Compte-rendu de la fièvre ludique n°02 du 20 octobre 2018 : Meeple Death Race

Compte-rendu de la fièvre ludique n°02 du 20 octobre 2018 : Meeple Death Race

Samedi 20 octobre 2018 , dès 17h00 a eu lieu la 2ème fièvre ludique du samedi soir de la saison 5 des Avenjoueurs dans la salle des Frémis Roussottes, au premier étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud, situé au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.

Au total nous avons été 29  joueurs présents, puisque Frédéric, Mathilde, Aurélien, Stéphanie G.,Valérie, Anne-Sophie, Charles, Pierre, Céline, Ombeline, Christine, Claire, Mickaël, Marine, Damien, Apolline, Bastien, Lionel, Pauline, Thomas, Jérémie, Jérémie L., Nicolas et Christelle étaient de retour.

Nous avons également accueilli pour la première fois (en espérant que ça ne sera pas la dernière) ,Arnaud D. et Alexia, un couple d’amis de Bastien et Apolline, Cindy la compagne de Jérémie L. et Céline B, (une nouvelle genlissienne !!!). Quatre personnes fort sympathiques en tout cas ^^

C’était donc un très grand plaisir de tous vous retrouver, pour une nouvelle soirée jeux où la bonne ambiance était au rendez-vous (ça n’engage toujours que moi évidemment ^^’).

Bon par contre vous devez bien vous douter que ce compte-rendu sera un peu le bazar, dans la mesure où je n’ai pas pu prendre des photos de toutes les parties jouées, que je n’ai pas tous les scores et que je n’ai pas non plus tout suivi entièrement, je vais donc tâcher de faire ce que je peux ^^’

D’ailleurs un merci tout particulier et spécial à mes multiples scribes et scribesses qui ont pris des notes au cours de la soirée, me permettant ainsi de vous livrer un compte-rendu un peu moins lacunaire que s’il n’y avait eu que mes propres notes.

Certains jeux que possède l’association étaient bien sûr présents ce soir là, assortis de jeux variés provenant de nos ludothèques persos. Vous pouvez d’ailleurs consulter la liste des jeux que nous pouvons mettre à disposition par ici

Nos habituelles aides de jeux (pour celles qui sont faites) étaient de la partie, afin de faciliter les explications de règles, mais aussi de permettre aux gens souhaitant se lancer rapidement en solo de pouvoir le faire.

Comme jouer des heures, ça donne faim et soif, j’avais à nouveau prévu quelques rafraîchissements et de quoi grignoter entre deux parties. Merci à toutes celles et tous ceux qui avaient apporté des victuailles supplémentaires, même si j’ai zappé de tout prendre en photo.


Ce sont Charles et Anne-Sophie qui sont arrivés en premier, en mode « acharnés » puisqu’ils sont arrivé avant 17h. Mais bon, des petits acharnés vu qu’ils étaient là un petit quart d’heure avant le début officiel de la séance (ils ont rejeté la photo sur Meepeuline of course ^^).

Nous avons donc décidé de nous lancer dans une partie de Sea of Clouds car Anne-Sophie avait envie d’y rejouer. On venait de commencer la partie lorsque Céline est arrivée, on a donc recommencé une partie en sa compagnie.

-Flipships

Charles lui a donc expliqué les règles, pendant que de mon côté, je mettais en place Flipships et rappelais les règles à Lionel, qui y a joué avec Pauline et Thomas. Le trio familial s’est donc lancé dans la défense de la terre face à une armada de vaisseaux aliens et son vaisseau mère.

Le principe est simple, on a au minimum 10 cartes vaisseaux devant nous, réparties en deux rangées de 5. Derrière cette ligne de défense, trône le vaisseau mère. Tous les joueurs disposent au début de la partie de 2 jetons petits vaisseaux, qu’il va falloir pichenetter sur les vaisseaux adverses et/ou dans le vaisseau mère.

Quand tous les vaisseaux des joueurs ont été lancés, ont détruit les appareils ennemis (s’il y a lieu) et ceux qui ont survécu se rapprochent de la terre et infligent éventuellement des points de dégâts aux joueurs.

Plus on se fait toucher et plus on débloque de nouveaux engins pour se défendre (1 troisième petit vaisseau, 2 vaisseaux de taille moyenne et 2 grands vaisseaux (mais quand on les obtient ça veut dire que ça commence à puer niveau vie restante).

Notre trio de défenseurs planétaire !!

Les appareils ennemis qui ont fait des dégâts, rejoignent leurs petits camarades et sont prêts à revenir attaquer. Au début de chaque manche, on recomplète les deux dernières rangées. Le but est d’annihiler toute la flotte adverse ainsi que le vaisseau-mère. On perd s’il reste des vaisseaux ennemis et/ou que les points de vie de la base sont réduits à 0.

Jusqu’à présent, les quelques parties qui ont été jouées à l’association se sont toujours soldées par une défaite. Généralement parce que le vaisseau-mère subsistait. Eh bien samedi grâce à notre trio de pilotes, nous avons échappé à la destruction de la terre, puisqu’ils ont réussi à venir à bout de la flotte ennemie avec ses 30 appareils, ainsi que de son vaisseau-mère !!

Ils ont perdu 15 points de vie dans la bataille, ce qui leur en laissait 5 à la fin de la partie, Pauline était l’escadron rouge, Lionel le vert et Thomas le jaune. De ce que j’ai cru comprendre, c’est surtout (voire uniquement) grâce à Pauline que le vaisseau-mère a été explosé.

La carte bonus que Benoît m’avait filé a également été fort utile, puisque si l’on parvient à tuer cet ennemi, il annule tous les dégâts qu’on devrait prendre pendant la manche, visiblement il leur a été salutaire.

En tout cas, chapeau à eux pour cet exploit et merci d’avoir défendu notre planète avec brio !!
«-Je bois à la vaillante marine, aux batailles qu’elle a remportées, aux couleurs américaines, les seules couleurs qui ne déteignent pas.
-Puissent les ailes de la liberté ne jamais y laisser de plumes » (ceci est une référence cinématographique, l’avez-vous ?)

-Sea of Clouds

On va rester dans le domaine aérien puisqu’on va aller voir comment s’est déroulée notre partie de Sea of Clouds, un jeu dans lequel nous incarnons des pirates des airs. On vogue d’îles célestes en îles célestes afin d’y récolter du butin.

Le joueur actif regarde la première carte du butin, s’il n’en veut pas, il la repose et rajoute une nouvelle carte butin en plus dessus. Il regarde ensuite la seconde carte butin et là encore s’il n’en veut pas, il rajoute une carte butin. Il fait de même pour la troisième et s’il n’en veut pas, il est obligé de prendre la première carte butin de la pioche (sans savoir ce qu’elle contient.)

Bien évidemment dès qu’un butin nous plait on pose la ou les cartes qui le composent sur notre plateau personnel (lequel représente notre capitaine et son navire). Je n’avais pas écouté les explications de règles faites par Charles mais après quelques tours de jeu, tandis qu’il était blindé de pièces il a annoncé aux filles (surtout à Céline puisque c’était la seule qui n’avait jamais joué au jeu) que chaque pièce valait un point de victoire à la fin de la partie.

C’est au cours de cette partie qu’ils m’ont rebaptisé Johan Rivière car ils ont trouvé que le dessin d’avis de recherche de Théo, qui se trouve dans le livret de règles me ressemblait. D’où cette photo magnifiquement flatteuse (ironie inside) de moi, prise par Anne-Sophie.

Aucun lien, j’suis fils unique

Mais Théo a une pilosité faciale bien plus fournie que la mienne (en revanche je trouve qu’Arnaud D. qui est venu pour la première fois plus tard dans la soirée, ressemble plus à Théo que moi, même s’il manque lui aussi de barbe en comparaison avec le modèle original lol).

Quoi qu’il en soit je me suis assez rapidement orienté sur une stratégie rhum + reliques (quand ça voulait bien venir) vu que j’avais récupéré le sextant (je crois) qui évite de perdre des points en fin de partie pour les reliques négatives.

Sauf qu’au milieu de la partie Charles me l’a chouré et m’a également filé une relique maudite qui me forçait à perdre de la thune ou une carte à chaque début de mon tour…

Au cours de la partie, on affronte trois fois nos voisins direct à l’aide des pirates présents sur notre navire. Céline et Charles m’ont défoncé lors des deux premiers combats, donc j’ai tout misé sur les pirates avant la troisième joute.

Les 4 forbans

Je me suis mis en mode Yu-Gi-Oh et j’allais direct sur le troisième butin qui contenait généralement des pirates, sans regarder les autres (d’où le côté Yûgi Muto) qui pioche toujours la carte qu’il lui faut au dernier moment).

Et grand bien m’en a fait puisque j’ai pu prendre ma revanche et gagner dans les 15-20 points supplémentaires grâce à mes victoires finales. J’ai remporté la partie avec 53 points et je devance Charles Marx avec ses 44 points.

Céline a terminé troisième avec 33 points (pour une première fois ça le fait) et c’est donc Anne-Sophie qui ferme la marche avec 27 points (à un point près j’avais le double d’elle).

