudite sur plusieurs générations xD

Bien évidemment, tous ces malencontreux accidents, ne l’ont pas aidé et elle a terminé dernière avec 38 points, elle a également gagné le surnom de serial killeuse. Rémy qui était en bleu ne la devance que de 2 petits points avec son total de 40, il a 4 points de moins que Mark qui a fini avec 44 points avec sa couleur noir. C’est Pascal qui a remporté la partie  avec 51 points pour sa famille en bois.

Mickaël et Maxence ont joué à Welcome to the dungeon, un jeu d’aventure dans lequel on se partage un héros, lequel possède tout un équipement lui permettant d’affronter les monstres présents dans le donjon. Les joueurs à tour de rôle peuvent ajouter un monstre au donjon, défausser un équipement du héros pour éviter de mettre un monstre ou passer. Dès qu’un seul joueur n’a pas passé, il doit utiliser le héros pour parcourir le donjon et tenter de survivre aux monstres qui s’y trouvent. Dès qu’un joueur réussit à remporter deux donjons, il remporte la partie. Si jamais un joueur rate deux fois un donjon, il est éliminé et s’il ne reste qu’un joueur en vie, il gagne la partie.

Allez hop, en route vers l’aventure !!

Il leur a fallu 3 manches pour que la partie s’achève et personne n’a été blessé, chaque traversée du donjon s’es soldée par une victoire du héros. C’est Micka qui incarnait le barbare qui a triomphé en premier du donjon, Maxence a fait de même dans la foulée avec la voleuse. Avec une victoire chacun, le prochain à survivre du donjon allait l’emporter et c’est Micka qui a réussi cet exploit à l’aide du guerrier !!

Je ne suis pas sûr que ça soit bon niveau chronologie, puisque je n’ai pas de photo de ces 2 parties, néanmoins le père et le fils se sont également affrontés à Zombie Dice au cours de la soirée. Il a fallu 5 manches pour que Micka remporte la victoire sur la première partie, ce qui est ballot c’est que Maxence avait marqué les 3 points nécessaires à la victoire puisqu’il était passé de 10 à 13 pendant la cinquième manche. Malheureusement pour lui, Micka a scoré un fort joli +11 cerveaux puisqu’il est passé de 9 à 20 !!! Si c’est pas un patate çui-là !!

Néanmoins Maxence a pris sa revanche en 8 manches pour la seconde partie et il s’est imposé sur le score de 15 à 9, Micka n’ayant pas réussi à réitérer son exploit de la partie précédente et son joli +11 !!

Marine et Damien ont entamé leur soirée ludique en s’affrontant à Patchwork, un jeu dans lequel chaque joueur tente de confectionner une couverture en y laissant le moins de trous possible, à l’aide de morceaux de tissus disparates.

Qui aura la plus chaude des couvertures ?

Les boutons sont la monnaie du jeu et ils servent à acheter les différentes pièces de tissu, on ne joue pas à tour de rôle, ça dépend de sa position sur la piste de temps, le joueur qui est le plus à la traîne joue jusqu’à ce qu’il passe devant son adversaire. Damien avait 18 boutons en fin de partie, mais comme il restait 10 trous dans sa couverture, il a perdu 20 points (-2 par trou) et a donc fini avec un score de -2.

Marine de son côté avait 18 boutons en fin de partie, mais comme elle avait 9 trous dans sa couverture, elle a perdu autant de points ce qui a amené son score à 0 (18-18) cela aurait suffi à lui faire gagner la partie, mais elle a également gagné 7 points grâce à la tuile bonus qu’elle a remportée en remplissant un carré complet de 7 cases par 7 dans sa couverture. Le score final a donc été de 7 à -2 pour Marine.

Apolline, Bastien, Claire, Louis et moi nous sommes lancés dans une partie de DC Comics Deckbuilding, si j’ai bonne mémoire, Bastien, Apolline et moi découvrions le jeu ce soir là. Nous avons donc fait de notre mieux pour prouver aux autres que nous étions le meilleur héros de la tablée, j’étais Green Lantern, Louis avait opté pour Superman, Bastien était Batman, Claire avait Cyborg et Apolline Wonder Woman.

Grâce à Claire, je puis ajouter à ce compte-rendu le fait que c’est lors de cette partie qu’Apolline a révélé ses sombres desseins, elle a en effet clamé haut et fort « qu’elle n’était pas là (note de l’auteur : à l’association s’entend) pour se faire des amis !! ». Elle a fait tomber le masque et s’est révélé sous son véritable jour, une joueuse prête à tout pour gagner, quitte à écraser les autres (#ToujoursPlus).

Comme on jouait à 5, c’était très souvent que les cartes que l’on repérait se faisait rafler sous notre nez par les joueurs précédents, par exemple tout le monde m’a chipé les Suicide Squad que je guignais. Mais cela a fait râler et couiner Louis tout le long de la partie car il n’avait jamais les cartes qu’il voulait (genre les super pouvoirs de Superman).

Passage en mode héros activé !!

Mais c’est vrai que la chance n’a pas été de son côté puisqu’il a fini dernier avec 16 points (22-6), c’est 12 points de moins que Claire avec ses 28 points (33-5), mais Apolline n’avait guère d’avance puisqu’un seul point les séparait avec Claire, elle a fini à 29 (31-2, c’est elle qui a eu le moins de faiblesses de la partie). Bastien a franchi le cap des 30 points (34-3) avec son 31 (il s’était mis dessus, blague) et c’est votre serviteur qui a remporté la partie en dépit de ses nombreuses faiblesses (même si Louis en a eu une de plus que Claire et moi), j’ai fini avec 46 points (51-5) soit un écart de 30 points avec Louis.

Sophie, Thomas et Pauline ont démarré leur soirée jeux avec une partie de Pizza time, le jeu dans lequel on essaye de réaliser des commandes de plus en plus compliquées, il faut mettre le même nombre d’ingrédients sur sa pizza que demandé et être le plus rapide à la réaliser (sans se tromper of course). Mais je vous ai dit de la merle puisque lors de la première partie, seuls Romain et Pauline se sont affrontés, Sophie ne les a rejoints que pour la seconde partie. Romain qui jouait sur la nappe jaune a gagné la première partie avec 4 points d’avance sur sa frangine et sa nappe grise. Ils ont marqué respectivement 20 et 16 points.

Par le pouvoir de la pizza ancestrale !!

Pour la seconde partie, nos deux joueurs précédents ont gardé les mêmes nappes et Sophie s’est joint à eux en étant rose. Le résultat final n’a pas été différent puisque c’est de nouveau Romain qui a remporté la partie avec 18 points (2 de moins qu’au coup d’avant), tandis que les filles ont terminé deuxième avec 16 points chacune (belle constance de la part de Pauline ^^).

Même si ce n’est pas dans l’ordre de la soirée, on va rester en compagnie de notre trio afin de voir la suite de leur soirée ludique. Juste après Pizza Time, ils se sont affrontés à Game of Thrones : la main du roi, dans lequl comme son nom l’indique on cherche à devenir la main du roi.

Les 3 prétendants au rôle de main du roi

Pour cela il faut récupérer le soutien des principales familles, en collectant ses différents membres, le joueur ayant la majorité dans une famille s’assure son soutien. Là encore c’est Romain qui a remporté la partie avec 3 familles à son actif, il en a eu autant que Pauline, sauf qu’il avait la famille qui comptait le plus de membres, ce qui lui a offert la victoire. Sophie a terminé troisième avec seulement 1 famille ralliée à sa cause.

Ils ont ensuite joué à Cardline (je crois que c’était la version animaux, mais ce n’était pas précisé) dont je n’ai malheureusement pas de photo de la partie (je ne peux donc pas vérifier quelle version c’était), le jeu de pose de cartes dans lequel on choisit une caractéristique pour la partie, puis les joueurs doivent classer leurs cartes aux bons endroits en utilisant cette caractéristique. Je ne sais pas s’ils ont joué avec le poids, la taille ou la longévité des animaux.

Quoi qu’il en soit, c’est de nouveau Romain qui a remporté la partie en parvenant à se débarrasser de toutes ses cartes en premier, Sophie a fini deuxième et c’est Pauline qui a perdu la partie. Après cette partie, ils ont été rejoints par Lionel, ce dernier est passé juste le temps de jouer au 6 qui prend.

6 qui prend le jeu vache !!

Il leur aura fallu 5 manches pour que l’un d’entre eux franchisse le cap des 66 points nécessaires pour perdre et mettre fin à la partie. Ils sont deux à avoir franchi cette limite et la troisième n’était pas bien loin de le faire aussi. C’est Pauline qui a terminé dernière avec un total de 81 points, Romain n’était pas bien loin avec ses 78 points, idem pour Sophie qui a terminé avec 6 points (la barre des 66 était à deux doigts d’être franchie). C’est donc Lionel qui a remporté la partie avec 20 points de moins que Sophie et un total de 41 points (soit 40 de moins que Pauline), chapeau à lui.