-Les Charlatans de Belcastel

Pour leur première partie de la soirée, Apolline, Bastien, Christelle et Nicolas ont joué au jeu Les Charlatans de Belcastel, que Céline avait fait découvrir à Apolline mercredi dernier. Cette dernière jouait en bleu et je pense que c’est elle qui a expliqué les règles à ses petits camarades.

Pendant 9 jours, ils ont concocté des potions de plus en plus puissantes, qu’ils revendaient au bazar de Belcastel. Les sous permettent d’acquérir de nouveaux ingrédients afin de rendre ses prochaines potions encore plus puissantes et lucratives (en principe en tout cas).

Tous les ingrédients que l’on utilise et que l’on achète sont placés dans un sac individuel (chacun le sien) et on pioche des ingrédients un par un chaque jour, les jetons piochés sont placés dans notre chaudron. Mais gare aux jetons claque-doigts qui font exploser notre chaudron si leurs valeurs ajoutées dépassent 7 (donc 8 ou + et BOUM).

J’irai pas me faire soigner chez ces 4 là

En toute logique ils ont joué avec le kit d’ingrédients de base (le numéro 1 sur 4) idéal pour découvrir le jeu, par contre je ne sais pas quelles stratégies ils ont adopté les uns et les autres. En revanche, je sais qui a remporté la partie.

C’est le chaudron jaune qui a été le plus puissant, puisque Bastien qui le remplissait a fini avec 61 points. Nicolas le rouge a été deuxième avec 53 points, à croire que les mecs sont de meilleurs charlatans que les filles.

Christelle qui jouait vert a totalisé 47 points et s’empare de la troisième place, au nez et à la barbe d’Apolline la bleusaille et ses 41 points.

-Wa-Chat-Bi

Après avoir triomphé des extra-terrestres, Lionel, Pauline et Thomas se sont remis de leurs émotions en participant au grand banquet de Wa-Chat-Bi. Ils ont donc bâfré comme des chatons en cherchant à éviter l’indigestion.

Pour cela on pose des cartes, lesquelles représentent principalement des menus plus ou moins consistants et numérotés de 2 à 7. On doit jouer un menu identique à celui posé ou alors le remplacer en mettant 2 cartes d’un autre menu.

Qui va vomir le plus ?

Si on ne peut pas jouer le menu demandé, alors on doit piocher autant de cartes que la somme des valeurs des menus joués. Donc par exemple si 4  cartes menu 5 ont été posées précédemment, le joueur qui ne peut pas ou ne veut pas jouer un menu 5, doit piocher 20 cartes (4×5=20).

Le problème c’est qu’il y a toujours au moins une carte indigestion (et jusqu’à 6 max) dans la pioche et si un joueur la récupère, il prend également un jeton indigestion. Dès qu’un joueur en a chopé 3, il met fin à la partie et le joueur qui a eu le moins de jetons l’emporte puisque ça signifie qu’il a mangé sans vomir et n’a donc pas eu les yeux plus gros que le ventre.

Après 15 minutes de jeu, c’est Pauline qui a remporté la victoire, puisque c’est la seule qui n’a pas eu d’indigestion. Thomas est second avec une seule indigestion à son actif et c’est donc Lionel qui a gerbé partout avec ses 3 indigestions.

-Pizza Time

Nous avons été rejoints par Ombeline et Christine, à qui j’ai expliqué les règles de Pizza Time auquel elles ont joué un peu avant d’être rejoints par leurs amis : Frédéric, Aurélien, Stéphanie et Mathilde. Comme le jeu se jouait à 6, ils y ont donc tous joué ensemble.

Par contre j’ai merdu puisque j’ai complètement zappé de prendre leur partie en photo (c’est pas bien ça ^^’) alors que pourtant j’étais allé les voir afin de noter le résultat de leur partie #boulet -_-‘

C’est Christine qui a été élue pizzaïola de la table puisqu’elle a totalisé 15 points, sa fille Ombeline n’était pas en reste non plus puisqu’elle marqué 12 points (la relève est assurée ^^). Un podium 100% féminin puisque c’est Mathilde qui était troisième avec 8 points.

Elle devance ses parents Frédéric et Stéphanie qui ont terminé respectivement avec 5 et 4 points. C’est donc Aurélien qui ferme la marche avec 2 points, sauf que ce petit margoulin m’a dit qu’il avait 20 points quand je lui ai demandé son score (c’était beau de tenter le coup, sur un malentendu ça pouvait passer lol).

-Celestia

Dans la foulée le sextuor est parti en terrain connu puisqu’ils ont joué à Celestia, dont ils avaient fait 2 parties lors de la fièvre ludique précédente. Je leur ai quand même rappelé les règles par prudence, d’ailleurs Aurélien s’était trompé de boîte, il avait emmené Sea of Clouds en pensant que c’était Célestia (l’erreur est compréhensible vu que dans les deux on navigue d’îles célestes en îles célestes et que les boîtes ont le même format).

Ils ont donc suivi les traces de Gulliver et ont été capitaines de l’aéronef à tour de rôle. Les passagers doivent faire confiance (ou pas) à leur capitaine pour les mener à bon port jusqu’à la prochaine île. Moult dangers les guettent tels que des pirates aériens (ceux de Sea of Clouds lol), des oiseaux agressifs et des aléas météo tels que la brume et les orages.

Les 6 capitaines intérimaires

Concrètement le capitaine lance de 2 à 4 dés (plus on voyage loin et plus il y a de dangers) qui vont indiquer les obstacles à éviter, les autres joueurs doivent alors décider s’ils font confiance au capitaine actuel pour les déjouer ou s’ils préfèrent descendre sur l’île pour y récupérer un trésor.

Le but du jeu est d’avoir le plus gros score à la fin de la partie, laquelle se déclenche dès que quelqu’un totalise 50 points ou plus lorsque l’aéronef retourne au départ (après un crash ou après avoir visité toutes les îles).

C’est Stéphanie qui a réussi à amasser 52 points de trésor qui a remporté la partie, elle devance Aurélien et ses 48 points ainsi que Frédéric et son 44. Ombeline termine à la quatrième place avec 34 points, 5 de plus que sa mère qui en a eu 29. Mathilde n’était pas loin derrière puisqu’elle a totalisé 27 points.

-Kingdomino

Retournons à la table de Lionel, Pauline et Thomas qui après avoir bien mangé ont décidé d’aller bâtir des royaumes dans Kingdomino. Ils ont donc fait leur possible pour choisir les meilleures tuiles domino possibles et les agencer correctement.

Les 2 rois et la reine des dominos

Visiblement Lionel n’était pas trop concentré dans la partie, ce qui explique sans doute le fait qu’il ait perdu. C’est également le seul à ne pas avoir eu les 15 points bonus que l’on récupère lorsque son château se trouve au centre de son royaume et que ce dernier est complet.

Sans les points bonus c’est Thomas en vert (et contre tous) qui aurait été le dernier avec 25 points, mais grâce aux bonus il est deuxième avec 40 points. Lionel a inscrit 28 points et Pauline est seule en tête avec 61 points (46 sans les bonus).

-Tzolk’in

Tandis qu’on finissait notre partie de Sea of Clouds, Pierre nous a rejoints (il était 17h45 à peu près) avec la ferme intention de pouvoir jouer à Tzolk’in. Sauf qu’il avait négocié d’être présent de 18h à 20h, ce qui était quasiment impossible vu que rien que l’explication des règles a pris au moins une bonne heure.

A la base la partie devait se faire à 3, mais comme Céline B. et Valérie n’étaient pas loin (elles allaient se lancer dans une partie de Spirits of the forest), elles ont demandé à se joindre à leur partie. C’est donc à 5 qu’il y ont joué (ce qui ne nous leurrons pas, à tout de même rallongé la durée de partie, mais bon Pierre n’était plus vraiment à ça près maintenant).

N’ayant toujours pas joué au jeu, je ne pourrai pas vraiment vous en dire grand-chose hormis le fait qu’il y a un système de roue qui tourne et de timing pour récupérer ses ouvriers (ou faire des actions je ne sais plus trop, mais il y a une histoire de timing à prendre compte en tout cas).

Chaque joueur incarne une tribu maya et va essayer de plaire aux dieux, construire des temples ou exposer des crânes de cristal. Il y a aussi une histoire de maïs et de sacrifices humains (visiblement ils ne sacrifiaient pas que les vierges, mais un peu tout le monde).

Charles Marx n’a pas réussi à cacher Pierre et Céline B. se demande où elle a atterri ^^’

Quoi qu’il en soit, leur partie a duré jusqu’à 23h07 (quand tu as une permission de sortie jusqu’à 20h, ça commence à craindre un peu lol) et Anne-Sophie m’accuse de lui avoir porté la poisse, tout ça parce que quand je suis passé leur demander où en était la partie et qui gagnait, Valérie a désigné Anne-Sophie.

J’ai donc dit en rigolant que ça n’était pas possible car c’est une planche pourrie (après tout elle fait partie de ma team lose) donc elle m’a collé sa défaite sur le dos. Non en vrai elle a dit que c’était la faute de Céline B. qui lui a bloqué 2 meeples.

Autant dire que notre nouvelle a fait très fort puisque dès sa première partie, elle a réussi à devenir l’ennemie jurée mortelle d’Anne-Sophie (sa première ennemie jurée mortelle, ça se fête (j’en suis à 4 pour ma part lol)).

Sans surprise maintenant qu’Anne-Sophie n’était plus dans le tableau, c’est Charles qui a remporté la partie avec 79 points, il devance Valérie et ses 64 points. Céline B. est passée à un point de la seconde place avec son 63.

Pierre occupe la quatrième place avec 50 points, on peut donc se poser la question : est-ce que ça valait vraiment le coup de mettre son mariage en péril pour ça ? Je pense que oui vu qu’il voulait découvrir le jeu depuis un bail et qu’il est maintenant en mesure de l’expliquer (d’après lui hein).

Et c’est donc Anne-Sophie qui écope de la cinquième place à cause du blocage de ses deux meeples donc (selon ses dires hein, n’ayant pas suivi la partie, je ne peux pas me prononcer lol). Néanmoins bravo à elle car c’est la seule qui a marqué un compte rond au niveau des points, puisqu’elle a fini avec 50 points.

-Aeon’s end

A l’entrée de la salle, Céline a fait découvrir Aeon’s end à Apolline, Marine et Damien, n’y ayant pas joué, je ne pourrai pas vous en dire grand-chose hormis le fait qu’il s’agit d’un jeu de deckbuilding dans un univers heroïc fantasy (je crois que Damien a rebaptisé le jeu Diablo d’ailleurs).

Le petit copier/coller qui va bien (pris sur Philibert) : Les survivants d’une invasion se sont réfugiés dans la cité souterraine oubliée de Gravehold. Là, ils comprennent que l’énergie provenant de failles qu’ont utilisé les assaillants peut leur servir également. En transformant à l’aide de gemmes cette énergie maléfique vers une énergie positive, ils fabriquent des armes et des sorts pour leurs mages. .

Aeon’s End est un jeu coopératif qui explore le mécanisme de deck building avec un certain nombre de mécanismes innovants, y compris un système d’ordre de tour variable qui simule le chaos d’une attaque, et des règles de gestion de deck qui exigent une planification minutieuse. Les joueurs auront du mal à défendre Gravehold, ils devront utiliser leurs capacités uniques, des sorts puissants et surtout une bonne coordination.

Je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé au cours de leur partie, hormis le fait que visiblement ça n’a pas été de tout repos et qu’ils en ont bavé. Comme le prouve cette photo en mode : on est sûr qu’on va perdre.

En mode dépités car ils pensent qu’ils vont perdre lol

Et pourtant, croyez-le ou non, ils ont visiblement réussi à venir à bout de la Némésis « Rage incarnée » et sans qu’aucun d’entre eux ne se fasse tuer, ils ont réussi à tous rester en vie. Visiblement au cours de la partie Apolline a été surnommée la croupière, mais je ne sais pas pourquoi.

-Zombie Dice

Je n’ai malheureusement pas de photo de l’aventure ludique suivante de Lionel, Pauline et Thomas, mais fort heureusement grâce à leurs notes (prises par Pauline si je ne dis pas de bêtises, merci à elle donc) j’ai le résultat de leur partie.

Il y a un bail qu’ils n’y avaient pas joué, ce qui n’a pas empêché la partie d’être vite expédiée Puisqu’en 3 manches seulement les 13 cerveaux ont été atteints. Thomas a pris la tête en dégustant 5 cerveaux tandis que Pauline n’en a eu que 3 à son actif. Du côté de Lionel c’était la famine avec un premier 0.

Il s’est très légèrement rattrapé lors de la seconde manche, puisqu’il en a mangé un. Pauline de son côté en a bâfré 4 et Thomas est resté constant avec de nouveau 5 cerveaux à son actif.

Il s’est facilement imposé avec 13 cerveaux pile poil, tandis que ses adversaires n’en ont pas mangé un seul lors de la troisième et dernière manche. Il faut dire qu’ils devaient tenter le tout pour le tout, s’ils voulaient gagner et généralement ça ne passe pas ce genre de choses.

-Jack & le haricot magique

Dans la foulée je leur ai fait découvrir Jack & le haricot magique puisqu’ils ne connaissaient pas ce jeu d’empilement de dés, dans lequel on incarne des malandrins chargés de grimper le long du haricot magique afin de dérober les trésors du géant.

Les joueurs jouent chacun une de leurs cartes (numérotées de 1 à 7) pour déterminer l’ordre de la manche (du plus petit au plus grand) puis ils choisissent le nombre de dés qu’ils vont devoir lancer et empiler pour ce tour (entre 1 et 3 en fonction de la carte qu’ils ont jouée).

Lionel dans ses oeuvres

Le but est d’avoir volé le plus de points de trésor au géant, on récupère lors de chaque rapine une bourse de 10, 15 ou 20 points. Lionel qui jouait vert a été le voleur le moins habile, puisqu’il n’a chipé que 40 points en 3 trésors. Thomas en bleu en a volé un de plus et a fini avec un total de 55 points.

Pauline qui jouait violet (la meilleure des couleurs !!!) a été la plus habile des voleuses avec un total de 150 points chourés en 12 trésors. Dans une pareille situation je pense qu’on peut parler d’une belle déculottée puisqu’elle les supplante dans tous les domaines.

A eux deux ils ont totalisé 95 points en 7 trésors, ils sont encore loin de Pauline, puisqu’ils ont 5 trésors de retard et 55 points en moins. Suite à cette partie, il semblerait que les filles de Cat’s Eyes l’ont contactée afin qu’elle les rejoigne mdr.

-Plouf Party : 3 parties

Après Celestia, j’ai emmené la petite famille et leurs amies se rafraîchir au bord de la piscine, en leur faisant découvrir Plouf Party. Le but du jeu est simple, parvenir à éviter que les meeples de sa couleur se retrouvent au fond de l’eau.

Chaque joueur reçoit secrètement une couleur de meeples pour la partie, puis à tour de rôle, chaque joueur choisit un des meeples autour de la piscine, le retourne et le déplace en fonction du numéro qui se trouvait en-dessous.

Par exemple, si je retourne un meeple rouge avec une valeur de 2, je vais le déplacer de 2 cases vers la droite ou la gauche. S’il atterrit sur une case occupée par un autre meeple, ce dernier est jeté à l’eau.

Si les 3 meeples d’une même couleur sont au fond de la piscine, le joueur qui avait cette couleur doit la révéler, il est éliminé de la partie. On continue comme ça jusqu’à ce qu’il ne reste que deux couleurs en lice, le joueur qui a son meeple le plus proche du plongeoir (ou dessus c’est encore mieux) à ce moment-là, l’emporte.

C’est l’heure de se rafraîchir à Plouf Party

Je suis repassé peu de temps après le lancement de leur partie, pour voir si tout roulait et j’ai vu un cas inédit (aux Avenjoueurs en tout cas) comme ils étaient 6 et qu’il y a eu un acharnement thérapeutique contre les verts, Frédéric a été éliminé avant même de pouvoir bouger un meeple, es mocho ^^’

C’est Stéphanie qui a remporté cette première partie, elle a donc vengé son mari tombé trop tôt dans l’eau (je dis ça mais si ça se trouve elle fait partie des gredins qui l’ont poussé à l’eau).

Lors de la partie précédente Aurélien était visiblement l’autre survivant en lice, mais il a pris sa revanche puisque c’est lui qui a remporté la deuxième partie.

Pour ce qui est de leur troisième et ultime partie au bord de la piscine, cette fois-ci c’est Christine qui a réussi à survivre tout en se rapprochant du plongeoir. Lorsque je suis revenu les voir pour leur expliquer le jeu suivant, les adultes ont quand même trouvé que finalement le jeu était un peu plus stratégique qu’il n’y paraissait aux premiers abords.

-Cerbère

Après avoir arnaqué les pauvres gens de Belcastel, Bastien, Christelle et Nicolas (Apolline était partie rejoindre sa BFF sur Aeon’s End) ont rejoint Arnaud D., Alexia et Jérémie qui venaient d’arriver, afin d’aller faire un petit tour en enfer, histoire d’essayer d’échapper à Cerbère.

Les 6 larrons étaient donc des aventuriers bien décidés à rejoindre la barque de Charon afin de quitter ces terres inhospitalières, sans se faire croquer par le molosse infernal si possible. Là où le bât blesse c’est qu’au maximum, les barques du compère Charon ne peuvent accueillir que 3 personnes.

Un bref et rapide calcul nous permet de savoir que dans le meilleur des cas, il y en a 3 qui resteront aux Enfers (afin de s’y faire torturer gaiement et d’avoir du rab pour avoir tenté de s’échapper ^^), dans le pire des cas, si Charon n’avait plus que sa vieille barque alors 5 aventuriers allaient y rester.