Il s’est retiré en pleine gloire puisque ça a été sa seule partie de la soirée, Pauline, Romain et Sophie ont quant à eux joué une dernière partie pour ce soir, ils se sont affrontés à Zombie Dice où ils n’ont pas été supra performants dans la mesure où il leur a fallu 7 manches pour franchir le cap des 13 points nécessaires à la victoire.

Les zombis sont dans la place !!!

Cette fois-ci aussi Pauline et Romain ont franchi la limite nécessaire, sauf que là c’était pour la victoire, ils ont eu respectivement 14 et 15 cerveaux, si bien que Romain est passé à deux doigts du sans faute… (sans le 6 qui prend il n’aurait eu que des victoires). Sophie termine troisième avec seulement 7 cerveaux de boulottés au total.

On va reprendre le cours normal de la soirée (retour au temps du Pizza Time) et aller voir Mickaël qui a présenté le jeu Huns à Marine, Damien et Nicolas. Comme on en a déjà parlé plus haut, je ne vais pas vous refaire le pitch, ils se sont affrontés pour devenir le nouveau Khan.

Un Hun (deux ou onze) est de retour dans le tas

Au niveau du scoring final la victoire ne s’est pas jouée à grand-chose dans la mesure où il n’y a que deux points d’écart entre le vainqueur Micka et Marine la dauphine avec leurs scores respectifs de 32 et 30 points. Nicolas et Damien ont fini ex-aequo sur la troisième marche du podium avec un score de 24 points.

Anne-Sophie, Apolline, Charles et moi nous sommes affrontés à Bunny Kingdom, après nos parties de Testament du Duc de Crécy et DC Comics Deckbuilding, il me semble que je leur faisais découvrir le jeu à tous les 3 (ou pas, je ne me rappelle plus bien) quoi qu’il en soit nous avons tous choisi nos lapins et Apo nous a sorti une petite réplique raciste des couleurs en disant que le noir n’en était pas une.

Les carottes sont bientôt cuites pour nos lapinous

Nous avons donc drafté des cartes toute la partie, afin de nous permettre d’étendre nos royaumes respectifs et/ou de scorer des points en fin de partie à l’aide de divers parchemins et trésors. Anne-Sophie qui avait les lapins jaunes a terminé dernière avec 82 points, , de mon côté avec ma « fausse couleur » noire j’ai inscrit 120 points écopant ainsi de la troisième place. Charles le lapin rose a eu 133 points et c’est Apolline qui nous a éclatés avec ses 181 points pour les lapins rouges.

Claire et Pascal étant seuls, ils ont opté pour une partie de Huns, que Claire lui a fait découvrir, si je ne m’abuse pas. Ils ont donc pillé et razzié dans la joie et l’allégresse, afin de montrer qu’ils avaient ce qu’il faut pour devenir khan à la place du khan.

Nouvelle config de joueurs pour Huns

Au final ils ont eu 9 points d’écart et c’est Claire qui a remporté la partie grâce à ses 29 points, face aux 20 points de Pascal. Après Huns, la doublette a découvert le jeu Onitama, pensé exprès pour 2 joueurs. Dans ce jeu, chaque joueur incarne une école d’arts martiaux et tente de prouver sa supériorité en faisant traverser le terrain de jeu à son grand maître ou en capturant le grand maître adverse. Claire était en bleu et Pascal en rouge, c’est ce dernier qui a remporté la partie visiblement, même si je ne sais pas de quelle manière (capture ou traversée).

Duel au sommet entre écoles d’arts martiaux

Nicolas, Bastien, Marine et Damien ont opté pour une partie d’Oliver Twist que Rémy avait apporté (je crois), malheureusement je n’ai aucune idée de la façon dont se joue le jeu, ni de son but, puisque je n’y ai jamais joué et que je n’ai pas du tout suivi leur partie. Du coup je vous copie/colle le résumé tric trac du jeu :

Vous faites partie d’une bande de gamins des rues à la solde de ce vieux fourbe de Fagin. Ce dernier vous donne un peu d’argent en échange du fruit de vos larcins commis dans les rues de Londres (en fait, il revend beaucoup plus cher ce que vous lui rapportez, mais bon… ).
Au cours des deux manches du jeu, jour et nuit, dérobez le plus d’objets possibles afin de les revendre à Fagin tout en évitant de vous faire remarquer par la police.
Seul le plus riche (n’exagérons rien) à la fin de la partie pourra espérer recouvrer sa liberté !

 

Nos 4 gamins des rues

Ils se sont donc livrés à des dérobades et autres rapines tout au long de la partie, afin de devenir le plus habile voleur. A ce petit jeu c’est visiblement Damien qui a été le plus habile puisqu’il a totalisé 74 points, son BFF n’était pas en reste avec seulement 3 points de moins pour Damien et son 71. Marine était en embuscade pour la troisième place et termine avec un joli 65. C’est moins flambant pour Nicolas qui est le seul à ne pas avoir franchi le cap des 50 points, puisqu’il a fini avec un 48, soi 16 points de moins que Damien.