Voilà qui pue la trahison sur la droite de la table lol

Je n’ai pas suivi toute la partie (en vrai pas du tout même ^^’), néanmoins il semblerait que la coopération ait été plutôt de mise puisqu’il n’y a eu quasiment personne pour se faire manger. Le seul dommage collatéral rattrapé par Cerbère, c’était Christelle et elle a été eue bien trop tard pour avoir le moindre espoir de victoire en Cerbère.

Néanmoins il y avait tout de même un filou dans la bande, puisque Nicolas avait décidé de mettre la barque à une place en position, afin de rajouter un peu de piment à la partie. Un choix plutôt couillu puisque ce faisant, il avait peu de chance d’être l’heureux élu qui pourrait s’y prélasser.

C’est en effet ce qui est arrivé puisque c’est une heureuse élue qui a réussi à prendre place dans la barque (je ne peux pas vous dire comment par contre, si elle a trahi, s’il elle a fait chanter ses camarades, les a menacés ou autres joyeusetés du genre ^^).

En toute logique vous avez donc deviné que c’est Alexia qui a remporté la partie, puisque Christelle était dans la team Cerbère et qu’elles étaient les deux seules femmes de la bande.

-Targets

Après ce voyage infernal, retournons à la table voisine où Pauline, Lionel et Thomas se sont lancés dans un duel de dés en jouant à Targets. On notera qu’il s’agit de leur troisième jeu de dés d’affilée, même si à chaque fois le principe était différent (lancers, empilage et maintenant pichenettage).

Combat de dés !!!

Avec une ambiance à la O.K. Corral, notre trio a fait de son mieux pour parvenir à envoyer leurs dés sur les cibles placées au centre de la table. On remporte une cible si on est seul dessus à la fin du manche (quand tous les dés des joueurs ont été lancés) ou alors que la somme de nos dés qui s’y trouvent est plus importante que celle de nos adversaires présents sur cette cible.

La partie a été disputée puisqu’il y a eu une égalité pour la première place, en effet Lionel et Thomas ont tous les deux fini avec 3 cibles à leur actif. Pauline de son côté termine deuxième, mais elle a tout de même sauvé l’honneur en récupérant une des cibles.

-Diamant

Pour leur dernière partie de la soirée, Christine, Ombeline, Mathilde, Stéphanie, Aurélien et Frédéric sont partis à la découverte des grottes inhospitalières du jeu Diamant. On y incarne des aventuriers en quête de fortune et gloire, partis en exploration.

Le but du jeu est de ramener un maximum de trésors (rubis ou diamants en sachant que les diamants servent à faire de la monnaie (1 diamant vaut 5 rubis)) lors des 5 manches que dure la partie. Simultanément, les joueurs choisissent s’ils continuent à explorer les grottes ou s’ils rentrent au camp pour mettre en sûreté leurs trouvailles.

Pendant les explications du jeu

Le problème c’est que de nombreux dangers les guettent : des attaques d’araignées, des morsures de serpent, des coulées de lave, des pieux ou des boules de pierre géantes. Tant qu’une seule carte d’un type de danger a été retournée, tout roule.

Mais si un même danger survient une deuxième fois (il y a 3 exemplaires de chaque danger dans le paquet) alors les aventuriers trop audacieux s’enfuient en laissant derrière eux toutes leurs richesses.

Ce n’était pas la soirée de Frédéric, puisqu’après ses déboires au bord de la piscine, il a fini dernier. Sans doute car il était trop gourmand et/ou trop désespéré pour pouvoir rentrer au camp avant les autres.

Il a totalisé 7 points, Aurélien qui est troisième a fini avec 20 points pile poilos. Les filles ont fait deux doublés puisque Mathilde et Ombeline ont totalisé 24 points chacune et que leurs mères en ont eu 26. C’est très fort de finir la soirée sur une double égalité, bravo à elles !!!

-Crôa : 2 parties

Retour vers notre autre famille du samedi à savoir Lionel, Pauline et Thomas qui ont joué deux parties de Crôa, au grand dam de Lionel qui aurait préféré faire des jeux qu’ils n’ont pas chez eux (enfin je crois, je dis ptet de la merle en disant ça).

Ils se sont donc affrontés pour prendre le contrôle de la mare, faisant voyager leur reine grenouille et leurs servantes de tuile en tuile, afin d’aller se débarrasser des reines adverses. Le dernier joueur qui conserve sa reine grenouille l’emporte.
Sauf que sous chaque tuile (face cachée en début de partie) se cachent des choses, comme par exemple les terribles brochets qui dévorent les imprudentes grenouilles passées par là, ou les nénuphars qui permettent de faire rebondir votre grenouille sur une tuile adjacente… etc.

Sus à la mare !!

Thomas qui avait les grenouilles vertes a remporté la première partie qu’ils ont jouée, c’était Pauline qui jouait les rose, qui avait été boulottée la première. C’est donc bien évidemment Lionel avec ses grebeusses bleues qui a perdu le duel final.

Pour la revanche, on a eu une inversion dans l’ordre de l’élimination des joueurs, puisque cette fois-ci c’est Lionel qui a été le premier à sombrer au fond de la mare. Il a ensuite été rejoint par Pauline qui n’a pas non plus réussi à venir à bout des grenouilles vertes de Thomas.

Il est donc le champion incontesté de la mare et a redonné aux grenouilles vertes toutes leurs lettres de noblesse.

-Welcome to your perfect home

Après avoir imité Ken et avoir survécu à l’enfer notre sextuor s’est transformé en quintet puisque si j’ai bien compris, Nicolas devait partir au boulot et il n’est pas passé loin du retard visiblement ^^’

Je suis donc allé expliquer les règles du jeu à Bastien, Christelle, Jérémie, Alexia et Arnaud D. (de mémoire il n’y avait que ces deux derniers qui découvraient le jeu pour la première fois). Ils ont donc pris les rênes de leur propre ville et on bâtit les maisons de leurs 3 rues.

Au niveau des villes, Bastien a choisi Bourges, pour Christelle c’était Avalon (celle de la légende arthurienne donc et non pas celle de l’Yonne (que j’envoie se faire loutre bien profond au passage d’ailleurs, vu que ce département de merle séquestre ma femme)).

C’est parti pour le remplissage de rues

J’étais de tout cœur avec Jérémie puisqu’il avait choisi Ankh-Morpork et étant en plein dans les annales du Disque-Monde, forcément ça faisait bien plaiz !! Quant à notre couple de nouveaux, ils ont fait dans l’antonymie puisque Arnaud D. était aux manettes de Hell (un traumatisme lié à Cerbère sans doute) et Alexia a opté pour Paradise, c’était trop choupi !!!

Ils ont donc placé les numéros des maisons dans leurs rues de façon croissante, ils ont embauché des intérimaires, boisé les rues, construit des piscines, créé des lotissements (ou des maisons individuelles) dont ils ont fait monter la valeur, afin de marquer un maximum de points en fin de partie.

C’est une partie où ça a bien scoré puisque 3/5 des joueurs ont franchi le cap des 100 points. Ce sont Alexia et Jérémie qui n’ont pas réussi à passer la barre puisqu’ils ont eu respectivement 82 et 88 points (ce qui est déjà plutôt propre comme score).

C’est Christelle qui s’est hissée sur la troisième marche du podium avec un très joli 110 points, Bastien est second avec 113 points et c’est donc l’enfer d’Arnaud D. qui a triomphé avec 1 point de plus, pour un total de 114. On vous souhaite donc : Bienvenue en enfer !!

Les Charlatans de Belcastel retour au marché :

Pour leur première partie de la soirée, Claire et Micka qui étaient arrivés plus tard que d’habitude ont voulu jouer avec moi. Comme Claire voulait faire découvrir Les charlatans de Belcastel à Mickaël, on est donc parti là-dessus (ce qui me convenait parfaitement vu que j’adore ce jeu lol).

Bon sauf que du coup ils ont poireauté un très long moment vu qu’il fallait que j’explique plusieurs règles (au moins depuis Jack & le haricot magique). Cela explique donc sans doute cette photo prise par Lionel (enfin je suppose, c’est lui le spécialiste des gros plans de gens et des photos de couples lol).

En mode Sire on en a gros pour Micka et you’re talking to me pour Claire

En vrai je truande car cette photo avait été prise pendant la partie (mais sans que je le sache quand même), mais je trouve que ça collait bien avec le côté on attend des plombes. Quoi qu’il en soit et comme on pouvait s’en douter, Micka a eu beaucoup de moule pendant la partie alors que Claire c’était tout le contraire.

Elle a donc hurlé à la mort quand elle a tiré THE jeton qu’il ne fallait pas alors qu’il y en avait 10 autres dans son sac (j’ai fait la même deux jours dans le jeu plus tard, le coup du «1 chance» sur 11 de perdre).

Les trois brigands

Elle a donc grogné à ma place vu qu’elle trouvait que je ne m’énervais pas assez, j’ai donc également donné de la voix pour faire bon poids. Si bien que ce n’est pas encore cette partie qui fait qu’elle va aimer le jeu, elle aimerait l’aimer mais sa poisse l’en empêche.

Elle termine avec 40 points pour ses jaunes fétiches (elle s’entête à prendre cette couleur qui la fait perdre ^^’), je suis second en vert et contre tous avec 55 points et Micka le rouge l’emporte avec un total de 58 points.