Mickaël, Rémy, Christelle et Florian ont choisi de jouer à Caverna, ce qui les a occupés un bon petit moment, de mémoire seuls Rémy et Mickaël connaissaient le jeu. N’y ayant jamais joué, je vous avouerai que je ne sais pas vraiment de quoi il retourne, ce qu’il faut faire… etc. (je dois vous dire ça à chaque fois que quelqu’un y joue ^^’). En gros ce sont des nains qui creusent, aménagent, explorent des grottes à la recherche de rubis et de minerai, tout en développant l’élevage et l’agriculture devant leurs grottes afin de subsister. Le joueur le plus riche en fin de partie l’emporte.

Les nains des cavernes !! (je suspecte Rémy d’avoir pris cette photo ^^)

Le prix du nain le moins fortuné est revenu à Florian avec ses 45 points, il est devancé par Christelle « Kiki » (d’après Rémy je suppose) et ses 54 points. Jusque là rien de bien surprenant puisqu’ils découvraient le jeu tous les deux. Je ne suis pas non plus surpris par le reste du classement puisque c’est Mickaël qui a remporté la partie avec 109 points, c’est le seul qui a franchi le cap des 100 points puisque Rémy s’est arrêté à 75 points.

Après Bunny Kingdom, j’ai initié Charles et Anne-Sophie à l’art du pillage et de la razzia, puisque nous avons joué la quatrième partie de Huns de la soirée, je pense donc que vous devez connaître le principe maintenant et on va donc passer directement au résultat.

Et voilà toutes les configs de jeu ont été faites. C’était la soirée Huns, tout le monde rapine.

On notera tout de même, que contrairement à Claire et Micka, Charles Marx et Anne-Sophie ont le sens des convenances puisqu’ils ont laissé leur président préféré remporter la partie. Au final il n’y a que 5 points d’écart au total (comme la partie avec Claire et Micka d’ailleurs) entre Mark qui a terminé dernier avec 25 points (il m’aurait battu dans l’autre partie) et moi qui l’ai emporté avec 30 points (j’aurai battu Claire et Micka avec ce score là -_-‘). Anne-Sophie s’est glissée entre nous avec 2 points de plus que son mari, mais 3 de moins que moi puisqu’elle a totalisé 27 points.

Les BFF se sont enfin retrouvés au complet avec Nicolas en plus et le quintet s’est affronté à Imagine, je crois que c’est au cours de cette partie (ou alors la suivante à 7) qu’ils ont associés un marionnettiste et un proctologue (en gros fallait deviner le premier et l’un€ d’entre eux a proposé le second. Enfin un truc du genre, après c’est vrai qu’il y a une ressemblance entre les deux professions lol).

Qui imaginera le mieux ?

Ils ont donc fait de leur mieux pour faire deviner les mots, expressions….etc. proposés par le jeu, à l’aide des cartes transparentes. Au niveau des points ça donne le classement suivant : Damien et Apolline ont formé le couple de la lose avec 6 points chacun, Marine a eu un point de plus qu’eux avec son 7 et s’empare de la troisième place, elle est devancée par les 9 points de Nicolas. Ce dernier a vu la victoire lui échapper d’un seul petit point puisque Bastien en a totalisé 10, belle imagination m’sieur !!

Le club de 5 a été rejoint par Claire et Pascal (après leur Onitama) afin de former le clan des 7 (BAM double ref littéraire à la bibliothèque rose) et de s’affronter sur Imagine, ils ont joué seulement 1 tour de table, ce qui explique les scores moindre qu’à la partie d’avant où ils avaient dû en faire au moins deux. C’est peut être par rapport à cette partie que s’insère la phrase sortie de son contexte suivante : « Damien veut que Claire se foute à poil » (c’est une note que j’avais dans mon carnet, mais je ne sais plus le pourquoi du comment de la chose depuis le temps et je ne sais même pas si je l’ai su un jour en fait^^’).

Bien évidemment je n’ai pas de photo de ce transfert de joueurs et de cette partie. Quoi qu’il en soit, c’est Nicolas qui a remporté la partie avec ses 4 points, il devance d’une très courte tête Bastien et Marine qui finissent deuxième ex-aequo avec 3 points chacun. Apolline, Damien, Claire et Pascal ont tous sauvé l’honneur en marquant 1 points seulement et sont donc tous 3ème ex-aequo.