-Harry Potter Hogwarts Battle : première année

Après Aeon’s end, le quadrilatère (ça change de quatuor mais si ça marche moins bien) est resté dans le domaine du deckbuilding puisque Céline leur a fait découvrir Harry Potter Hogwarts Battle, un autre jeu coopératif, dans lequel on revit les différentes années de la saga.

A noter que le jeu est complètement en anglais, mais que c’est visiblement du très basique. Bien évidemment comme il s’agissait d’une première partie, ils ont joué la première année, dont je ne vous détaillerai pas l’ennemi et autre, au cas où vous ne soyez pas à jour dans la saga.

Snape, Snape, Severus Snape

Comme ils étaient à la table voisine de la nôtre (Claire, Micka et moi), j’ai pu dire tout le mal que je pensais de Harry Potter, pas la saga en tant que tel, mais le personnage qui m’insupporte au plus haut point (que ça soit dans les livres ou les films, je trouve que c’est un merleux doublé d’un sonnard). Après dans la salle visiblement, n’étaient également pas fan soit du sorcier et/ou de la fin en mode happy end de l’histoire…

Quoi qu’il en soit, Apolline incarnait Hermione, Damien était Harry, Marine avait Ron et Céline jouait Neville. Visiblement ils n’ont eu aucun mal à triompher de cette première année et ils ont eu une « victoire laaaaarge » d’après Apolline (mais bon elle se la craque toujours). Il semblerait en tout cas que cette absence de challenge l’ait un peu refroidie (visiblement à partir de la 4ème année ça devient plus chaud).

-Pizza Time 2 : les olives contre-attaquent

Pour leur dernière partie de la soirée, Lionel, Thomas et Pauline ont joué à un jeu qu’ils connaissaient déjà, si bien que je n’ai pas eu besoin de leur réexpliquer les règles. Ils ont prouvé leurs talents de pizzaïolos dans Pizza Time.

Chaque joueur dispose de 4 cartes recto/verso représentant un morceau de nappe à sa couleur, sur laquelle on trouve un quart de pizza avec un certain nombre d’ingrédients parmi : les olives, les tranches de fromage, les poivrons et les champignons.

Les 3 pizzaïolos en action

Le but du jeu est d’être le plus rapide à reconstituer la pizza demandée, lors de chaque manche on retourne une carte ingrédient de chacun des types (une carte olive, une fromage, une champox et une poivron) qui donnera la valeur à avoir dans sa pizza (de 1 à 4).

Lors des deux premières manches, il suffit que deux ingrédients soient bons pour remporter des points, pour les deux manches suivantes il faut que 3 ingrédients sur 4 soient bons et enfin pour les deux manches finales il faut que tous les ingrédients soient bons.

Nous avons deux deuxièmes ex-aequo lors de la partie, puisque Thomas et Lionel ont tous les deux marqués 16 points avec leur nappe verte et bleue. C’est une fois de plus Pauline qui a gagné avec un total de 19 points, mais une fois de plus elle avait pris la meilleure des couleurs (violet !!!!).

-Flick’em Up : Dead of Winter

Jérémie L. et Cindy ont rejoint les architectes de Welcome et le clan des 7 est parti à la découverte du jeu de pichenettes Flick’Em Up : Dead of winter. Il s’agit d’un crossover entre les deux jeux susmentionnés, le premier étant un jeu de pichenettes qui se déroule au Far West et le second un jeu narratif où l’on tente de survivre à une invasion de zombis.

Résultat des courses, il semblerait qu’il faille réussir à survivre à une invasion de zombis, pour cela on peut les attaquer, mais gare au bruit qui les fait se radiner. Les zombis sont alors « catapultés » sur la zone de jeu à l’aide d’une tour (comme une tour à dés mais avec des zombis au lieu des dés ^^).

Visiblement le jeu peut se jouer soit en coopératif (5 scénarii) ou en compétitif (là aussi 5 scénarii) et ils ont donc opté pour la version où ça se tire dans les pattes. Je crois que leur but était de parvenir à trouver les clés d’un camping-car, de l’essence et à monter dedans pour s’en sortir.

Au début ils étaient encore assis, après ils ont joué tout le temps debout

Arnaud D. était Kevin Jackson, Alexia jouait Olivia Brown, Jérémie L. était John Price, Cindy avait Lily Mae, Jérémie a choisi Gabriel Diaz, Bastien a opté pour Mikce Cho et Christelle était Rosa Rodriguez. Au niveau des équipes on a retrouvé le maintenant classique : filles VS garçons, soit du 3 contre 4 ici, raison pour laquelle Christelle s’occupait également de pichenetter pour Anita Wallace (afin qu’il y ait autant de persos dans chaque équipe).

Visiblement la partie a été assez chaotique, puisque Jérémie venait juste de recevoir le jeu et découvrait donc les règles en même temps que les autres. Si c’est comme dans le Flick’Em Up de base, on apprenait les règles au fur et à mesure des scénarios, donc peut être que là en mode compétitif, ça en faisait plus à assimiler d’un coup.

Un morceau de la table de jeu

Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais au cours de la partie Christelle m’a emprunté l’appareil pour faire des photos de Bastien et Cindy qui avaient migré sur une table voisine (peut être un duel ou un truc du genre, mais je n’en connais pas l’issue).

Quoi qu’il en soit, il semblerait que ça soit la team des mecs qui a remporté la partie, mais ils étaient supérieurs en nombre, donc c’est un peu de la truande quand même lol.

-Dice Town

Il y a eu un léger draft de joueurs puisque Bastien a quitté la table, tout comme Alexia et Arnaud D. qui rentraient chez eux (Apolline avait dit qu’elle voulait jouer avec eux une fois dans la soirée, mais elle s’est réveillée trop tard (ou alors ils ont préféré filer plutôt que de jouer en sa compagnie vu qu’elle est pas là pour se faire des amis mdr)).

Et donc Apolline les a remplacés afin de devenir shérif de la ville de Dice Town. Au début de la partie cet honneur revient à la plus jeune personne autour de la table. Tout au long de la partie le shérif peut être amené à changer, mais chaque fois que je suis passé les voir, c’était toujours elle la shérifette.

Le but du jeu est d’amasser un max de points de victoire en réalisant des combinaisons de poker à l’aide des 5 dés que l’on possède. Selon les valeurs où on est majoritaire on va pouvoir effectuer une action sur le plateau de jeu.

Par exemple le joueur avec le plus de 9 va pouvoir prendre des pépites (chacune rapporte un point en fin de partie) dans la mine d’or, avec le plus de 10 on braque la banque (il faut 2 billets pour faire un point de victoire) et ainsi de suite. Si on a été majoritaire nulle part, on pourra aller voir le Doc Badluck qui aura une combine à nous proposer en dédommagement.

Far west style !!

Je ne connais pas leurs stratégies respectives, ni qui était shérif à la fin de la partie (+5 points pour sa pomme), mais j’ai le classement final, ce qui est l’essentiel. Il y a 12 points d’écart au total entre la première et la dernière puisque les filles trustent les places impaires.

En effet c’est Christelle qui s’est le moins bien adapté aux rigueurs du Far West puisqu’elle termine cinquième avec 16 points. Jérémie L. qui a été baptisé Tac pendant la partie est quatrième avec 25 points. Apolline a la troisième place avec 26 points.

C’est Jérémie baptisé Tic (par rapport à Tic et Tac, les rangers du risque  mais ne me demandez pas le pourquoi de la chose (ils doivent sans doute plonger à votre secours à l’instant critique, à moins qu’ils ne dénouent les fils du mystère)) qui est second avec 27 points.

Et c’est donc Cindy qui a été la terreur du Far West avec ses 28 points !! Mais bon autant dire que c’était très serré puisque les 4 premiers ont chacun un point d’écart seulement entre eux.

-DC Comics Deckbuilding : mode standard

Après notre partie de Charlatans, nous sommes allés rejoindre Céline qui avait été abandonnée par tous ses partenaires ludiques précédents, lesquels ont fait une overdose de deckbuilding. Céline n’en avait peut-être pas eu assez puisqu’elle a accepté de jouer en compagnie de Claire, Micka, et moi. Valérie nous a également rejoints puisque le Tzolk’in venait de se terminer à 23h07.

De mémoire il me semble que ni Valérie, ni Céline n’avaient déjà joué à ce jeu, dans lequel on incarne des héros de l’univers DC Comics et où l’on frite des vilains en se composant un deck au fil de la partie à l’aide de la rivière.

J’avais senti avant que la partie commence que je n’aurai pas dû la jouer, mais comme c’est un jeu que j’aime beaucoup (DC Powaaa), j’ai craqué. Dans ma tête j’avais l’impression d’être invaincu aux Avenjoueurs sur ce jeu, sauf qu’en fait j’avais déjà perdu en mano à mano contre Claire et j’ai fini premier ex-aequo une fois avec Sébastien.