Claire et Pascal, les deux joueurs sans tables fixes, sont venus nous rejoindre, Charles Marx, Anne-Sophie et moi et je leur ai fait découvrir le jeu d’enchères très spécifiques qu’est Templari. En effet dans ce jeu on tente d’acquérir des cartes représentants différents éléments d’une panoplie de croisé, plus on a de cartes d’un même type (drapeau, armes, boucliers…etc.) et plus on score en fin de partie.

Allez les ouins ouins

Le problème c’est que ces cartes portent un chiffre également, or si on place une enchère en utilisant un de ces numéros comme unité et qu’un adversaire s’en aperçoit on se bouffe un gros malus dans la tronche. Il y a d’autres petites subtilités dans le genre qui font que c’est chaud de remporter les cartes qu’on veut, surtout en étant si nombreux. Donc on a passé notre temps à chouiner les uns et les autres car on se faisait crouter ce qu’on voulait, que les autres n’étaient que des vilains pas beaux qui s’acharnaient sur nous en croyant qu’on était le plus riche…etc. le jeu a donc été rebaptisé « Ouin ouin » (soit ça, soit c’est parce que tout le monde faisait ouin ouin comme des débilos, je ne sais plus trop).

Quoi qu’il en soit, le seul qui avait vraiment des raisons de chouiner au final, c’est Pascal puisqu’il a fini avec 2 points seulement. Claire a terminé troisième avec 11 points, soit seulement un de moins que Mark et son 12. Si vos calculs sont exacts, vous avez d’ores et déjà deviné que nous avons eu deux ex-aequo pour la première place !! Anne-Sophie et moi avons réussi l’exploit d’une égalité pure et parfaite dans la mesure où nous avons accumulé 13 points chacun. Logiquement on se départage en additionnant les valeurs marquées sur les cartes qu’on a achetées, sauf que là encore on était à égalité avec une somme de 27 points chacun. On est trop forts !!!! Vive la team lose !!! (les rares fois où elle gagne mdr).

A la table voisine, les BFF et leur +1 Nicolas se sont poutrés et fait des crasses dans la joie et la bonne humeur avec un bon petit Sbires de derrière les fagots !! Le jeu dans lequel on cherche à devenir le prochain Sénéchal de Montfleury en envoyant ses sbires bosser pour nous. La partie se joue en 4 jours (max) à l’issue desquels le joueur avec la meilleure réputation l’emportera. On passe donc la partie à se faire des petites vacheries, à se provoquer en duels les uns et les autres et tout un tas d’autres trucs sympathiques du genre. Je n’ai pas eu droit à un compte-rendu détaillé comme celui de Céline, mais je sais néanmoins qui a remporté la partie (à défaut de connaître leurs armoiries respectives qui n’ont pas été notées).

Des belles couennes de Sbires tout ça !!

Fort heureusement j’ai de bons yeux et j’ai vu qui était qui sur la photo (vu qu’on ne peut plus compter sur ses propres sbires pour noter les infos mdr) Bastien du blason d’argent (le poiscaille faisandé) a totalisé 17 points (ou 18 c’est mal noté) et termine donc dernier, sa chère et tendre Apolline au blason d’or (le piaf pouilleux) n’a guère fait mieux avec 21 points. Elle est devancée par sa BFF Marine du blason d’azur (le sac à puces) et de ses 25 points lui assurant la troisième place. Nicolas au blason de gueules (le sanglier fou) a remporté 29 points. C’est Damien du blason de sinople (le cerf vidé) qui est devenu le nouveau sénéchal de Montfleury avec 34 points au compteur !!!

Vu l’heure avancée à ce moment de la soirée, il me semble que Nicolas avait dû rentrer chez lui, si bien que pour la première fois de la soirée, les BFF se sont enfin retrouvés seulement entre eux, le monde s’est enfin remis à tourner et la vie a pu reprendre son cours normal (#ToujoursPlus). Apolline ayant été la seule joueuse à ne pas avoir découvert Oliver Twist, ses 3 acolytes y ont joué avec elle (bon par contre je n’ai pas de photo de leur partie à vous montrer ^^’).

La partie a été un vrai festival de phrases et autre que j’ai glanées au passage et qui sorties de leur contexte peuvent devenir tendancieuses (celles qu’on préfère en somme). Visiblement Marine a été rebaptisée Monsieur Vagin par Apolline (ne me demandez pas pourquoi car je n’en sais fichtre rien), cette dernière a également demandé à Marine de ne pas lui mettre son doigt dans la fenêtre pendant la partie, et elle a également proféré à son encontre l’insanité suivante : « ah la pute », voilà voilà, les heures tardives, y a pas à dire ça ne réussit à personne mdr.

Une soirée où ça joue, ça fait toujours plaisir !!

Je n’ai pas non plus de photos de cet affrontement, néanmoins après le départ d’Anne-Sophie, nous avons été rejoints par Rémy pour une petite partie de Wa-Chat-Bi aka le jeu du chat qui vomit, dans lequel on tente de bâfrer un maximum de plats (piocher des cartes) sans vomir, c’est-à-dire sans tirer de cartes indigestion puisque chacune d’elle fait prendre un jeton indigestion. Or dès qu’un joueur en a au moins 3 devant lui, la partie s’arrête et celui ou celle qui a le moins de jetons l’emporte.

C’est Pascal qui a eu les yeux plus gros que le ventre pendant la partie, puisqu’il a terminé avec la coquette somme de 8 jetons indigestion devant lui, autant dire qu’il nous a fait un remake de l’exorciste vu toute la gerbe que ça représente. Rémy et moi avions chacun deux jetons et ce sont Claire et Charles qui ont remporté la partie avec un seul jeton chacun (au niveau du départage avec les cartes le classement est alors le suivant : Charles, Claire, Moi, Rémy et Pascal (ça, ça ne change pas mdr)).

Après tout ça, la soirée s’est bien écrémée puisqu’il ne devait rester que les BFF en train de finir Oliver, plus Rémy, Charles et moi. Je leur ai fait découvrir le jeu Boss Monster que j’aime beaucoup, mais pour lequel je n’ai malheureusement pas beaucoup de personnes prêtes à jouer (snif -_-‘). Dans ce jeu on incarne des boss de fin de donjon et on va tâcher d’attirer les aventuriers du villages dans notre antre, afin de les tabasser à mort, grâce à nos sbires et nos pièges bien placés. La partie s’arrête si un joueur a réussi à récolter 10 pierres d’âmes ou s’il ne reste plus qu’un seul boss en vie.

Les 3 boss (et c’est vrai pour le coup)

Aucun boss n’est mort ou n’a été maltraité au cours de cette partie (on ne peut pas en dire autant des aventuriers par contre lol). C’est Rémy qui incarnait la Gorgone qui a terminé dernier avec 8 pierres d’âme au compteur, il avait subi une blessure pendant la partie. Charles et moi avons réussi à atteindre les 10 pierres nécessaires à la victoire et nous avons fini ex-aequo, néanmoins il n’a pas été touché de la partie, alors que moi j’ai été blessé deux fois.

Pour la suite, mes deux partenaires particuliers ont tenu à continuer à me faire plaisir en jouant à des jeux que j’aime et qui ne sortent pas à l’asso, puisque je leur ai fait découvrir Maskmen ensuite. Le jeu de pose de cartes dans lequel on fait combattre des luchadores dans des matchs de lucha libre endiablés. La partie se déroule en 4 tournois, à l’issue desquels on récolte des ceintures en fonction de notre positionnement, le joueur qui a réussi à se dabarrasser de toutes ses cartes en premier gagne 2 points, le second 1 point et le dernier joueur qui a encore des cartes en main chope un -1 point.

Go go go les luchadores !!!

Charles a remporté le premier tournoi, puis a fini deuxième lors des trois suivants, s’octroyant ainsi 5 points (2+1+1+1), Rémy a perdu les deux premiers tournois, puisqu’il a fini second au troisième et a remporté le dernier alors que personne ne s’y attendait et qu’on se tirait la bourre pour la victoire avec Charles. Il a donc totalisé 1 point (-1-1+1+2).

De mon côté j’ai fini second au premier tournoi, j’ai ensuite remporté les deux suivants, si bien que j’avais 5 points et Charles en avait 4 au début de la dernière journée de championnat, Rémy quant à lui était à -1et c’est le pire des scénarii possibles qui s’est déroulé pour moi puisque j’ai fini dernier ce qui m’a coûté la victoire (1+2+2-1) et me laisse sur le score final de 4 points.

La soirée était déjà bien avancée (on va dire dans les 2-3h du mat) et Rémy est donc rentré chez lui, ne laissant plus que Charles et moi aux manettes. Nous avons alors opté pour une partie de Dice Forge et c’est ce soir là que le jeu a été rebaptisé Suce Forge !! (bon par contre je n’ai pas de photos à vous montrer). Voilà le pourquoi du comment de la chose, pendant qu’on jouait ou qu’on installait le jeu, j’ai reçu un sms et je pensais que c’était ma femme qui s’inquiétait que je ne sois pas encore rentré à une heure aussi tardive.