Pendant la partie j’ai une fois de plus dû m’absenter à plusieurs reprises pour expliquer des règles (de mémoire au moins Dice Town, I love Brocoli et Jetpack Joyride) et du coup pendant que j’expliquais Jetpack Joyride, la partie a été quasiment pliée, vu que le temps de leurs tours respectifs ils ont buté quasi tous les méchants, si bien que je suis revenu pour avoir une carte de merle en main (en fait j’en avais deux et j’ai dû en tuer une des deux).

Les cinq héros (ou dans mon cas zéro)

Je n’ai donc rien pu faire et ensuite Valérie a buté le dernier méchant, ça a donc été la lose totale, surtout que pendant le coup des destructions de cartes & cie en mon absence, j’ai perdu 5 points car j’avais du virer ma batmobile du jeu, si bien que ma bat-ceinture  m’a rapporté zobi.

Je suis donc bon dernier avec 17 points, juste derrière Claire et son Animal Man avec 22 points (on aurait été dernier ex-aequo si j’avais pas dû perdre ma batmobile), Flash Micka est troisième avec 26 points.

Ce sont donc Céline et Valérie qui ont trusté le haut du podium avec respectivement 27 point pour Wonder Woman et 32 pour Superman (le fait de scorer les faiblesses  grâce au Bizarro mine de rien ça aide).

En bref une partie où j’ai l’impression d’avoir rien fait et de n’avoir jamais rien pu acheter quoi que ce soit, vu que j’avais que des cartes de merle qui sortaient. Pour un peu ça m’aurait presque donné envie de paraphraser Claire et son « j’aimerais pouvoir l’aimer ce jeu ».

Je ne retiendrai donc de cette partie que mon coup d’éclat du début, quand j’ai dit que je voulais Green Lantern, et que dans la foulée ils m’ont dit qu’ils avaient tous choisi au sort, j’ai donc fait de même et BOUM Yu-Gi-Oh Style (le retour) j’ai eu Green Lantern !! (dont je n’ai pas pu utiliser le pouvoir une seule fois de la partie…).

-I love Brocoli

Comme Pierre avait déjà plus de 3 heures de retard, il s’est dit qu’il n’était plus à ça près et il a donc découvert le jeu I love Brocoli en compagnie de Charles, Marine, Damien, Céline B., Anne-Sophie et Damien.

A partir d’un certain nombre de joueurs (6 je crois), on joue le jeu en équipe, comme ils étaient 7, il y a eu une équipe de 4 joueurs, composée de Charles, Marine, Damien et Céline qui a été baptisée en toute modestie CMP pour Charles Marc Power.

Anne-Sophie essaye d’indiquer discrètement l’affirmation qu’ils ont choisie

Anne-Sophie Bastien et Pierre quant à eux étaient dans l’équipe Sans nom et sans domicile fixe pour Pierre (dont le surnom sur la feuille est passé du renouveau au divorcé). A chaque fois les équipes choisissaient secrètement une des 6 propositions de leur carte et posaient individuellement devant eux si l’affirmation était vraie ou fausse en ce qui les concernait.

Grâce à ces indications l’équipe adverse a trois chances pour trouver l’affirmation adverse, si c’est trouvé du premier coup on gagne 3 points, du deuxième deux points et du troisième un point. Si on a pas trouvé après 3 propositions, c’est perdu pour cette manche.

A l’issue des 3 manches que dure la partie, c’est l’équipe CMP qui a remporté la victoire, mais bon, là encore ils étaient supérieurs en nombre, donc c’est de nouveau un peu de la truande comme pour Flick’em Up 😉

-Bunny Kingdom

Après les dés et les brocolis, les 3 BFF féminines (oui depuis l’absence d’Apolline a une séance, Anne-Sophie et Charles sont devenus les BFF bis de Marine et Damine) ont joué à Bunny Kingdom en compagnie de Christelle.

Si je ne dis pas de sonneries, c’était la première fois que cette dernière y jouait. En draftant des cartes tout au long de la partie (on choisit une carte de sa main et on fait passer le reste à sa voisine et ainsi de suite pour chaque manche, jusqu’à ce qu’on ait une main complète (qui sera donc différente de celle de départ)) elles ont essayé de faire prospérer leur royaume de lapinous.

Nos 4 lapines !!

Christelle jouait les lapins roses, à ma grande stupéfaction Marine jouait les noirs puisque pour Apolline ce n’est pas une couleur, cette dernière a opté pour les rouges et Anne-Sophie a donc eu les jaunes.

Ces derniers ne lui ont pas porté chance puisqu’elle a terminé dernière à la traine par rapport à ses consoeurs, avec 84 points. C’est la seule qui n’a pas franchi la barre des 100 points, puisqu’Apolline était juste au-dessus avec 109 points. Christelle prend la seconde place avec un joli 123 et c’est Marine qui les a défoncées avec son 148.

-Jetpack Joyride

Cindy et les rangers du risque ont voulu découvrir le jeu Jetpack Joyride après leur incursion dans la ville de Dice Town. Il s’agit d’un prototype qui m’avait été envoyé par l’éditeur et dont les règles et le matos sont en anglais.

Jérémie L. m’a fait sourire car en prenant la boîte il a demandé à la cantonade si quelqu’un pouvait expliquer les règles, donc forcément comme c’est un des jeux que j’ai apportés c’était à moi de le faire. Il a eu l’air tout penaud que je doive de nouveau leur expliquer une règle (alors que c’est un peu mon boulot dans l’asso, donc c’est normal ^^).

Je l’ai néanmoins fait de bon cœur, surtout que le trio est très discipliné et écoute bien quand on explique, si bien que ça a roulé assez vite, j’ai même pris le temps de leur détailler et traduire chaque carte pour être sûr que ça roule ensuite (pis bon vu la partie daubée que je faisais à DC Comics j’étais pas pressé d’y retourner mdr).

Ils ont ensuite été parfaitement autonomes, de mémoire ils n’ont pas posé de questions pendant la partie, ni rien de ce genre. Je suis quand même passé les voir de temps en temps pour savoir où ça en était et compagnie.

On a l’impression que Cindy va mettre un coup de coude dans les dents de son cher et tendre ^^

Je m’aperçois d’ailleurs qu’ils ont fait les choses bien puisqu’en dépit du carnet de score présent dans la boîte, ils ont tout recopié sur mes feuilles de notes (donc merci beaucoup à celui ou celle qui a fait ça, excellent travail de scribe !!)

C’est donc Tac aka Jérémie L. qui a pris le lead lors de la première manche en marquant 14 points (pièces) + 3 points grâce aux challenges de la manche. Son acolyte Tic a quant à lui inscrit 13 points (8+5). Cindy ferme la marche avec 7 points (7+0).

Lors de la deuxième manche, c’est de nouveau Tac qui a pris l’ascendant sur ses adversaires avec 22 points (15+ 4 et 3) le portant à un total de 39 points. Cindy a fini deuxième de la manche en cumulant 14 points (le double de la précédente grâce à son 7+ 4 et 3). Légère baisse pour Jérémie avec seulement 11 points cette fois-ci (7+4).

Pour la manche finale le résultat est assez marrant car il permet d’esquisser une suite logique chez les 3 joueurs. En effet ils ont tous eu le même score que lors de la première manche, 7 points pour Cindy (3+4), 17 points pour Tac (9+ 4 et 4) et 13 points pour Jérémie (c’est encore plus fort pour lui puisqu’il a eu de nouveau 8+5).

Le score final est néanmoins sans appel puisque Jérémie L. a totalisé 56 points, il devance son triple H (homonyme homophone homographe) de 19 points puisque Jérémie a marqué 37 points. Cindy a été plus à la peine (elle n’est pas sortie du premier secteur lors de la dernière manche, tellement son cher et tendre a été rapide !!) et finit avec 28 points.

-Welcome (back) to your perfect home

Nos parties s’étant terminées dans des eaux temporelles à peu près similaires, nous avons donc procédé à la fusion des tables de DC Comics et Jetpack Joyride (au sens propre vu qu’à la base on avait collé les deux tables ensemble) et nous avons migré sur une table ronde pour plus de confort visuel.

Je ne sais plus trop pour qui, mais j’avais réexpliqué les règles (ptet bien Valérie et Céline, il me semble que Cindy y avait déjà joué avec son Jérémie L.) du jeu et également car ça fait jamais de mal de les rappeler de temps en temps.

Céline a finalement opté pour Raccoon City, je lui avais dit dès le début que je lui laissais ce nom si elle le voulait, mais elle a mis le temps avant de le faire lol. Mickaël était en mode Nuke City, pour Claire c’était New Donk City, j’étais le maire de Las Plagas, pour Jérémie cette fois-ci c’était Cadwallon, Valérie quant à elle a opté pour moutarde City (que l’on peut traduire par Dijon).

Au final si Cindy a nommé sa ville, je ne l’ai pas su (mais je crois surtout qu’elle ne l’a pas fait cette petite futée) et enfin j’ai gardé le meilleur pour la fin, Jérémie L. a opté pour la ville de Loose car c’est un jeu de mots, vu qu’au-dessus du nom de la ville il y a marqué Welcome To (donc welcome Toulouse).