Que nenni, elle répondait à un message que je lui avais envoyé vers 22h (et de mémoire en fait elle se foutait de ma gueule car j’avais dû dire que j’avais perdu à je ne sais plus quoi ou un truc du genre). Je lui ai donc dit qu’on allait jouer à Dice Forge avec Charles, elle m’a alors répondu que ce n’était pas une heure pour jouer à Dice Forge et que l’écriture automatique de son tel l’avait en fait rebaptisé Suce Forge. Charles et moi avons donc convenu du fait que ce n’était pas une heure pour jouer à Suce Forge en effet et qu’on n’était pas sûr qu’il y ait un bonne heure pour jouer à un jeu de ce genre…

Fin de la digression (en mode Père Castor raconte nous une histoire salace) et retour à la partie de Dice Forge, (vous comprendrez aisément qu’avec toutes ces émotions, j’ai complètement zappé de nous prendre en photo en train d’y jouer ^^’) je ne sais d’ailleurs plus si c’était la première fois qu’il y jouait ou pas, mais dans un cas comme dans l’autre, je me suis fait souffler la victoire à un rien.

Nous avons crafté des dés comme des fifous toute la partie, on a fait appel aux pouvoirs mythologiques, on a dépensé des pierres de lune et de soleil, bref on a tout fait pour se montrer dignes des dieux. Néanmoins j’ai perdu sur le score de 104 pour Charles en vert à 93 pour moi en noir, sauf qu’il me manquait seulement 3 ors pour parvenir à compléter le second parcours de ma carte marteau. Cela m’aurait rapporté 15 points de victoire, me faisant ainsi atteindre le total de 108 points, ce qui m’aurait permis de gagner, donc es vraiment mocho.

Pour fini la soirée car il était encore tôt (lol) Charles m’a fait découvrir son jeu Asteroyds, dans lequel nous sommes des pilotes de vaisseaux spatiaux, lancés dans une course nous faisant passer par plusieurs balises.

Parés à piloter !!!

Sur le principe on est tous libres de choisir le parcours qu’on veut, l’essentiel c’est juste de passer par toutes les balises, peu importe l’ordre dans lequel on le fait. Sauf que nos actions sont à réaliser en temps limité et que tous les astéroïdes qui nous entourent vont se déplacer dans différentes directions en fonction de leur taille… etc.

Le plateau de départ

Autant dire qu’il faut avoir des nerfs à toute épreuve et faire preuve de sang-froid si l’on veut parvenir à triompher. On peut mettre ça sur le compte de la chance insolente du débutant, mais franchement, j’ai géré de ouf et au final j’ai atomisé Charles, puisque j’ai quasiment fait un parcours sans faute, me faufilant de justesse entre deux astéroïdes et plein d’autres manœuvres supra stylées du genre. Je termine donc avec 4 balises à mon actif, contre deux seulement pour lui, tranquille quoi !! En tout cas, il m’a bien plu ce petit jeu là et j’espère avoir l’occasion d’y rejouer un jour (même si je serai vachement moins bon, à n’en point douter ^^’).

La fin de partie (le plateau a bien bougé si vous le comparez avec au-dessus)

C’est donc suite à cette partie d’Asteroyds que nous avons mis fin à la soirée à 4h39 (pour une fois que j’ai l’info, je la note lol).

Au total ce soir nous avons joué 31 parties dont : 4 parties de Huns à 2, 3 et 4 joueurs, 1 partie de Ilôs à 2 joueurs, 1 partie du Testament du Duc de Crécy à 4 joueurs, 1 partie de Welcome to the dungeon à 2 joueurs, 1 partie de Patchwork à 2 joueurs, 1 partie de DC Comics deckbuilding à 5 joueurs, 2 parties de Pizza Time à 2 et 3 joueurs, 1 partie de Game of thrones : la main du roi à 3 joueurs, 1 partie de Bunny Kingdom à 4 joueurs, 1 partie de Cardline à 3 joueurs, 1 partie de 6 qui prend à 4 joueurs, 2 parties d’Oliver Twist à 4 joueurs, 1 partie de Caverna à 4 joueurs, 3 parties de Zombie Dice à 2 et 3 joueurs, 1 partie d’Onitama à 2 joueurs, 2 parties d’Imagine à 5 et 7 joueurs, 1 partie de Templari à 5 joueurs,  1 partie de Sbires à 5 joueurs, 1 partie de Wa-chat-Bi à 5 joueurs, 1 partie de Boss Monster à 3 joueurs, 1 partie de Maskmen à 3 joueurs, 1 partie de Suce Forge à 2 joueurs et 1 partie d’Asteroyds à 2 joueurs.

Petite nouveauté pour la saison, je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut toujours 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs  et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y avait au moins 4 joueurs.  Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3  points pour tout le monde s’il y a victoire et 0 dans le cas contraire. En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Score fièvre ludique n°5 du 10 février :
-Charles et Johan ont marqué 20 points (0+2+2+2+2+3+3+3+0+3) en 10 parties et (0+3+1+3+3+2+3+2+3+0) en 10 parties (et élu couple swag de la soirée parce qu’on a fait pareil sans jouer toutes les mêmes parties)
-Romain a marqué 16 points (3+3+3+3+1+3) en 6 parties (le 6 qui prend lui a coûté son sans faute de la soirée)
-Mickaël a marqué 15 points (3+3+0+3+0+3+3) en 7 parties (Maxence lui a infligé ses deux défaites)
-Marine a marqué 13 points (3+2+3+1+2+1+1) en 7 parties
-Bastien a marqué 12 points (2+2+3+2+0+3) en 6 parties
-Claire a marqué 10 points (2+0+3+1+0+1+3) en 7 parties
-Anne-Sophie, Damien, Nicolas et Pascal ont marqué 8 points (3+0+0+0+3+2) en 6 parties, (0+1+3+0+1+3+0) en 7 parties, (1+0+2+3+2) en 5 parties et (3+0+1+3+0+1) en 6 parties
-Apolline a eu 7 points (1+3+0+1+0+2) en 6 parties
-Maxence, Pauline et Sophie ont marqué 6 points (0+3+0+0+3) en 5 parties, (0+2+2+0+0+2) en 6 parties et (2+0+2+2+0) en 5 parties
-Rémy a marqué 5 points (1+2+2+0) en 4 parties
-Lionel a marqué 3 points (3) en 1 partie (le sans faute ^^)
-Christelle a marqué 1 point (1) en 1 partie
-Florian et Louis ont marqué 0 point (0) en 1 partie et (0) en 1 partie

Ainsi que celui du mois de février (pour le moment c’est le même ^^) :
-Charles et Johan ont marqué 20 points (0+2+2+2+2+3+3+3+0+3) en 10 parties et (0+3+1+3+3+2+3+2+3+0) en 10 parties (et élu couple swag de la soirée parce qu’on a fait pareil sans jouer toutes les mêmes parties)
-Romain a marqué 16 points (3+3+3+3+1+3) en 6 parties (le 6 qui prend lui a coûté son sans faute de la soirée)
-Micka a marqué 15 points (3+3+0+3+0+3+3) en 7 parties (Maxence lui a infligé ses deux défaites)
-Marine a marqué 13 points (3+2+3+1+2+1+1) en 7 parties
-Bastien a marqué 12 points (2+2+3+2+0+3) en 6 parties
-Claire a marqué 10 points (2+0+3+1+0+1+3) en 7 parties
-Anne-Sophie, Damien, Nicolas et Pascal ont marqué 8 points (3+0+0+0+3+2) en 6 parties, (0+1+3+0+1+3+0) en 7 parties, (1+0+2+3+2) en 5 parties et (3+0+1+3+0+1) en 6 parties
-Apolline a eu 7 points (1+3+0+1+0+2) en 6 parties
-Maxence, Pauline et Sophie ont marqué 6 points (0+3+0+0+3) en 5 parties, (0+2+2+0+0+2) en 6 parties et (2+0+2+2+0) en 5 parties
-Rémy a marqué 5 points (1+2+2+0) en 4 parties
-Lionel a marqué 3 points (3) en 1 partie (le sans faute ^^)
-Christelle a marqué 1 point (1) en 1 partie
-Florian et Louis ont marqué 0 point (0) en 1 partie et (0) en 1 partie

2 Comments

  1. Clairement une soirée Huns^^ Micka et moi avons joué 2 parties chacuns^^
    Le duc de Crécy… le jeu ou on tue des bébés Oo
    Un 109 points pour Micka à caverna? mais c’est énorme !
    Le DC comics ou Apolline à révélé, je cite: « Mais je ne suis pas là pour me faire des amis moi »
    Bref, encore une bien chouette soirée

    1. Je crois que tu voulais dire deux parties chacHuns 😉 oui j’avoue que ça a piqué ma curiosité cette histoire de testament, il faudra que j’y joue à l’occasion.
      Ne connaissant pas le jeu Caverna je ne peux pas dire, en revanche la deuxième partie de ta phrase donne envie d’y ajouter : « disait la jeune mariée » ^^’
      Il faut que je rajoute ça au compte-rendu alors, car ça c’est de l’anthologiesque ^^

      Une de plus j’ai envie de dire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.