C’est là qu’on s’est aperçu qu’on avait le même genre d’humour et que ce n’était donc peut-être pas une bonne idée d’avoir été mis côte à côté.

Bon sinon bien que non présent à la table, il a fallu que Charles Marx nous saoule avec son pisciniste alors que c’est un des mots les plus moches de la création mdr. J’ai donc une fois de plus dû finir par lui jeter un feutre dessus (vu que Pierre c’était poussé exprès pour que j’ai le champ libre).

En dehors des piscines, je n’ai pas fait grand-chose pour ma part et je n’ai même pas réussi à toutes les avoir, il m’en manquait 2. Ah si j’ai aussi embauché une blinde d’intérimaires comme Micka et j’ai tenté ma fameuse technique du 6 lotissements, mais comme souvent elle n’a pas marché.

Ce qui est amusant c’est qu’on a eu une double fin de partie, quelqu’un a eu 3 refus de construire et au même moment Cindy a rempli les 3 objectifs. C’était pas le soir de Resident Evil puisque Céline et moi avons fini aux dernières places avec 83 et 86 points.

Mickaël et Claire nous ont fait un petit coup de mignonitude de couple en marquant 90 points chacun. Les plus basses marches du podium ont été âprement disputées puisqu’un seul point sépare Valérie et Jérémie L. avec leurs 96 et 97 points. Cindy est donc la seule à avoir franchi le cap des 100 points lors de cette partie et l’emporte du haut de son 119.

-Azul

Après la conquête du royaume des lapins, notre quatuor féminin est parti au Portugal pour faire de la céramique sur les murs d’un palais en jouant à Azul. Je ne suis pas sûr, mais il me semble que comme pour leur partie précédente, seule Christelle ne connaissait pas le jeu (quoi que j’ai un doute sur Marine pour celui-là).

Oui je sais ça peut paraître étrange mais en fait c’est « normal »

Elles ont donc récupéré des carreaux de faïence de même couleur au sein des différentes fabriques et les ont placés sur les lignes de leur mur. La partie s’arrête dès qu’un joueur a réussi à remplir une toute une ligne. On ajoute alors les points bonus et on vérifie qui remporte la partie.

Il y a eu un léger mouvement au niveau du classement par rapport à leur partie précédente de Bunny Kingder (c’est comme ça que mon neveu a rebaptisé Bunny Kingdom) puisque Anne-Sophie a égalisé Christelle. Elles terminent toutes les deux ex-aequo en deuxième position avec 49 points. Elles sont devancées par Marine avec ses 52 points et c’est Apolline qui ferme la marche avec 43 points.

 -Paku Paku

Comme on ne change pas une bonne table qui gagne, tous les participants du Welcome 2 sont restés ensemble sur la table ronde, afin de jouer à Paku Paku. Le second jeu de concours de nourriture, mais avec des pandas, de la vaisselle et des dés cette fois-ci.

C’est au cours de cette partie que j’ai appris les surnoms des Jérémies à savoir Tic et Tac, c’est donc là que j’ai dit à mon voisin Jérémie L. qu’il avait hérité de mon ranger préféré (Tac) même si c’est le plus « simplet » des deux, ce qui le rend forcément plus attachant.

Bon après je ne pense pas que lorsque les surnoms leur ont été attribués c’était aussi poussé que ça en terme de réflexion, ni que ça voulait sous-entendre quoi que ce soit. Quoi qu’il en soit, on s’en est donné à cœur joie pour notre dernière partie de la soirée.

Pris dans la frénésie du truc on était tous au taquet et ça gueulait des PAKUPAKU PAKUSTOP à tour de bras, on guettait la moindre faute de nos adversaires pour ne pas les laisser s’en tirer. La moindre assiette qui tombait ou le premier joueur à choper un troisième dé, tout le monde était sur le coup. Autant dire qu’il y a eu un max d’ambiance !!

La joyeuse bande de pandas !!

Au niveau du score final de la partie, les filles ont moins mangé que nous autres, puisque ce sont elles qui ont écopé du plus de points de pénalité. La palme revenant à Valérie qui a mis fin à la partie avec ses 14 points (il en faut 10 pour que ça soit game over), Cindy n’était pas passé loin non plus avec ses 8 points. Viennent ensuite Céline et Claire avec 6 points, elles sont ex-aequo pour la quatrième place.

Je finis troisième avec 5 points grâce à l’égalité de Jérémie L. et Micka qui ont tous les deux récoltés 2 points de pénalité. C’est Jérémie Tic qui l’emporte avec aucune pénalité pendant la partie. Néanmoins j’ai tout de même intronisé un troisième membre dans la bande, à savoir Micka « Tuc » car le trio a eu une moule de ouf toute la partie.

Déjà ils ont pas forcément eu souvent à lancer les dés de pénalité, mais quasi à chaque fois ils lançaient 2 ou 3 dés et arrivaient à ne pas prendre le moindre point, quand toi avec un seul dé tu en chopes 2… Donc bravo au trio de mytiliculteurs Tic, Tac et Tuc qui nous ont bien dégoûté pendant la partie mdr.

Welcome to your perfect home : le retour de la vengeance

Après Azul, les filles sont restées dans le domaine de la construction mais cette fois-ci elles sont passées aux maisons avec Welcome. Marine était mairesse de Eniram, pour Christelle c’était Dernière Partie.

Apolline L5’s land car elle avait des chansons des L5 dans la tête visiblement .Je ne suis pas sûr mais je dirai que mon planche pourrie du milieu de soirée a eu du mal à passer puisqu’Anne-Sophie a rebaptisé sa ville « Planche pourrite » désolé ^^’

Quoi qu’il en soit sa planche n’était pas si pourrite que ça puisqu’elle a fini deuxième ex-aequo avec 63 points, elle devance donc Apolline et ses 57 points, puisqu’elle a terminé dernière. C’est Marine qui a elle aussi marqué 63 points (new BFF power) et c’est donc Christelle qui a remporté la victoire avec 68 points.

Lord of Dixit (d’après Marine) mais en vrai c’est Lords of Xidit

Pierre ayant déjà un retard considérable a décidé d’enfoncer le clou en se lançant dans son deuxième gros jeu de la soirée (les brocolis c’était un trou normand ludique), comprenez par là un autre jeu avec une plombe de règles et encore plus de temps de partie.

Les 5 lord of Dixit 😉

Pour vous situer le truc, ils se sont installés dans les eaux de Dice Town, après le départ d’Arnaud D. et Alexia suite à leur partie de Flick’Em Up Dead of Winter. Si le jeu se retrouve en dernière place du compte-rendu c’est tout simplement parce que c’est la partie qui s’est terminée en dernier.

Après une dizaine d’heures à bosser sur ce compte-rendu j’avoue avoir la flemme de vous parler en détails du jeu, vu que je ne le connais pas. Je ne me suis donc pas cassé le tronc et je vous copie/colle le résumé de l’éditeur Libellud :

Le Noir Fléau du sud a été réveillé…

Les créatures du pays corrompues par le Noir Fléau souffrent d’un mal mystérieux et se retournent contre les hommes en s’en prenant à leurs cités. Les Idrakys – nobles héritiers du Royaume – sont désormais les seuls à pouvoir restaurer la paix sur les Terres de Xidit.

Lords of Xidit est un jeu de programmation simultanée où, pour mener à bien vos objectifs, vous devrez planifier vos actions, tout en anticipant celles de vos adversaires. La tension atteindra son apogée en fin de partie, où le système unique de décompte par élimination vous réservera bien des surprises…

Incarnez un Idrakys, parcourez le Royaume, recrutez des hommes valeureux et, à leurs côtés, délivrez les cités menacées. Votre bravoure sera récompensée ! Accumulez des richesses, envoyez des bardes chanter vos louanges et gagnez l’estime des mages en édifiant des guildes de magie.

En route, Idrakys : bâtissez votre légende !

 

J’avoue qu’ils m’ont bien fait rigoler au niveau de la feuille de score car j’ai eu droit au classement (merci pour ça ^^) accompagné d’un cf photo pour le détail. J’avoue que sur le principe c’est bien d’avoir pensé à faire une photo, mais n’ayant jamais joué au jeu, j’avoue que ça ne m’aide pas du tout mdr.

ça aide vachement ça lol

En tout cas c’est visiblement Bastien en bleu qui a remporté la partie, devant Damien en noir et Céline B. en rouge. Voilà déjà pour le podium, on retrouve ensuite Charles qui jouait vert et enfin Pierre qui termine bon dernier. Il aura donc mis en péril son couple pour une soirée lose avec 3 parties à son actif. Il mérite des félicitations car c’était quand même bien couillu de sa part !!

C’est donc suite à cette partie finale de Lords of Xidit que nous avons mis fin à la séance aux alentours de 3h15.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des photos prises durant la soirée, sur notre page Facebook, par là : https://www.facebook.com/1390250551216796/photos/?tab=album&album_id=2039638782944633

Au total ce soir nous avons joué 33 parties dont 1 partie de Sea of Clouds à 4 joueurs, 1 partie de Flipships à 3 joueurs, 2 parties de Les Charlatans de Belcastel à 4 et 3 joueurs, 1 partie de Wa-Chat-Bi à 3 joueurs, 2 parties de Pizza Time à 6 et 3 joueurs, 1 partie de Célestia à 6 joueurs, 1 partie de Kingdomino à 3 joueurs, 1 partie de Zombie Dice à 3 joueurs, 1 partie de Targets à 3 joueurs, 1 partie de Tzolk’in à 5 joueurs, 1 partie de Aeon’s end à 4 joueurs, 1 partie de Jack et le haricot magique à 3 joueurs, 3 parties de Plouf Party à 6 joueurs, 1 partie de Cerbère à 6 joueurs, 1 partie de Diamant à 6 joueurs, 2 parties de Crôa à 3 joueurs, 3 parties de Welcome to your perfect home à 5, 8 et 4 joueurs, 1 partie de Harry Potter Hogwarts Battle : la première année à 4 joueurs, 1 partie de Flick’em Up Walking Dead à 7 joueurs, 1 partie de Dice Town à 5 joueurs, 1 partie de DC Comics Deckbuilding à 5 joueurs, 1 partie de I love brocoli à 7 joueurs, 1 partie de Bunny Kingdom à 4 joueuses, 1 partie de Jetpack Joyride à 3 joueurs, 1 partie d’Azul à 4 joueuses, 1 partie de Paku Paku à 8 joueurs et 1 partie de Lords of Xidit à 5 joueurs.

Comme le concept semble avoir plu l’an dernier (et que j’aime bien me compliquer la vie lol), je m’amuse à comparer les victoires…etc. des différents joueurs, selon le barème suivant : une victoire vaut 3 points, une seconde place vaut deux points s’il y avait au moins 3 joueurs et enfin une troisième place vaut 1 point s’il y a au moins 4 joueurs.

Tout le reste vaut 0, en cas de jeux coop, c’est 3 points pour tout le monde s’il y a victoire (éventuellement 4 sur des coop balèzes) et 0 dans le cas contraire (des points sont parfois donnés en fonction du degré d’accomplissement du jeu). En cas d’égalité de joueurs, ils ont tous les points associés à la place pour laquelle ils sont ex-aequo.

Voici donc le bilan/classement de la soirée (fièvre ludique n°2 de la saison 5) :
-Thomas a marqué 23 points (3+2+2+3+2+3+3+3+2) en 9 parties
-Pauline a marqué 19 points (3+3+3+2+3+2+0+0+3) en 9 parties
-Marine a marqué 17 points (3+3+3+3+3+2) en 6 parties
-Bastien et Damien ont marqué 11 points (3+3+3+2) en 4 parties et (3+0+2+3+0+3) 6 parties
-Apolline et Jérémie ont marqué 10 points (0+3+3+1+1+1+1) en 7 parties et (0+0+3+2+2+3) en 6 parties
-Céline, Christelle, Christine et Stéphanie G. ont marqué 9 points (1+3+3+2+0+0) en 6 parties, (1+0+1+0+0+2+2+3) en 8 parties, (3+0+0+0+3+3) en 6 parties et (0+3+3+0+0+3) en 6 parties
-Charles et Lionel ont marqué 8 points (2+3+3+0) en 4 parties et (3+0+0+0+0+3+0+0+2) en 9 parties
-Arnaud D., Aurélien, Cindy, Jérémie L., Mickaël et moi avons marqué 6 points (0+3+3) en 3 parties, (0+2+0+3+0+1) en 6 parties, (0+3+3+0) en 6 parties, (3+0+1+2) en 6 parties (pour leur 1ère soirée ensemble ils ont le prix du couple et de la mignonitude avec le même score en ayant joué les mêmes parties, chapeau !!), (3+1+0+2) en 4 parties et (3+2+0+0+1) en 5 parties
-Céline B. et Valérie ont marqué 5 points (1+3+1) en 3 parties et (2+3+0+0) en 4 parties
-Anne-Sophie et Ombeline ont marqué 4 points (0+0+0+0+2+2) en 6 parties et (2+0+0+0+0+2) en 6 parties
-Alexia et Mathilde ont marqué 3 points (3+0+0) en 3 parties et (1+0+0+0+0+2) en 6 parties
-Nicolas a marqué 2 points (1+0+0+0+0+2) en 6 parties
-Frédéric a marqué 1 point (0+1+0+0+0+0) en 6 parties
-Claire et Pierre ont marqué 0 point (0+0+0+0) en 4 parties et (0+0+0) en 3 parties

Ainsi que le classement final du mois d’octobre :
-Marine a marqué 31 points (0+3+2+3+0+3+0+0+3+3+3+3+3+3+2) en 15 parties
-Bastien a marqué 26 points (3+3+2+2+0+3+0+2+0+3+3+3+2) en 13 parties
-Apolline, Benoit et Damien ont marqué 24 points (0+3+0+3+3+3+2+0+0+3+3+1+1+1+1) en 15 parties, (3+3+3+3+3+1+3+3+2) en 9 parties et (3+3+3+3+1+3+0+2+3+0+3) en 11 parties
-Thomas a marqué 23 points (3+2+2+3+2+3+3+3+2) en 9 parties
-J’ai marqué 20 points (3+3+0+0+3+2+0+3+3+2+0+0+1) en 13 parties
-Christelle et Pauline ont marqué 19 points (0+3+1+0+0+0+3+3+1+0+1+0+0+2+2+3) en 16 parties et (3+3+3+2+3+2+0+0+3) en 9 parties
-Jérôme et Nicolas ont marqué 17 points (2+0+3+2+3+3+2+2) en 8 parties et (1+3+3+2+3+0+3+2+0) en 9 parties
-Jérémie L. et Pascal ont marqué 16 points (2+3+3+2+3+0+1+2) en 8 parties et (0+3+0+3+2+2+3+3) en 8 parties
-Valérie a marqué 14 points (3+3+0+3+2+3+0+0) en 8 parties
-Céline, Charles et Jérémie ont marqué 13 points (3+1+0+1+3+3+2+0+0) en 9 parties (1+1+3+2+3+3+0) en 7 parties et (3+0+0+0+0+3+2+2+3) en 9 parties
-Christine, Mickaël et Stéphanie G. ont marqué 9 points (3+0+0+0+3+3) en 6 parties, (3++3+1+0+2) en 5 parties et (0+3+3+0+0+3) en 6 parties
-Lionel a marqué 8 points (3+0+0+0+0+3+0+0+2) en 9 parties
-Arnaud D., Aurélien et Cindy ont marqué 6 points (0+3+3) en 3 parties, (0+2+0+3+0+1) en 6 parties et (0+3+3+0) en 6 parties
-Céline B a marqué 5 points (1+3+1) en 3 parties
-Anne-Sophie et Ombeline ont marqué 4 points (0+0+0+0+2+2) en 6 parties et (2+0+0+0+0+2) en 6 parties
-Alexia, Arnaud, Blandine, Claire, Elise, Mathilde et Pierre ont marqué 3 points (3+0+0) en 3 parties, (0+0+3) en 3 parties, (3+0) en 2 parties, (0+2+1+0+0+0+0) en 7 parties, (0+2+1) en 3 parties, (1+0+0+0+0+2) en 6 parties et (0+3+0+0+0) en 5 parties
-Dominique, Nicolas et Rémy ont marqué 2 points (0+0+2+0) en 4 parties, (1+0+0+0+0+2) en 6 parties et (1+1) en 2 parties
-Frédéric a marqué 1 point (0+1+0+0+0+0) en 6 parties
-Fabien, Fanny et Florian ont marqué 0 point (0) en 1 partie, (0+0) en 2 parties et (0+0+0) en 3 parties (la malédiction des prénoms en F visiblement)

J’ai vraiment hâte d’être aux prochaines séances qui auront lieu :
-Le mercredi 31 octobre, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

-Le mercredi 14 novembre, à partir de 19h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

-Le samedi 28 novembre, à partir de 17h, dans la salle des Frémis Roussottes (située au 1er étage de l’Espace Culturel Paul Orssaud) au 3 rue Jean Jaurès à Genlis.
L’évènement Facebook dédié se trouve par là :

2 Comments

  1. Bravo à la bande à Lionel pour leur victoire à Flipship !
    désolé, je n’ai pas la référence cinématographique 🙁
    merci pour le générique de Ken qui reste bien en tête
    ton lien pour tic et tac n’ est pas en mode « lien » et donc inclicable j’ ai du échapper encore à un truc qui me serait resté en tête^^
    Ah mais moi je sais que tu l’adores DC comics deckbuilding malgré cette partie de grosse merle

    1. C’est clair qu’ils ont fait fort, ça donne envie d’y parvenir également !!
      En ce qui concerne la ref cinématographique, il s’agit des Aventure de Jack Burton dans les griffes du mandarin (Big trouble in little China en VO).
      Tu as simplement échappé au générique des rangers du risque, mais c’est cliquable maintenant, donc va vérifier lol.
      Oui c’est vrai j’ai même envie d’y rejouer c’est pour tout dire, d’ailleurs faudra ptet qu’on se fasse un mode Watchmen un jour, depuis le temps que ça couve lol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.